Ministre suivantMinistre précédent
Portrait de Stéphane Le Foll

Stéphane Le Foll

Ministre de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt, Porte-parole du Gouvernement
Biographie

Stéphane Le Foll est né le 3 février 1960 au Mans (Sarthe).


Fonctions ministérielles
 

  • Ministre de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt, Porte-parole du Gouvernement, depuis avril 2014
  • Ministre de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt, de juin 2012 à mars 2014
  • Ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, de mai à juin 2012


Fonctions électives
 

  • Elu député de la Sarthe le 17 juin 2012
  • Député européen, de 2004 à 2012
  • Vice-président de la Communauté urbaine du Mans (Sarthe), depuis 2001
  • Conseiller municipal du Mans (Sarthe), depuis mars 2001
  • Conseiller municipal de Longnes (Sarthe), de 1983 à 1995


Fonctions politiques
 

  • Membre du conseil national puis du bureau national du Parti socialiste, de 2000 à 2005
  • Secrétaire national à la coordination du Parti socialiste, de 2003 à 2005
  • Secrétaire national du Parti socialiste à la coordination, de 2000 à 2005
  • Premier secrétaire du Parti socialiste de la Sarthe, depuis 2008
  • Vice-président du groupe de l'Alliance progressiste des socialistes et démocrates au Parlement européen, de 2009 à 2012


Autres fonctions
 

  • Cofondateur du groupe Saint-Germain, groupe de réflexion sur les questions alimentaires et agricoles, 2006
  • Membre de la Commission de l'environnement de la santé publique et de la sécurité alimentaire
  • Membre de la Délégation pour les relations avec le Conseil législatif palestinien


Carrière
 

  • Enseignant au lycée agricole de Rouillon
  • Enseignant en économie au lycée de la Ferté-Bernard
  • Chargé de cours à l’université de Nantes, de 1998 à 1999
  • Conseiller technique auprès de Louis Le Pensec, ministre de l’Agriculture, de 1997 à 1998


Cursus
 

  • DEA d’économie
  • Diplôme professionnel spécialisé du Conservatoire national des arts et métiers (Cnam)
  • BTS agricole
Actualités du ministre

Les préfets mobilisés pour renforcer l’achat local dans les services de restauration de l’Etat

L’ancrage territorial de la production, de la transformation et de la commercialisation des produits agricoles et alimentaires est une priorité du Gouvernement.

En application du Plan de soutien à l’élevage présenté mercredi 22 juillet, Bernard Cazeneuve, Stéphane Le Foll, Emmanuel Macron et Marylise Lebranchu ont écrit aux préfets pour leur demander de veiller à ce que les services de restauration de l’Etat soient attentifs à la mise en œuvre de cette priorité. Cela est possible, dans le respect du droit de la commande publique et des règles communautaires en vigueur. La publication d’une nouvelle ordonnance sur les marchés publics présentée en Conseil des ministres le 22 juillet par Emmanuel Macron et qui entrera en vigueur d’ici à la fin de l’année, permettra de systématiser le développement d’une politique d’achat public mettant en exergue la production et les savoir-faire locaux.

 

Xylella Fastidiosa : des moyens exceptionnels et une mission d’expertise en Corse

#XylellaFastidiosa Réunion @SLeFoll avec les représentants du monde agricole corse pic.twitter.com/I3NnnkTeji


Après la confirmation d’un foyer de Xylella fastidiosa en Corse, Stéphane Le Foll a annoncé, à l'occasion de son déplacement dans l'île, le doublement immédiat des effectifs de la Fédération régionale de défense contre les organismes nuisibles de Corse pour les 3 mois à venir ainsi que l’octroi d’une dotation d’urgence aux services de l’Etat afin de déployer les moyens d’analyse et d’investigation nécessaire, notamment avec le soutien des services du conseil départemental.

Il a également indiqué que des éléments d’analyse complémentaires seraient disponibles dès la semaine prochaine. Ils permettront de former des hypothèses sur l’origine du foyer. C’est sur la base de ces résultats qu’une mission d’expertise dédiée se rendra en Corse, dès la semaine prochaine.

L’Etat mobilise les partenaires bancaires pour la restructuration de l’endettement des éleveurs

Ac Michel Sapin & @EmmanuelMacron, nous avons mobilisé les banques s/mise en place plan de soutien élevage français. pic.twitter.com/jNF4SuRhnj


Michel Sapin, Stéphane Le Foll et Emmanuel Macron ont réuni les représentants des principaux établissements bancaires présents sur le marché agricole (Crédit agricole, Crédit mutuel, BPCE), les représentants de la BPI et du Médiateur national du Crédit  pour préciser la mise en œuvre des mesures du Plan de soutien à l’élevage français relatives à la restructuration de l’endettement des éleveurs.

Lire le communiqué sur le site du ministère de l'Agriculture

Guide "Favoriser l’approvisionnement local et de qualité en restauration collective"

A l’heure où les consommateurs français souhaitent avoir plus d’informations sur l’origine et le mode de production des aliments, ce guide vise à donner des clefs aux gestionnaires de la restauration collective publique pour leur permettre de s’approvisionner avec des produits de proximité et de qualité.

Il s’inscrit dans la politique publique de l’alimentation portée par Stéphane le Foll et plus spécifiquement sur l’importance de l’ancrage territorial de la politique de l’alimentation.

Lire le Guide pratique : Favoriser l’approvisionnement local et de qualité en restauration collective

Plan de soutien à l’élevage : modalités de mise en œuvre du plan par la MSA

En application du plan de soutien à l’élevage français adopté lors du Conseil des ministres du 22 juillet 2015, des reports de paiement des cotisations légales de sécurité sociale seront accordés par les caisses de mutualité sociale agricole aux éleveurs des filières viandes et produits laitiers (bovins viandes, bovins lait et porcins) qui traversent une situation financière et économique particulièrement difficile.

Pour en savoir plus Plan de soutien à l’élevage français : modalités de mise en œuvre du plan par la Mutualité sociale agricole

Crise dans les filières d’élevage : Stéphane Le Foll rencontre les producteurs de lait

Le ministre a rappelé que les mesures d’urgence annoncées le 22 juillet dans la cadre du plan de soutien à l’élevage français s'appliquent évidemment aux producteurs laitiers : cela concerne la restructuration des dettes, le dispositif de renforcement de la trésorerie au travers des garanties bancaires de Bpifrance, comme les mesures de soutien à la trésorerie : remise gracieuse des taxes foncières, prise en charge de cotisations MSA, possibilité d’accéder à un remboursement anticipé des crédits de TVA, report de l’échéance de paiement des derniers acomptes d’impôt sur le revenu et d’impôt sur les sociétés.

Au-delà du soutien à la trésorerie des éleveurs, le ministre a rappelé la priorité qu’il a accordée depuis le début à la défense du prix du lait payé au producteur.

Lire l'intégralité du communiqué

Mise en place des mesures d’éradication de Xylella fastidiosa

Stéphane Le Foll confirme aujourd’hui le 1er foyer de Xylella fastidiosa en France (commune de Propriano en Corse) et déclenche les mesures d’éradication nécessaires.

La zone d’éradication du foyer et la zone tampon sont définies. Les mesures suivantes sont immédiatement mises en œuvre : identification et arrachage des végétaux sensibles, restriction de mouvements des végétaux et surveillance officielle intensive.

Les services de l’Etat sont pleinement mobilisés pour mettre en œuvre rapidement les mesures d’arrachage des végétaux sensibles dans la zone d’éradication. Parallèlement, l’enquête débutée hier se poursuit afin de définir l’origine de cette contamination.

Table ronde de la filière bovine : les acteurs de la filière confirment les engagements de revalorisation des cours

Stéphane Le Foll a réuni une nouvelle  table ronde de la filière bovine en présence d’Emmanuel Macron, Matthias Fekl et Martine Pinville. 

Le médiateur des relations commerciales agricoles a présenté à cette occasion les conclusions de son rapport d’étape sur la mise en œuvre des engagements pris mi-juin par les acteurs des filières bovine et porcine pour une revalorisation des prix (lire le rapport).

Les ministres ont fait état des engagements annoncés en Conseil des ministres le 22 juillet, pour répondre à un certain nombre des difficultés de la filière.

À l’issue du tour de table, les acteurs des filières ont souligné leur volonté de contribuer à la revalorisation des cotations dans le cadre des engagements pris lors de la table ronde du 17 juin.

Rendez-vous a été pris à la fin du mois d’août pour un nouveau point de situation sur l’évolution des cotations et le respect des engagements.

 

Stéphane Le Foll : "Mon objectif, c’est de faire remonter les prix"

Dans les colonnes de Libération, le ministre de l’Agriculture défend le plan d’urgence présenté mercredi pour aider les éleveurs. Il expose aussi sa vision à long terme de la filière.

Lire aussi le Rapport du médiateur sur les filières bovine et porcine

Présentation du plan de soutien à l'élevage français

Comme l'avait annoncé le président de la République, le plan de soutien à l'élevage français a été présenté à l'issue du Conseil des ministres de ce jour.

Les mesures  MSA,  report  d’échéance  de  paiement  de l’impôt  sur  le  revenu,  remboursement  anticipé  de  TVA,  exonération  de  taxes  foncières, fonds d’allègement des charges représenteront pour les éleveurs un soutien financier de plus de 600 millions d’euros.

Les six priorités du Gouvernement :

- redressement des cours et des prix ;  

- restructuration des dettes bancaires et des dettes "fournisseurs" ;

- allègement des reports de charges ;

- développement de la contractualisation dans les filières ;

- développement des débouchés à l’exportation ;

- amélioration de la compétitivité des filières.


Télécharger le plan détaillé

Télécharger la version résumée

Cabinet du ministre
Les nominations de fonctions des cabinets sont effectuées à partir de leur parution au Journal officiel.
Ministère de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt
Adresse :
Hôtel de Villeroy - 78, rue de Varenne 75007 - Paris
Adresse postale :
75700 - Paris - TEL 01 49 55 49 55
M. Philippe MAUGUIN
Directeur du cabinet
JO du 02/09/14
M. Stéphane LE MOING
Directeur adjoint du cabinet
JO du 02/09/14
M. Rémi BRANCO
Chef de cabinet
JO du 02/09/14
M. Guillaume ADRA
Conseiller chargé des relations avec la presse
JO du 05/09/14
Mme Annick BAILLE
Conseillère pour l'enseignement agricole, la recherche et les relations sociales
JO du 05/09/14
M. Jean-Guillaume BRETENOUX
Conseiller chargé de l'agroalimentaire et de l'alimentation
JO du 11/10/14
M. Patrick FALCONE
Conseiller chargé du développement durable et de la forêt
JO du 06/11/14
Mme Anne-Laure FONDEUR
Conseillère chargée de la sécurité sanitaire et du cheval
JO du 06/11/14
Mme Elodie LEMATTE
Conseillère chargée des finances, de l'emploi et de la protection sociale agricole
JO du 05/09/14
M. Luc MAURER
Conseiller "politique agricole commune, développement rural, foncier, l'installation des nouveaux agriculteurs et de l'agricultu
JO du 06/11/14
M. Jean-Christophe ROUBIN
Conseiller diplomatique et chargé des outre-mer
JO du 05/09/14
Mme Sandrine SEBAN
Conseillère pour la communication et la presse
JO du 05/09/14
Mme Claire BRENNETOT
Conseillère chargée des relations avec le Parlement et les élus
JO du 05/09/14
M. Sébastien COUDERC
Conseiller chargé des filières végétales et des biocarburants
JO du 06/11/14
M. Bruno FERREIRA
Conseiller chargé des productions animales
JO du 11/10/14
M. Philippe MAUGUIN
Directeur de cabinet du Porte-parolat du Gouvernement
JO du 05/09/14
M. Romain PRUDENT
Chef du pôle du Porte-parolat du Gouvernement
JO du 05/09/14
M. Thibaud BROUARD
Conseiller technique du Porte-parolat du Gouvernement
JO du 05/09/14
Mme Charlotte PERSANT
Conseillère technique du Porte-parolat du Gouvernement
JO du 05/09/14
M. Florian LAFARGE
Conseiller technique au cabinet du porte-parole du Gouvernement
JO du 03/07/15

Liens secondaires