Ministre suivantMinistre précédent
Portrait de Stéphane Le Foll

Stéphane Le Foll

Ministre de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt, Porte-parole du Gouvernement
Biographie

Stéphane Le Foll est né le 3 février 1960 au Mans (Sarthe).


Fonctions ministérielles
 

  • Ministre de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt, Porte-parole du Gouvernement, depuis avril 2014
  • Ministre de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt, de juin 2012 à mars 2014
  • Ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, de mai à juin 2012


Fonctions électives
 

  • Elu député de la Sarthe le 17 juin 2012
  • Député européen, de 2004 à 2012
  • Vice-président de la Communauté urbaine du Mans (Sarthe), depuis 2001
  • Conseiller municipal du Mans (Sarthe), depuis mars 2001
  • Conseiller municipal de Longnes (Sarthe), de 1983 à 1995


Fonctions politiques
 

  • Membre du conseil national puis du bureau national du Parti socialiste, de 2000 à 2005
  • Secrétaire national à la coordination du Parti socialiste, de 2003 à 2005
  • Secrétaire national du Parti socialiste à la coordination, de 2000 à 2005
  • Premier secrétaire du Parti socialiste de la Sarthe, depuis 2008
  • Vice-président du groupe de l'Alliance progressiste des socialistes et démocrates au Parlement européen, de 2009 à 2012


Autres fonctions
 

  • Cofondateur du groupe Saint-Germain, groupe de réflexion sur les questions alimentaires et agricoles, 2006
  • Membre de la Commission de l'environnement de la santé publique et de la sécurité alimentaire
  • Membre de la Délégation pour les relations avec le Conseil législatif palestinien


Carrière
 

  • Enseignant au lycée agricole de Rouillon
  • Enseignant en économie au lycée de la Ferté-Bernard
  • Chargé de cours à l’université de Nantes, de 1998 à 1999
  • Conseiller technique auprès de Louis Le Pensec, ministre de l’Agriculture, de 1997 à 1998


Cursus
 

  • DEA d’économie
  • Diplôme professionnel spécialisé du Conservatoire national des arts et métiers (Cnam)
  • BTS agricole
Actualités du ministre

Investissements d’avenir : appel à projets "Alimentation fonctionnelle et sur mesure"

Nouvelle action du programme d’investissements d’avenir pour la compétitivité des entreprises du secteur de l’agroalimentaire, l’appel à projet "Alimentation fonctionnelle et sur mesure" vise à soutenir la mise en œuvre de la feuille de route du plan industriel "Produits innovants pour une alimentation sûre, saine et durable", validée le 4 juin 2014, et notamment le développement de projets ambitieux dans le champs de l’alimentation fonctionnelle et sur mesure (produits adaptés à des régimes alimentaires spécifiques, aliments riches en protéines, probiotiques, etc.).
Doté de 20 M€, ce dispositif permettra d’accompagner des projets de recherche et développement et d’innovation nécessaires au développement de nouveaux produits, procédés et services à fort contenu innovant. Il vise également à soutenir les projets d’investissements matériels visant la fabrication industrielle et la mise sur le marché de produits alimentaires à forte valeur ajoutée et à fort potentiel de croissance.

L’appel est ouvert jusqu’au 9 juin 2015.

Pour télécharger le cahier des charges et le dossier de candidature

@SLeFoll Les orientations de l'Odeadom fixées pour les 3 prochaines années

Contrat d'objectifs signé avec @Pau_Langevin : les orientations de l'#ODEADOM fixées pour les 3 prochaines années http://agriculture.gouv.fr/COP-ODEADOM-priorites-strategiques-2015-2017

A l’occasion de la cérémonie de remise des médailles d’or du Concours général agricole aux lauréats de l’outre-mer, Stéphane Le Foll a signé le contrat d’objectifs et de performance de l’Office de développement de l'économie agricole d'outre-mer (Odeadom).

Les grandes orientations stratégiques fixées pour 2015-2017:

-  assurer la connaissance, l’expertise et la promotion des économies agricoles ultra-marines ;
- promouvoir l’acquisition de compétences et le transfert technologique pour accompagner l’évolution des pratiques ;
- maîtriser la gestion des aides et assurer les paiements dans des conditions optimales de coût et de qualité de service ;
- adapter les cadres d’intervention pour optimiser la ressource et prendre en compte l’agroécologie ;
- sécuriser les processus et consolider le fonctionnement interne de l’établissement.

Accompagner le secteur oléicole après les pertes de récolte de 2014

La filière oléicole française connaît d’importantes difficultés suite à une récolte d’olives catastrophique lors de la campagne 2014/2015. Stéphane Le Foll a décidé de prendre des mesures permettant à court terme aux producteurs et transformateurs de passer ce cap difficile, et, à moyen terme, d’éviter qu’une telle situation puisse se reproduire.

Sur le plan économique : exonérations de cotisations sociales ; prises en charge d’intérêts bancaires et des prêts de trésorerie ; délais de paiement et remises gracieuses.

L’Etat reste engagé financièrement aux côtés de l’Afidol, l’interprofession oléicole : sa participation au 4e programme européen d’aide dans le secteur de l’huile d’olive et des olives de table a été portée de 70 000 € à 140 000 ; une enveloppe de 70 000 € va être mobilisée pour assurer des actions de promotion de crise.

Sur le plan sanitaire : dès la constitution des associations sanitaires régionales courant 2015, les professionnels pourront, notamment, présenter des programmes collectifs volontaires comprenant des mesures de prévention, de surveillance et de lutte contre la mouche de l’olive.


Renforcer l’éducation alimentaire de la jeunesse

La loi d’avenir pour l’agriculture, l’alimentation et la forêt (LAAAF) inscrit l’éducation alimentaire de la jeunesse comme l’un des 4 axes prioritaires de la politique publique de l’alimentation. Traduisant cette priorité, la LAAAF a également modifié le code de l’éducation pour qu’une information et une éducation à l’alimentation soit dispensée dans les écoles, dans le cadre des enseignements ou du projet éducatif territorial.

L'éducation à l'alimentation figurera explicitement dans les instructions données aux recteurs d’académies pour la prochaine rentrée scolaire. Un courrier conjoint de Najat Vallaud-Belkacem et Stéphane Le Foll  traduira également l’engagement du Gouvernement sur le sujet. Les grandes orientations pouvant être proposées dans les écoles ainsi que les supports pédagogiques susceptibles d’être ainsi mobilisés seront communiqués précisément.

Stéphane Le Foll mobilisera les directeurs régionaux de l’alimentation, de l’agriculture et de la forêt pour donner une impulsion concrète en utilisant les expériences et outils ayant déjà fait leurs preuves. En parallèle, les administrations des 2 ministères créeront pour la rentrée scolaire 2015-2016 un centre de ressources recensant et mettant à disposition de la communauté éducative l’ensemble des outils pédagogiques référencés.

Au Salon de l'agriculture, l'enseignement agricole au cœur de la citoyenneté

Dans le cadre de la journée dédiée à l’enseignement agricole au Salon de l’agriculture, des élèves de plusieurs établissements publics et privés ont échangé avec Najat Vallaud Belkacem et Stéphane Le Foll.

Ce débat traduit la mobilisation de l’enseignement agricole pour défendre les valeurs de la République au côté de l’éducation nationale. Après le lancement du forum "Mobilisation de l'enseignement agricole pour les valeurs de la République", il est le 1er d’une série de 3 et se conclura le 7 avril par une journée nationale de restitution, d’échanges et de propositions d’actions, présidée par le ministre. Il a permis  de montrer les singularités, le potentiel et la fonction de socialisation de l’enseignement agricole dans le parcours citoyen.

Des élèves ont notamment présenté leur parcours et leurs expériences au sein de l’enseignement agricole. De la même façon des enseignants ont témoigné les spécificités de cet enseignement.

Pacte "Inn’Ovins" : l'Etat et les régions s’engagent avec les éleveurs ovins

Stéphane Le Foll a signé, avec l’Association des Régions de France et la Fédération nationale ovine, le pacte ovins "Inn’ovins".
Ce nouveau programme de la filière témoigne de son ambition et de son dynamisme pour satisfaire la demande nationale de viande et de lait et créer ainsi plus d’emplois sur les territoires, mais aussi d’attirer de nouveaux éleveurs en améliorant les conditions de travail et les revenus des éleveurs.

L’Etat et les régions appuieront la filière notamment :
- par la mise en œuvre du Plan de compétitivité et d’adaptation des exploitations agricoles qui mobilisera plus de 200 millions d’euros par an ;

- en accompagnant la conception et la diffusion de nouveaux outils pour le conseil en élevage dans un objectif d’amélioration de la productivité des élevages ;

 - en activant les différents leviers permettant un meilleur renouvellement des générations.

FranceAgriMer : les grandes orientations de l’établissement fixées pour les 3 prochaines années

Le Contrat d’objectifs et de performance 2015-2017 de FranceAgriMer, signé au au Salon international de l’agriculture par Stéphane Le Foll, trace les objectifs que l’établissement et ses tutelles souhaitent poursuivre, afin de renforcer la valeur ajoutée par l’établissement national des produits de l’agriculture et de la mer sur ses 3 grandes missions qui sont : l’expertise économique ; l’animation du débat d’orientation au sein des filières ; la mise en œuvre d’outils concrets d’accompagnement des projets économiques des filières.

Quatre orientations stratégiques ont été déterminées :  développer et promouvoir l’offre d’analyse économique et d’expertise de l’établissement ; renforcer le rôle des Conseils spécialisés dans l’élaboration et l’accompagnement des stratégies de filières ; être un opérateur exemplaire de l’État et privilégier la qualité de services ;  poursuivre la modernisation de l’établissement et améliorer son efficience.

Un suivi des objectifs et des résultats prévus au titre de ce contrat sera réalisé chaque année et présenté au Conseil d’administration.

Accompagner la filière des plantes à parfum dans la mise en œuvre de la réglementation européenne

Pour faire suite au travail de conseil engagé depuis 2014 pour faciliter l’adaptation du secteur des plantes à parfum, aromatiques et médicinales aux évolutions réglementaires européennes concernant en particulier la réglementation relative à l’enregistrement, l’évaluation et l’autorisation des produits chimiques (directive "Reach), Stéphane Le Foll a décidé la mise en place d’une nouvelle mission.

Cette mission sera chargée d’évaluer les enjeux de ces évolutions réglementaires pour la filière et de proposer des solutions pour faciliter sa mise en œuvre et son adaptation au secteur. Un comité de suivi regroupant tous les acteurs administratifs (ministères de l’agriculture, de l’écologie, de l’économie, de la santé, FranceAgriMer, etc.) et professionnels de la filière sera installé pour préparer les échéances et les modalités de l’intégration des huiles essentielles dans la réglementation européenne Reach, dont l’application est prévue d’ici à la fin de l’année 2018.

Stéphane Le Foll : "les GIEE [...] permettront aux agriculteurs d’agir collectivement pour l’agro-écologie"

Les GIEE sont des collectifs d’agriculteurs reconnus par l’Etat qui s’engagent dans un projet pluriannuel de modification ou de consolidation de leurs pratiques en visant à la fois des objectifs économiques, environnementaux et sociaux. Ils constituent l’un des outils structurant du projet agro-écologique pour la France engagé par le ministre de l’Agriculture le 18 décembre 2012 pour impulser la transition écologique des modes de production de la filière agricole.

Quatre mois après la promulgation de la loi d’avenir, la mobilisation des partenaires en région sous le pilotage des préfets a permis de lancer sur l’ensemble du territoire le processus de sélection des GIEE, groupements d’intérêt économique et environnemental. La reconnaissance des 6 premiers GIEE a été signée en présence de François Hollande et de Stéphane Le Foll.


Elaboration du plan Agriculture - Innovation 2025

Stéphane Le Foll, Najat Vallaud-Belkacem et Geneviève Fioraso confient une mission à 5 personnalités dans les domaines de la recherche, de l'innovation et du développement, dans l'objectif d'élaborer un plan "Agriculture - Innovation 2025".

Ce plan identifiera les modalités de mobilisation des établissements et des dispositifs de recherche et de développement ainsi que les actions à mettre en œuvre notamment dans les domaines de l'agro-écologie, du biocontrôle, des agroéquipements, du développement de l'agriculture numérique et de la bioéconomie. L'ensemble des acteurs de la "recherche-développement innovation" et particulièrement les professionnels de l'agriculture et de l'industrie et les administrations concernées seront associés.

Un rapport sera remis aux ministres en septembre 2015.

Cabinet du ministre
Les nominations de fonctions des cabinets sont effectuées à partir de leur parution au Journal officiel.
Ministère de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt
Adresse :
Hôtel de Villeroy - 78, rue de Varenne 75007 - Paris
Adresse postale :
75700 - Paris - TEL 01 49 55 49 55
M. Philippe MAUGUIN
Directeur du cabinet
JO du 02/09/14
M. Stéphane LE MOING
Directeur adjoint du cabinet
JO du 02/09/14
M. Rémi BRANCO
Chef de cabinet
JO du 02/09/14
M. Guillaume ADRA
Conseiller chargé des relations avec la presse
JO du 05/09/14
Mme Annick BAILLE
Conseillère pour l'enseignement agricole, la recherche et les relations sociales
JO du 05/09/14
M. Jean-Guillaume BRETENOUX
Conseiller chargé de l'agroalimentaire et de l'alimentation
JO du 11/10/14
M. Patrick FALCONE
Conseiller chargé du développement durable et de la forêt
JO du 06/11/14
Mme Anne-Laure FONDEUR
Conseillère chargée de la sécurité sanitaire et du cheval
JO du 06/11/14
Mme Elodie LEMATTE
Conseillère chargée des finances, de l'emploi et de la protection sociale agricole
JO du 05/09/14
M. Luc MAURER
Conseiller "politique agricole commune, développement rural, foncier, l'installation des nouveaux agriculteurs et de l'agricultu
JO du 06/11/14
M. Jean-Christophe ROUBIN
Conseiller diplomatique et chargé des outre-mer
JO du 05/09/14
Mme Sandrine SEBAN
Conseillère pour la communication et la presse
JO du 05/09/14
Mme Claire BRENNETOT
Conseillère chargée des relations avec le Parlement et les élus
JO du 05/09/14
M. Bruno FERREIRA
Conseiller chargé des productions animales
JO du 11/10/14
M. Philippe MAUGUIN
Directeur de cabinet du Porte-parolat du Gouvernement
JO du 05/09/14
M. Romain PRUDENT
Chef du pôle du Porte-parolat du Gouvernement
JO du 05/09/14
M. Thibaud BROUARD
Conseiller technique du Porte-parolat du Gouvernement
JO du 05/09/14
M. Aymeric CHASSAING
Conseiller technique du Porte-parolat du Gouvernement
JO du 05/09/14
Mme Charlotte PERSANT
Conseillère technique du Porte-parolat du Gouvernement
JO du 05/09/14
M. Sébastien COUDERC
Conseiller chargé des filières végétales et des biocarburants
JO du 06/11/14

Liens secondaires