Ministre suivantMinistre précédent
Portrait de Stéphane Le Foll

Stéphane Le Foll

Ministre de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt, Porte-parole du Gouvernement
Biographie

Stéphane Le Foll est né le 3 février 1960 au Mans (Sarthe)


Fonctions ministérielles
 

  • Ministre de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt, Porte-parole du Gouvernement, depuis avril 2014
  • Ministre de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt, de juin 2012 à mars 2014
  • Ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, de mai à juin 2012


Fonctions électives
 

  • Elu député de la Sarthe le 17 juin 2012
  • Député européen, de 2004 à 2012
  • Vice-président de la Communauté urbaine du Mans (Sarthe), depuis 2001
  • Conseiller municipal du Mans (Sarthe), depuis mars 2001
  • Conseiller municipal de Longnes (Sarthe), de 1983 à 1995


Fonctions politiques
 

  • Membre du conseil national puis du bureau national du Parti socialiste, de 2000 à 2005
  • Secrétaire national à la coordination du Parti socialiste, de 2003 à 2005
  • Premier secrétaire du Parti socialiste de la Sarthe, depuis 2008
  • Vice-président du groupe de l'Alliance progressiste des socialistes et démocrates au Parlement européen, de 2009 à 2012
 


Autres fonctions
 

  • Cofondateur du groupe Saint-Germain, groupe de réflexion sur les questions alimentaires et agricoles, 2006
  • Membre de la Commission de l'environnement de la santé publique et de la sécurité alimentaire
  • Membre de la Délégation pour les relations avec le Conseil législatif palestinien


Carrière
 

  • Enseignant au lycée agricole de Rouillon
  • Enseignant en économie au lycée de la Ferté-Bernard
  • Chargé de cours à l’université de Nantes, de 1998 à 1999
  • Conseiller technique auprès de Louis Le Pensec, ministre de l’Agriculture, de 1997 à 1998


Cursus
 

  • DEA d’économie
  • Diplôme professionnel spécialisé du Conservatoire national des arts et métiers (Cnam)
  • BTS agricole
Actualités du ministre

Les demandes d’autorisation d’exploiter des terres agricoles désormais accessibles en ligne

Jusqu’à présent, la demande d’autorisation d’exploitation de terres agricoles se faisait en remplissant un formulaire papier Cerfa. Elle pourra désormais être réalisée en ligne, à travers une saisie rapide et guidée, plus simple pour l’usager. Par ailleurs, cet outil facilitera également le travail des agents en charge de la gestion et de l’instruction des demandes dans les services déconcentrés (DDT(M), DRAAF et DAAF).

Cette téléprocédure n’étant pas obligatoire, les usagers pourront utiliser l’outil de leur choix, Logics ou Cerfa, pour toute demande d’autorisation d’exploiter des terres agricoles, que cela soit pour s’installer, agrandir, réduire ou réunir des exploitations.

Pour en savoir plus sur Logics

Influenza aviaire : un cas détecté en France sur des canards sauvages

Un 1er cas d'influenza aviaire hautement pathogène (IAHP) H5N8 a été confirmé dans le Pas-de-Calais, sur 20 canards sauvages utilisés comme appelants pour la chasse au gibier d'eau. Les mesures de gestion ont été immédiatement mises en place par la Direction départementale de la protection des populations. Elle a procédé à l’abattage des appelants du site et également des appelants d’un autre site se trouvant à 4km de Boulogne, qui avaient été en contact. Deux secteurs de surveillance renforcée dans les communes aux alentours ont été mis en place : des visites systématiques de vétérinaires vérifient l’application stricte des mesures de confinement et de biosécurité des élevages.

Ces appelants ne faisant pas partie d’un élevage d’oiseaux domestiques à vocation commerciale, cette découverte n’affecte pas le statut international de la France au regard de l’influenza aviaire. Pour mémoire après l’épisode qui avait affecté le Sud-Ouest ces derniers mois, et sauf événement nouveau, la France doit recouvrer le statut indemne d’IAHP le 3 décembre prochain.

Afin de protéger le territoire national, il est important de signaler toute mortalité d’oiseaux sauvages.

Pour en savoir plus, l'ensemble des mesures est détaillé ici, dans la rubrique Gestion des nouveaux cas H5N8

Le développement du sport dans l'enseignement agricole : une priorité

Stéphane Le Foll, Patrick Kanner et le comité national olympique et sportif français ont signé une convention-cadre pour favoriser le développement de la pratique sportive dans l’enseignement agricole, ainsi que les partenariats avec les établissements et services déconcentrés du ministère des sports et le mouvement sportif tant au niveau national que local.

Cette convention doit permettre, au plan régional, de :

- faciliter les actions concertées entre acteurs de terrain pour développer la pratique sportive dans les établissements d’enseignement agricole et nouer des relations avec les clubs ; Promouvoir les actions éducatives par le sport ; Promouvoir la pratique physique et sportive dans l’enseignement agricole dans une perspective de santé...

La signature de conventions au niveau régional permettra la structuration des partenariats au plan local, en application de cette convention nationale.

Maîtrise de l’antibiorésistance : lancement d’un programme interministériel

Le 1er Comité Interministériel pour la Santé consacré à l’antibiorésistance a permis de définir une feuille de route gouvernementale composée de 40 actions réparties en 13 mesures phares, visant à diminuer la consommation d’antibiotiques de 25% d’ici à 2018 et à réduire les conséquences sanitaires et environnementales de l’antibiorésistance :

- sensibilisation et communication auprès du grand public et des professionnels de santé ;

- formation des professionnels de santé et bon usage des antibiotiques en médecine humaine et vétérinaire ;

- recherche et innovation en matière de maîtrise de l’antibiorésistance ;

- mesurer et surveiller l’antibiorésistance.

Parallèlement, les positions de la France seront portées au niveau européen et international par le ministère en charge des affaires étrangères, afin notamment d’interdire universellement l’usage des antibiotiques en tant que promoteurs de croissance en élevage, et de porter au niveau européen un projet de mécanisme d’encadrement spécifique, associé à un modèle économique soutenable, pour le développement de nouveaux produits.

Feuille de route de l'antibiorésistance

Agriculture biologique : 50M€ supplémentaires pour accompagner les agriculteurs

Depuis 2015, les demandes des agriculteurs pour bénéficier des mesures agro-environnementales et climatiques (MAEC) ou du soutien pour l’agriculture biologique sont en forte croissance.
Afin de répondre à cette forte montée en puissance, qui traduit la volonté des agriculteurs de s’engager dans le sens de l’agro-écologie, Stéphane Le Foll a obtenu la mobilisation de 50 M€ supplémentaires sur le budget du ministère de l’Agriculture. Ils sont destinés à couvrir les forts besoins constatés sur l’année 2016.

Influenza aviaire : 13 M€ d’avance seront versés aux éleveurs en novembre

Cette avance représente 20% de l’indemnisation au titre de la perte de marge brute par animal non produit en raison de l’obligation de dépeuplement et de vide sanitaire.
Les éleveurs qui ont déjà touché une 1re avance correspondant à 50% de l’indemnisation totale percevront automatiquement ce complément, sans aucune démarche. Ce versement aura lieu d’ici à la fin novembre. Il représente un montant global d’environ 13 M€. Les éleveurs de palmipèdes n’ayant pas déposé de demande de 1re avance ou qui n'ont pas été éligibles en raison du plancher d’aide minimale de 500 € peuvent déposer une demande pour cette seconde avance avant le 15 novembre 2016. Dans ce cas précis, une avance équivalant à 70 % de l’indemnisation à laquelle ils sont éligibles leur sera versée.

Influenza aviaire : création d’une chaire de biosécurité aviaire

Stéphane Le Foll a réaffirmé son soutien à la création d’une chaire partenariale de biosécurité aviaire au sein de l’École nationale vétérinaire de Toulouse (ENVT), en y apportant un soutien financier de 1,2 M€ sur 3 ans.

L’épisode d'influenza aviaire hautement pathogène qui a touché ces derniers mois les élevages du Sud-Ouest et en particulier les élevages de palmipèdes a démontré que la maîtrise de la biosécurité en élevage  était le facteur déterminant pour protéger les élevages et éviter que de nouveaux épisodes du même type ne réapparaissent.

Dans ce contexte, l’École nationale vétérinaire de Toulouse a proposé la construction d’un dispositif d’accompagnement ambitieux pour répondre efficacement et durablement aux enjeux de la biosécurité des élevages avicoles, sous la forme d’une chaire  partenariale entièrement dédiée à ce sujet. Ce partenariat rassemble à la fois les pouvoirs publics locaux et nationaux et les organisations professionnelles.

Localim : acheter autrement en restauration collective

Localim est un nouvel outil à destination des acheteurs publics de la restauration collective en gestion directe qui a pour objectif d'accompagner le développement de l’approvisionnement local et de qualité.

Acheter autrement constitue un levier pour l'approvisionnement en produits de qualité et respectueux de l'environnement. La  restauration collective représente une réelle opportunité de garantir localement des débouchés et de reconquérir une part de la valeur ajoutée de ses produits. Le ministère de l'Agriculture et la direction des achats de l’État ont réalisé une boîte à outils pour accompagner les acheteurs publics dans leurs démarches.

PAC : versement de 5,2 Mds€ d’avances aux agriculteurs qui en avaient fait la demande

Cette avance de trésorerie, entièrement financée sur le budget national, permet d’apporter l’équivalent de 90% des aides PAC attendues (en temps normal, l’avance PAC représente 50% des aides découplées et des aides couplées bovines et 75% de l’ICHN).

A ce jour, un peu plus de 250 000 agriculteurs ont effectué une demande d’ATR, soit 2/3 des demandeurs d’aide PAC 2016.

4,6 Mds€ sont versés dès le 17 octobre sur les comptes bancaires de 206 000 agriculteurs. 635 M€ supplémentaires seront versés le 21 octobre et concernent 27 000 agriculteurs supplémentaires. Pour les autres, le versement interviendra dans les 2 semaines qui viennent. Ces 1ers versements concernent les aides découplées et les aides couplées bovines pour l’hexagone.

Pour la Corse, le versement aura lieu le 21 octobre pour les aides découplées et les aides couplées bovines (il représentera 31 M€ pour 1 400 agriculteurs).

Concernant l’ICHN, le versement interviendra début novembre pour l’hexagone et fin octobre pour la Corse et les DOM.

Programme national de la forêt et du bois : consultation publique

La consultation du public sur le programme national de la forêt et du bois (PNFB) est ouverte. Le document mis en consultation a été établi à partir des avis exprimés tout au long du processus de consultation.

Le PNFB, introduit par la Loi d'avenir pour l'agriculture, fixe les orientations de la politique forestière, en forêt publique et privée, en métropole et en outre-mer, pour une période de 10 ans. Il se fixe 4 objectifs : créer de la valeur en France, en mobilisant durablement la ressource ; répondre aux attentes des citoyens et s’intégrer aux projets de territoires ; conjuguer atténuation et adaptation des forêts au changement climatique ; développer des synergies entre forêt et industrie.

La consultation est ouverte du 17 octobre au 7 novembre inclus sur le site internet du ministère de l’Agriculture.

Cabinet du ministre
Les nominations de fonctions des cabinets sont effectuées à partir de leur parution au Journal officiel.
Ministère de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt
Adresse :
Hôtel de Villeroy - 78, rue de Varenne 75007 - Paris
Adresse postale :
75700 - Paris - TEL 01 49 55 49 55
Cabinet
Mme Christine AVELIN
Directrice du cabinet
JO du 27/07/16
M. Patrice de LAURENS de LACENNE
Directeur adjoint du cabinet
JO du 27/07/16
M. Rémi BRANCO
Chef de cabinet
JO du 02/09/14
Mme Diane VEY
Chef de cabinet adjointe
JO du 19/11/15
M. Guillaume ADRA
Conseiller chargé des relations avec la presse
JO du 05/09/14
Mme Annick BAILLE
Conseillère pour l'enseignement agricole, la recherche et les relations sociales
JO du 05/09/14
M. Arnaud MILLEMANN
Conseiller chargé de l'agroalimentaire et de l'alimentation
JO du 30/10/15
M. Brice HUET
Conseiller chargé du développement durable et des outre-mer
JO du 25/02/16
Mme Elodie LEMATTE
Conseillère chargée des affaires financières, sociales et de la filière forêt-bois
JO du 23/09/15
M. Luc MAURER
Conseiller "politique agricole commune, développement rural, foncier, l'installation des nouveaux agriculteurs et de l'agricultu
JO du 06/11/14
Mme Sandrine SEBAN
Conseillère pour la communication et la presse
JO du 05/09/14
Mme Claire BRENNETOT
Conseillère chargée des relations avec le Parlement et les élus
JO du 05/09/14
M. Sébastien COUDERC
Conseiller chargé des filières végétales et des biocarburants
JO du 06/11/14
M. Julien BARRÉ
Conseiller chargé des productions animales
JO du 27/10/15
M. Pierre MARIE
Conseiller chargé des affaires européennes et internationales et du cheval
JO du 20/07/16
Mme Karen BUCHER
Conseillère chargée de la sécurité sanitaire
JO du 20/07/16
M. Romain PRUDENT
Directeur de cabinet du Porte-parole du Gouvernement
JO du 27/07/16
M. Thibaud BROUARD
Conseiller au cabinet du porte-parole du Gouvernement
JO du 29/07/16
Mme Charlotte PERSANT
Conseillère au cabinet du porte-parole du Gouvernement
JO du 29/07/16
M. Florian LAFARGE
Conseiller au cabinet du porte-parole du Gouvernement
JO du 29/07/16