Ministre suivantMinistre précédent
Portrait de Stéphane Le Foll

Stéphane Le Foll

Ministre de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt, Porte-parole du Gouvernement
Biographie

Stéphane Le Foll est né le 3 février 1960 au Mans (Sarthe).


Fonctions ministérielles
 

  • Ministre de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt, Porte-parole du Gouvernement, depuis avril 2014
  • Ministre de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt, de juin 2012 à mars 2014
  • Ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, de mai à juin 2012


Fonctions électives
 

  • Elu député de la Sarthe le 17 juin 2012
  • Député européen, de 2004 à 2012
  • Vice-président de la Communauté urbaine du Mans (Sarthe), depuis 2001
  • Conseiller municipal du Mans (Sarthe), depuis mars 2001
  • Conseiller municipal de Longnes (Sarthe), de 1983 à 1995


Fonctions politiques
 

  • Membre du conseil national puis du bureau national du Parti socialiste, de 2000 à 2005
  • Secrétaire national à la coordination du Parti socialiste, de 2003 à 2005
  • Secrétaire national du Parti socialiste à la coordination, de 2000 à 2005
  • Premier secrétaire du Parti socialiste de la Sarthe, depuis 2008
  • Vice-président du groupe de l'Alliance progressiste des socialistes et démocrates au Parlement européen, de 2009 à 2012


Autres fonctions
 

  • Cofondateur du groupe Saint-Germain, groupe de réflexion sur les questions alimentaires et agricoles, 2006
  • Membre de la Commission de l'environnement de la santé publique et de la sécurité alimentaire
  • Membre de la Délégation pour les relations avec le Conseil législatif palestinien


Carrière
 

  • Enseignant au lycée agricole de Rouillon
  • Enseignant en économie au lycée de la Ferté-Bernard
  • Chargé de cours à l’université de Nantes, de 1998 à 1999
  • Conseiller technique auprès de Louis Le Pensec, ministre de l’Agriculture, de 1997 à 1998


Cursus
 

  • DEA d’économie
  • Diplôme professionnel spécialisé du Conservatoire national des arts et métiers (Cnam)
  • BTS agricole
Actualités du ministre

Les aides Pac 2014 à la filière volaille export versées aux éleveurs

Suite à la suppression des aides à l’export (dite "restitutions"), en juillet 2013, Stéphane Le Foll avait obtenu en novembre 2013 un accord du commissaire européen à l’Agriculture pour mettre en place, pour l’année 2014, une aide Pac exceptionnelle.

Une enveloppe exceptionnelle de 15 millions d’euros avait alors être débloquée pour une aide aux éleveurs afin de soutenir l’amélioration de la qualité des produits exportés.

Les aides correspondantes sont versées aux éleveurs ce jour, respectant ainsi le calendrier de paiement annoncé.

Mobilisation des collectivités territoriales françaises pour lutter contre le dérèglement climatique

L’appel à projets "Climat", clos le 15 février, verra la mise en œuvre de projets de coopérations décentralisées soutenus par les collectivités territoriales françaises en partenariat avec les acteurs internationaux locaux, pour un montant de 2 688 151 €.

Objectifs :

- promouvoir l’expertise des collectivités territoriales françaises, en tant qu’acteurs engagés dans la lutte contre le dérèglement climatique à l’international ;

- réunir le savoir-faire et l’excellence des collectivités territoriales et des acteurs locaux étrangers en matière de gestion de projet international ;

- apporter une plus grande cohérence et une meilleure efficacité à l’action des collectivités territoriales françaises et des acteurs locaux étrangers dans la gestion de ces projets.

Une vingtaine de projets ont été sélectionnés. Les collectivités territoriales françaises en partenariat avec leurs collectivités partenaires locales (africaines, asiatiques, latino-américaines) se sont mobilisées autour de l’agro-écologie, la formation aux métiers de l’énergie, les énergies renouvelables, l’aménagement urbain durable, la préservation de la ressource eau et de la biodiversité, la lutte contre la déforestation et la gestion des déchets.

Ces projets sont l’une des contributions majeures des collectivités territoriales au succès de la COP21 et feront l’objet d’un suivi et d’une communication tout au long de l’année 2015 jusqu’à la négociation relative au changement climatique qui interviendra à Paris en décembre prochain.

L'agriculture intelligente face au climat : projet de recherche "4 pour 1000"

La 3e conférence sur l’agriculture intelligente face au climat, qui se tient à Montpellier, réunit plus de 500 participants de tous les continents. Elle est organisée en partenariat avec le ministère de l’Agriculture.

A cette occasion, Stéphane Le Foll a annoncé la mise en place d’un programme de recherche international, le "4 pour 1000", dont l’objectif est de développer la recherche agronomique afin d’améliorer les stocks de matière organique des sols de 4 pour 1000 par an. Une telle augmentation permettrait de compenser l’ensemble des émissions des gaz à effet de serre de la planète. Inversement, une diminution de 4 pour 1000 déboucherait sur un doublement des émissions.

Une aide complémentaire pour l’agriculture biologique sera versée à l'été

Face à la progression exceptionnelle des surfaces en agriculture biologique en 2014, l’enveloppe d’aides mobilisée, bien qu’en augmentation de 16 millions d’euros (passant de 87 millions en 2013 à 103 en 2014, conformément aux engagements du Programme Ambition bio), ne permettait pas de répondre à l’ensemble des demandes au niveau maximum.

En cohérence avec son objectif de soutenir le développement de l’agriculture biologique, Stéphane Le Foll annonce donc le déblocage de moyens complémentaires permettant d’aider chaque agriculteur bio au niveau prévu initialement pour 2014. Cette aide sera versée dans le courant de l’été.

Nouvelle France industrielle : valorisation des ressources naturelles

Stéphane Le Foll et Emmanuel Macron ont réuni les chefs de projet des 3 plans de la Nouvelle France Industrielle relatifs à la valorisation des ressources naturelles : "Textiles innovants", "Industries du bois" et "Produits pour une alimentation sûre, saine et durable". L’objet de cette revue est de réaliser un point d’avancement des feuilles de route, de préciser le calendrier des prochaines réalisations (nouveaux investissements, commercialisation de nouvelles offres de produits et de services, nouveaux emplois) et d’échanger avec les chefs de projet sur les modalités de recentrage des priorités, d’évolution de la gouvernance des plans et d’accélération des plans qui en ont besoin. Les ministres ont pu apprécier la qualité du travail réalisé depuis six mois par les chefs de projet et des réalisations attendues dans les prochains mois.

Campagne PAC 2015 : le dépôt des demandes sera ouvert le 27 avril

2015 est l'année de mise en œuvre de la nouvelle PAC. L’ensemble des textes communautaires a été négocié et les arbitrages nationaux ont été rendus. Le plan de recalage des surfaces éligibles, imposé à la France suite aux audits de la Commission sur les campagnes 2008 à 2012 qui se sont traduits par une correction financière de 1,1 Mds d’euros, contraint le Gouvernement à décaler les dates pour le dépôt des demandes d’aides.

Le dépôt des demandes sera ouvert le 27 avril et sera possible jusqu’au 9 juin inclus.

Pour Stéphane Le Foll, il est primordial que cette campagne pour les aides PAC permette :

- de simplifier les modalités de déclaration pour les agriculteurs, tout en gardant le principe que chaque agriculteur est responsable de sa déclaration ;

- d’assurer un délai suffisant aux agriculteurs pour effectuer sereinement leur déclaration  ;

- de tenir le calendrier de versement des aides aux agriculteurs.

Dans tous les départements, les Préfets mettront en place un comité d’appui pour diffuser l’information et pour organiser l’accompagnement des agriculteurs lorsqu’ils établiront leurs demandes d’aides. La télédéclaration est vivement recommandée.

Barrage de Sivens : Ségolène Royal et Stéphane Le Foll saluent la décision du conseil général du Tarn

Le conseil général du Tarn a délibéré sur le devenir du projet de barrage de Sivens. A cette occasion, le Conseil général a décidé de s’orienter vers une des options alternatives préconisées dans le rapport d’expertise rendu à la ministre en charge de l’écologie le 16 janvier 2015. Le conseil général a ainsi fait le choix de privilégier la solution technique visant à engager la réalisation d’un réservoir dans l’emprise initiale, plus réduit et à l’amont du projet initial.

Ségolène Royal et Stéphane Le Foll saluent cette décision, qui, tout en respectant l’ensemble des critères de protection environnementale, sécurisera les apports en eau nécessaire pour des productions agricoles à forte valeur ajoutée et génératrices d’emploi local, le renforcement des circuits de proximité, et le maintien d’exploitations de taille familiale.

L’Etat accompagnera le maitre d’ouvrage, financièrement et techniquement, dans la réalisation de ce projet alternatif.

Le Gouvernement appelle l’ensemble des acteurs à respecter la décision du maitre d’ouvrage, les invitant à l’apaisement et à la responsabilité.

Traité transatlantique : le Gouvernement défend la spécificité des produits agricoles français

"Dans les négociations commerciales, la France fait valoir l'excellence de ses savoir-faire et la qualité de ses produits en exigeant la reconnaissance et la protection par nos partenaires des produits enregistrés comme indications géographiques.

Le Gouvernement s'emploie à défendre la spécificité des produits agricoles français", expliquent le ministre de l'Agriculture, Stéphane le Foll, et le secrétaire d'État chargé du Commerce extérieur, Matthias Fekl dans une tribune au Figaro.

Gaec : la nouvelle procédure pour l’agrément est désormais opérationnelle

Le décret qui fixe la nouvelle procédure pour l’agrément des groupements agricoles d’exploitation en commun (Gaec) est paru au Journal officiel du 27 février 2015. Il est entré en vigueur le 1er mars.

Ce texte prévoit que l’agrément sera donné par le préfet après consultation, le cas échéant, d’une formation spécialisée de la commission départementale d’orientation de l’agriculture (CDOA). Les préfets finalisent actuellement la mise en place de ces formations spécialisées.

Avec ce décret, l’ensemble des textes réglementaires nécessaires pour l’application de la loi d’avenir pour l’agriculture, l’alimentation et la forêt s’agissant de l’agrément des Gaec et de l’application de la transparence pour les Gaec totaux sont désormais pris.

Campagne 2015 : ouverture de la télédéclaration des demandes d’aides bovines

La télédéclaration des aides bovines 2015 est ouverte depuis ce dimanche 1er mars en France métropolitaine et dans les départements d'Outre-mer sur TelePac (www.telepac.agriculture.gouv.fr).

Au titre de la réforme de la politique agricole commune, 4 dispositifs sont mis en place en faveur de l’élevage bovin :
- les aides aux bovins allaitants (ABA) qui succèdent à la PMTVA (prime au maintien du troupeau de vaches allaitantes) ;
- l’aide au développement et au maintien du cheptel allaitant (ADMCA) pour les élevages ultramarins ;
- les aides aux bovins laitiers (ABL) ;
- les aides aux veaux sous la mère et aux veaux bio.

La date limite de dépôt des demandes sans pénalité de retard est fixée au 15 mai 2015 au soir pour les aides bovines en métropole et au 15 juin 2015 au soir pour l’ADMCA dans les Dom.

Attention : concernant les aides aux bovins allaitants, pour les éleveurs qui souhaiteraient que la période de détention obligatoire (PDO) pour leur élevage commence le 2 janvier 2015, un formulaire dédié est à remplir et à transmettre à la DDT(M) avant le 20 mars. Ce point ne peut faire l’objet d’une télé-déclaration.

Cabinet du ministre
Les nominations de fonctions des cabinets sont effectuées à partir de leur parution au Journal officiel.
Ministère de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt
Adresse :
Hôtel de Villeroy - 78, rue de Varenne 75007 - Paris
Adresse postale :
75700 - Paris - TEL 01 49 55 49 55
M. Philippe MAUGUIN
Directeur du cabinet
JO du 02/09/14
M. Stéphane LE MOING
Directeur adjoint du cabinet
JO du 02/09/14
M. Rémi BRANCO
Chef de cabinet
JO du 02/09/14
M. Guillaume ADRA
Conseiller chargé des relations avec la presse
JO du 05/09/14
Mme Annick BAILLE
Conseillère pour l'enseignement agricole, la recherche et les relations sociales
JO du 05/09/14
M. Jean-Guillaume BRETENOUX
Conseiller chargé de l'agroalimentaire et de l'alimentation
JO du 11/10/14
M. Patrick FALCONE
Conseiller chargé du développement durable et de la forêt
JO du 06/11/14
Mme Anne-Laure FONDEUR
Conseillère chargée de la sécurité sanitaire et du cheval
JO du 06/11/14
Mme Elodie LEMATTE
Conseillère chargée des finances, de l'emploi et de la protection sociale agricole
JO du 05/09/14
M. Luc MAURER
Conseiller "politique agricole commune, développement rural, foncier, l'installation des nouveaux agriculteurs et de l'agricultu
JO du 06/11/14
M. Jean-Christophe ROUBIN
Conseiller diplomatique et chargé des outre-mer
JO du 05/09/14
Mme Sandrine SEBAN
Conseillère pour la communication et la presse
JO du 05/09/14
Mme Claire BRENNETOT
Conseillère chargée des relations avec le Parlement et les élus
JO du 05/09/14
M. Bruno FERREIRA
Conseiller chargé des productions animales
JO du 11/10/14
M. Philippe MAUGUIN
Directeur de cabinet du Porte-parolat du Gouvernement
JO du 05/09/14
M. Romain PRUDENT
Chef du pôle du Porte-parolat du Gouvernement
JO du 05/09/14
M. Thibaud BROUARD
Conseiller technique du Porte-parolat du Gouvernement
JO du 05/09/14
M. Aymeric CHASSAING
Conseiller technique du Porte-parolat du Gouvernement
JO du 05/09/14
Mme Charlotte PERSANT
Conseillère technique du Porte-parolat du Gouvernement
JO du 05/09/14
M. Sébastien COUDERC
Conseiller chargé des filières végétales et des biocarburants
JO du 06/11/14

Liens secondaires