Ministre suivantMinistre précédent
Portrait de Stéphane Le Foll

Stéphane Le Foll

Ministre de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt, Porte-parole du Gouvernement
Biographie

Stéphane Le Foll est né le 3 février 1960 au Mans (Sarthe).


Fonctions ministérielles
 

  • Ministre de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt, Porte-parole du Gouvernement, depuis avril 2014
  • Ministre de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt, de juin 2012 à mars 2014
  • Ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, de mai à juin 2012


Fonctions électives
 

  • Elu député de la Sarthe le 17 juin 2012
  • Député européen, de 2004 à 2012
  • Vice-président de la Communauté urbaine du Mans (Sarthe), depuis 2001
  • Conseiller municipal du Mans (Sarthe), depuis mars 2001
  • Conseiller municipal de Longnes (Sarthe), de 1983 à 1995


Fonctions politiques
 

  • Membre du conseil national puis du bureau national du Parti socialiste, de 2000 à 2005
  • Secrétaire national à la coordination du Parti socialiste, de 2003 à 2005
  • Secrétaire national du Parti socialiste à la coordination, de 2000 à 2005
  • Premier secrétaire du Parti socialiste de la Sarthe, depuis 2008
  • Vice-président du groupe de l'Alliance progressiste des socialistes et démocrates au Parlement européen, de 2009 à 2012


Autres fonctions
 

  • Cofondateur du groupe Saint-Germain, groupe de réflexion sur les questions alimentaires et agricoles, 2006
  • Membre de la Commission de l'environnement de la santé publique et de la sécurité alimentaire
  • Membre de la Délégation pour les relations avec le Conseil législatif palestinien


Carrière
 

  • Enseignant au lycée agricole de Rouillon
  • Enseignant en économie au lycée de la Ferté-Bernard
  • Chargé de cours à l’université de Nantes, de 1998 à 1999
  • Conseiller technique auprès de Louis Le Pensec, ministre de l’Agriculture, de 1997 à 1998


Cursus
 

  • DEA d’économie
  • Diplôme professionnel spécialisé du Conservatoire national des arts et métiers (Cnam)
  • BTS agricole
Actualités du ministre

PAC 2016 : plus de 99% des dossiers télédéclarés au 15 juin

La période de déclaration des dossiers PAC 2016 s’est achevée le 15 juin.

371 440 dossiers ont été déposés via le logiciel telepac, ce qui représente un peu plus de 99% du nombre de dossiers déposés l’an dernier. La mise en place au 1er avril 2016 par l’Agence de services et de paiement d’un service telepac rénové a été un élément déterminant de cette réussite. Les modifications apportées ont permis une déclaration guidée, sécurisée et simplifiée car pré-remplie à partir des données de la PAC 2015.

Telepac restera ouvert pendant toute la période de dépôt tardif, soit du 16 juin au 11 juillet 2016 inclus. Cela permettra aux quelques agriculteurs qui n’auraient pas achevé leur dossier avant le 15 juin de le déposer. Les déclarations tardives seront acceptées, moyennant une réduction de l’aide proportionnelle au retard.

Inondations : les mesures nationales sont confirmées et les adaptations à la réglementation européenne précisées

Stéphane Le Foll  a fait le point avec des représentants du secteur agricole sur les conséquences des inondations. Il a annoncé le maintien de l’éligibilité aux aides de la Pac (DPB, verdissement, paiement JA) des surfaces inondées. Cela vaudra en invoquant la force majeure dans toutes les communes reconnues en état de catastrophe naturelle y compris dans le cas où il ne serait pas possible de semer à nouveau les parcelles dont les récoltes ont été détruites. Cette exception permettra aussi de déroger aux règles communautaires s’appliquant au verdissement et en particulier au respect de la diversité des assolements et la présence sur les parcelles de cultures fixatrices d’azote. Ainsi les agriculteurs pourront bénéficier de l’intégralité de leurs aides.

Par ailleurs, le ministre confirme la mise en œuvre des mesures annoncées dès le 6 juin (lire le communiqué).

La nuit de l'agro-écologie : près de 100 événements dans toute la France

Cafés-débats, projections de films, banquets festifs et dégustation de produits, visites de fermes, ateliers pédagogiques, balades nocturnes, contes et concerts… Le 23 juin au soir, c’est le dialogue citoyen qui s’invite partout en France sous la forme de soirées festives et conviviales autour de l’agro-écologie et dans tous les lieux propices aux échanges et au débat (cafés, cinémas, salles des fêtes, places de village, lycées agricoles, fermes…). Près de 100 événements sont déjà recensés dans toute la France, avec festivités et dégustations de produits locaux au programme de ces soirées pour tous les goûts et pour tous les âges. Faites votre programme.

Consulter le dossier de presse

Pour la "Semaine de l’immatériel de l’Etat", suivez #immweek

L’Agence du patrimoine immatériel de l’État (Apie) organise du 13 au 17 juin une semaine de l’immatériel, en s’appuyant sur le hashtag #immweek sur Twitter. Son objectif : créer un événement numérique pour faire connaître et valoriser l’immatériel public dans toutes ses dimensions.

Chaque agent du service public est appelé à participer afin de faire de cet événement un succès. Chacun peut relayer les messages de l’Apie et les illustrer mais aussi mentionner ses expériences de valorisation (texte et/ou photos), qu’il s’agisse de projets menés avec l’Apie ou non.

L’immatériel constitue un atout essentiel pour relever les défis d’une administration moderne. Pour les entités publiques comme pour toute organisation, le patrimoine immatériel recouvre 3 grandes composantes :

- le capital structurel : savoir-faire, brevets, méthodes, marques, données, logiciels, organisation…

- le capital relationnel : qualité des relations avec ses publics, qualité des réseaux, partenariats, image, réputation...

- le capital humain : expérience, compétences, motivation.

Plus d'informations sur le site de l'Apie

Sécurité sanitaire des aliments : contrôles renforcés pendant l’Euro 2016 et la période estivale

L’Opération Alimentation Vacances se déroule cette année du 1er juin au 15 septembre afin de prendre en compte notamment le déroulement de l'Euro 2016 (10 juin-10 juillet). Cette opération permet de renforcer les contrôles en matière de sécurité sanitaire des aliments dans les secteurs de la restauration et des commerces alimentaires qui n’exercent leur activité qu’en période estivale et ceux qui connaissent une activité accrue durant l’été.

Dans le cadre de l’Euro, les contrôles sont effectués prioritairement au niveau des 10 stades de football accueillant les 51 matches officiels et leurs abords immédiats, des 24 camps de base hébergeant les équipes et les délégations ainsi que sur les autres sites festifs et de rassemblement (fans zones, camps de supporteurs, etc.).

La surveillance sera prioritairement concentrée sur les restaurants et commerces alimentaires soumis à un pic d’activité saisonnier. Les contrôles seront par ailleurs renforcés dans les centres aérés, les colonies de vacances et les camps sous toile.

Pour plus d’informations sur l’Opération Alimentation Vacances

Soutien aux éleveurs : position commune Pologne/Allemagne/France pour endiguer la crise du lait

Stéphane Le Foll s’est rendu à Varsovie pour préparer le Conseil des ministres de l’agriculture des 27 et 28 juin prochains à Luxembourg au cours duquel la question de la crise des filières d’élevage et en particulier la situation du marché laitier sera au cœur des débats. Cette réunion trilatérale a permis de sceller une position désormais commune entre les 3 pays. Les ministres ont en particulier convenu de la nécessité de mettre en place une incitation financière européenne pour encourager la réduction volontaire de la production laitière.

Stéphane Le Foll a salué "un accord exceptionnel conforme à ce que la France défend depuis plus de 8 mois, qui permettra à la Commission et au Conseil de prendre des décisions concrètes."

Le bois, un atout dans la construction 

L’appel à manifestations d’intérêt (AMI) "Immeuble à vivre bois" a été lancé. Il vise à promouvoir la construction d’immeubles en bois de 10 étages et plus. Il apportera notamment un appui technique aux collectivités et maîtres d’ouvrage souhaitant s’investir dans ce type de projets.

Dans un premier temps, cet appel a pour objectif d'identifier des sites qui pourraient accueillir ces premiers immeubles en bois. Dès le début de l’année 2017, les territoires retenus pourront solliciter des financements publics et une expertise technique avec l’appui d’ADIVbois et du Plan urbanisme construction architecture. Ils pourront s’appuyer sur cette expertise pour lancer des concours de maîtrise d’œuvre et initier la construction des projets. Paris, Strasbourg et Saint-Etienne ont déjà annoncé leur intérêt pour cette démarche.

Plan de soutien à l’élevage : les crédits du fonds d’allègement des charges versés en juin

Les dossiers d’allègements des charges prévus par le plan de soutien à l’élevage mis en place par le Gouvernement en 2015 ont été traités : les 47 000 éleveurs les plus en difficulté bénéficieront de près de 210 M€ d’aides nationales et communautaires. Les derniers paiements interviendront d’ici à la fin juin. Simultanément, un complément d’aide communautaire sera versé à chaque bénéficiaire du fonds d’allègement des charges, à hauteur de 16% des aides déjà versées, et d’une somme forfaitaire de 400 € environ/dossier.

La mesure "année blanche bancaire" permettant la restructuration totale ou partielle de la dette des éleveurs et des agriculteurs en difficulté est prolongée jusqu’au 31 octobre 2016.

Au-delà de ces aides d’urgence, le Gouvernement a mis en place des baisses de charges durables et d’une ampleur sans précédent pour tous les agriculteurs, de plus de 700 M€ sur leurs cotisations personnelles entre 2014 et 2016.

Un protocole interministériel développant les liens entre la jeunesse, la défense et la sécurité nationale

Najat Vallaud-Belkacem, Jean-Yves Le Drian et Stéphane Le Foll s’engagent pour la jeunesse avec la signature du Protocole interministériel développant les liens entre jeunesse, défense et  sécurité nationale. Ce nouveau protocole intègre le ministère de l’Agriculture, permettant la prise en compte des 190 000 élèves et étudiants de l’enseignement agricole, qui constituent la 2e communauté éducative de notre pays.

Ce texte intègre également les engagements ministériels inscrits dans le plan national d’actions contre le racisme et l’antisémitisme, ainsi que les 11 mesures du plan de grande mobilisation de l’école et de ses partenaires pour les valeurs de la République.

Il identifie 5"axes d’effort" prioritaires : renforcer l’enseignement de défense et la formation des enseignants ;
développer les relations entre la défense et l’enseignement supérieur ; participer à la lutte contre le décrochage scolaire et contribuer à la détection des jeunes en difficulté de lecture ;
favoriser le lien défense-jeunesse, l’égalité des chances et l’insertion professionnelle des jeunes ; promouvoir les dispositifs de valorisation des acquis de l’expérience et favoriser la reconversion des militaires.

Inondations : création d'un fonds "d'extrême urgence" destiné aux sinistrés

Manuel Valls a réuni les ministres concernés pour une réunion de travail sur la gestion des inondations qui touchent une partie du territoire depuis quelques jours. Il a annoncé :

- que l'état de catastrophe naturelle sera déclaré pour chaque commune sinistrée. Une 1re liste de communes sera arrêtée en Conseil des ministres du 8 juin et publiée au JO dès le lendemain. Une 2nde liste sera arrêtée lors du Conseil des ministres suivant, le temps que toutes les communes qui ont subi des dommages puissent faire la demande. La déclaration de catastrophe naturelle permet d'accélérer l'indemnisation des victimes d'épisodes naturels rares (inondations, orages très violents, coulées de boues, avalanches…) ;

- la mise en œuvre d’un "fonds d’extrême urgence", doté de plusieurs millions d'euros, destiné aux personnes qui ont tout perdu dans cette catastrophe. Dans l’attente de la prise en charge par les assurances, ce fonds a pour objectif de parer aux dépenses de première nécessité des personnes sinistrées. Il sera géré par les départements.

Juliette Méadel a rencontré parallèlement les assureurs afin de s'assurer de leur mobilisation.

De nombreux commerces de proximité ont été touchés par les intempéries : Emmanuel Macron va réunir une cellule de continuité économique. Ce dispositif prévoit ainsi des aides exceptionnelles au redémarrage des activités dans un 1er temps puis au soutien des entreprises sur un plus long terme.

Lire Gestion des inondations en France : la grande mobilisation du Gouvernement, sur le site de l'Intérieur

Cabinet du ministre
Les nominations de fonctions des cabinets sont effectuées à partir de leur parution au Journal officiel.
Ministère de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt
Adresse :
Hôtel de Villeroy - 78, rue de Varenne 75007 - Paris
Adresse postale :
75700 - Paris - TEL 01 49 55 49 55
Cabinet
M. Philippe MAUGUIN
Directeur du cabinet
JO du 02/09/14
Mme Christine AVELIN
Directrice adjointe du cabinet
JO du 31/10/15
M. Rémi BRANCO
Chef de cabinet
JO du 02/09/14
Mme Diane VEY
Chef de cabinet adjointe
JO du 19/11/15
M. Guillaume ADRA
Conseiller chargé des relations avec la presse
JO du 05/09/14
Mme Annick BAILLE
Conseillère pour l'enseignement agricole, la recherche et les relations sociales
JO du 05/09/14
M. Arnaud MILLEMANN
Conseiller chargé de l'agroalimentaire et de l'alimentation
JO du 30/10/15
M. Brice HUET
Conseiller chargé du développement durable et des outre-mer
JO du 25/02/16
Mme Anne-Laure FONDEUR
Conseillère chargée de la sécurité sanitaire et du cheval
JO du 06/11/14
Mme Elodie LEMATTE
Conseillère chargée des affaires financières, sociales et de la filière forêt-bois
JO du 23/09/15
M. Luc MAURER
Conseiller "politique agricole commune, développement rural, foncier, l'installation des nouveaux agriculteurs et de l'agricultu
JO du 06/11/14
Mme Sandrine SEBAN
Conseillère pour la communication et la presse
JO du 05/09/14
Mme Claire BRENNETOT
Conseillère chargée des relations avec le Parlement et les élus
JO du 05/09/14
M. Sébastien COUDERC
Conseiller chargé des filières végétales et des biocarburants
JO du 06/11/14
M. Julien BARRÉ
Conseiller chargé des productions animales
JO du 27/10/15
M. Pierre MARIE
Conseiller diplomatique
JO du 25/02/16
M. Philippe MAUGUIN
Directeur de cabinet du Porte-parolat du Gouvernement
JO du 05/09/14
M. Romain PRUDENT
Chef du pôle du Porte-parolat du Gouvernement
JO du 05/09/14
M. Thibaud BROUARD
Conseiller technique du Porte-parolat du Gouvernement
JO du 05/09/14
Mme Charlotte PERSANT
Conseillère technique du Porte-parolat du Gouvernement
JO du 05/09/14
M. Florian LAFARGE
Conseiller technique au cabinet du porte-parole du Gouvernement
JO du 03/07/15