Ministre suivantMinistre précédent
Portrait de Stéphane Le Foll

Stéphane Le Foll

Ministre de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt, Porte-parole du Gouvernement
Biographie

Stéphane Le Foll est né le 3 février 1960 au Mans (Sarthe).


Fonctions ministérielles
 

  • Ministre de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt, Porte-parole du Gouvernement, depuis avril 2014
  • Ministre de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt, de juin 2012 à mars 2014
  • Ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, de mai à juin 2012


Fonctions électives
 

  • Elu député de la Sarthe le 17 juin 2012
  • Député européen, de 2004 à 2012
  • Vice-président de la Communauté urbaine du Mans (Sarthe), depuis 2001
  • Conseiller municipal du Mans (Sarthe), depuis mars 2001
  • Conseiller municipal de Longnes (Sarthe), de 1983 à 1995


Fonctions politiques
 

  • Membre du conseil national puis du bureau national du Parti socialiste, de 2000 à 2005
  • Secrétaire national à la coordination du Parti socialiste, de 2003 à 2005
  • Secrétaire national du Parti socialiste à la coordination, de 2000 à 2005
  • Premier secrétaire du Parti socialiste de la Sarthe, depuis 2008
  • Vice-président du groupe de l'Alliance progressiste des socialistes et démocrates au Parlement européen, de 2009 à 2012


Autres fonctions
 

  • Cofondateur du groupe Saint-Germain, groupe de réflexion sur les questions alimentaires et agricoles, 2006
  • Membre de la Commission de l'environnement de la santé publique et de la sécurité alimentaire
  • Membre de la Délégation pour les relations avec le Conseil législatif palestinien


Carrière
 

  • Enseignant au lycée agricole de Rouillon
  • Enseignant en économie au lycée de la Ferté-Bernard
  • Chargé de cours à l’université de Nantes, de 1998 à 1999
  • Conseiller technique auprès de Louis Le Pensec, ministre de l’Agriculture, de 1997 à 1998


Cursus
 

  • DEA d’économie
  • Diplôme professionnel spécialisé du Conservatoire national des arts et métiers (Cnam)
  • BTS agricole
Actualités du ministre

"Gare à la rage" : le ministère de l'agriculture lance une campagne de sensibilisation

Le ministère de l’Agriculture lance pour la 2e année consécutive une campagne de sensibilisation pour rappeler aux voyageurs qu’ils ne doivent pas rapporter d’animaux des pays affectés par la rage. Le ministère y rappelle également les démarches à effectuer impérativement avant de voyager à l’étranger avec son animal.

Depuis 2001, 11 cas de rage canine ont été importés en France, alors que la maladie est absente du territoire national, ce qui n'est pas le cas de très nombreux autres pays. Ces cas étaient tous liés à des animaux contaminés à l’étranger. Le dernier cas, dû à un chien ramené d’Afrique du Nord, date de 2015. Pourtant, des moyens existent pour prévenir l’introduction de la maladie en France (télécharger le dépliant).

Légumineuses fourragères : les agriculteurs ont jusqu'au 15 juin pour demander une aide à la production

Cette aide est attribuée aux parcelles implantées en légumineuses fourragères (luzerne, trèfle, pois, lupin, féverole...), pures ou en mélange (à condition que les légumineuses soient majoritaires au semis). La seule autre condition est de détenir au moins 5 UGB herbivores ou monogastriques, ce qui permet de cibler l'aide sur la production des légumineuses destinées à l'alimentation animale.

L'enveloppe de 95 M€ dédiée à cette aide permet d'attribuer jusqu'à 200 € par hectare aidé.

L'attention des agriculteurs est attirée sur cette aide. Elle peut être demandée très facilement par l'intermédiaire de telepac, jusqu’au 15 juin 2016. Retrouvez le détail et les précisons utiles pour demander cette aide en cliquant ici.

Lutte contre le gaspillage alimentaire, chacun a son rôle à jouer

Pour passer à l’action et réduire le gaspillage alimentaire, une campagne de sensibilisation est lancée jusqu'au 30 juin avec pour mot d’ordre : "ça suffit le gâchis !"

Objectif : impliquer les consommateurs, les entreprises et les collectivités dans la lutte contre les pertes et gaspillages alimentaires et inviter chaque acteur de la chaîne alimentaire à passer à l’acte. Son message central : les pertes et gaspillages sont l’affaire de tous, tout le monde peut agir. Chacun a son rôle à jouer !

Cette campagne invite ainsi les consommateurs à adopter les bons gestes en phase d’achat, de consommation ou encore de préparation des aliments.

Pour l’ensemble de ces acteurs, un nouveau site internet recense les bons gestes à adopter et propose des outils de communication adaptés.

Agriculture bio : une année 2015 particulièrement dynamique

Surfaces cultivées, volumes produits, agriculteurs convertis, consommation… En 2015, l'agriculture biologique française a connu une forte croissance. Le marché des produits alimentaires issus de l'agriculture biologique a représenté 5,76 Mds d'€. Enregistrant une hausse de 14,7 % par rapport à 2014, c'est un des marchés qui progressent le plus en Europe. La barre des 5 % de SAU bio (surface agricole utile) a ainsi été franchie.

Toutes les filières bio sont concernées par cette hausse.

Quant à la répartition des exploitations bio, la moitié de celles-ci se concentre dans 3 grandes régions : Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées, Auvergne-Rhône-Alpes et Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes. L'agriculture biologique a globalement tendance à se développer dans les zones où elle est déjà bien implantée.

Elle s'inscrit pleinement dans le projet agro-écologique.  En 2013, Stéphane Le Foll a lancé le programme "Ambition bio 2017" afin de donner une nouvelle impulsion au développement et à la structuration de cette filière en France.

Approvisionnement en carburant : mesures dérogatoires applicables aux agriculteurs

Stephane Le Foll a saisi le secrétaire d’Etat chargé du budget Christian Eckert afin de mettre en place une dérogation pour les agriculteurs permettant, compte tenu des actuelles difficultés d’approvisionnement, d’utiliser le fioul domestique (FOD) au lieu du gazole non routier (GNR) pour l’approvisionnement de leurs tracteurs dans le cadre des travaux agricoles ou forestiers.

Cette décision d’application immédiate est en vigueur jusqu’au lundi 30 mai 2016 à minuit.

 

Pac : versement du solde des aides couplées en faveur des élevages bovins viande et bovins laitiers

Le solde des aides couplées de la Pac 2015 en faveur des élevages bovins viande et bovins laitiers sera versé sur le compte des agriculteurs à partir du 27 mai.

Ainsi, un agriculteur pour lequel le montant des aides bovines 2015 est supérieur au montant de l’apport de trésorerie remboursable (ATR) relatif aux aides bovines perçu en octobre 2015 se voit verser la différence.

Pour les agriculteurs dont les aides bovines sont d’un montant inférieur à l’ATR relatif aux aides bovines déjà perçu, aucun remboursement n'est demandé pour l'instant. Le remboursement des sommes restant dues au titre de l’ATR sera assuré par compensation au moment du versement du solde des autres aides Pac en septembre.

Au final, ce sont 210 M€ qui sont versés sur les comptes des agriculteurs au titre du solde des aides bovines. Ces aides représentent un montant total de 780 M€.

Bien-être des animaux d'élevage : quelles sont les règles en vigueur ?

Élever des animaux (bovins, volailles, moutons, porcs, poissons, etc.) à des fins alimentaires est une nécessité. Cet élevage doit se faire dans des conditions compatibles avec le bien-être animal, y compris dans les bâtiments d’élevage industriel.

En savoir plus sur les règles en vigueur

La construction bois et la ville durable : inscrivez-vous

les acteurs de la filière bois lanceront, le 7 juin, l’appel à manifestation d’intérêt (Ami) Adivbois pour identifier des sites dédiés à la construction bois.

L'Ami "La construction bois et la ville durable" vise à faire la promotion de la "construction bois", et en particulier la construction bois en grande hauteur, comme atout structurant dans le développement de la Ville durable au 21e siècle.

La construction bois est, notamment, une priorité du Programme national de la filière forêt-bois avec pour objectif de favoriser l’approvisionnement local à partir du bois des forêts françaises.

Pour participer à l'événement, remplissez le formulaire en cliquant ici.

Vers la mise en œuvre d'un portail de données pour l’innovation en agriculture

L’exploitation des données numériques représente un enjeu important pour le monde agricole. La multiplication des sources de données, combinée à des capacités renforcées pour leur stockage et leur traitement, rend possible le développement de nouveaux services innovants pour l’ensemble des acteurs de la chaîne de valeur : agriculteurs, organisations professionnelles ou encore  industriels du secteur…

Afin de répondre à cet enjeu, un portail de données pour l’innovation en agriculture sera mis en œuvre. Objectif : mettre à disposition de l’écosystème agricole des données et informations, issues de diverses sources : données publiques, données des entreprises, données des agriculteurs...

Dans ce contexte, une mission a été chargée de préparer la mise en place opérationnelle du portail et de définir un plan d’actions qui sera présenté en juin 2016, pour favoriser l’émergence de nouveaux services portés par des acteurs innovants, à partir des données mises sur le portail.

Viticulture : les enjeux d’avenir de la filière

Stéphane Le Foll a réuni les représentants de la viticulture et du négoce pour aborder les enjeux d’avenir du secteur et les mesures structurelles à mettre en place.

Il a en particulier salué l’ambition du plan national de lutte contre le dépérissement du vignoble initiée par le Cniv avec l’appui de FranceAgriMer. Partageant les ambitions de ce plan qui vise à garantir la pérennité du vignoble sur le long terme, le ministre a décidé de confier aux professionnels la responsabilité d’une action thématique transversale sur le Casdar. Cette dernière permettra de regrouper l’ensemble des crédits dédiés à la recherche contre le dépérissement, afin d’accroître l’efficacité des fonds mobilisés au travers d’un pilotage unique. Pour accompagner cette dynamique, le ministre a par ailleurs annoncé le déblocage de 1,5 M€ de crédits de l’Etat.

Lire l'intégralité du communiqué

Cabinet du ministre
Les nominations de fonctions des cabinets sont effectuées à partir de leur parution au Journal officiel.
Ministère de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt
Adresse :
Hôtel de Villeroy - 78, rue de Varenne 75007 - Paris
Adresse postale :
75700 - Paris - TEL 01 49 55 49 55
Cabinet
M. Philippe MAUGUIN
Directeur du cabinet
JO du 02/09/14
Mme Christine AVELIN
Directrice adjointe du cabinet
JO du 31/10/15
M. Rémi BRANCO
Chef de cabinet
JO du 02/09/14
Mme Diane VEY
Chef de cabinet adjointe
JO du 19/11/15
M. Guillaume ADRA
Conseiller chargé des relations avec la presse
JO du 05/09/14
Mme Annick BAILLE
Conseillère pour l'enseignement agricole, la recherche et les relations sociales
JO du 05/09/14
M. Arnaud MILLEMANN
Conseiller chargé de l'agroalimentaire et de l'alimentation
JO du 30/10/15
M. Brice HUET
Conseiller chargé du développement durable et des outre-mer
JO du 25/02/16
Mme Anne-Laure FONDEUR
Conseillère chargée de la sécurité sanitaire et du cheval
JO du 06/11/14
Mme Elodie LEMATTE
Conseillère chargée des affaires financières, sociales et de la filière forêt-bois
JO du 23/09/15
M. Luc MAURER
Conseiller "politique agricole commune, développement rural, foncier, l'installation des nouveaux agriculteurs et de l'agricultu
JO du 06/11/14
Mme Sandrine SEBAN
Conseillère pour la communication et la presse
JO du 05/09/14
Mme Claire BRENNETOT
Conseillère chargée des relations avec le Parlement et les élus
JO du 05/09/14
M. Sébastien COUDERC
Conseiller chargé des filières végétales et des biocarburants
JO du 06/11/14
M. Julien BARRÉ
Conseiller chargé des productions animales
JO du 27/10/15
M. Pierre MARIE
Conseiller diplomatique
JO du 25/02/16
M. Philippe MAUGUIN
Directeur de cabinet du Porte-parolat du Gouvernement
JO du 05/09/14
M. Romain PRUDENT
Chef du pôle du Porte-parolat du Gouvernement
JO du 05/09/14
M. Thibaud BROUARD
Conseiller technique du Porte-parolat du Gouvernement
JO du 05/09/14
Mme Charlotte PERSANT
Conseillère technique du Porte-parolat du Gouvernement
JO du 05/09/14
M. Florian LAFARGE
Conseiller technique au cabinet du porte-parole du Gouvernement
JO du 03/07/15