Ministre suivantMinistre précédent
Portrait de Ségolène Royal. Photo : A.Bouissou/MEDDE

Ségolène Royal

Ministre de l’Environnement, de l’Énergie et de la Mer, chargée des Relations internationales sur le climat
Biographie

Ségolène Royal est née le 22 septembre 1953, à Dakar (Sénégal).

Fonctions ministérielles

  • Ministre de l’Environnement, de l’Énergie et de la Mer, chargée des Relations internationales sur le climat, depuis février 2016
  • Ministre de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie, d'avril 2014 à février 2016
  • Ministre déléguée à la Famille, à l’Enfance et aux Personnes handicapées, de mars 2000 à mai 2002
  • Ministre déléguée à l’Enseignement scolaire, de juin 1997 à mars 2000Ministre de l’Environnement, d’avril 1992 à mars 1993
 

Fonctions électives

 
  • Présidente de la Région Poitou-Charentes, d'avril 2004 à avril 2014
  • Députée des Deux-Sèvres, de 1988 à 1992, puis de 1993 à 1997, et de 2002 à 2007


Carrière

 
  • Chargée de mission au Secrétariat général de la présidence de la République de 1982 à 1988
  • Magistrate


Autres fonctions

 
  • Vice-présidente et porte-parole de la Banque publique d’investissement, depuis février 2013
  • Vice-présidente de l’Internationale socialiste, depuis 2008


Cursus

 
  • École nationale d’administration, promotion Voltaire
  • Diplôme de l’Institut d’études politiques de Paris
  • Licence de Sciences économiques


Ouvrages

 
  • Cette belle idée du courage, 2013
  • Lettre à tous les résignés et indignés qui veulent des solutions, 2011
  • Obama, Lula, Forum social, dix leçons convergentes, 2010
  • Femme debout, avec Françoise Degois, 2009
  • Ma plus belle histoire, c'est vous, 2007
  • Maintenant (2007)
Actualités de la ministre

Alimentation des stations-services

Depuis la semaine dernière, plusieurs actions ont été conduites pour améliorer la distribution des carburants sur le territoire français :

- les approvisionnements ont été renforcés significativement. Le Gouvernement et les opérateurs ont pris les mesures pour intensifier le réapprovisionnement des stations-services, en libérant les dépôts bloqués depuis l’extérieur, en augmentant le nombre de camions et en accélérant les rotations ;

- mardi 24 mai  : déblocage du dépôt de DP Fos-sur-Mer avec une reprise des chargements de camions à destination des stations-services ;
- lundi 23 mai  : déblocage du dépôt de Cournon-en-Auvergne ;
- vendredi 20, samedi 21 et dimanche 22 mai  : déblocage de dépôts en Bretagne, Normandie et Hauts de France.

A noter que l'on constate une hausse de la consommation, parfois près de 3 fois supérieure à la consommation habituelle dans certaines stations-services. Un afflux vers les stations-services produit une consommation beaucoup plus élevée qu’habituellement, qui provoque des difficultés.

Environnement : ouverture de la consultation en ligne pour la charte de la participation du public

Du 23 mai au 26 juin, tous les acteurs de la participation du public (porteurs de projets, citoyens, associations, consultants, etc) sont invités à faire connaître leurs avis et propositions sur la Charte de la participation du public portant sur la mise en œuvre des décisions et des projets ayant un impact sur l’environnement et le cadre de vie.

Cette consultation nourrira le texte définitif de la Charte, avant sa publication en juillet. Les auteurs des 5 propositions les plus soutenues lors de la consultation du public en ligne seront conviés au lancement officiel de la Charte, en présence de la ministre.

Participer à la consultation

Tout savoir sur la démocratie participative

Vote unanime du projet de loi de ratification de l’Accord de Paris

L'Assemblée nationale a adopté, mardi 17 mai, le projet de loi ratifiant l'accord de Paris adopté le 12 décembre 2015. Ségolène Royal se félicite de ce vote unanime. La France est le premier pays industrialisé à ratifier l’Accord de Paris et entraîne ainsi toute l’Union européenne à le faire. C’est un message fort envoyé à tous les pays industrialisés pour qu’ils ratifient et appliquent l’Accord et s’engagent dans une tarification du carbone.

 

En savoir plus sur la COP21

Un appel à projets pour lutter contre la précarité énergétique

Afin d’accompagner la montée en puissance de la part du dispositif des certificats d’économies d’énergie dédiée à la lutte contre la précarité énergétique, et son appropriation par les parties prenantes, un appel à projets est lancé pour sélectionner des programmes d’accompagnement portant sur :
- la sensibilisation, l’information et la formation des ménages en situation de précarité énergétique aux économies d’énergie ;
- l’accompagnement technique ou administratif de ces ménages pour la réalisation de travaux de rénovation énergétique ambitieux.
La date limite de candidature est le 30 juin 2016.

Pour en savoir plus

Le chèque énergie expérimenté dans 4 départements

Le chèque énergie sera mis en place à titre expérimental, à partir du 20 mai, dans 4 départements : l’Ardèche, l’Aveyron, les Côtes-d'Armor et le Pas-de-Calais.
Il élargit les tarifs sociaux de l’électricité et du gaz. Son montant est progressif, à l'avantage des personnes les plus modestes. Il dépendra du niveau de revenu et de la composition du ménage bénéficiaire : il est en moyenne de 150 € par an, et peut aller jusqu'à 227 € par an.

Les ménages n'ont aucune démarche à effectuer : dans les départements qui font l’objet de l’expérimentation, le chèque sera adressé automatiquement, entre le 20 mai et début juin.
Le chèque énergie pourra être utilisé :

- pour le paiement d’une facture d’énergie du logement (électricité, gaz naturel, GPL, fioul, bois...) ou d’une redevance en logement-foyer ;

- pour le paiement de travaux de rénovation énergétique du logement.

Télécharger le dossier de presse

Télécharger le dépliant sur le chèque énergie

Résultats des tests d’émission de 52 véhicules diesel

La commission technique indépendante de contrôle des émissions polluantes des véhicules s’est réunie afin de faire un bilan à mi-parcours du programme de contrôle de 100 véhicules, engagé dans les jours qui ont suivi la révélation concernant les émissions des véhicules du groupe Volkswagen.
Les tests réalisés, en France, sur 52 véhicules de 15 marques différentes aboutissent sensiblement aux mêmes conclusions :

- aucun dispositif d’invalidation permettant de tromper les cycles d’homologation n’a été détecté ;

- les essais ont cependant montré des dépassements significatifs en conditions réelles de circulation, en particulier sur le NOx ;

- les systèmes de dépollution utilisés par plusieurs constructeurs ne fonctionnent pas de façon optimale en permanence afin de préserver différents éléments de motorisation.

Voir les résultats détaillés des essais

Une nouvelle plateforme web pour valoriser 100 actions pour le climat

Valoriser les 100 initiatives citoyennes les plus innovantes pour le climat, c'est tout l'objet de la nouvelle plateforme trilingue 100projetspourleclimat.gouv.fr. 

Les solutions mises en lumière par cette opération portent sur tous les domaines de l’action climatique : projets d’atténuation des émissions de gaz à effet de serre et d’adaptation aux transformations climatiques, de protection de la santé, de préservation de la biodiversité…

Tous les citoyens du monde sont invités à déposer leurs projets dans l’1 des 3 langues disponibles (français, anglais et espagnol) jusqu’au 6 juin. Du 6 juin au 6 juillet, les citoyens peuvent élire leurs projets favoris. A l’issue de la campagne de vote des internautes, les 100 projets ayant récolté le plus de voix bénéficieront d’un accompagnement et d’une valorisation jusqu’à la COP 22 qui aura lieu en novembre 2016 à Marrakech.


 

La 4e conférence environnementale est lancée

La 4e conférence environnementale, qui se tient sur 2 jours, s’est ouverte à l’Élysée le 25 avril, 3 jours après la signature à New York de l’Accord de Paris par 174 pays.

Trois tables rondes sont discutées cette année :

- appliquer l’agenda des solutions pour la croissance verte ;

- préserver les milieux afin d’améliorer le cadre de vie et la santé pour tous ;

- impliquer les citoyens, les territoires et États dans la transition écologique.

Pour en savoir plus Tous les documents de la conférence en ligne

COP 21 : l'Accord de Paris signé par 175 pays

Plus de 160 chefs d’Etat ou leurs représentants étaient attendus à New York le 22 avril. Ce sont finalement 175 pays qui ont procédé à la signature de l’Accord de Paris au siège des Nations unies. Un chiffre historique, qui dépasse le précédent record de 119 signatures pour une journée d’ouverture à la signature d’un accord international, détenu par la Convention de Montego Bay sur le droit de la mer en 1982.

Tout savoir sur l’Accord de Paris

En savoir plus : Le documentaire "L’accord de Paris" : les coulisses de la COP 21

Les objectifs pour le développement des énergies renouvelables

La loi "transition énergétique"  fixe des objectifs ambitieux en matière de réduction des émissions de gaz à effet de serre, d’économies d’énergie et de diversification du mix énergétique : les énergies renouvelables doivent représenter 32 % de la consommation finale brute d'énergie en 2030. Dans cette optique, Ségolène Royal a signé un arrêté définissant les nouveaux objectifs de développement des différentes filières à l’horizon 2023 afin de donner dès à présent une visibilité maximale aux investisseurs.

Ce texte vise notamment à :

- augmenter de plus de 50 % la capacité installée des

énergies renouvelables électriques par rapport à 2015 ;

- plus que doubler la puissance installée des éoliennes terrestres ; - plus que tripler la puissance installée du parc solaire photovoltaïque ;

- plus que doubler la puissance installée pour la production d’électricité à partir de bois-énergie ;

- valoriser le potentiel de la France pour les énergies renouvelables en mer...

Pour en savoir plus, consulter le dossier de presse

Cabinet de la ministre
Les nominations de fonctions des cabinets sont effectuées à partir de leur parution au Journal officiel.
Ministère de l’Environnement, de l’Énergie et de la Mer
Adresse :
HOTEL DE ROQUELAURE - 246, BOULEVARD SAINT-GERMAIN 75007 - PARIS
Adresse postale :
75700 PARIS - TEL 01 40 81 21 22
M. Jean-Louis BIANCO
Conseiller spécial auprès de la ministre
JO du 01/03/16
M. Gilles BOEUF
Conseiller scientifique pour les sciences de la vie et de la nature, du climat, de l'Océan
JO du 01/03/16
M. Philippe LACOSTE
Ambassadeur, relations internationales pour le climat, chef de l'équipe COP
JO du 01/03/16
M. Jean-Luc FULACHIER
Conseiller auprès de la ministre, croissance verte et bleue, Green tech, stratégie et communication
JO du 01/03/16
M. Vincent JECHOUX
Directeur du cabinet
JO du 01/03/16
Mme Hélène PESKINE
Ddirectrice adjointe du cabinet en charge de la ville et construction durables et des paysages
JO du 01/03/16
M. Stéphane CROUZAT
Conseiller diplomatique
JO du 01/03/16
M. Guillaume CHOISY
Chef de cabinet
JO du 01/03/16
M. Nicolas MOURLON
Conseiller infrastructures, transports, partenariats et social
JO du 01/03/16
M. Laurent BOUVIER
Conseiller biodiversité, eau, risques naturels, agriculture verte
JO du 01/03/16
M. Philippe BODENEZ
Conseiller prévention des risques chimiques et technologiques, santé, sûreté nucléaire, économie circulaire, déchets
JO du 01/03/16
M. Julien ASSOUN
Conseiller énergies, transition énergétique et numérique, mer, éco-industries
JO du 01/03/16
M. Laurent GRAVE-RAULIN
Conseiller parlementaire et juridique
JO du 01/03/16
Mme Sarah VIDAL
Conseillère parlementaire, relations avec les élus
JO du 01/03/16
M. Noam LEANDRI
Conseiller budgétaire, finance verte, prix du carbone
JO du 01/03/16
M. Guilhem ISAAC-GEORGES
Conseiller Territoires à énergie positive, emplois verts
JO du 01/03/16
M. Jacques BARBERYE
Chef adjoint de cabinet
JO du 01/03/16
Mme Blanka SCARBONCHI
Cheffe adjointe de cabinet (à compter du 7 mars 2016)
JO du 01/03/16
M. Raphaël SART
Attaché de presse
JO du 01/03/16
Mme Stéphanie LUX
Conseillère en charge des relations avec les ONG
JO du 07/05/16