Ministre suivantMinistre précédent
Portrait de Ségolène Neuville

Ségolène Neuville

Secrétaire d'État chargée des Personnes handicapées et de la Lutte contre l'exclusion, auprès de la ministre des Affaires Sociales
Biographie

Ségolène Neuville est née le 21 juin 1970 à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine).

Fonction ministérielle
 

  • Secrétaire d'État chargée des Personnes handicapées et de la Lutte contre l'exclusion, auprès de la ministre des Affaires Sociales et de la Santé, depuis avril 2014
     

Fonctions électives

 
  • Députée des Pyrénées-Orientales, depuis juin 2012
  • Vice-présidente du Conseil général des Pyrénées-Orientales, depuis 2011
     

Carrière
 

  • Médecin hospitalier
Actualités de la ministre

Etats généraux du travail social : synthèse des échanges en région

Les Etats généraux du travail social ont donné lieu à de nombreux échanges dans les territoires au cours de l’année 2014. Plus de 5 000 personnes ont en effet participé aux rencontres territoriales et 16 000 personnes ont répondu au questionnaire en ligne.

5 groupes de travail nationaux ont été chargés de synthétiser les travaux des assises régionales et de formuler des propositions sur les 5 thèmes suivants : coordination des acteurs, formation initiale et formation continue, métiers et complémentarités, place des usagers, développement social et travail social collectif. Les propositions vont faire l’objet d’une analyse détaillée. En outre, afin de conduire une concertation spécifique sur les évolutions possibles de l’architecture des diplômes avec les représentants des salariés et les fédérations d’employeurs, le Premier ministre va nommer une parlementaire en mission auprès des deux ministres.

Au plus tard fin octobre, un plan d’action pour la reconnaissance et la valorisation du travail social sera présenté.

10 ans après la loi de février 2005, la mobilisation de tous est indispensable pour l'inclusion des personnes handicapées

Le Gouvernement poursuit avec détermination l’effort engagé en faveur de l’inclusion et du mieux vivre des personnes en situation de handicap.

Fin 2014 la Conférence nationale du handicap, présidée par le Président de la République, a fixé les objectifs de la politique du handicap selon trois axes forts : 

- Promouvoir une société inclusive

- Adapter les parcours et les soins aux besoins des personnes

- Simplifier le quotidien

@s_neuville Handicap,"permettre un meilleur accès à l'emploi et le maintien dans l'emploi"

"Je clôturais aujourd'hui le colloque du FIPHFP sur les 10 ans de la loi du 11 février 2005" 

Ségolène Neuville a clôturé le colloque "Ensemble pour relever les défis de l’égalité" organisé par le Fonds pour l’insertion des personnes handicapées dans la fonction publique, dans le cadre du "10e anniversaire de la loi du 10 février 2005 pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées".

Lire le discours de la secrétaire d'Etat

Adoption du 2nd schéma national pour les handicaps rares 2014-2018

Le 1er schéma avait permis d’avancer sur l’expérimentation et la structuration territoriale de l’expertise et la mise en place des ressources d’accompagnement. Sur la période 2009-2013, 7 projets interrégionaux ont été financés et 4 centres nationaux de ressources  ont été créés pour environ 7 millions d’euros.

Le 2nd schéma s’attachera à mieux prendre en compte l’expertise et les savoirs faire des familles ainsi que la participation et l’appui des associations qui agissent dans le champ du handicap rare. Il poursuivra également les efforts d’organisation et de coordination des réponses au niveau local, régional et national notamment par la création d’équipes relais pour 3,2 millions d’euros. En tout ce seront 33 millions d’euros qui auront permis de financer la mise en place de réponses adaptées à la situation des personnes sur les deux schémas.

Développer l’accessibilité des programmes télévisés en Langue des signes française

Ségolène Neuville a signé une charte de qualité pour l’usage de la Langue des signes française dans les programmes télévisés.

"Les évènements tragiques de la semaine dernière nous ont tous interpellés sur notre devoir d’éviter le repli sur soi. Tous nos concitoyens doivent trouver leur place dans notre société, y compris ceux dont la langue est la Langue des signes française, reconnue par la loi de la République. Je formule le vœu que cette charte apporte la qualité qui est attendue mais qu’elle contribue également à développer l’accessibilité des programmes télévisés en Langue des signes française, a notamment déclaré la secrétaire d'Etat.

Marisol Touraine : "La prime de Noël est reconduite"

Marisol Touraine annonce au Parisien.fr le maintien de cette aide aux plus modestes, malgré la rigueur.

Dans une période contrainte financièrement, le Gouvernement a fait le choix de reconduire le versement de la prime de Noël pour venir en aide aux allocataires du revenu de solidarité active (RSA), mais aussi aux bénéficiaires de l’allocation de solidarité spécifique (ASS) et de l’allocation transitoire de solidarité (ATS). La prime sera versée la semaine précédant Noël. Elle représente plus de 150 euros pour une personne seule et plus du double pour un couple avec deux enfants.

Après la deuxième revalorisation exceptionnelle du RSA de 2% en septembre dernier, le versement de la prime de Noël témoigne de la mobilisation du Gouvernement en faveur du pouvoir d’achat des foyers modestes.

Des actions fortes en faveur de l’insertion professionnelle des personnes handicapées

François Rebsamen a clôturé le Forum emploi des personnes handicapées, organisé dans le cadre de la Conférence nationale du handicap 2014. Il a rappelé que l’ambition de la loi du 5 mars 2014 est de renforcer l’accès à la formation et plus particulièrement à la qualification de ceux qui en ont le plus besoin, notamment les personnes handicapées, afin de faciliter leur insertion dans l’emploi et d’améliorer leurs perspectives de carrière.

Les personnes handicapées bénéficieront donc de toutes avancées prévues par ce texte : le compte personnel de formation ; l’entretien professionnel, qui sera axé sur les perspectives professionnelles et la qualification de la personne ; la mise en œuvre du conseil en évolution professionnelle au 1er janvier 2015 ; les périodes de mise en situation professionnelles, quant à elles, sont particulièrement adaptées aux personnes handicapées en ce qu’elles représentent une opportunité de vérifier l’adéquation entre un métier et leurs capacités. La loi comprend en outre des dispositions spécifiques aux personnes handicapées.

Réforme de la tarification des établissements qui accueillent les personnes handicapées

Le comité stratégique sur la réforme de la tarification des établissements et services médico-sociaux qui accueillent et accompagnent les personnes handicapées est installé. Sa première réunion lance la phase opérationnelle des travaux qui vont permettre de conduire une réforme en profondeur de la tarification de ces établissements.

Ce chantier contribuera à ce que les réponses apportées par les établissements et services concernés s’adaptent, au plus près des besoins des personnes et de leurs familles, en privilégiant des réponses inclusives.

Accompagnement dans l'emploi des personnes handicapées : remise du rapport d'Annie Le Houerou

A l’issue de la mission parlementaire qui lui a été confiée par le Premier ministre, la députée Annie Le Houerou a remis ses conclusions sur l’accompagnement dans l’emploi des personnes handicapées tout au long de leur parcours professionnel. Ségolène Neuville et François Rebsamen ont salué la qualité du travail mené. Les 14 recommandations du rapport feront l’objet d’un examen attentif durant les prochaines semaines, dans la perspective de la Conférence nationale du handicap du mois de décembre, qui sera l’occasion d’examiner comment elles pourraient être appliquées.

Consulter le rapport.

Les enjeux du 3e plan autisme : point d'étape

François Hollande, Najat Vallaud-Belkacem et Ségolène Neuville ont visité le Centre d’action médico-sociale précoce de Soyaux et l’Unité d’enseignement en école maternelle de l’école Pierre-de-Ronsard d’Angoulême.
À l’issue d'une rencontre avec les familles des enfants pris en charge, le président de la République s'est exprimé sur l'avancée du 3e Plan autisme (2013-2017). Afin de favoriser la scolarisation des enfants avec autisme ou autres troubles envahissants du développement, le plan a notamment permis l'ouverture, à la rentrée scolaire 2014, de 30 unités d'enseignement dans les écoles maternelles. Leur développement pour une école inclusive permettra l'ouverture d'une unité par département d'ici à 2017.

Cabinet de la ministre
Les nominations de fonctions des cabinets sont effectuées à partir de leur parution au Journal officiel.
Secrétariat d'État chargé des Personnes handicapées et de la Lutte contre l'exclusion
Adresse :
14, avenue Duquesne 75007 - Paris
Adresse postale :
75700 Paris - TEL 01 40 56 60 00
Mme Laurence LEFEVRE
Directrice du cabinet
JO du 11/09/14
Myriam BOUALI
Cheffe de cabinet chargée des relations avec les élus et le Parlement
JO du 11/09/14
M. Léopold GILLES
Conseiller
JO du 01/11/14
Mme Marion DUVIVIER
Conseillère spéciale
JO du 01/11/14
M. Said ACEF
Conseiller
JO du 01/11/14
Mme Helene VAN WEEL
Conseillère
JO du 01/11/14
Mme Marie Automne THEPOT
Conseillère
JO du 01/11/14
Mme Zineb AKHARRAZ TORIKIAN
Conseillère presse et communication
JO du 01/11/14
Mme Cécile LAMBERT
Conseillère financière
JO du 01/11/14
Mme Laure THAREL
Conseillère en charge des ressources humaines du système sanitaire
JO du 01/11/14

Liens secondaires