Ministre suivantMinistre précédent
Portrait de Ségolène Neuville

Ségolène Neuville

Secrétaire d'État auprès de la ministre des Affaires sociales et de la Santé, chargée des Personnes handicapées et de la Lutte contre l'exclusion
Biographie

Ségolène Neuville est née le 21 juin 1970 à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine)

Fonction ministérielle

  • Secrétaire d’Etat auprès de la ministre des Affaires sociales et de la Santé, chargée des Personnes handicapées et de la Lutte contre l'exclusion, depuis février 2016
  • Secrétaire d'État chargée des Personnes handicapées et de la Lutte contre l'exclusion, auprès de la ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes, d'avril 2014 à février 2016
     

Fonctions électives

 
  • Députée des Pyrénées-Orientales, depuis juin 2012
  • Vice-présidente du Conseil général des Pyrénées-Orientales, depuis 2011
     

Carrière
 

  • Médecin hospitalier
Actualités du ministre

Aide à domicile : le fonds d’appui aux bonnes pratiques est lancé

Le fonds d’appui aux bonnes pratiques et d’aide à la restructuration des services d’aide et d’accompagnement à domicile (SAAD), doté de 50 millions d’euros, a été voté dans le cadre du projet de loi de financement de la sécurité sociale 2017. Ce fonds conforte la dynamique d’amélioration des pratiques des conseils départementaux et des SAAD au niveau local, et donne un nouvel élan pour favoriser le maintien à domicile des personnes âgées et des personnes en situation de handicap. L’appel à candidatures s’adresse aux conseils départementaux et aux SAAD qui s’engagent à respecter le "guide des bonnes pratiques de l’aide à domicile".  Il est ouvert jusqu’au 20 janvier 2017.

A l’issue de cet appel, une convention sera signée entre les départements retenus et la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie. Le montant des crédits alloués sera déterminé en fonction des engagements pris par le département et s’appuiera sur le nombre d’heures d’activité des services ciblés par le département.

Télécharger l'appel à candidatures

Soutenir les technologies d’accessibilité numérique à destination des personnes handicapées

Axelle Lemaire et Ségolène Neuville lancent un appel à projets destiné à soutenir les projets et les technologies innovants en matière d’accessibilité numérique. Il permettra de soutenir les entreprises dans la définition de nouvelles interfaces de contrôle adaptées aux personnes handicapées, de favoriser la production, l’enrichissement ou la conversion automatisée de contenus conformes aux normes en matière d’accessibilité ou encore de développer des technologies telles que la réalité augmentée à des fins d’accessibilité.

Ouvert jusqu’au 10 janvier 2017, l’appel à projets est lancé dans le cadre du Programme d’investissement d’avenir et bénéficiera d’une enveloppe de 8 M€.

Pour plus d’informations

Réforme des diplômes du travail social

Dans le cadre de la réflexion engagée sur la réforme des diplômes du travail social, la Commission professionnelle consultative du travail social et de l’intervention sociale a remis son rapport à Ségolène Neuville. Cette démarche est au cœur du Plan d’action en faveur du travail social et du développement social, qui vise à valoriser et renforcer l’action des professionnels du travail social auprès des citoyens les plus fragiles (personnes âgées, en situation de handicap ou d’exclusion sociale, mais aussi jeunes enfants), afin de favoriser leur autonomie et leur émancipation.

Ce rapport propose un cadre de réflexion structurant en vue de la modernisation des modalités et des contenus des formations. Il va permettre de poursuivre la réforme des diplômes en vue de la revalorisation des fonctionnaires relevant de la filière sociale, qui interviendra à partir de 2018, conformément à l’accord Parcours professionnels carrières et rémunérations (PPCR).

Santé : Journée nationale des aidants

En France, 8,3 millions de personnes (membre de la famille, ami, conjoint…) soutiennent et accompagnent au quotidien un proche en situation de perte d’autonomie. La journée nationale des aidants est l’occasion de rappeler les nouveaux droits mis en place par le Gouvernement pour les proches aidants :

- aide "droit au répit" pouvant aller jusqu’à 500 €/an, pour financer l’accueil de la personne aidée dans une structure adaptée. Entrée en vigueur le 1er mars 2016 ;

- l’allocation personnalisée d’autonomie (Apa) de la personne aidée peut être ponctuellement revalorisée en cas d’hospitalisation du proche aidant pour financer un hébergement temporaire de la personne aidée, ou un relais à domicile. Son montant peut atteindre 992 € au-delà des plafonds de l’Apa. Entrée en vigueur le 1er mars 2016 ;

- les proches aidants bénéficieront, au 1er janvier 2017, d’un congé de 3 mois renouvelable pour s’occuper de leur proche.

En outre, les personnes âgées et les personnes handicapées non imposables bénéficieront, dès 2017, d’un crédit d’impôt pour financer des services d’aide à domicile. Cette mesure profitera à 1,3 million de ménages et permettra une baisse du reste à charge sur les dépenses de services à la personne de l’ordre de 20 % en moyenne.

Tout savoir sur les événements organisés en France à l’occasion de cette journée

Handicap : la demande de compensation repensée pour plus de simplicité

Le formulaire de demande auprès des maisons départementales des personnes handicapées (MDPH) est l’interface de dialogue entre l'usager et l'administration. Sa refonte, au cœur des travaux de simplification des processus d'accès à la compensation, procède d’une nouvelle logique : guider l’usager dans la description de sa situation et l’expression de son projet de vie (besoins et attentes), pour permettre aux experts de lui proposer le bouquet de droits et prestations le plus adapté à son cas particulier.

 

Toutes les mesures de simplification à destination des personnes en situation de handicap

Expérimentation des Points conseil budget : point d’étape 

Les Points conseil budget (PCB) - issus du Plan pluriannuel contre la pauvreté et pour l’inclusion sociale - proposent des conseils confidentiels, gratuits et personnalisés concernant la gestion budgétaire. Ils visent à prévenir le surendettement.

Pour l'expérimentation, 60 PCB ont été sélectionnés dans les régions Hauts-de-France, Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine, Ile-de-France et Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées.

A l'occasion du 2e comité de pilotage des PCB, un 1er bilan a été établi : l’échelon local du réseau est opérationnel et les partenariats locaux se développent. Les structures labellisées ont engagé ou programmé des formations de leurs personnels. Certains PCB observent par ailleurs une diversification progressive de leur public. Elles ont pour la plupart commencé à utiliser le système d’information commun. Au niveau régional et national, les partenariats avec des entreprises créancières progressent et se structurent.

Au 2nd semestre, le réseau communiquera plus largement auprès de ses relais locaux et du public afin de toucher davantage les classes moyennes, dans une logique de prévention. Il bénéficiera notamment de l’implication de réseaux locaux de créanciers, des trésoreries locales et de maisons de services au public.

En savoir plus sur le Point conseil budget (PCB)

Lancement d'un appel à projets national relatif à l’accompagnement à l’autonomie en santé

Cet appel à projets a pour objectif d’expérimenter des projets pilotes innovants, reproductibles et diversifiés qui permettront aux personnes malades, en situation de handicap ou à risque de développer une maladie chronique, de disposer d’informations, de conseils, de soutiens et de formations leur permettant de maintenir ou d’accroître leur autonomie, de participer à l’élaboration du parcours de santé les concernant, de faire valoir leurs droits et de développer leur projet de vie.

La date limite de soumission et d’envoi d’un dossier de candidature à l’agence régionale de santé de la région où se situe votre projet (ou l’agence de santé de référence pour les projets pilotes s’ils sont situés sur plusieurs territoires de régions limitrophes), est fixée au 16 août 2016 à minuit.

Cahier des charges des projets pilotes

Dossier de candidature

Annexe financière

Les enjeux de la 4e Conférence nationale du handicap : une société inclusive

Sur le thème d’une "société inclusive", la 4e Conférence nationale du handicap a été l’occasion d’éclairer les évolutions engagées et de tracer de nouvelles perspectives.

Cette conférence a fait une large place aux innovations sociales concrètes, développées localement par les acteurs publics ou privés et la société civile, pour repenser les modalités d’orientation et d’accompagnement des personnes handicapées, dans les parcours scolaires, sur le marché du travail et dans le logement.

Télécharger le dossier de presse

Projet de loi Pour une République numérique : création de la carte mobilité-inclusion

Dans le cadre du projet de loi "Pour une République numérique", le Sénat a voté à l’unanimité l’article de loi créant la carte mobilité-inclusion.

Cette carte unique, sécurisée et infalsifiable, remplacera au 1er janvier 2017 les cartes en format papier actuellement délivrées aux personnes handicapées : les cartes d’invalidité, de priorité et de stationnement. Elle mettra fin aux fraudes diverses dont les personnes handicapées étaient victimes : fausses cartes, ou utilisation de la carte par un tiers.

La carte mobilité-inclusion, qui sera signée par le président du conseil départemental, maintient les droits attachés aux 3 cartes auxquelles elle se substitue. Sa fabrication sera confiée à l’Imprimerie nationale, qui la dotera de toutes les sécurités actuelles. Elle sera fabriquée en 48 heures et expédiée directement au domicile des personnes.

Plan pluriannuel contre la pauvreté et pour l'inclusion sociale

Le plan pluriannuel contre la pauvreté et pour l’inclusion sociale entre dans sa dernière année. Adopté en janvier 2013 après une large concertation, les objectifs qui y figurent ont été traduits par des mesures concrètes portées par l’ensemble du Gouvernement.

Les politiques d’accès à l’emploi, aux soins, à l’éducation, au logement et les aides aux familles intègrent désormais pleinement la nécessité de s’adresser aux personnes les plus fragiles.

Ce plan agit aux racines de la pauvreté : le non recours aux droits, le manque d’accompagnement ou de formation, ou encore l’isolement face aux accidents de la vie. Il renforce le rôle de bouclier social des politiques publiques, et il agit également comme un tremplin pour offrir des opportunités aux personnes en difficulté et leur permettre de rebondir.

Consulter le dossier de presse

Cabinet du ministre
Les nominations de fonctions des cabinets sont effectuées à partir de leur parution au Journal officiel.
Secrétariat d'État chargé des Personnes handicapées et de la Lutte contre l'exclusion
Adresse :
14, avenue Duquesne 75007 - Paris
Adresse postale :
75700 Paris - TEL 01 40 56 60 00
Cabinet
M. Olivier VEBER
Directeur du cabinet
JO du 31/05/16
Myriam BOUALI
Cheffe de cabinet chargée des relations avec les élus et le Parlement
JO du 11/09/14
Mme Emilie GIMENEZ
Cheffe adjointe de cabinet, chargée des affaires réservées
JO du 14/09/16
M. Léopold GILLES
Conseiller
JO du 01/11/14
Mme Helene VAN WEEL
Conseillère
JO du 01/11/14
M. Matthieu GERAADS
Conseiller
JO du 12/03/16
Mme Shéraz GASRI
Conseillère diplomatique
JO du 20/05/15
Mme Juliette ROGER
Conseillère financière et budgétaire
JO du 08/07/15
Mme Marina DROBI
Conseillère en charge du handicap
JO du 20/07/16