Ministre suivantMinistre précédent
Portrait de Patrick Kanner

Patrick Kanner

Ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports
Biographie

Patrick Kanner est né le 29 avril 1957 à Lille (Nord)

Fonctions ministérielles
 

  • Ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, depuis le 26 août 2014

 

Fonctions électives
 

  • Président du conseil général du Nord, de 2011 à 2014
  • Conseiller départemental du Nord, depuis 1998
  • Vice-président du conseil général du Nord, de 1998 à 2011
  • Directeur général adjoint de Lille Métropole Communauté Urbaine, de 1993 à 2000
  • Adjoint au maire de Lille, de 1989 à 2014

 

Carrière
 

  • Maître de conférences associé en droit public à l'université Lille III, depuis 1982
     

Cursus
 

  • Maîtrise de droit public, université Lille II
     

Ouvrage
 

Manifeste pour une nouvelle politique sociale, Les Éditions Territoriales (2012)

Actualités du ministre

Les territoires, acteurs majeurs du sport français

Avec 11 Mds € de dépenses annuelles et 255 000 équipements répartis sur plus de 55 000 sites, les collectivités territoriales représentent les acteurs les plus puissants du marché et de l’univers sportif.

A l'occasion du salon SportColl, le premier forum national des collectivités territoriales et des acteurs économiques du sport, Thierry Braillard a annoncé une enveloppe de 10 M€ dédiée aux infrastructures sportives de proximité.

"Dans le cadre de la candidature de Paris aux Jeux Olympiques et Paralympiques 2024, 20 M€ ont été affectés dont 10 M€ à l’Héritage 2024 pour financer - à hauteur de 50% ou plus - avec les collectivités intéressées des infrastructures sportives de proximité" , a précisé le secrétaire d’Etat.

Nouvelle édition des 4 saisons du sport féminin

La 2e édition des 4 saisons du sport féminin a été lancée par Thierry Braillard. Pour la première saison de cette édition 2017, dont l’enjeu est la médiatisation et la mise en valeur du sport féminin dans les régions, 12 rencontres et compétitions féminines de niveau national auront lieu les 11 et 12 février sur l’ensemble du territoire.

Cette opération nationale met à l’honneur la pratique sportive féminine et œuvre durablement à son développement.

Trois autres temps forts auront lieu en 2017 :

- je réfléchis sur le sport féminin (avril), piloté par le ministère chargé des Sports ;

-  je pratique le sport féminin (dernière semaine de septembre), piloté par le CNOSF ;

- je fête le Sport au féminin (décembre), piloté par le ministère chargé des Droits des femmes.

Pour en savoir plus

"Pour que la montagne reste un plaisir"

Rappeler les règles de bonne conduite à respecter sur les domaines skiables, c'est l'objet de la campagne nationale de sensibilisation des pratiquants "Pour que la montagne reste un plaisir". Elle renforce les nombreuses initiatives menées par les stations dans le domaine de la prévention des accidents.

Chaque année, en effet, plus de 40 000 interventions des services de secours sont recensées sur les domaines skiables pendant la saison hivernale.

De nombreux outils de communication et conseils de prévention relatifs à la sécurité des sports d’hiver sont comme chaque année déclinés sur le site internet dédié avec, cet hiver, un focus sur la pratique du ski de randonnée ainsi que de nouveaux pictogrammes visant à informer les pratiquants sur le risque d’avalanche.

Les plus jeunes sont notamment sensibilisés, de manière ludique, aux bons comportements à suivre sur les pistes grâce à un jeu vidéo et des vidéos pédagogiques.

Consulter le site internet www.preventionhiver.sports.gouv.fr

Installation du Conseil scientifique sur les processus de radicalisation

La création de ce Conseil scientifique s’inscrit dans la politique que mène le Gouvernement dans le cadre du Plan gouvernemental d’action contre la radicalisation et le terrorisme (PART), initié au lendemain des attentats de janvier 2015. Cette mobilisation repose sur 5 axes : la prévention, le repérage et le signalement, le suivi des jeunes en voie de radicalisation scolarisés, la formation et la recherche. La création du Conseil est une mise en œuvre concrète de ce 5e axe, dans une volonté de renforcer le dialogue entre le monde de la recherche et celui des décideurs publics.

Sa 1re mission est de travailler sur les phénomènes de radicalisation religieuse en France, de ses conséquences sur la société française et sur les moyens d’en protéger les populations. Il va contribuer à créer une dynamique et une culture commune entre la recherche et l’action publique. Les sciences humaines et sociales ont un rôle fondamental à jouer au service d’une action publique efficace et, en retour, une meilleure connaissance de cette dernière va contribuer à nourrir les réflexions scientifiques.

Lire le communiqué

Donner à chacun la maîtrise de sa vie numérique

Le Safer Internet Day est un événement mondial annuel organisé par le réseau européen Insafe au mois de février pour promouvoir un internet meilleur auprès des jeunes, leurs parents et la communauté éducative et encourager les comportements responsables en ligne. 

Cette année encore, Internet sans Crainte, programme national de sensibilisation des jeunes aux enjeux et risques de l’internet, mobilise tous les acteurs de la communauté éducative autour de la mise en place d’actions de sensibilisation sur la citoyenneté numérique et le cyberharcèlement. Le programme national de sensibilisation a choisi de concentrer ses actions sur ces 2 thématiques qui sont au coeur des usages de la jeune génération.

Les cyberviolences et, plus spécifiquement, le cyberharcèlement sont parmi les risques les plus importants auxquels peuvent être confrontés les jeunes internautes aujourd’hui et en ces temps d’explosion des usages des réseaux sociaux, l'accent doit être mis sur la compréhension des enjeux de l’Internet, du fonctionnement de ces mêmes réseaux et de l'importance des données.

Pour en savoir plus sur Internet Sans Crainte

Pour en savoir encore plus, vous inscrire, cliquez ici...

Valorisation de la dimension industrielle de la filière sport

Avec 45 000 entreprises, 275 000 emplois et un chiffre d’affaires de 35 Mds€ en France, la filière sport, qui représente près de 2% du PIB mondial, constitue un véritable enjeu économique national. Les entreprises françaises démontrent sur tous les segments de l’économie du sport un savoir-faire et une expertise reconnus : matériel sportif, équipements, gestion des infrastructures, organisation événementielle, billetterie, ou encore architecture, BTP, énergie, transports, gestion des flux, sécurité, économie numérique. La mise en place d’une filière de l’économie du sport, en 2016, a posé les jalons pour structurer ce secteur et permettre aux entreprises françaises de prendre pleinement part à la croissance générée par l’économie du sport au niveau mondial.

C'est dans ce cadre que Patrick Kanner, accompagné de Christophe Sirugue, a souhaité rencontrer les dirigeants et le personnel de l’entreprise Cornilleau, leader européen de la fabrication d’équipements de tennis de table au savoir-faire reconnu, qui offre une vraie expertise sur le marché international et qui s’inscrit pleinement dans la dynamique impulsée par la filière sport.

Infographie : les grands axes de la diplomatie sportive

A l'heure du lancement de la campagne internationale de la promotion de la candidature de Paris aux Jeux Olympiques et Paralympiques de 2024, le ministère des Affaires étrangères revient en infographie sur les grands axes de la diplomatie sportive française.

Pour rappel : le projet Paris 2024 est une priorité du Gouvernement. La France possède une longue tradition d’accueil et d’organisation d’événements sportifs internationaux, ainsi qu’un savoir-faire reconnu. Elle souhaite accueillir les Jeux Olympiques et Paralympiques, le plus grand événement sportif au monde, qui doit être spectaculaire, festif, populaire, porteur de passion, d’engagement et de sens. C’est la promesse de Paris 2024 et celle de la France.

Lire aussi : Une nouvelle étape clé pour Paris 2024, sur le site du ministère des Sports

La Grande École du Numérique accueille 70 nouvelles formations

La Grande École du Numérique élargit son réseau et accueille 70 nouvelles formations, qui viennent de recevoir le label "Grande École du Numérique". Près de 2,7 M€ ont été accordés pour soutenir cette nouvelle vague de formations innovantes et former au total plus de 5 000 apprenants sur l’ensemble du territoire. D’ici à fin 2017, l’objectif est de former 10 000 apprenants, notamment 50% de jeunes peu ou pas qualifiés, ni en emploi, ni en formation et 30% de femmes.

La Grande École du Numérique est un réseau de 268 formations aux métiers du numérique reconnues pour leur qualité et leur démarche innovante. Elle porte une double ambition : répondre aux besoins croissants du marché de l’emploi en compétences numériques et favoriser l’insertion socio-professionnelle des publics éloignés de l’emploi et de la formation. Au total, 15 M€ de subvention sont mobilisés pour favoriser l’émergence de formations aux métiers du numérique.
Afin de toucher les publics les plus isolés, les formations en ligne assurant un accompagnement socioprofessionnel à leurs apprenants seront désormais éligibles au label.

Pour en savoir plus : le site de la Grande École du Numérique

La Loi "Egalité et Citoyenneté" validée par le Conseil constitutionnel

Le Conseil constitutionnel a validé l'essentiel du projet de loi "Égalité et Citoyenneté".

Le Gouvernement prend acte de la censure du Conseil constitutionnel, pour des motifs de procédure, de certaines dispositions spécifiques pourtant attendues au regard des objectifs de la loi et en particulier : la nouvelle définition de l’intérêt général associatif, l’encadrement des recours abusifs contre les permis de construire, la meilleure prise en compte du surendettement des locataires pour lutter contre les procédures d’expulsion.

L’ensemble des autres dispositions censurées sont de moindre ambition au regard des objectifs de la loi ou adoptées contre l’avis du gouvernement telles que la résiliation automatique des baux du parc social en cas de condamnation pour trafic ou consommation de stupéfiant et le livret d’épargne pour le permis de conduire.

Le compte personnel d'activité est opérationnel depuis le 1er janvier

Le compte personnel d’activité concerne toutes les personnes à partir de 16 ans (15 ans pour les apprentis), indépendamment de leur statut : les salariés du secteur privé, les fonctionnaires et agents publics, les demandeurs d’emploi et les travailleurs indépendants.

Il est entré en application dès le 1er janvier 2017 pour tous les salariés et les demandeurs d’emploi. Pour les travailleurs indépendants, il sera effectif le 1er janvier 2018.

Le CPA est un outil qui permet à chacun de faire évoluer sa carrière en toute liberté. Il crée de nouveaux droits et donne à chacun les moyens de mieux maîtriser son parcours professionnel, dans un monde du travail en mutation. Il accompagnera les actifs dans la gestion de leur carrière pour mieux anticiper les transitions subies ou choisies, rebondir dans un nouvel emploi ou encore créer une entreprise, tout en conservant leurs droits.

A partir du 21 janvier, une campagne de communication TV et digitale présentera le dispositif et encouragera tous les actifs à créer leur compte. Des outils sont également mis à disposition des entreprises et des DRHs : brochure, affichette, kakémonos, vidéo pédagogique. Toutes les informations sont disponibles sur : www.travail-emploi.gouv.fr/cpa/

Consulter le dossier de presse du compte personnel d’activité.

 

Cabinet du ministre
Les nominations de fonctions au sein des cabinets sont effectuées à partir de leur parution au Journal officiel.
Ministère de la Ville, de la Jeunesse et des Sports
Adresse :
35, rue Saint-Dominique 75007 Paris Tél. : 01 49 55 34 00
Cabinet
Mme Armelle DAAM
Directrice du cabinet
JO du 11/12/16
Mme Marianne BESEME
Directrice adjointe de cabinet en charge de la jeunesse
JO du 11/12/16
M. Olivier KERAUDREN
Directeur adjoint du cabinet
JO du 11/12/16
Mme Aurore LE BONNEC
Directrice adjointe du cabinet en charge de la politique de la ville
JO du 11/12/16
M. Serge ETCHEBARNE
Conseiller auprès du ministre
JO du 11/12/16
M. Sébastien LIME
Conseiller spécial, chef de cabinet
JO du 11/12/16
M. Vartan ARZOUMANIAN
Chef adjoint de cabinet
JO du 11/12/16
Mme Mireille GAÜZERE
Cheffe du pôle social
JO du 11/12/16
M. Ludovic ABIVEN
Conseiller budgétaire
JO du 11/12/16
Mme Mélanie BRANCO
Conseillère presse
JO du 11/12/16
M. François CORMIER-BOULIGEON
Conseiller développement économique et engagement
JO du 11/12/16
Mme Paule IGNATIO
Conseillère diplomatique
JO du 11/12/16
Mme Mathilde GOUGET
Conseillère pour les politiques éducatives et la vie associative
JO du 11/12/16
M. Dimitri GRYGOWSKI
Conseiller spécial en charge du sport
JO du 11/12/16
M. Luc-André JAXEL-TRUER
Conseiller en charge du renouvellement urbain et ville durable
JO du 11/12/16
M. Guillaume MACHER
Conseiller stratégie et communication
JO du 11/12/16
M. Elie PATRIGEON
Conseiller parlementaire
JO du 11/12/16
M. Alexis RIDDE
Conseiller pour les politiques interministérielles et locales de jeunesse
JO du 11/12/16