Ministre suivantMinistre précédent
Portrait de Patrick Kanner

Patrick Kanner

Ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports
Biographie

Patrick Kanner est né le 29 avril 1957 à Lille (Nord)

Fonctions ministérielles
 

  • Ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, depuis le 26 août 2014

 

Fonctions électives
 

  • Président du conseil général du Nord, de 2011 à 2014
  • Conseiller départemental du Nord, depuis 1998
  • Vice-président du conseil général du Nord, de 1998 à 2011
  • Directeur général adjoint de Lille Métropole Communauté Urbaine, de 1993 à 2000
  • Adjoint au maire de Lille, de 1989 à 2014

 

Carrière
 

  • Maître de conférences associé en droit public à l'université Lille III, depuis 1982
     

Cursus
 

  • Maîtrise de droit public, université Lille II
     

Ouvrage
 

Manifeste pour une nouvelle politique sociale, Les Éditions Territoriales (2012)

Actualités du ministre

Sport : la lutte contre le dopage, une priorité absolue

Le Gouvernement  a versé à l'Agence mondiale antidopage (AMA) une contribution additionnelle de 150 000€ (159,544.47 USD) . Cette contribution sera consacrée aux enquêtes approfondies de l’AMA sur le dopage dans le sport. Elle s’ajoute à celle de 710 038€ versée par la France pour 2016, laquelle avait déjà augmenté de 46 210 euros par rapport à 2015, ainsi qu’à sa contribution supplémentaire de 150 000€ au Fonds de recherche antidopage de l’AMA versée en 2015.

"La France est engagée à renforcer la capacité de l’Agence à utiliser tous les moyens dont elle dispose pour combattre le dopage dans le sport et estime que les enquêtes sont essentielles à cette fin", a déclaré Thierry Braillard.

Les grands événements sportifs français s’engagent en faveur de l’environnement

Les organisateurs des 20 plus grands événements sportifs internationaux en France ont signé les "15 engagements éco-responsables des événements sportifs".

Cette première mondiale basée sur des objectifs ambitieux et chiffrés confirme que la responsabilité environnementale est désormais au cœur du cahier des charges des organisateurs de grands événements sportifs internationaux en France. Le respect de l’environnement s’impose donc comme une condition d’organisation.

L’alimentation et les achats responsables, le recyclage des déchets, la maîtrise des consommations d’eau et d’énergie, la mobilité durable, la préservation de la biodiversité mais aussi l’accessibilité et la promotion de l’égalité Femme/Homme dans les postes à responsabilités constituent les axes prioritaires de ces 15 engagements.

Ville Vie Vacances : la campagne 2017 est lancée

Ce programme, qui s'adresse en priorité aux 11-18 ans des quartiers pour leur donner accès aux vacances et aux loisirs, s'appuie sur des actions qui s'inscrivent dans les contrats de ville, dans une logique éducative, sportive et culturelle.

La mixité des activités est aussi l’un des objectifs de ce dispositif qui doit concerner 50 % de filles parmi ses bénéficiaires. Les actions à privilégier sont celles co-construites avec les jeunes concernés. Le ministère de la ville, via le Commissariat général à l’égalité des territoires (CGET), pilote ce programme qui a bénéficié à 345 000 jeunes en 2015.

Lire la circulaire envoyée aux préfets de région et de département

Lancement national des célébrations des 30 ans d’Erasmus+ en 2017

Le 9 janvier 2017, la France célèbre les 30 ans d’un succès européen : Erasmus, devenu le programme intégré Erasmus + (2014-2020). Organisé à l’Odéon-Théâtre de l’Europe, cet événement donne la parole aux jeunes et aux adultes, européens et étrangers, bénéficiaires du programme européen pour l’éducation, la formation, la jeunesse et le sport.
Le programme Erasmus+ a pour principaux objectifs de permettre au citoyen d’acquérir des compétences utiles pour un métier, de contribuer au multilinguisme et à la citoyenneté européenne.

La Garantie jeunes généralisée à l'ensemble du territoire

Depuis le 1er janvier, la garantie jeunes est étendue à l’ensemble du territoire. Elle est dorénavant accessible à tous les jeunes de moins de 26 ans en situation de précarité, sans emploi, qui ont arrêté leurs études et qui ne suivent pas de formation (Neet). L’objectif : leur permettre d’entrer dans la vie active grâce à un parcours complet et intensif d’accès à l’emploi, et leur garantir un revenu.

Le budget consacré par l’Etat à la Garantie jeunes augmente de 77 % entre 2016 et 2017 et atteint désormais 498,54 M€. Il permettra d’accompagner tous les jeunes éligibles à la Garantie jeunes et volontaires pour s’y engager.

Pour en savoir plus sur la Garantie jeunes

"C’est mon patrimoine" : un nouvel élan pour l'éducation artistique et culturelle

Un nouvel élan est donné au dispositif "Les Portes du Temps". Créé en 2005, cette opération permet chaque année aux enfants et adolescents des territoires les plus éloignés de la culture de découvrir les musées et monuments durant les vacances scolaires, dans le cadre d’activités encadrées et d’ateliers de pratique artistique.

Rebaptisé "C’est mon patrimoine", le nouveau dispositif est doté dès 2017 d’une nouvelle feuille de route et d’un budget résolument en hausse.

Une nouvelle dynamique a ainsi été engagée avec l’ensemble des partenaires du dispositif pour faire évoluer le cahier des charges et une revalorisation de 57 % des moyens financiers consacrés à l’opération a été décidée au budget 2017.

Adoption définitive du projet de loi "Egalité et Citoyenneté"

Le projet de loi "Egalité et Citoyenneté" a été définitivement adopté ce jour par l’Assemblée nationale.

Face aux fractures mises en évidence par les attentats qui ont frappé notre pays depuis 2015, le Gouvernement renforce son action pour rassembler tous les Français autour des valeurs de la République et pour s’attaquer aux obstacles auxquels est confrontée une partie de la population dans ses conditions de vie. Ce texte s’inscrit pleinement dans cette ambition en complétant les actions menées là où l’intervention de la loi était nécessaire :

- dans son titre I, ce projet de loi crée les conditions de la généralisation d’une culture de l’engagement citoyen tout au long de la vie et renforce la priorité jeunesse portée par le Gouvernement depuis 2012 ;

- le titre II engage des mesures structurantes dans le domaine du logement pour favoriser le vivre-ensemble et lutter contre les phénomènes de ségrégation territoriale et de "ghettoïsation" de certains quartiers ;

- le titre III consacre et crée de nouveaux droits au bénéfice de l’ensemble des citoyens.

PGO : priorité aux actions innovantes ayant un impact concret sur la vie des citoyens

Du 7 au 9 décembre, la France accueille le sommet du partenariat pour un Gouvernement ouvert. Plus de 200 événements organisés pour promouvoir la transparence de l'action publique et l'engagement citoyen. Le sommet rassemblera plus de 4 000 participants venus du monde entier : des représentants des 70 pays membres, dont une quinzaine de chefs d'Etat et de gouvernement, des organisations non gouvernementales (ONG), des parlementaires et élus locaux, des entrepreneurs, des journalistes et de simples citoyens.

Près de 700 contributions, françaises et internationales, ont nourri le programme. L'ensemble du Gouvernement s'est mobilisé dans sa préparation à travers les journées "ministères ouverts", et 12 ministres et secrétaires d'état participeront à des tables rondes pendant le sommet.

La France souhaite que le sommet débouche sur des résultats concrets, des engagements sur des actions innovantes ayant un impact concret sur la vie des citoyens sont attendus.

Le sommet sera aussi l'occasion d'accueillir de nouveaux partenaires, comme l'Allemagne et le Burkina Faso.

Présentation du plan d’action "Bien-être et santé des jeunes"

Ce plan s’inscrit dans la continuité des politiques poursuivies par le Gouvernement depuis 2012 en matière, notamment, de réussite éducative pour tous, d’égalité d’accès aux soins et de précocité des prises en charge. Il poursuit 4 grands objectifs :

- permettre aux professionnels de mieux identifier les signes de mal-être ou de souffrance des adolescents ou des jeunes adultes, et aider ces personnels à faire face à ces situations ;

- faire en sorte que les jeunes se sentent davantage soutenus et écoutés ;

- mieux orienter les jeunes vers les professionnels compétents, faciliter des interventions précoces, diversifier et améliorer les prises en charge, tout en réduisant les inégalités dans ce domaine ;

- construire une veille partagée sur ces problématiques et sur les symptômes émergents de l’adolescence contemporaine.

Plan interministériel "Bien-être et santé des jeunes"

Prévention de la radicalisation dans les contrats de ville

Dans le cadre du plan d’action contre la radicalisation et le terrorisme adopté par le Gouvernement le 9 mai dernier, il est prévu en particulier de renforcer la réponse préventive.

L’un des objectifs est de doubler d’ici à 2 ans les capacités de prise en charge des personnes radicalisées ou en voie de radicalisation, et de leurs familles. A cette fin, l’Etat a noué, ces derniers mois, des partenariats avec les collectivités locales et des grands réseaux associatifs.

Parce qu’ils fédèrent l’ensemble des acteurs locaux pour fixer, avec l’Etat, les principaux axes de la politique de la ville dans les quartiers prioritaires, les contrats de ville sont des outils pertinents pour mener sur le terrain un travail partenarial pour prévenir la radicalisation.

Le Gouvernement a décidé ce jour de consacrer 3 M supplémentaires, au titre des crédits du Fonds interministériel pour la prévention de la délinquance, afin que chaque contrat de ville se dote d’un plan d’action pour prévenir la radicalisation. Cette enveloppe soutiendra prioritairement les initiatives et actions concrètes de repérage et de prise en charge des personnes en situation de radicalisation et de leurs familles.

Cabinet du ministre
Les nominations de fonctions au sein des cabinets sont effectuées à partir de leur parution au Journal officiel.
Ministère de la Ville, de la Jeunesse et des Sports
Adresse :
35, rue Saint-Dominique 75007 Paris Tél. : 01 49 55 34 00
Cabinet
Mme Armelle DAAM
Directrice du cabinet
JO du 11/12/16
Mme Marianne BESEME
Directrice adjointe de cabinet en charge de la jeunesse
JO du 11/12/16
M. Olivier KERAUDREN
Directeur adjoint du cabinet
JO du 11/12/16
Mme Aurore LE BONNEC
Directrice adjointe du cabinet en charge de la politique de la ville
JO du 11/12/16
M. Serge ETCHEBARNE
Conseiller auprès du ministre
JO du 11/12/16
M. Sébastien LIME
Conseiller spécial, chef de cabinet
JO du 11/12/16
M. Vartan ARZOUMANIAN
Chef adjoint de cabinet
JO du 11/12/16
Mme Mireille GAÜZERE
Cheffe du pôle social
JO du 11/12/16
M. Ludovic ABIVEN
Conseiller budgétaire
JO du 11/12/16
Mme Mélanie BRANCO
Conseillère presse
JO du 11/12/16
M. François CORMIER-BOULIGEON
Conseiller développement économique et engagement
JO du 11/12/16
Mme Paule IGNATIO
Conseillère diplomatique
JO du 11/12/16
Mme Mathilde GOUGET
Conseillère pour les politiques éducatives et la vie associative
JO du 11/12/16
M. Dimitri GRYGOWSKI
Conseiller spécial en charge du sport
JO du 11/12/16
M. Luc-André JAXEL-TRUER
Conseiller en charge du renouvellement urbain et ville durable
JO du 11/12/16
M. Guillaume MACHER
Conseiller stratégie et communication
JO du 11/12/16
M. Elie PATRIGEON
Conseiller parlementaire
JO du 11/12/16
M. Alexis RIDDE
Conseiller pour les politiques interministérielles et locales de jeunesse
JO du 11/12/16