Ministre suivantMinistre précédent
Portrait de Najat Vallaud-Belkacem

Najat Vallaud-Belkacem

Ministre de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche
Biographie

Najat Vallaud-Belkacem est née le 4 octobre 1977 à Beni Chiker (Maroc).

Fonctions ministérielles
 

  • Ministre de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, depuis le 26 août 2014
  • Ministre des Droits des femmes, de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, d'avril 2014 au 25 août 2014
  • Ministre des Droits des femmes, Porte-parole du Gouvernement, de mai 2012 à mars 2014
 

Fonctions électives
 

  • Conseillère générale du Rhône, depuis 2008
     

Fonctions politiques
 

  • Membre du conseil national du parti socialiste, depuis 2005
  • Membre du bureau national du parti socialiste, depuis 2008
     

Carrière
 

  • Chargée de cours à l'Institut d'Études politiques de Paris, de 2010 à 2012
  • Chargée de mission (démocratie de proximité, lutte contre les discriminations, promotion des droits des citoyens, accès à l'emploi et au logement) au cabinet du sénateur-maire de Lyon, Gérard Collomb, de 2003 à 2008
  • Assistante parlementaire de Béatrice Marre, députée de l'Oise, de 2002 à 2003
  • Juriste dans un cabinet d'avocats près le Conseil d'État, de 2000 à 2002
     

Cursus
 

  • Diplômée de l'Institut d'Études politiques de Paris
  • Licence en droit public
     

Ouvrages
 

  • Raison de plus (2012)
  • Réagissez ! Répondre au FN de A à Z (2011)
  • Pluralité visible et égalités des opportunités (2010)
Actualités de la ministre

Collège 2016 : "les textes d’application vont permettre de répondre aux inquiétudes"

Avancer & passer à l’étape suivante, celles des textes d’application, pour lever les inquiétudes des enseignants. http://dai.ly/x2qrv7o


Alors que le décret relatif à l'organisation des enseignements au collège est publié aujourd’hui au Journal officiel, Najat Vallaud-Belkacem répond aux questions de Jean-François Achilli pour France Info.

Voir la vidéo

Droit au retour en formation : l’École et ses partenaires s’engagent aux côtés des jeunes

Donner à chaque jeune la possibilité de construire son avenir professionnel, y compris pour ceux qui ont interrompu leur parcours en cours de route, fait partie des défis majeurs que l’École rencontre.

C’est ainsi qu’un plan majeur de lutte contre le décrochage scolaire a été présenté en novembre dernier par le Gouvernement. Dans le cadre de ce plan, qui vise à diviser par 2 le nombre de jeunes sortant sans qualification du système éducatif d’ici à 2017, la campagne d'information "reviens te former" est lancée à destination de ces jeunes.
En lien avec le service public régional d’orientation, tout jeune entre 16 et 25 ans pourra faire valoir son droit au retour à la formation s’il se trouve dans l’un des 2 cas de figure suivants :
- il possède uniquement le brevet ou n’a aucun diplôme, qu’il soit général, technologique ou professionnel, ou titre à finalité professionnelle ou certificat inscrit au répertoire national des certifications professionnelles (RNCP)
- il possède un baccalauréat général mais pas de qualification professionnelle reconnue, c’est-à-dire un diplôme, titre ou certificat à finalité professionnelle inscrit au RNCP.
La prise de contact peut s’effectuer sur le site reviensteformer.gouv.fr ou par le biais d’un numéro gratuit : 0 800 12 25 00. D’autres moyens sont également mis à disposition par les régions : plateforme téléphonique, accueil physique.

Lancement de l'Année du sport, de l'école à l'université 2015-2016

Dans le cadre d’une année 2015-2016 marquée par de grands événements sportifs, Najat Vallaud-Belkacem a lancé l’Année du sport, de l’école à l’université. Cette opération a pour objectif de promouvoir la pratique sportive des jeunes et de mobiliser la communauté éducative autour des valeurs éducatives et citoyennes véhiculées par le sport, dans les établissements scolaires (premier et second degré) et les établissements d’enseignement supérieur.

Télécharger le dossier complet

Évaluation Cedre "mathématiques", les résultats confirment l’urgence de réformer le collège

L'étude Cedre portant sur le niveau des élèves en mathématiques vient conforter un constat pointé à plusieurs reprises par les enquêtes internationales. La DEPP a évalué les acquis des élèves en mathématiques en fin d’école et en fin de collège. Cette évaluation permet de comparer les acquis des élèves à 6 ans d'intervalle, entre 2008 et 2014.

Si le niveau des très bons élèves se maintient en mathématiques, le niveau global a fortement baissé au collège entre 2008 et 2014 et est, de plus en plus, corrélé à l'origine sociale. Ce diagnostic démontre, s'il le fallait encore, l'urgence de réformer le collège afin d'y améliorer l'acquisition des fondamentaux, réduire le déterminisme social et faire réussir tous les élèves. C'est précisément ce que la ministre a entrepris pour proposer à tous les élèves dès 2016 :  

- 3 heures d'accompagnement personnalisé en 6e, puis 1 heure au minimum en 5e, 4e, 3e, pour s'assurer de l'acquisition des fondamentaux ;

- 20% d'autonomie aux enseignants afin qu'ils puissent déterminer au mieux les réponses à apporter aux  besoins de leurs élèves et notamment, réserver des temps en petits groupes que les 4000 postes de professeurs créés par la réforme permettront d'assurer ;

- des temps interdisciplinaires pour que les élèves s'approprient d'une autre façon les savoirs fondamentaux, en faisant l'expérience concrète de leur sens et de leur utilité.

Lire la note d'information de la direction de l'évaluation, de la prospective et de la performance (DEPP)


"Grande pauvreté et réussite scolaire", Jean-Paul Delahaye remet son rapport

Jean-Paul Delahaye a remis à la ministre de l'Education nationale son rapport "Grande pauvreté et réussite scolaire" - L'école face aux situations de grande pauvreté des élèves ; 4 leviers pour une politique globale au service d'un objectif unique : la réussite des élèves.

Najat Vallaud-Belkacem s'est exprimée suite aux présentations du rapport et de l’avis du Conseil économique, social et environnemental (Cese) intitulé "Une école de la réussite pour tous". "Je veux vous dire combien je partage les préconisations de l’avis du Cese comme du rapport de Jean-Paul Delahaye concernant la nécessité de fonder notre engagement pour la réussite de tous les élèves sur l’alliance de l’école et de tous ses partenaires", a notamment déclaré la ministre.

Lire le rapport Grande pauvreté et réussite scolaire : le choix de la solidarité pour la réussite de tous

Saisine du Conseil supérieur des programmes sur les langues et cultures de l'Antiquité

La ministre de l’Éducation nationale saisit le Conseil supérieur des programmes (CSP) sur les langues et cultures de l’Antiquité afin qu’il en précise les programmes, conformément à son ambition pour l’enseignement du latin et du grec.

La réforme du collège, qui entrera en vigueur en 2016, permettra à tous les élèves d’accéder aux langues et cultures de l’Antiquité, contre seulement 18% des collégiens qui suivent aujourd’hui l’option latin et 2% qui suivent l’option grec.
Les langues et cultures de l’Antiquité seront enseignées sous 3 formes :

- dans les programmes de français, qui intégreront désormais des notions d’étymologie latine et grecque ;

- avec l’enseignement pratique interdisciplinaire (EPI) "Langues et cultures de l’Antiquité", accessible à tous les élèves ;

- avec un enseignement de complément en langue latine ou grecque, pour les élèves qui le souhaitent.

Conformément au calendrier prévu, il revient maintenant au CSP de travailler sur les contenus de ces enseignements. Ce travail sera réalisé en lien avec l’Académie des Inscriptions et Belles Lettres.

Projets éducatif territoriaux : une nouvelle version du site pedt.education.gouv pour accompagner les maires

La généralisation des projets éducatifs territoriaux (PEDT) est un objectif prioritaire pour l’année 2015 : elle permettra à toutes les communes de bénéficier du soutien financier de l’Etat à son niveau actuel et constitue un levier essentiel pour que soit proposé aux enfants un parcours éducatif cohérent et de qualité avant, pendant et après l'école.

Pour mieux accompagner les maires, une nouvelle version du site d'information sur les PEDT est mise en ligne : http://pedt.education.gouv.fr., également accessible depuis www.jeunes.gouv.fr/pedt.

Parmi les nouveautés :

- des outils d’aide à la rédaction ;

- des exemples de projets éducatifs communaux et intercommunaux ;

- un moteur de recherche pour accéder en un clic aux coordonnées des membres des groupes d’appui mobilisés dans chaque département ;

- une rubrique dédiée au volet laïcité et citoyenneté des PEDT avec des informations pratiques sur la réserve citoyenne de l'Éducation nationale.

Plus de 10 000 communes se sont engagées avec succès dans la mise en place d’un projet éducatif communal ou intercommunal. L’objectif est de pouvoir dans le courant de l’année 2015 couvrir 100 % des communes.

L'École et ses partenaires mobilisés pour les valeurs de la République : synthèse des assises

#MobilisationEcole pour les valeurs de la République. 1ers échanges : associer parents & collectivités locales. pic.twitter.com/m6KNrSMwja


La synthèse nationale des Assises de l'École et ses partenaires pour les valeurs de la République a permis la restitution des temps d’échanges qui se sont tenus depuis le mois de février sur l’ensemble du territoire, lors de 1325 Assises locales et régionales qui ont réuni plus de 80 850 participants en associant très largement les membres de la communauté éducative. Elle s'est déroulée en présence de Najat Vallaud-Belkacem et de Stéphane Le Foll.

Des tables rondes ont favorisé le dialogue interactif avec les participants : recteurs, professionnels de l’Éducation nationale, parents d’élèves, lycéens, membres d’associations, élus locaux, parlementaires, représentants du monde économique et personnels des différents ministères.

La synthèse des assises en 10 points clés

La synthèse nationale des assises

La Réserve citoyenne

Projets de programmes de l'école élémentaire et du collège : lancement de la consultation nationale

Cette consultation revêt un caractère exceptionnel. Elle concerne tous les programmes de la scolarité obligatoire et permettra de recueillir les avis et les propositions des professionnels de l'école sur les projets proposés par le conseil supérieur des programmes (CSP).
Pour assurer une acquisition progressive des connaissances et des compétences par tous les élèves, ces projets de programmes, articulés au nouveau socle commun de connaissances, de compétences et de culture, décrivent ce qui doit être appris et maîtrisé par les élèves. Ils sont conçus par cycles : cycle 2 (CP-CE1-CE2), cycle 3 (CM1, CM2, 6e) et cycle 4 (5e, 4e, 3e).
Les personnels sont invités à s’exprimer à partir d’un questionnaire numérique. Ils pourront ainsi donner leur avis à titre individuel et anonyme, et formuler des propositions.
Un espace numérique dédié aux consultations nationales a été mis en place sur le site Éduscol. Les contributions directes émanant du grand public peuvent y être déposées.
Les projets de programmes soumis à consultation constituent une première proposition du CSP.
À l’issue de cette phase, une synthèse sera rendue publique. Les projets de programmes seront ensuite retravaillés à la lumière de cette consultation par le CSP avant leur adoption prévue en septembre 2015.

Plan numérique pour l'éducation : 500 écoles et collèges seront connectés dès 2015

Comme l'a annoncé le président de la République, 500 écoles et collèges seront connectés dès 2015, marquant la 1re étape du plan numérique pour l'éducation. Plus de 70 000 élèves et 8 000 enseignants expérimenteront, dès la rentrée prochaine, de nouvelles formes d'enseignement et d'apprentissage grâce au numérique.

En cohérence avec les propositions des académies et des collectivités, il a décidé de faire une large place aux collèges de l'éducation prioritaire et d'intégrer un grand nombre d'écoles afin de favoriser la continuité école-collège. 209 collèges, dont 109 relevant de l'éducation prioritaire, et 337 écoles, représentatifs de la diversité des territoires et des établissements, ont ainsi été sélectionnés.

Les élèves et les enseignants se verront dotés d'équipements mobiles et de ressources numériques. Les enseignants bénéficieront d'une formation spécifique aux usages pédagogiques du numérique. Les collectivités seront accompagnées par l'Etat pour l'acquisition des équipements. 60 départements ont d'ores et déjà formellement exprimé leur soutien à cette expérimentation. 17 autres départements ont indiqué leur volonté de s'engager dans la même démarche.

Cette 1re étape du plan numérique apportera des enseignements précieux pour préparer sa généralisation à partir de la rentrée 2016.

Télécharger la liste

Cabinet de la ministre
Les nominations de fonctions des cabinets sont effectuées à partir de leur parution au Journal officiel.
Ministère de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche
Adresse :
110, rue de Grenelle 75007 Paris
Adresse postale :
Tél. : 01 55 55 10 10
M. Bertrand GAUME
Directeur du cabinet
JO du 03/09/14
M. Bernard LEJEUNE
Directeur adjoint du cabinet
JO du 03/09/14
M. Christophe STRASSEL
Directeur adjoint du cabinet
JO du 03/09/14
Mme Eléonore SLAMA
Cheffe de cabinet
JO du 18/04/15
M. Jérôme TEILLARD
Conseiller auprès de la ministre
JO du 18/04/15
Mme Aurélie LORRAIN-ITTY
Conseillère auprès de la ministre, discours, prospective, études et développement durable
JO du 10/10/14
Mme Nadjet BOUBEKEUR
Conseillère en charge de la communication et de la presse
JO du 10/10/14
M. Olivier NOBLECOURT
Conseiller politique
JO du 10/10/14
M. Patrice BÉDIER
Conseiller parlementaire
JO du 10/10/14
Mme Claire FALZONE-ALLARD
Conseillère en charge des affaires budgétaires et de la modernisation de l'action publique
JO du 10/10/14
M. Eric TOURNIER
Conseiller en charge du 1er degré, de l'éducation prioritaire et des relations avec les inspecteurs d'académie-directeurs académ
JO du 10/10/14
Mme Agathe CAGÉ
Conseillère en charge du second degré, des programmes et de l'évaluation des élèves
JO du 10/10/14
Mme Géraldine LACROIX
Conseillère en charge de la lutte contre le décrochage scolaire, de l'insertion professionnelle des jeunes et des relations
JO du 10/10/14
M. Nicolas BRAY
Conseiller en charge de la vie scolaire, de la prévention des violences scolaires et des relations avec les parents d'élèves
JO du 10/10/14
M. Raphaël KELLER
Conseiller en charge du numérique éducatif, de l'innovation et de la relation avec les éditeurs
JO du 10/10/14
M. Jean-Michel JOLION
Conseiller en charge des formations du supérieur et de l'orientation
JO du 10/10/14
M. Jean-Baptiste PRÉVOST
Conseiller social et vie étudiante
JO du 10/10/14
Mme Elsa COMBY
Conseillère diplomatique
JO du 10/10/14
M. Serge BARBET
Conseiller en charge de la promotion et de l'éducation à la citoyenneté
JO du 10/10/14
M. Jean-Paul de GAUDEMAR
Conseiller auprès de la ministre, enseignement supérieur et recherche
JO du 12/03/15
M. David PHILIPONA
Conseiller en charge de la recherche, de l'innovation, de l'espace et des relations avec les entreprises
JO du 12/03/15
M. François LEMOINE
Conseiller en charge de la santé, de la recherche médicale et de la formation médicale
JO du 12/03/15
Mme Anne PEYROCHE
Conseillère en charge de la recherche
JO du 12/03/15
M. Fabien VERDIER
Conseiller en charge de la santé, du sport, du handicap et de l'éducation populaire
JO du 18/04/15
Mme Fanny JAFFRAY
Conseillère "éducation artistique et culturelle, mémoire-citoyenneté et éducation aux médias et à l'information"
JO du 18/04/15

Liens secondaires