Ministre suivantMinistre précédent
Portrait de Najat Vallaud-Belkacem

Najat Vallaud-Belkacem

Ministre de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche
Biographie

Najat Vallaud-Belkacem est née le 4 octobre 1977 à Beni Chiker (Maroc).

Fonctions ministérielles
 

  • Ministre de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, depuis le 26 août 2014
  • Ministre des Droits des femmes, de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, d'avril 2014 au 25 août 2014
  • Ministre des Droits des femmes, Porte-parole du Gouvernement, de mai 2012 à mars 2014
 

Fonctions électives
 

  • Conseillère générale du Rhône, depuis 2008
     

Fonctions politiques
 

  • Membre du conseil national du parti socialiste, depuis 2005
  • Membre du bureau national du parti socialiste, depuis 2008
     

Carrière
 

  • Chargée de cours à l'Institut d'Études politiques de Paris, de 2010 à 2012
  • Chargée de mission (démocratie de proximité, lutte contre les discriminations, promotion des droits des citoyens, accès à l'emploi et au logement) au cabinet du sénateur-maire de Lyon, Gérard Collomb, de 2003 à 2008
  • Assistante parlementaire de Béatrice Marre, députée de l'Oise, de 2002 à 2003
  • Juriste dans un cabinet d'avocats près le Conseil d'État, de 2000 à 2002
     

Cursus
 

  • Diplômée de l'Institut d'Études politiques de Paris
  • Licence en droit public
     

Ouvrages
 

  • Raison de plus (2012)
  • Réagissez ! Répondre au FN de A à Z (2011)
  • Pluralité visible et égalités des opportunités (2010)
Actualités de la ministre

Réforme territoriale : 13 régions académiques pour la cohérence des politiques éducatives au niveau régional

À compter du 1er janvier 2016, l’organisation des services académiques et des missions des recteurs évolue pour répondre au nouveau cadre régional créé par la loi du 16 janvier 2015 : 13 régions académiques sont créées pour assurer la cohérence des politiques éducatives au niveau régional. Les 26 académies métropolitaines continueront, elles, d’assurer le pilotage de proximité des établissements d’enseignement et de leurs personnels. Par ailleurs, ces évolutions n’auront pas d’impact sur les périmètres actuels de la gestion des ressources humaines.

Dans chaque région académique, un recteur de région académique est désigné parmi les recteurs de la région. Il disposera de pouvoirs propres et garantira l’unité et la cohérence de la parole de l’État dans les champs de compétence intéressant la région. Il sera l’interlocuteur unique du conseil régional et du préfet de région.

 

Lutte contre le décrochage scolaire : signature d'un partenariat avec l'Association des régions de France

Un protocole d’accord entre l’État et l’Association des régions de France a été signé pour la prise en charge des jeunes sortant de formation initiale sans qualification.

Ce protocole s’inscrit dans le cadre du plan national "Tous mobilisés pour vaincre le décrochage". Avec ce plan, Najat Vallaud-Belkacem et François Rebsamen se sont fixé 2 objectifs clairs en partenariat avec les collectivités : prévenir plus efficacement le décrochage afin de diviser par deux le nombre de jeunes sortant sans qualification du système éducatif d’ici à 2017, et faciliter le retour vers l’École ou l’accès à l’emploi des jeunes ayant déjà décroché.

La signature de ce protocole est l’aboutissement des échanges et travaux ayant eu lieu au niveau national et dans les territoires depuis plusieurs mois.

Lire le discours de François Rebsamen

 

Enseignement supérieur : la césure facilitée et sécurisée pour les étudiants

La circulaire relative à la mise en œuvre d'une période de césure au cours des formations relevant de l'enseignement supérieur est publiée.

La césure consiste pour un étudiant à suspendre ses études pendant une période pouvant aller de 6 mois à un an afin de vivre une expérience personnelle, professionnelle ou d'engagement en France ou à l'étranger. Elle contribue à la maturation des choix d'orientation, au développement personnel, à l'acquisition de compétences nouvelles.

La circulaire permet de considérer la césure comme une suspension du parcours universitaire, mais en aucune façon comme une rupture qui s'avérerait pénalisante.

Lutte contre la pédophilie : le nouveau dispositif de protection définitivement adopté

Lutte contre la pédophilie : après 22 circulaires depuis 1813, il nous fallait légiférer. Nous l'avons fait. Enfin. pic.twitter.com/hKFIvreBo5


Le Parlement a définitivement adopté le projet de loi relatif à l’adaptation de la procédure pénale au droit de l’Union européenne.

Cette loi donne un cadre précis pour les transmissions  d’informations entre la Justice et les administrations pour les infractions graves, notamment à caractère sexuel, exercées à l’encontre de mineurs. Elle permet de garantir la sécurité des enfants tout en préservant la présomption d’innocence pour les personnels exerçant une activité au contact habituel des mineurs.

Le ministère de la Justice et celui de l'Education nationale travaillent à la mise en place d’outils et de dispositifs nouveaux, permettant de donner leur plein effet aux dispositions législatives votées, dont la mise en œuvre sera effective dès la prochaine rentrée scolaire : boites fonctionnelles dédiées et sécurisées, guide d’application, mise en place de référents "Justice" dans chaque académie et de référents "éducation nationale"dans chaque tribunal de grande instance nommées et formés conjointement.

Le programme européen Back To School/Retour à l’École sera reconduit

Communiqué conjoint avec @najatvb : succès de #BackToSchool en France, l'initiative sera reconduite et amplifiée. pic.twitter.com/Tcagxd6nd0


La France participait pour la 1re fois cette année au programme européen "Back to School/Retour à l’École", qui permet à des fonctionnaires européens de revenir dans leur ancien établissement scolaire afin de partager leur parcours, leur expérience européenne et surtout d’échanger avec les jeunes sur toutes les questions qu’ils se posent sur le projet européen.

Du 27 avril au 5 juin 2015, plus de 8 000 élèves ont participé au programme, grâce à plus de 100 visites effectuées dans des établissements scolaires français dans presque toutes les académies. La France se place ainsi dans le peloton de tête des États dans lesquels ce programme a connu le plus grand succès.

Lutte contre la pédophilie : un dispositif efficace pour mieux protéger les enfants

La garde des Sceaux, Christiane Taubira, et la ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur, Najat Vallaud-Belkacem ont présenté à l’Assemblée un dispositif efficace pour protéger les enfants contre les prédateurs sexuels et pour mettre fin aux dysfonctionnements observés notamment à #Villefontaine (Isère). "Notre objectif était simple : mettre fin à des décennies de pratiques incertaines dans la transmission d’informations entre la Justice et le Ministère de l’éducation nationale sur des affaires graves, notamment des violences de nature sexuelle impliquant des professionnels travaillant avec des enfants," a déclaré Najat Vallaud-Belkacem.

Retrouvez ici le discours prononcé par la ministre de l’Éducation ce 17 juillet 2015.

Résultats provisoires du diplôme national du brevet

Lors de la session 2015 du diplôme national du brevet (DNB), 705 300 candidats ont été admis, soit un taux de réussite de 86,3 %, en hausse de 1 point par rapport à 2014. 817 700 candidats se sont présentés à l'examen (97,7% des inscrits).

Toutes séries confondues, les filles réussissent toujours mieux que les garçons. 89,3 % des filles obtiennent leur diplôme tandis que les garçons sont 83,3 % dans ce cas, soit un écart de 6 points en faveur des filles.

Le taux de réussite des candidats varie de 20 points selon leur académie : 90,1 % des candidats obtiennent leur diplôme dans les académies de Corse et de Rennes, tandis qu'à Mayotte, le taux de réussite atteint 70,4 %. C'est en Guadeloupe et dans l'académie de Reims que le taux de réussite progresse le plus entre 2014 et 2015 (respectivement + 7,2 et + 5,4 points).

Résultats provisoires du premier groupe du baccalauréat

665 300 candidats étaient présents à la session de juin 2015 du baccalauréat : 52 % en séries générales, 20 % en séries technologiques et 28 % en voie professionnelle (nombre de candidats, hors agriculture et hors académie de Strasbourg pour le baccalauréat professionnel).

Au total, 524 300 candidats (78,8 %) sont reçus à l’issue du 1er groupe, soit presque 8 candidats sur 10. 46 500 sont ajournés (7 %), 94 600 pourront se présenter au 2nd groupe d’épreuves à partir du 8 juillet.
- Le taux d’admis à l’issue 1er groupe d’épreuves au baccalauréat général est de 81,6 % soit 1,3 point de plus qu’en 2014.

- Le taux d’admis à l’issue du 1er groupe d’épreuves du baccalauréat technologique est de 80,2 %, en léger recul par rapport à la session 2014 (- 0,6 point), essentiellement dû aux séries STI2D et Hôtellerie.

- Le taux d’admis à l’issue du 1er groupe d’épreuves du baccalauréat professionnel atteint 72,6 %, soit une baisse de 2,7 points par rapport à la session 2014, mais reste supérieur à celui de 2013.

Accéder aux résultats du baccalauréat

Le dispositif "meilleurs bacheliers"

Sur la base de leurs résultats au baccalauréat, les meilleurs élèves de chaque lycée se voient proposer des places en filières sélectives publiques. Pour l’année 2015, le pourcentage d’élèves bénéficiant de ce droit d’accès au sein de chaque filière de chaque lycée est de 10%. Le portail Admission Post-bac permet aux meilleurs bacheliers qui le souhaitent de bénéficier de cette mesure et de recevoir via la plateforme une proposition d’admission sur une filière sélective.

Consulter les résultats du bac

En savoir plus sur le dispositif "meilleurs bacheliers

Le site admission post-bac

Vie étudiante : gel du montant des droits d'inscription à la rentrée 2015

A l'occasion de la remise des conclusions de la concertation pour l'élaboration d'un plan national de vie étudiante, Najat Vallaud-Belkacem et Thierry Mandon ont annoncé leur décision de geler le montant des droits d'inscription pour les diplômes nationaux délivrés dans les établissements publics d'enseignement supérieur pour la prochaine rentrée universitaire. Cette décision inédite représente un geste fort en faveur du pouvoir d'achat des étudiants non-boursiers.

Pour ce qui est des mesures proposées par la concertation, elles sont au nombre de 54. Formulées autour de 4 axes prioritaires, elles permettent d'apporter des réponses utiles, efficaces, et attendues par les étudiants pour améliorer leur quotidien, favoriser leur réussite universitaire, et accompagner leur prise d'autonomie. Elles abordent la vie des étudiants dans l'ensemble de ses dimensions : démarches administratives, accès aux soins, engagements associatifs, accès au sport et à la culture, intégration des étudiants en situation de handicap, prise en compte de la situation des étudiants salariés...

Télécharger Conclusions de la concertation pour l'élaboration d'un Plan national de vie étudiante


Cabinet de la ministre
Les nominations de fonctions des cabinets sont effectuées à partir de leur parution au Journal officiel.
Ministère de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche
Adresse :
110, rue de Grenelle 75007 Paris
Adresse postale :
Tél. : 01 55 55 10 10
M. Bertrand GAUME
Directeur du cabinet
JO du 03/09/14
M. Bernard LEJEUNE
Directeur adjoint du cabinet
JO du 03/09/14
M. Christophe STRASSEL
Directeur adjoint du cabinet
JO du 03/09/14
Mme Eléonore SLAMA
Cheffe de cabinet
JO du 18/04/15
M. Jérôme TEILLARD
Conseiller auprès de la ministre
JO du 18/04/15
Mme Aurélie LORRAIN-ITTY
Conseillère auprès de la ministre, chargée de la mobilisation pour l'enseignement et l'insertion professionnels, les relations avec le monde professionnel et le développement durable
JO du 02/06/15
M. Olivier NOBLECOURT
Conseiller politique
JO du 10/10/14
M. Patrice BÉDIER
Conseiller parlementaire
JO du 10/10/14
M. Eric TOURNIER
Conseiller en charge du premier degré, de l'éducation prioritaire et des relations avec les inspecteurs d'académie-directeurs académiques des services de l'éducation nationale
JO du 10/10/14
Mme Agathe CAGÉ
Conseillère en charge du second degré, des programmes et de l'évaluation des élèves
JO du 10/10/14
M. Raphaël KELLER
Conseiller en charge du numérique éducatif, de l'innovation et de la relation avec les éditeurs
JO du 10/10/14
M. Jean-Michel JOLION
Conseiller en charge des formations du supérieur et de l'orientation
JO du 10/10/14
M. Jean-Baptiste PRÉVOST
Conseiller social et vie étudiante
JO du 10/10/14
Mme Elsa COMBY
Conseillère diplomatique
JO du 10/10/14
M. Serge BARBET
Conseiller en charge de la promotion et de l'éducation à la citoyenneté
JO du 10/10/14
M. Fabien VERDIER
Conseiller en charge de la santé, du sport, du handicap et de l'éducation populaire
JO du 18/04/15
Mme Fanny JAFFRAY
Conseillère en charge de l'éducation artistique et culturelle, de la mémoire-citoyenneté et de l'éducation aux médias et à l'information
JO du 18/04/15
Mme Carole BUR
Conseillère en charge de la presse
JO du 02/06/15
M. Jonathan DEBAUVE
Conseiller en charge de la communication
JO du 02/06/15
M. Emmanuel SKOULIOS
Conseiller en charge des affaires budgétaires et de la modernisation de l'action publique
JO du 02/06/15
Mme Alice GIRALTÉ
Conseillère en charge de la vie scolaire, de la prévention des violences scolaires et des relations avec les parents d'élèves
JO du 02/06/15
Mme Frédérique WEIXLER
Conseillère en charge de l'orientation, de la lutte contre le décrochage scolaire et de l'éducation permanente tout au long de la vie
JO du 02/06/15

Liens secondaires