Ministre suivantMinistre précédent
Portrait de Marylise Lebranchu

Marylise Lebranchu

Ministre de la Décentralisation et de la Fonction publique
Biographie

Marylise Lebranchu est née le 25 avril 1947 à Loudéac (Côtes-d'Armor).

Fonctions ministérielles

 
  • Ministre de la Décentralisation et de la Fonction publique, depuis juin 2014
  • Ministre de la Décentralisation, de la Réforme de l'Etat et de la Fonction publique, d'avril à juin 2014
  • Ministre de la Réforme de l'État, de la Décentralisation et de la Fonction publique, de mai 2012 à mars 2014
  • Garde des Sceaux, ministre de la Justice de 2000 à 2002
  • Secrétaire d'État auprès du ministre de l'Économie, des Finances et de l'Industrie, aux Petites et moyennes entreprises, au Commerce, à l'Artisanat et à la Consommation de mars 2000 à octobre 2000
  • Secrétaire d'État auprès du ministre de l'Économie, des Finances et de l'Industrie, aux Petites et moyennes entreprises, au Commerce et à l'Artisanat de 1997 à 2000
     

Fonctions électives

 
  • Réélue députée du Finistère, le 17 juin 2012
  • Questeure de l'Assemblée nationale, depuis juin 2007
  • Députée du Finistère, de 2002 à 2007
  • Députée du Finistère, de juin à juillet 1997 (puis nomination comme membre du Gouvernement)
  • Conseillère régionale de Bretagne, depuis 1986
  • Première vice-présidente du conseil régional de Bretagne, de 2004 à 2010
  • Maire de Morlaix, de 1995 à 2004
  • Présidente de Morlaix Communauté, de 1995 à 2003
  • Conseillère municipale de Morlaix (Finistère), de 1983 à 1995
     

Fonctions politiques

 
  • Présidente de la Fédération nationale des élus socialistes et républicains, depuis juin 2010
     

Carrière

 
  • Chargée de cours à l'université de Bretagne occidentale
  • Chargée d'études à la Société d'économie mixte d'équipement du Nord-Finistère
     

Cursus

 
  • Maîtrise d'aménagement du territoire obtenue à l'université de Rennes
  • Études d'histoire et de géographie
Actualités de la ministre

La fonction publique recrute des apprentis

4 000 apprentis seront recrutés à partir de septembre 2015 et 6 000 supplémentaires à partir de septembre 2016, pour un effectif global porté à 10 000 apprentis. De nombreux secteurs sont ouverts à l’apprentissage pour les jeunes de 16 à 25 ans : informatique, juridique, éducation, sécurité, restauration, administration générale, métiers d'art, communication, maintenance, exploitation, urbanisme...

- Renseignez-vous auprès de votre établissement de formation (CFA, universités, lycées professionnels…).

- Le site de la bourse interministérielle de l’apprentissage propose aux jeunes de rechercher un contrat par secteur. Il est possible d’affiner sa recherche par département, niveau de diplôme, famille de métiers ou encore recruteurs.

Les fonctionnaires désireux de devenir maîtres d’apprentissage peuvent retrouver sur le portail fonction-publique.gouv.fr toutes les informations  liées au recrutement. En savoir plus

Réforme de l'État en régions

Le 22 avril, le Gouvernement présentera les principes et le calendrier de la réforme de l’État en régions, à la suite de la nouvelle carte adoptée par le Parlement. Seront également arrêtées les mesures d'accompagnement des agents dans le cadre de cette réforme.

Ces principes reposent sur la volonté de garantir une juste association des territoires à cette réforme. Aucun territoire ne doit rester à l'écart.

Les fonctions des préfets préfigurateurs des régions seront déterminées, et les directeurs d'ARS et les recteurs désignés. Ils seront chargés de préfigurer et coordonner la réforme, de conduire le dialogue avec les élus et les organisations syndicales, pour arrêter le projet territorial à la base de la réforme.

Après cette concertation, le Gouvernement arrêtera par décret la liste des chefs-lieux provisoires, nécessaires à l’organisation des élections. Les chefs-lieux définitifs seront arrêtés en juillet 2016, après renouvellement des conseils régionaux en 2015.

Le comité des directeurs des ressources humaines public-privé est en place

3 fois par an, je réunirai des Directeurs des Ressources Humaines du privé et du public. #partagedexperiences >> http://bit.ly/1GIXUKT


Marylise Lebranchu a installé le comité des Directeurs des ressources humaines public-privé. L’objectif de ce comité est de construire un échange entre les différents acteurs pour développer les passerelles entre les secteurs public et privé et partager des expériences innovantes dans le domaine de la gestion des ressources humaines et du management. Cette première séance de travail a réuni une vingtaine de personnalités, DRH d’entreprises publiques et privées, DRH de ministères et de collectivités territoriales.

Ce comité a vocation à se réunir 3 fois/an. La prochaine réunion aura lieu en septembre prochain.

Les compétences du département en infographies

Les élections départementales remplacent les élections cantonales et désignent les membres du conseil départemental (ex-conseil général) dans le cadre du canton. Mais que fait le département ? Réponse en infographies.

Marylise Lebranchu et André Vallini saluent l'adoption du projet de loi NOTRe à l'Assemblée Nationale.

Plus d’un mois après son adoption par le Sénat, Marylise Lebranchu et André Vallini se félicitent du vote du projet de loi portant Nouvelle Organisation Territoriale de la République (NOTRe) par les députés. Ce texte visant à clarifier le "qui fait quoi" est le troisième volet de la grande réforme territoriale voulue par le Président de la République, après la loi sur l’affirmation des métropoles (MAPTAM) et la loi de regroupement des régions. Les débats qui ont eu lieu autour de ce texte dans l’hémicycle ont été riches et la Ministre tient à saluer "l’important travail parlementaire" qui a permis, sur un certain nombre de points, d’enrichir le texte. Les principaux axes de la nouvelle organisation territoriale fixés par le gouvernement ont été approuvés par les députés : "Aux régions l’économie, aux départements la solidarité, au bloc communal les services de proximité", comme l’a rappelé André Vallini.
En supprimant la clause de compétence générale pour les départements et les régions, les députés ont approuvé la volonté du gouvernement d’en finir avec les doublons et les enchevêtrements de compétences entre collectivités territoriales.

Emprunts structurés : le fonds de soutien des collectivités locales porté à 3 milliards d'euros

Le Gouvernement a décidé de doubler les capacités d’intervention du fonds de soutien aux collectivités locales ayant contracté des emprunts structurés à risque adossés à la parité euro-franc suisse (les échéances de leurs prêts et les indemnités de remboursement anticipé ont bondi).

Les ressources supplémentaires mobilisées, d’un montant de 1,5 milliard d'euros sur 15 ans, seront pour moitié apportées par les banques et établissements financiers, et pour moitié par l’Etat. Le plafond des aides à 45% des montants dus sera relevé pour les collectivités les plus fragilisées qui souhaitent s’inscrire dans une démarche volontaire de réduction de leur dette à risque. La date du 30 avril 2015 pour déposer les demandes d'aide est maintenue.


Parallèlement, la situation des hôpitaux fera l'objet d'une réponse particulière (300 millions d'aides supplémentaires sur 10 ans), conformément à l'annonce faite par Marisol Touraine (lire le communiqué).

@mlebranchu "Je rappelle les piliers du projet de loi NOTRe : coopération et cohérence"

Au conseil régional de @poitoucharentes je rappelle les piliers du projet de loi NOTRe : coopération et cohérence pic.twitter.com/26mtjU9qxD


Marylise Lebranchu s'est rendue à Poitiers pour présenter au conseil régional les principales mesures du projet de loi NOTRe (pour une Nouvelle Organisation Territoriale de la République), examiné au Sénat en janvier et qui poursuit son parcours parlementaire à l'Assemblée nationale à compter du 17 février.

La ministre a rappelé les 4 piliers de la réforme : "clarté, cohérence, coopération, courage" et les principales mesures : suppression de la clause de compétence générale pour les départements et les régions, montée en puissance des intercommunalités, recentrage des départements sur les compétences de solidarité et renforcement des régions, responsables du développement économique.

Elle a ensuite rencontré les organisations syndicales des 3 versants de la fonction publique de la future grande région pour détailler les dispositifs d'accompagnement des agents publics liés à la nouvelle organisation territoriale.

Installation de l'instance de Dialogue national des territoires

Marylise Lebranchu a installé avec André Vallini l’instance de Dialogue national des territoires. Cette instance répond à une attente conjointe du Gouvernement et des associations d’élus. Elle doit permettre d’évoquer au plus haut niveau les sujets d’intérêt commun entre le Gouvernement et les collectivités territoriales et particulièrement la réforme territoriale en cours.
La première réunion s’est tenue autour de trois thèmes :

- les normes. Le Gouvernement s'est engagé à ramener à zéro le coût net annuel des normes nouvelles applicables aux collectivités locales dès 2015 et un travail est en cours pour supprimer des normes déjà existantes et très contraignantes pour les collectivités ;

- la réforme de la Dotation Globale de Fonctionnement. Des travaux seront lancés début avril 2015 au sein du Comité des finances locales, pour permettre au Gouvernement d’annoncer des premières décisions à l’été, en vue du projet de loi de finances 2016 ;

- le soutien à l'investissement local. Les collectivités sont invitées à préparer dès à présent des projets à financer au titre du plan Juncker (315 milliards d'investissements, mobilisés en 3 ans) pour les soumettre à la BEI, responsable du dispositif.

@mlebranchu : "Le 3 février, j'épingle tous les clichés sur les fonctionnaires"

Le 3 février, j’épingle tous les clichés sur les fonctionnaires. #clichéscontreclichés http://bit.ly/1D50skF

A travers l’exposition "Clichés contre clichés", le 3 février au Palais de Tokyo, Marylise Lebranchu a voulu rendre hommage à tous les fonctionnaires mobilisés au service des citoyens. Cette exposition sera prolongée par un mouvement participatif sur les réseaux sociaux : #ClichésContreClichés.

Aquitaine, Limousin, Poitou-Charentes : 11e étape du Tour #NOTReFRANCE

Marylise Lebranchu s'est rendue dans la nouvelle région Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes les 26 et 27 janvier 2015, dans le cadre du tour NOTReFRANCE des territoires en mouvement. La ministre a présenté aux élus les principales mesures du projet de loi pour une Nouvelle Organisation Territoriale de la République (NOTRe), actuellement examiné en première lecture au Sénat.

Cabinet de la ministre
Les nominations de fonctions des cabinets sont effectuées à partir de leur parution au Journal officiel.
Ministère de la Décentralisation et de la Fonction publique
Adresse :
80, rue de Lille 75007 - Paris
Adresse postale :
75700 Paris - TEL 01 40 04 04 04
M. Jean-Yves RAUDE
Directeur du cabinet
JO du 03/09/14
Mme Myriam BERNARD
Directrice adjointe du cabinet en charge de la fonction publique
JO du 03/09/14
M. Pierre BERGÈS
Directeur adjoint du cabinet
JO du 25/02/15
M. Jean-Christophe BOYER
Conseiller spécial
JO du 03/09/14
M. Nicolas MACCIONI
Conseiller auprès de la ministre, en charge des affaires juridiques et européennes, chef de cabinet
JO du 03/09/14
Mme Sophie LEBRET
Conseillère sociale
JO du 03/09/14
M. Issam TALEB
Chef adjoint de cabinet en charge des relations internationales
JO du 03/09/14
Mme Claire DAGNOGO
Conseillère parlementaire et prospective territoriale
JO du 03/09/14
Mme Mathilde RENOIR
Conseillère en charge de la communication et des relations avec la presse
JO du 03/09/14
M. Jonathan MORICE
Conseiller collectivités territoriales
JO du 05/11/14
Mme Séverine LEGUILLON
Conseillère en charge de l'innovation publique territoriale
JO du 03/09/14
Mme Liliane GUEVEL Le PINVIDIC
Conseillère technique en charge des affaires réservées
JO du 03/09/14
M. Bruno DALLER
Conseiller réforme territoriale
JO du 05/11/14

Liens secondaires