Ministre suivantMinistre précédent
Portrait de Marylise Lebranchu

Marylise Lebranchu

Ministre de la Décentralisation et de la Fonction publique
Biographie

Marylise Lebranchu est née le 25 avril 1947 à Loudéac (Côtes-d'Armor).

Fonctions ministérielles

 
  • Ministre de la Décentralisation et de la Fonction publique, depuis juin 2014
  • Ministre de la Décentralisation, de la Réforme de l'Etat et de la Fonction publique, d'avril à juin 2014
  • Ministre de la Réforme de l'État, de la Décentralisation et de la Fonction publique, de mai 2012 à mars 2014
  • Garde des Sceaux, ministre de la Justice de 2000 à 2002
  • Secrétaire d'État auprès du ministre de l'Économie, des Finances et de l'Industrie, aux Petites et moyennes entreprises, au Commerce, à l'Artisanat et à la Consommation de mars 2000 à octobre 2000
  • Secrétaire d'État auprès du ministre de l'Économie, des Finances et de l'Industrie, aux Petites et moyennes entreprises, au Commerce et à l'Artisanat de 1997 à 2000
     

Fonctions électives

 
  • Réélue députée du Finistère, le 17 juin 2012
  • Questeure de l'Assemblée nationale, depuis juin 2007
  • Députée du Finistère, de 2002 à 2007
  • Députée du Finistère, de juin à juillet 1997 (puis nomination comme membre du Gouvernement)
  • Conseillère régionale de Bretagne, depuis 1986
  • Première vice-présidente du conseil régional de Bretagne, de 2004 à 2010
  • Maire de Morlaix, de 1995 à 2004
  • Présidente de Morlaix Communauté, de 1995 à 2003
  • Conseillère municipale de Morlaix (Finistère), de 1983 à 1995
     

Fonctions politiques

 
  • Présidente de la Fédération nationale des élus socialistes et républicains, depuis juin 2010
     

Carrière

 
  • Chargée de cours à l'université de Bretagne occidentale
  • Chargée d'études à la Société d'économie mixte d'équipement du Nord-Finistère
     

Cursus

 
  • Maîtrise d'aménagement du territoire obtenue à l'université de Rennes
  • Études d'histoire et de géographie
Actualités de la ministre

Davantage de classes préparatoires intégrées pour aider les jeunes les moins favorisés à réussir les concours

En 2016, je doublerai les places en classes préparatoires intégrées, pour aider les jeunes les moins favorisés à réussir les concours


En déplacement à Sarcelles sur le thème de l’égalité des chances, Marylise Lebranchu a mis en avant 2 dispositifs destinés à diversifier le recrutement dans la fonction publique : les classes préparatoires intégrées (CPI) et l’apprentissage.

- les CPI apportent un soutien matériel et pédagogique à des candidats d'origine modeste dans le cadre de leur préparation à différents concours de la fonction publique. Elles contribuent à diversifier le recrutement en accompagnant des candidats motivés, méritants, mais n’ayant pas les ressources nécessaires pour préparer les concours de façon isolée. La ministre a annoncé qu’elle doublerait le nombre de ces CPI en 2016 (soit 1000 places pour les concours de catégorie A) ;

- Marylise Lebranchu a aussi incité les lycées à s’intéresser à l’apprentissage dans la fonction publique, que le Gouvernement souhaite développer de façon importante avec un objectif de 10 000 apprentis dans la fonction publique de l’Etat d’ici à 2017, soit 4000 dès la rentrée 2015 (contre 700 seulement à l’heure actuelle).

Réforme de l'attribution des logements de fonction

Le 5 mai, une délégation de gardiens d’immeuble manifestait pour défendre le droit à un logement de fonction pour cette profession. Leur inquiétude concernait l’application prochaine (en septembre 2015) d’un décret pris le 9 mai 2012 pour réformer le régime des concessions de logement qui s’applique aux agents publics de l’Etat et, par parité, aux agents territoriaux.
Le Gouvernement a immédiatement tenu à rassurer : ce texte, dont l’application a été repoussée de 2 ans pour laisser aux collectivités locales et aux offices HLM le temps de se préparer, ne remet absolument pas en cause la situation des gardiens d’immeuble. Au contraire, il prend en compte leur situation en la sécurisant et en réaffirmant leur droit à un logement gratuit.

Pour s’assurer qu’aucune attribution de logement ne soit remise en cause dès lors que les gardiens sont soumis à une obligation de disponibilité, Sylvia Pinel, Marylise Lebranchu, Patrick Kanner et Myriam El Khomri adresseront dans les prochains jours une instruction aux offices publics d’habitat afin de leur préciser cette réglementation.

Collectivités : accompagner les décideurs locaux dans leur démarche de mutualisation

Pour accompagner les décideurs locaux dans leur démarche de

mutualisation, un guide composé de fiches pratiques est publié. Elles reposent sur des cas concrets de mises en pratique dans des domaines où la mutualisation constitue un avantage décisif : la voirie et l’aménagement de l’espace public, l’accompagnement scolaire, les systèmes d’information, les achats, etc.

Objectif : offrir aux citoyens des services publics mieux adaptés à leurs besoins, en renforçant la coopération entre les territoires et en réduisant les doublons.

Le projet de loi NOTRe, qui sera examiné en seconde lecture au Sénat le 26 mai prochain, supprime la clause de compétence générale, clarifie les compétences des différents niveaux de collectivités, et fait monter en puissance l’échelon intercommunal, pour une action publique plus lisible et efficace. Le guide constitue donc un outil précieux pour accompagner cette montée en puissance des intercommunalités.

Développer et pérenniser les innovations territoriales : Akim Oural remet son rapport

Il existe aujourd’hui un foisonnement d’innovations portées par des collectivités territoriales, le plus souvent en lien avec le secteur associatif, les agents publics, les entreprises, des représentants des citoyens, qui participent tous au développement des territoires. Ils élaborent de nouvelles formes d’intervention pour répondre aux besoins de nos concitoyens. Néanmoins ces innovations territoriales ne sont pas toujours valorisées comme elles le mériteraient.

Akim Oural a remis son rapport "L'Innovation au pouvoir !" à Marylise Lebranchu qui lui avait confié la missions de recenser ces innovations publiques conduites au cœur des territoires par les collectivités, afin d’en inspirer les pouvoirs publics, et de faire des propositions pour améliorer l’environnement dans lequel ces acteurs peuvent développer et pérenniser des projets innovants.

Lire le rapport

Réunion de travail avec les élus sur la réforme institutionnelle de la Corse

La réunion avec les élus corses a permis à Bernard Cazeneuve et Marylise Lebranchu de présenter la disposition législative introduite dès la première lecture du projet de loi NOTRe (portant Nouvelle Organisation Territoriale de la République) par le Gouvernement, portant création de la collectivité unique, conformément à l'engagement pris devant l'Assemblée de Corse le 6 février dernier. La réunion a également permis d'acter la poursuite du travail législatif, porteur d'une création de la nouvelle collectivité unique au 1er janvier 2018, plutôt que le recours à une consultation par référendum qui aurait renvoyé cette création à un calendrier beaucoup plus tardif.

Avant la deuxième lecture du projet de loi NOTRe, la réunion a également permis de préciser les contours de cette future collectivité unique et de partager un calendrier et une méthode de travail.

 

La fonction publique recrute des apprentis

4 000 apprentis seront recrutés à partir de septembre 2015 et 6 000 supplémentaires à partir de septembre 2016, pour un effectif global porté à 10 000 apprentis. De nombreux secteurs sont ouverts à l’apprentissage pour les jeunes de 16 à 25 ans : informatique, juridique, éducation, sécurité, restauration, administration générale, métiers d'art, communication, maintenance, exploitation, urbanisme...

- Renseignez-vous auprès de votre établissement de formation (CFA, universités, lycées professionnels…).

- Le site de la bourse interministérielle de l’apprentissage propose aux jeunes de rechercher un contrat par secteur. Il est possible d’affiner sa recherche par département, niveau de diplôme, famille de métiers ou encore recruteurs.

Les fonctionnaires désireux de devenir maîtres d’apprentissage peuvent retrouver sur le portail fonction-publique.gouv.fr toutes les informations  liées au recrutement. En savoir plus

Réforme de l'État en régions

Le 22 avril, le Gouvernement présentera les principes et le calendrier de la réforme de l’État en régions, à la suite de la nouvelle carte adoptée par le Parlement. Seront également arrêtées les mesures d'accompagnement des agents dans le cadre de cette réforme.

Ces principes reposent sur la volonté de garantir une juste association des territoires à cette réforme. Aucun territoire ne doit rester à l'écart.

Les fonctions des préfets préfigurateurs des régions seront déterminées, et les directeurs d'ARS et les recteurs désignés. Ils seront chargés de préfigurer et coordonner la réforme, de conduire le dialogue avec les élus et les organisations syndicales, pour arrêter le projet territorial à la base de la réforme.

Après cette concertation, le Gouvernement arrêtera par décret la liste des chefs-lieux provisoires, nécessaires à l’organisation des élections. Les chefs-lieux définitifs seront arrêtés en juillet 2016, après renouvellement des conseils régionaux en 2015.

Le comité des directeurs des ressources humaines public-privé est en place

3 fois par an, je réunirai des Directeurs des Ressources Humaines du privé et du public. #partagedexperiences >> http://bit.ly/1GIXUKT


Marylise Lebranchu a installé le comité des Directeurs des ressources humaines public-privé. L’objectif de ce comité est de construire un échange entre les différents acteurs pour développer les passerelles entre les secteurs public et privé et partager des expériences innovantes dans le domaine de la gestion des ressources humaines et du management. Cette première séance de travail a réuni une vingtaine de personnalités, DRH d’entreprises publiques et privées, DRH de ministères et de collectivités territoriales.

Ce comité a vocation à se réunir 3 fois/an. La prochaine réunion aura lieu en septembre prochain.

Les compétences du département en infographies

Les élections départementales remplacent les élections cantonales et désignent les membres du conseil départemental (ex-conseil général) dans le cadre du canton. Mais que fait le département ? Réponse en infographies.

Marylise Lebranchu et André Vallini saluent l'adoption du projet de loi NOTRe à l'Assemblée Nationale.

Plus d’un mois après son adoption par le Sénat, Marylise Lebranchu et André Vallini se félicitent du vote du projet de loi portant Nouvelle Organisation Territoriale de la République (NOTRe) par les députés. Ce texte visant à clarifier le "qui fait quoi" est le troisième volet de la grande réforme territoriale voulue par le Président de la République, après la loi sur l’affirmation des métropoles (MAPTAM) et la loi de regroupement des régions. Les débats qui ont eu lieu autour de ce texte dans l’hémicycle ont été riches et la Ministre tient à saluer "l’important travail parlementaire" qui a permis, sur un certain nombre de points, d’enrichir le texte. Les principaux axes de la nouvelle organisation territoriale fixés par le gouvernement ont été approuvés par les députés : "Aux régions l’économie, aux départements la solidarité, au bloc communal les services de proximité", comme l’a rappelé André Vallini.
En supprimant la clause de compétence générale pour les départements et les régions, les députés ont approuvé la volonté du gouvernement d’en finir avec les doublons et les enchevêtrements de compétences entre collectivités territoriales.

Cabinet de la ministre
Les nominations de fonctions des cabinets sont effectuées à partir de leur parution au Journal officiel.
Ministère de la Décentralisation et de la Fonction publique
Adresse :
80, rue de Lille 75007 - Paris
Adresse postale :
75700 Paris - TEL 01 40 04 04 04
M. Jean-Yves RAUDE
Directeur du cabinet
JO du 03/09/14
Mme Myriam BERNARD
Directrice adjointe du cabinet en charge de la fonction publique
JO du 03/09/14
M. Pierre BERGÈS
Directeur adjoint du cabinet
JO du 25/02/15
M. Jean-Christophe BOYER
Conseiller spécial
JO du 03/09/14
M. Nicolas MACCIONI
Conseiller auprès de la ministre, en charge des affaires juridiques et européennes, chef de cabinet
JO du 03/09/14
Mme Sophie LEBRET
Conseillère sociale
JO du 03/09/14
M. Issam TALEB
Chef adjoint de cabinet en charge des relations internationales
JO du 03/09/14
Mme Claire DAGNOGO
Conseillère parlementaire et prospective territoriale
JO du 03/09/14
Mme Mathilde RENOIR
Conseillère en charge de la communication et des relations avec la presse
JO du 03/09/14
M. Jonathan MORICE
Conseiller collectivités territoriales
JO du 05/11/14
Mme Séverine LEGUILLON
Conseillère en charge de l'innovation publique territoriale
JO du 03/09/14
Mme Liliane GUEVEL Le PINVIDIC
Conseillère technique en charge des affaires réservées
JO du 03/09/14
M. Bruno DALLER
Conseiller réforme territoriale
JO du 05/11/14

Liens secondaires