Ministre suivantMinistre précédent
Portrait de Marisol Touraine

Marisol Touraine

Ministre des Affaires sociales et de la Santé
Biographie

Marisol Touraine est née le 7 mars 1959, à Paris.

Fonctions ministérielles

  • Ministre des Affaires sociales et de la Santé, depuis février 2016
  • Ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes, d'août 2014 à février 2016
Voir le décret n° 2014-1030 du 11 septembre 2014 relatif aux attributions du ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes
 
  • Ministre des Affaires sociales et de la Santé, d'avril à août 2014
  • Ministre des Affaires sociales et de la Santé, de mai 2012 à mars 2014
 

Fonctions électives
 

  • Réélue députée d'Indre-et-Loire, le 17 juin 2012
  • Présidente du Conseil général d'Indre-et-Loire, d'avril 2011 à juin 2012
  • Vice-présidente du Conseil général d'Indre-et-Loire, de 2008 à 2011
  • Conseillère générale d'Indre-et-Loire, depuis 1998
  • Députée d'Indre-et-Loire, de 1997 à 2002 et de 2007 à 2012
     

Fonctions politiques
 

  • Membre du conseil national du Parti socialiste, depuis 1997
  • Membre du bureau national du Parti socialiste, de 1997 à 2005, et depuis 2008
  • Secrétaire nationale du Parti socialiste, chargée de la sécurité, de 2008 à 2009
  • Secrétaire nationale du Parti socialiste, chargée de la solidarité et de la protection sociale, de 1997 à 2005 et depuis 2008
     

Autres fonctions
 

  • Membre titulaire du Conseil national des parcs et jardins, 2012
     

Carrière
 

  • Conseillère d’Etat, depuis 2005
  • Professeur à l'Ecole supérieure des sciences économiques et commerciales (Essec) et à l'Institut d'études politiques de Paris, de 1985 à 2012
  • Maître de requêtes au Conseil d'Etat, de 1991 à 2005
  • Conseiller technique au cabinet de Michel Rocard, Premier ministre, de 1990 à 1991
  • Chargée de mission au cabinet de Michel Rocard, Premier ministre, de 1988 à 1990
  • Chargée de mission auprès du conseiller pour les affaires stratégiques au Secrétariat général de la défense nationale (SGDSN), de 1984 à 1988
     

Cursus
 

  • Ancienne élève de l'Ecole normale supérieure de Sèvres
  • Agrégée de sciences économiques et sociales
  • Diplômée de l'Institut d'études politiques de Paris
     

Ouvrage
 

  • Le Bouleversement du Monde - Géopolitique du XXIe siècle (1995)
Actualités du ministre

Santé : affaire "Dentexia", la prise en charge des patients

L’inspection générale des affaires sociales (Igas) vient de remettre à Marisol Touraine ses 1res recommandations visant à améliorer rapidement la situation des patients souffrant de soins mal ou incomplètement réalisés, suite à la mise en liquidation judiciaire des centres de santé dentaire Dentexia.

La ministre a décidé la mise en œuvre de plusieurs de ces mesures :

- une prise en charge financière renforcée par les pouvoirs publics, grâce à une mobilisation exceptionnelle du fonds d’action sociale de l’assurance-maladie. Le dispositif sera opérationnel avant la rentrée ;

- au-delà de la mobilisation indispensable des professionnels libéraux et des centres de santé dentaires, les agences régionales de santé concernées vont renforcer la prise en charge par les centres hospitalo-universitaires et les facultés dentaires ;

- un "conseiller en charge de la reprise des soins",  a été désigné pour renforcer le dialogue avec les professionnels et assurer des échanges avec le collectif de patients.

Télécharger le rapport

Vague de chaleur dans plusieurs régions

Météo France prévoit une forte hausse de température pour les jours à venir : la plateforme téléphonique d’information "Canicule" est activée depuis ce matin à 10 heures (appel gratuit depuis un poste fixe en France, de 9h à 19h).
Cette plateforme téléphonique, accessible au 0800 06 66 66, permet d’obtenir des conseils pour aider à supporter les fortes chaleurs. Les autorités sanitaires, qui surveillent la situation heure par heure, rappellent les précautions à prendre.

7 départements sont en vigilance orange (alerte canicule) et 36 départements en vigilance jaune (avertissement chaleur). Ces températures élevées pourraient progressivement se décaler vers l’est au cours de la semaine.
Les conditions météorologiques particulières et les niveaux de vigilance qu’elles entraînent seront actualisés quotidiennement par Météo-France dans les prochains jours.

Pour en savoir plus :

 Canicule et chaleurs extrêmes
 Sante publique France "Canicule et fortes chaleurs : comprendre les risques"

Victimes des attentats : les soins pris en charge dès maintenant à 100%

L’Assurance maladie prendra désormais en charge l’intégralité des dépenses des victimes pour les soins liés aux attentats, c’est-à-dire y compris les dépassements d’honoraires, et ce au-delà de la période d’un an initialement définie.

La gratuité totale des soins liés aux attentats est ainsi garantie pour les victimes pour la durée nécessaire à leur rétablissement.

Attentat du 14 juillet 2016 à Nice

A la suite de l'attentat survenu à Nice le 14 juillet 2016, plusieurs mesures ont été décidées pour poursuivre et renforcer les moyens mis en œuvre pour lutter contre le terrorisme.

Un numéro d'appel d'information au public est ouvert : 01 43 17 56 46.

Afin de réhausser encore le niveau de protection du territoire, il a été décidé :

- de maintenir à un haut niveau l'opération Sentinelle, qui permet de mobiliser 10 000 militaires en plus des gendarmes et policiers ;

- de faire appel à la réserve opérationnelle, soit tous ceux qui à un moment ont été sous les drapeaux ou dans les effectifs de la gendarmerie, pour venir soulager les effectifs de policiers et de gendarmes. Ils pourront être déployés sur tous les lieux où cela sera nécessaire et, en particulier, pour le contrôle des frontières ;

- de prolonger l'état d'urgence, qui devait prendre fin le 26 juillet 2016, de 3 mois supplémentaires. Un projet de loi permettant la prorogation de l'état d'urgence sera présenté en Conseil des ministres, après avis du Conseil d'État, mardi prochain, pour que le Parlement puisse examiner ce texte mercredi et jeudi prochains.

Afin d'accélérer le travail d'enquête, 70 personnels de la police judiciaire et de la police technique et scientifique sont mobilisés.

Le président de la République déclare un deuil national pour les 16, 17 et 18 juillet 2016. Les drapeaux de tous les édifices publics sont mis en berne.

Assurance maladie des travailleurs frontaliers en Suisse et résidant en France

Un accord portant sur l’assurance maladie des travailleurs frontaliers qui exercent une activité professionnelle en Suisse et résident en France a été signé.

Il permet aux personnes résidant en France, soumises aux dispositions de l’assurance maladie suisse, et qui sont assurées en France pour les soins en cas de maladie sans disposer d’une exemption formelle de l’assurance maladie suisse, de déposer une demande d’exemption entre le 1er octobre 2016 et le 30 septembre 2017 selon une procédure claire. Passé ce délai, ces personnes seront exclusivement soumises au régime suisse d’assurance maladie.

Les personnes assurées simultanément dans les 2 pays, qui ne souhaitent pas être exemptées de l’assurance maladie suisse, seront radiées à leur demande de l’assurance maladie française sur présentation à leur caisse primaire d’assurance maladie française d’un formulaire E 106 ou d’une attestation S 1 émis par l’assureur maladie suisse.

Cet accord permettra également d’améliorer la procédure. L’établissement d’une exemption formelle par les autorités cantonales suisses au moyen d’un formulaire unique et l’échange d’informations entre la Suisse et la France faciliteront l’application correcte des textes.

PMA à l’étranger : droit au même suivi médical pour toutes les femmes enceintes

Le le texte diffusé le 14 janvier 2013 rappelant les sanctions applicables en cas d’entremise pour recourir au don de gamètes rémunéré a été abrogé. En effet, ce texte avait été interprété comme pénalisant les gynécologues prenant en charge les patientes ayant bénéficié d’une PMA à l’étranger.

Dans un courrier adressé au président de l’Ordre des médecins, Marisol Touraine a par ailleurs réaffirmé que si les médecins devaient naturellement se conformer à leurs obligations légales et déontologiques lorsqu’ils accompagnent les femmes dans leur désir de grossesse, rien ne pouvait faire obstacle à la prise en charge des femmes ayant eu recours à une PMA dans un pays étranger.

Le Haut Conseil du travail social est installé

Le Haut Conseil du travail social (HCTS) aura notamment pour mission de formuler des avis et recommandations concernant les évolutions à apporter aux pratiques professionnelles du secteur, et de réaliser des travaux d’observation, d’évaluation et de recherche sur le travail social. Il est chargé de produire d’ici à la fin de l’année des recommandations sur 3 sujets prioritaires : le rôle et les finalités du travail social, les conditions du partage d’informations entre travailleurs sociaux, et la participation systématique des personnes aux décisions qui les concernent.

A l’occasion de cette installation, Michel Thierry, ancien vice-président du Conseil supérieur du travail social, a remis son rapport "Valeurs républicaines, laïcité et prévention des dérives radicales dans le champ du travail social".

Lire le discours prononcé par Ségolène Neuville
 Lire le rapport de Michel Thierry
Lire le rapport de Brigitte Bourguignon, présidente du HCTS

Réunion de la commission de suivi des conséquences des essais nucléaires

La commission de suivi de l’application de la loi relative à la reconnaissance et à l’indemnisation des victimes des essais nucléaires s’est réunie pour la 2e fois  en présence de Marisol Touraine.

La ministre a rappelé, à cette occasion, les objectifs fixés en octobre 2015 et les actions engagées par le Gouvernement afin d’améliorer le dispositif d’indemnisation des victimes (meilleure information du public, accompagnement renforcé des personnes dont l’état de santé pourrait avoir un lien avec les essais nucléaires).

Un projet de décret visant à préciser la notion de "risque négligeable" a par ailleurs été présenté. Grâce à ce texte, le nombre d’indemnisations augmentera et les victimes dont la demande aurait été rejetée par le comité d’indemnisation des victimes des essais nucléaires (Civen), du fait de l’appréciation actuelle du risque négligeable, pourront déposer une nouvelle demande.

Lire le discours de Marisol Touraine

L'utilisation du Big Data dans le domaine de la santé

Croiser des données massives, d’origines multiples, grâce à des techniques innovantes, tel est le défi du Big Data. Dans le domaine de la santé, l’utilisation de ces données soulève des questions techniques, mais aussi éthiques et socio-économiques.

Afin de mieux cerner ces enjeux, le colloque du 4 juillet  a présenté et discuté les récents travaux menés par un groupe de réflexion à la demande de Marisol Touraine.

Cette journée a donné également la parole à des experts français et internationaux du Big data en santé pour débattre des usages rendus possibles par l’utilisation de ces données. À cette occasion, ont été dévoilés les avis issus de la consultation citoyenne en cours sur les bénéfices et les contraintes de ces usages.

Le discours de Marisol Touraine

Création de 135 groupements hospitaliers de territoire

135 groupements hospitaliers de territoire (GHT) sont constitués pour favoriser le travail en réseau des plus de 850 hôpitaux français en faveur de l’accès aux soins.

Conformément au calendrier fixé par la loi de modernisation de notre système de santé, les GHT, nouveau mode de coopération entre les établissements publics de santé à l’échelle d’un territoire, sont désormais officiellement créés partout en France.

Les acteurs des plus de 850 hôpitaux publics français se sont en effet concertés durant les 5 derniers mois, sous l’égide des agences régionales de santé, et en lien avec les élus des territoires et la Fédération hospitalière de France, pour aboutir à des regroupements d’établissements qui tiennent compte des réalités du terrain, territoire par territoire.

Un travail d’approfondissement s’ouvre aujourd’hui pour préciser concrètement les projets médicaux partagés des hôpitaux au service de la santé des Français.

Cabinet du ministre
Les nominations de fonctions des cabinets sont effectuées à partir de leur parution au Journal officiel.
Ministère des Affaires sociales et de la Santé
Adresse :
14, avenue Duquesne 75007 - Paris
Adresse postale :
75700 Paris - Tel 01 40 56 60 00
Cabinet
M. Etienne CHAMPION
Directeur du cabinet
JO du 02/07/15
M. Nicolas PEJU
Directeur adjoint du cabinet
JO du 04/02/16
M. Yann-Gaël AMGHAR
Directeur adjoint du cabinet
JO du 13/09/14
M. Julien TIPHINE
Directeur adjoint du cabinet
JO du 21/04/16
M. Olivier VEBER
Directeur adjoint en charge des personnes handicapées et de la lutte contre l'exclusion
JO du 31/05/16
M. Grégory GUILLAUME
Chef de cabinet
JO du 03/09/14
M. Bertrand DUBOIS
Chef adjoint de cabinet
JO du 31/01/15
M. Djillali ANNANE
Conseiller auprès de la ministre en charge de l'innovation, de la recherche et de l'enseignement supérieur
JO du 13/09/14
Mme Mayada BOULOS
Conseillère en charge de la presse et de la communication
JO du 13/09/14
M. Gabriel ATTAL
Conseiller politique, Parlement, discours
JO du 18/03/16
M. Fabrice MASI
Conseiller en charge des professionnels libéraux de santé et des soins de premier recours
JO du 13/09/14
M. Frédéric VARNIER
Conseiller chargé du financement des établissements hospitaliers, sociaux et médico-sociaux
JO du 04/12/14
M. Thomas DEROCHE
Conseiller en charge des établissements sanitaires et médico-sociaux
JO du 12/04/16
Mme Christine GARDEL
Conseillère en charge des ressources humaines du système sanitaire
JO du 20/05/15
Mme Isabelle BILGER
Conseillère en charge des personnes âgées, des personnes handicapées et de la cohésion sociale
JO du 18/03/16
Mme Shéraz GASRI
Conseillère diplomatique
JO du 20/05/15
Mme Magali GUEGAN
Conseillère en charge des questions de société, des droits des usagers et des populations vulnérables
JO du 05/06/15
Mme Juliette ROGER
Conseillère financière et budgétaire
JO du 11/07/15
M. Nicolas PRISSE
Conseiller en charge de la santé publique
JO du 12/04/16
M. Benjamin FERRAS
Conseiller en charge des prestations sociales
JO du 28/04/16
Mme Paule KUJAS
Conseillère en charge des produits de santé
JO du 03/06/16