Ministre suivantMinistre précédent
Portrait de Marisol Touraine

Marisol Touraine

Ministre des Affaires sociales et de la Santé
Biographie

Marisol Touraine est née le 7 mars 1959, à Paris.

Fonctions ministérielles

  • Ministre des Affaires sociales et de la Santé, depuis février 2016
  • Ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes, d'août 2014 à février 2016
Voir le décret n° 2014-1030 du 11 septembre 2014 relatif aux attributions du ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes
 
  • Ministre des Affaires sociales et de la Santé, d'avril à août 2014
  • Ministre des Affaires sociales et de la Santé, de mai 2012 à mars 2014
 

Fonctions électives
 

  • Réélue députée d'Indre-et-Loire, le 17 juin 2012
  • Présidente du Conseil général d'Indre-et-Loire, d'avril 2011 à juin 2012
  • Vice-présidente du Conseil général d'Indre-et-Loire, de 2008 à 2011
  • Conseillère générale d'Indre-et-Loire, depuis 1998
  • Députée d'Indre-et-Loire, de 1997 à 2002 et de 2007 à 2012
     

Fonctions politiques
 

  • Membre du conseil national du Parti socialiste, depuis 1997
  • Membre du bureau national du Parti socialiste, de 1997 à 2005, et depuis 2008
  • Secrétaire nationale du Parti socialiste, chargée de la sécurité, de 2008 à 2009
  • Secrétaire nationale du Parti socialiste, chargée de la solidarité et de la protection sociale, de 1997 à 2005 et depuis 2008
     

Autres fonctions
 

  • Membre titulaire du Conseil national des parcs et jardins, 2012
     

Carrière
 

  • Conseillère d’Etat, depuis 2005
  • Professeur à l'Ecole supérieure des sciences économiques et commerciales (Essec) et à l'Institut d'études politiques de Paris, de 1985 à 2012
  • Maître de requêtes au Conseil d'Etat, de 1991 à 2005
  • Conseiller technique au cabinet de Michel Rocard, Premier ministre, de 1990 à 1991
  • Chargée de mission au cabinet de Michel Rocard, Premier ministre, de 1988 à 1990
  • Chargée de mission auprès du conseiller pour les affaires stratégiques au Secrétariat général de la défense nationale (SGDSN), de 1984 à 1988
     

Cursus
 

  • Ancienne élève de l'Ecole normale supérieure de Sèvres
  • Agrégée de sciences économiques et sociales
  • Diplômée de l'Institut d'études politiques de Paris
     

Ouvrage
 

  • Le Bouleversement du Monde - Géopolitique du XXIe siècle (1995)
Actualités du ministre

Marisol Touraine : "Ce que vous, citoyens, devez savoir à l'occasion de la journée mondiale sans tabac"

A l'occasion de la Journée mondiale sans tabac, Marisol Touraine met en garde contre le tabagisme dans les colonnes du Huffington Post :"Le tabac, c'est une destruction massive. Près de 60 000 Européens meurent chaque mois du tabac : c'est l'équivalent de tout un stade un soir de match de l'Euro. C'est cela, le tabac", rappelle notamment la ministre.

Une stratégie de santé pour les Outre-Mer

Marisol Touraine a présenté avec George Pau-Langevin la stratégie de santé pour les Outre-Mer. Ce plan s’adapte aux spécificités géographiques, humaines et organisationnelles de ces territoires, souvent confrontés à des problématiques sanitaires d’une nature et d’une ampleur particulières. Il est composé de 5 axes et de 62 actions :

- renforcer la prévention pour mieux lutter contre les inégalités de santé ;

- améliorer la veille, l’évaluation et la gestion des risques sanitaires ;

- mieux répondre aux besoins des citoyens dans le champ de l’autonomie ;

- renforcer l’efficience du système de santé ;

- renforcer l’accès aux droits.

Si les objectifs de ces 5 axes sont communs à tous les Outre-Mer, chaque collectivité a sa propre feuille de route. Cette stratégie s’adapte ainsi aux problématiques particulières et met en oeuvre des actions concrètes qui engagent l’État tant au niveau national que régional.

Le discours de Marisol Touraine

"Pilule du lendemain" : simplification des modalités de délivrance par les infirmeries scolaires

Conformément aux dispositions de la loi de modernisation de notre système de santé, les modalités de délivrance de la "pilule du lendemain" dans les collèges et lycées par les infirmeries scolaires sont désormais simplifiées. C’est le sens du décret publié au Journal officiel.

Concrètement, la condition de "détresse" des élèves demandant une contraception d’urgence, jusqu’ici exigée par la loi, est supprimée. Cette décision permettra de réduire les délais d’accès à la "pilule du lendemain" et de faciliter le recours à celle-ci dans les établissements du 2nd degré.

Par ailleurs, avant l’été, le prix des actes liés à la contraception des mineures de plus de 15 ans sera pris en charge à 100 % par l’Assurance maladie.

Un accès universel aux traitements innovants contre l’hépatite C

À l’occasion de la Journée de lutte contre les hépatites virales, Marisol Touraine a annoncé l’accès universel aux traitements innovants contre l’hépatite C. Chaque malade qui le souhaite pourra en bénéficier. Ces traitements sont actuellement réservés en priorité aux patients dont l’état de santé est le plus préoccupant, conformément aux recommandations de la Haute Autorité de santé.

Cette initiative va de pair avec une renégociation du prix de ces médicaments, particulièrement onéreux, afin de préserver les comptes de l’Assurance maladie. Pour compléter les mesures de régulation déjà adoptées, la ministre a demandé au président du Comité économique des produits de santé de mener de nouvelles négociations avec les industriels.

Lire le discours de Marisol Touraine

Accès aux soins : un financement "sur mesure" pour les hôpitaux de proximité

Le décret relatif à l’organisation et au financement des hôpitaux de proximité est publié. Il reconnaît un statut propre aux établissements qui jouent un rôle pivot en matière d’accès aux soins et d’organisation de l’offre sanitaire et médico-sociale dans les territoires. Près de 250 établissements sont concernés  : un arrêté publié prochainement viendra en fixer la liste.

Afin de leur donner les moyens d’assurer leurs missions, le décret leur permet en outre de bénéficier d’un modèle de financement unique et innovant. Conçu en rupture avec la tarification à l’activité, ce mécanisme comprend une garantie de revenu, quelle que soit l’activité réalisée par ces établissements, et la prise en compte des caractéristiques (et donc des fragilités) des territoires dans lesquels ils sont implantés. Après la mise en place d’un financement spécifique pour les hôpitaux isolés, ce nouveau système offre ainsi aux petites structures de proximité un mode de financement nettement plus stable et pérenne que celui lié à la simple activité.

Groupements hospitaliers de territoire : un plan d’investissements de 2 Mds €

A l’occasion de l'inauguration de l’édition 2016 de la Paris Healthcare Week, rendez-vous incontournable de la communauté hospitalière, Marisol Touraine a annoncé la mise en œuvre d’un plan d’investissements sur 5 ans (2017-2021) à destination des établissements de santé.

Ce plan, doté de 2 milliards d’euros, s’inscrit dans le cadre de la réforme des groupements hospitaliers de territoire (GHT). Il accompagnera plus largement la transformation de notre système de santé via le déploiement des projets médicaux partagés et sur le plan du numérique et de l’innovation.

Lire le discours de la ministre

Santé : la sécurité des volontaires qui participent à des essais cliniques est renforcée

Marisol Touraine a présenté un plan d’action pour renforcer la sécurité des volontaires qui participent à des essais cliniques en France. Cette initiative fait suite à l’accident grave survenu le 10 janvier dernier dans le cadre d’un essai clinique à Rennes, accident sans précédent en France et qui a entraîné le décès d’un homme et l’hospitalisation de cinq autres volontaires. Le plan d’action présenté s’appuie sur les conclusions de la mission confiée par la ministre à l’Inspection générale des affaires sociales (Igas).

Pour plus d’information, le rapport de l’Igas :

Tome 1 : rapport définitif

Tome 2 : rapport définitif - observations et réponses des organismes et de la mission

Le discours de Marisol Touraine

Journée mondiale de la sclérose en plaques : le ministère de la Santé se mobilise

Du 21 au 28 mai, associations de malades et institutions publiques organisent de nombreux événements afin de sensibiliser le grand public sur les symptômes et les conséquences de la maladie. Une démarche à laquelle s’associe le ministère de la Santé. Objectif : lutter contre les idées reçues et contribuer à porter un regard plus juste et plus positif sur la sclérose en plaques.

Cette année, le thème retenu est "la SEP ne m’empêche pas…" (#strongerthanMS). Les actions menées contribueront à montrer que la sclérose en plaques n’empêche pas les personnes malades de vivre une vie normale et indépendante, de travailler, de faire du sport, d’avoir des loisirs, etc.

Pour plus d’informations sur les actions mises en place, consultez les sites de :

- la Fédération internationale de la SEP (MSIF)

- l’Unisep (notamment l’opération ruban bleu)

- la Ligue française contre la sclérose en plaques.

La lutte contre le tabagisme se renforce

La France adopte de nouvelles mesures pour lutter contre le tabagisme. Une ordonnance présentée en Conseil des ministres du 18 mai transpose la directive 2014/40/UE sur la fabrication, la présentation et la vente de produits du tabac : elle permet l‘application, à compter du 20 mai 2016, de nouvelles dispositions, notamment l’interdiction des arômes et additifs particulièrement attractifs pour les jeunes. Le paquet de cigarettes neutre, voté dans la loi de modernisation de notre système de santé, entrera en vigueur lui aussi à compter du 20 mai.

Par ailleurs, la ministre a annoncé la création d’un fonds de prévention du tabagisme, doté dès cette année de 32 M.

Enfin, pour inciter chacun à se mobiliser, Marisol Touraine a annoncé aujourd’hui le lancement de  grandes campagnes de communication : du 23 mai au 30 juin 2016, une campagne d’affichage, en radio et sur Internet pour lutter contre les idées reçues relativisant l’impact du tabac sur la santé et encourager le recours à Tabac Info Service ; en novembre 2016, "Moi(s) sans tabac".

Qualité et sécurité des soins : la liste des indicateurs obligatoires 2016 est publiée

Les indicateurs de qualité et sécurité des soins (IQSS) dont les résultats sont mis annuellement à la disposition du public par les établissements de santé et ceux utilisés pour le calcul de la dotation complémentaire issue de la généralisation du dispositif d’incitation financière à l’amélioration de la qualité (IFAQ) sont regroupés dans un même arrêté. Cet arrêté permet de donner de la visibilité aux établissements sur l’ensemble des indicateurs pour l’amélioration de la qualité et de la sécurité des soins et leur utilisation.

Cabinet du ministre
Les nominations de fonctions des cabinets sont effectuées à partir de leur parution au Journal officiel.
Ministère des Affaires sociales et de la Santé
Adresse :
14, avenue Duquesne 75007 - Paris
Adresse postale :
75700 Paris - Tel 01 40 56 60 00
Cabinet
M. Etienne CHAMPION
Directeur du cabinet
JO du 02/07/15
M. Nicolas PEJU
Directeur adjoint du cabinet
JO du 04/02/16
M. Yann-Gaël AMGHAR
Directeur adjoint du cabinet
JO du 13/09/14
M. Julien TIPHINE
Directeur adjoint du cabinet
JO du 21/04/16
M. Olivier VEBER
Directeur adjoint en charge des personnes handicapées et de la lutte contre l'exclusion
JO du 31/05/16
M. Grégory GUILLAUME
Chef de cabinet
JO du 03/09/14
M. Bertrand DUBOIS
Chef adjoint de cabinet
JO du 31/01/15
M. Djillali ANNANE
Conseiller auprès de la ministre en charge de l'innovation, de la recherche et de l'enseignement supérieur
JO du 13/09/14
Mme Mayada BOULOS
Conseillère en charge de la presse et de la communication
JO du 13/09/14
M. Gabriel ATTAL
Conseiller politique, Parlement, discours
JO du 18/03/16
M. Fabrice MASI
Conseiller en charge des professionnels libéraux de santé et des soins de premier recours
JO du 13/09/14
M. Frédéric VARNIER
Conseiller chargé du financement des établissements hospitaliers, sociaux et médico-sociaux
JO du 04/12/14
M. Thomas DEROCHE
Conseiller en charge des établissements sanitaires et médico-sociaux
JO du 12/04/16
Mme Christine GARDEL
Conseillère en charge des ressources humaines du système sanitaire
JO du 20/05/15
Mme Isabelle BILGER
Conseillère en charge des personnes âgées, des personnes handicapées et de la cohésion sociale
JO du 18/03/16
Mme Shéraz GASRI
Conseillère diplomatique
JO du 20/05/15
Mme Magali GUEGAN
Conseillère en charge des questions de société, des droits des usagers et des populations vulnérables
JO du 05/06/15
Mme Juliette ROGER
Conseillère financière et budgétaire
JO du 11/07/15
M. Nicolas PRISSE
Conseiller en charge de la santé publique
JO du 12/04/16
M. Benjamin FERRAS
Conseiller en charge des prestations sociales
JO du 28/04/16