Ministre suivantMinistre précédent
Portrait de Marisol Touraine

Marisol Touraine

Ministre des Affaires sociales et de la Santé
Biographie

Marisol Touraine est née le 7 mars 1959, à Paris.

Fonctions ministérielles

  • Ministre des Affaires sociales et de la Santé, depuis février 2016
  • Ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes, d'août 2014 à février 2016
Voir le décret n° 2014-1030 du 11 septembre 2014 relatif aux attributions du ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes
 
  • Ministre des Affaires sociales et de la Santé, d'avril à août 2014
  • Ministre des Affaires sociales et de la Santé, de mai 2012 à mars 2014
 

Fonctions électives
 

  • Réélue députée d'Indre-et-Loire, le 17 juin 2012
  • Présidente du Conseil général d'Indre-et-Loire, d'avril 2011 à juin 2012
  • Vice-présidente du Conseil général d'Indre-et-Loire, de 2008 à 2011
  • Conseillère générale d'Indre-et-Loire, depuis 1998
  • Députée d'Indre-et-Loire, de 1997 à 2002 et de 2007 à 2012
     

Fonctions politiques
 

  • Membre du conseil national du Parti socialiste, depuis 1997
  • Membre du bureau national du Parti socialiste, de 1997 à 2005, et depuis 2008
  • Secrétaire nationale du Parti socialiste, chargée de la sécurité, de 2008 à 2009
  • Secrétaire nationale du Parti socialiste, chargée de la solidarité et de la protection sociale, de 1997 à 2005 et depuis 2008
     

Autres fonctions
 

  • Membre titulaire du Conseil national des parcs et jardins, 2012
     

Carrière
 

  • Conseillère d’Etat, depuis 2005
  • Professeur à l'Ecole supérieure des sciences économiques et commerciales (Essec) et à l'Institut d'études politiques de Paris, de 1985 à 2012
  • Maître de requêtes au Conseil d'Etat, de 1991 à 2005
  • Conseiller technique au cabinet de Michel Rocard, Premier ministre, de 1990 à 1991
  • Chargée de mission au cabinet de Michel Rocard, Premier ministre, de 1988 à 1990
  • Chargée de mission auprès du conseiller pour les affaires stratégiques au Secrétariat général de la défense nationale (SGDSN), de 1984 à 1988
     

Cursus
 

  • Ancienne élève de l'Ecole normale supérieure de Sèvres
  • Agrégée de sciences économiques et sociales
  • Diplômée de l'Institut d'études politiques de Paris
     

Ouvrage
 

  • Le Bouleversement du Monde - Géopolitique du XXIe siècle (1995)
Actualités de la ministre

Journée mondiale de la sclérose en plaques : le ministère de la Santé se mobilise

Du 21 au 28 mai, associations de malades et institutions publiques organisent de nombreux événements afin de sensibiliser le grand public sur les symptômes et les conséquences de la maladie. Une démarche à laquelle s’associe le ministère de la Santé. Objectif : lutter contre les idées reçues et contribuer à porter un regard plus juste et plus positif sur la sclérose en plaques.

Cette année, le thème retenu est "la SEP ne m’empêche pas…" (#strongerthanMS). Les actions menées contribueront à montrer que la sclérose en plaques n’empêche pas les personnes malades de vivre une vie normale et indépendante, de travailler, de faire du sport, d’avoir des loisirs, etc.

Pour plus d’informations sur les actions mises en place, consultez les sites de :

- la Fédération internationale de la SEP (MSIF)

- l’Unisep (notamment l’opération ruban bleu)

- la Ligue française contre la sclérose en plaques.

La lutte contre le tabagisme se renforce

La France adopte de nouvelles mesures pour lutter contre le tabagisme. Une ordonnance présentée en Conseil des ministres du 18 mai transpose la directive 2014/40/UE sur la fabrication, la présentation et la vente de produits du tabac : elle permet l‘application, à compter du 20 mai 2016, de nouvelles dispositions, notamment l’interdiction des arômes et additifs particulièrement attractifs pour les jeunes. Le paquet de cigarettes neutre, voté dans la loi de modernisation de notre système de santé, entrera en vigueur lui aussi à compter du 20 mai.

Par ailleurs, la ministre a annoncé la création d’un fonds de prévention du tabagisme, doté dès cette année de 32 M.

Enfin, pour inciter chacun à se mobiliser, Marisol Touraine a annoncé aujourd’hui le lancement de  grandes campagnes de communication : du 23 mai au 30 juin 2016, une campagne d’affichage, en radio et sur Internet pour lutter contre les idées reçues relativisant l’impact du tabac sur la santé et encourager le recours à Tabac Info Service ; en novembre 2016, "Moi(s) sans tabac".

Qualité et sécurité des soins : la liste des indicateurs obligatoires 2016 est publiée

Les indicateurs de qualité et sécurité des soins (IQSS) dont les résultats sont mis annuellement à la disposition du public par les établissements de santé et ceux utilisés pour le calcul de la dotation complémentaire issue de la généralisation du dispositif d’incitation financière à l’amélioration de la qualité (IFAQ) sont regroupés dans un même arrêté. Cet arrêté permet de donner de la visibilité aux établissements sur l’ensemble des indicateurs pour l’amélioration de la qualité et de la sécurité des soins et leur utilisation.

Entreprises : généralisation progressive de la déclaration sociale nominative

La dernière étape de la généralisation de la déclaration sociale nominative (DSN) est engagée. Le décret paru au Journal officiel précise les échéances et modalités d’entrée de toutes les entreprises dans le dispositif DSN. Les salaires versés à compter du 1er juillet prochain devront donner lieu à l’établissement d’une DSN pour :

- les entreprises du régime général et du régime agricole, ne faisant pas appel à un tiers déclarant, et dont le montant de cotisations versées est égal ou supérieur à 50 000 €/an ;

- les tiers déclarants (principalement les experts-comptables) qui versent pour leurs clients un montant de cotisations sociales égal ou supérieur à 10 M€/ an.

Toutes les entreprises dont les salariés relèvent du régime général de sécurité sociale, faisant appel à un tiers déclarant ou non, passeront à la DSN au 1er janvier prochain, ainsi que les entreprises du régime agricole ne faisant pas appel à un tiers déclarant et dont le montant de cotisations est égal ou supérieur à 3 000 € par an.

Les enjeux de la 4e Conférence nationale du handicap : une société inclusive

Sur le thème d’une "société inclusive", la 4e Conférence nationale du handicap a été l’occasion d’éclairer les évolutions engagées et de tracer de nouvelles perspectives.

Cette conférence a fait une large place aux innovations sociales concrètes, développées localement par les acteurs publics ou privés et la société civile, pour repenser les modalités d’orientation et d’accompagnement des personnes handicapées, dans les parcours scolaires, sur le marché du travail et dans le logement.

Télécharger le dossier de presse

Télémédecine : des expérimentations dans 9 territoires pilotes

Pour faciliter le déploiement de la télémédecine, un programme d’expérimentations prévu pour 4 ans avait été lance en 2014. Auparavant circonscrit aux plaies chroniques et/ou complexes, ce programme, baptisé "Etapes", voit son périmètre élargi à tous les patients en "affection de longue durée" ainsi qu’aux résidents de structures médico-sociales dans 9 territoires pilotes (Alsace, Basse-Normandie, Bourgogne, Centre, Haute-Normandie, Languedoc-Roussillon, Martinique, Pays-de-Loire et Picardie).

La télémédecine constitue une réponse aux difficultés que rencontrent certains patients pour accéder aux soins et une source d’innovations pour notre système de santé. Le programme "Etapes permettra de déterminer le modèle tarifaire adéquat et d’analyser l’impact de la télémédecine sur le système de soins.

 

Etiquetage nutritionnel : lancement de l’expérimentation en septembre

Afin de permettre aux consommateurs d’avoir une alimentation saine et équilibrée, il faut améliorer l’information nutritionnelle figurant sur les produits. La loi Santé répond à cet objectif : un système d’étiquetage nutritionnel graphique sera recommandé aux producteurs d’aliments par les pouvoirs publics.

Pour tester les logos,  une expérimentation sera conduite en conditions réelles d’achat, à partir de septembre 2016. Objectif : déterminer avec précision quel système est le plus efficace sur les comportements d’achat, sur la base d’un protocole de recherche établi par un comité scientifique indépendant.

Les résultats de cette expérimentation sont attendus en décembre 2016 et c’est sur cette base qu’un système d’information nutritionnelle sera recommandé par les pouvoirs publics. Sa mise en œuvre sur les emballages par les producteurs d’aliments débutera au cours du 1er semestre 2017.

Pour en savoir plus, lire l'entretien de Marisol Touraine dans Le Parisien

A lire également L’évaluation en "conditions réelles d’achat" des systèmes d’information nutritionnelle

 

Les autorités sanitaires mobilisées pour la surveillance du moustique tigre en métropole

Le dispositif de lutte contre Aedes Albopictus (dit "moustique tigre") et de surveillance des arboviroses (maladies virales transmises notamment par les moustiques) en métropole est activé chaque année du 1er mai au 30 novembre. Ce dispositif de grande ampleur est coordonné en lien avec Santé publique France, les Agences régionales de santé, les Conseils départementaux et les communes concernés, ainsi que les structures chargées de la surveillance des insectes et de la démoustication.

Pour mémoire, le moustique Aedes albopictus est désormais implanté dans 30 départements, ce qui implique une surveillance renforcée. Il peut, dans certaines conditions, transmettre le virus de la dengue, du chikungunya et du zika.

Le communiqué  "Lutte contre la dissémination du moustique "Aedes albopictus" en France métropolitaine

Le dossier "Moustiques vecteurs de maladies"

Création de Santé publique France, l’agence nationale de santé publique

La création de l’agence nationale de santé publique, Santé Publique France, inscrite dans la loi de modernisation de notre système de santé, est effective depuis le 1er mai.

Santé Publique France reprend les missions, compétences et pouvoirs exercés par 3 établissements publics sous tutelle du ministère de la Santé : l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé, l’Institut de veille sanitaire et l’Établissement de préparation et de réponse aux urgences sanitaires.

Ce regroupement lui permet d’intervenir, au service de la population et des autorités sanitaires, sur l’ensemble du champ de la santé publique : prévention, promotion de la santé, surveillance et observation de l’état de santé de la population, veille et alerte, préparation et réponse aux crises sanitaires…

Les "groupements hospitaliers de territoire", un nouveau mode de coopération entre hôpitaux publics

Le décret permettant aux établissements publics de santé de constituer les "groupements hospitaliers de territoire" (GHT) a été publié au Journal officiel. Les GHT sont un nouveau mode de coopération entre les établissements publics de santé à l’échelle d’un territoire, créé par la loi de modernisation de notre système de santé. Ils visent à offrir à tous les patients un meilleur accès aux soins, en renforçant la coopération entre hôpitaux publics autour d’un projet médical partagé. Cette nouveauté permettra, en inscrivant les hôpitaux publics dans une vision partagée de l’offre de soins, de mieux organiser les prises en charge, territoire par territoire, et de présenter un projet médical répondant aux besoins de la population.

Cabinet de la ministre
Les nominations de fonctions des cabinets sont effectuées à partir de leur parution au Journal officiel.
Ministère des Affaires sociales et de la Santé
Adresse :
14, avenue Duquesne 75007 - Paris
Adresse postale :
75700 Paris - Tel 01 40 56 60 00
M. Etienne CHAMPION
Directeur du cabinet
JO du 02/07/15
M. Nicolas PEJU
Directeur adjoint du cabinet
JO du 04/02/16
M. Yann-Gaël AMGHAR
Directeur adjoint du cabinet
JO du 13/09/14
M. Julien TIPHINE
Directeur adjoint du cabinet
JO du 21/04/16
M. Grégory GUILLAUME
Chef de cabinet
JO du 03/09/14
M. Bertrand DUBOIS
Chef adjoint de cabinet
JO du 31/01/15
M. Djillali ANNANE
Conseiller auprès de la ministre en charge de l'innovation, de la recherche et de l'enseignement supérieur
JO du 13/09/14
Mme Mayada BOULOS
Conseillère en charge de la presse et de la communication
JO du 13/09/14
M. Gabriel ATTAL
Conseiller politique, Parlement, discours
JO du 18/03/16
M. Fabrice MASI
Conseiller en charge des professionnels libéraux de santé et des soins de premier recours
JO du 13/09/14
M. Frédéric VARNIER
Conseiller chargé du financement des établissements hospitaliers, sociaux et médico-sociaux
JO du 04/12/14
M. Thomas DEROCHE
Conseiller en charge des établissements sanitaires et médico-sociaux
JO du 12/04/16
Mme Christine GARDEL
Conseillère en charge des ressources humaines du système sanitaire
JO du 20/05/15
Mme Isabelle BILGER
Conseillère en charge des personnes âgées, des personnes handicapées et de la cohésion sociale
JO du 18/03/16
Mme Shéraz GASRI
Conseillère diplomatique
JO du 20/05/15
Mme Magali GUEGAN
Conseillère en charge des questions de société, des droits des usagers et des populations vulnérables
JO du 05/06/15
Mme Juliette ROGER
Conseillère financière et budgétaire
JO du 11/07/15
M. Nicolas PRISSE
Conseiller en charge de la santé publique
JO du 12/04/16
M. Benjamin FERRAS
Conseiller en charge des prestations sociales
JO du 28/04/16