Ministre suivantMinistre précédent
Portrait de Marisol Touraine

Marisol Touraine

Ministre des Affaires sociales et de la Santé
Biographie

Marisol Touraine est née le 7 mars 1959, à Paris.

Fonctions ministérielles

  • Ministre des Affaires sociales et de la Santé, depuis février 2016
  • Ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes, d'août 2014 à février 2016
Voir le décret n° 2014-1030 du 11 septembre 2014 relatif aux attributions du ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes
 
  • Ministre des Affaires sociales et de la Santé, d'avril à août 2014
  • Ministre des Affaires sociales et de la Santé, de mai 2012 à mars 2014
 

Fonctions électives
 

  • Réélue députée d'Indre-et-Loire, le 17 juin 2012
  • Présidente du Conseil général d'Indre-et-Loire, d'avril 2011 à juin 2012
  • Vice-présidente du Conseil général d'Indre-et-Loire, de 2008 à 2011
  • Conseillère générale d'Indre-et-Loire, depuis 1998
  • Députée d'Indre-et-Loire, de 1997 à 2002 et de 2007 à 2012
     

Fonctions politiques
 

  • Membre du conseil national du Parti socialiste, depuis 1997
  • Membre du bureau national du Parti socialiste, de 1997 à 2005, et depuis 2008
  • Secrétaire nationale du Parti socialiste, chargée de la sécurité, de 2008 à 2009
  • Secrétaire nationale du Parti socialiste, chargée de la solidarité et de la protection sociale, de 1997 à 2005 et depuis 2008
     

Autres fonctions
 

  • Membre titulaire du Conseil national des parcs et jardins, 2012
     

Carrière
 

  • Conseillère d’Etat, depuis 2005
  • Professeur à l'Ecole supérieure des sciences économiques et commerciales (Essec) et à l'Institut d'études politiques de Paris, de 1985 à 2012
  • Maître de requêtes au Conseil d'Etat, de 1991 à 2005
  • Conseiller technique au cabinet de Michel Rocard, Premier ministre, de 1990 à 1991
  • Chargée de mission au cabinet de Michel Rocard, Premier ministre, de 1988 à 1990
  • Chargée de mission auprès du conseiller pour les affaires stratégiques au Secrétariat général de la défense nationale (SGDSN), de 1984 à 1988
     

Cursus
 

  • Ancienne élève de l'Ecole normale supérieure de Sèvres
  • Agrégée de sciences économiques et sociales
  • Diplômée de l'Institut d'études politiques de Paris
     

Ouvrage
 

  • Le Bouleversement du Monde - Géopolitique du XXIe siècle (1995)
Actualités du ministre

Maladie de Lyme : un plan d’action national sera présenté en septembre

Un plan d’action national contre la maladie de Lyme  sera présenté aux associations en septembre  pour renforcer la prévention de la maladie, consolider son diagnostic, améliorer la prise en charge des personnes qui en sont atteintes et associer l’ensemble des parties prenantes dans ce combat.

En parallèle, le ministère saisira dans les tout prochains jours la Haute Autorité de santé pour qu’elle mette à jour ses recommandations sur le traitement des formes avancées de la maladie.

La maladie de Lyme est une infection due à une bactérie transportée par une tique qui peut transmettre la bactérie au moment d’une piqûre. On estime qu’environ 27 000 personnes sont touchées chaque année par cette maladie en France .

En savoir plus sur la maladie de Lyme

Le tiers payant étendu aux femmes enceintes et aux personnes en affection de longue durée au 1er juillet

À partir du 1er juillet, les professionnels de santé pourront proposer la dispense d’avance de frais aux femmes enceintes et aux personnes atteintes d’une affection de longue durée (ALD) grâce à un dispositif modernisé et simplifié.

Prévue par la loi de modernisation de notre système de santé, cette nouvelle étape dans la généralisation du tiers payant porte à 15 millions le nombre de Français qui peuvent bénéficier de la dispense d’avance de frais.

Prochaine étape : au 1er janvier 2017, tous les patients pourront demander le tiers payant pour la partie remboursée par l’Assurance maladie.

Par ailleurs, parce que le tiers payant doit être simple, rapide et sécurisé pour les professionnels de santé, de nouvelles garanties leur sont apportées. Ainsi une plateforme d’accompagnement est lancée pour les aider à appliquer le tiers-payant au quotidien : à partir du 4 juillet, une équipe de conseillers sera disponible par téléphone au 0 811 50 50 50 (de 8h à 17h du lundi au vendredi, et jusqu’à 20h le mercredi et le jeudi) et par mail à l’adresse cesi-medecins[@]cnamts.fr pour répondre à toutes les questions liées à la facturation en tiers payant.

 

Violences faites aux femmes : des référents mieux formés dans les services d’urgence

539 référents dédiés ont été nommés dans les services d’urgence. Leurs missions : sensibiliser et former leurs collègues, organiser les conditions de prises en charge des femmes victimes de violence, ou encore identifier les acteurs internes et externes aux établissements pouvant contribuer à une meilleure prise en charge globale.

A l'occasion de la 1re journée de formation de ces référents, Marisol Touraine a évoqué le prochain plan interministériel de prévention et de lutte contre les violences faites aux femmes. Il permettra d’avancer sur 3 chantiers majeurs : l’élargissement de la formation sur les violences faites aux femmes à d’autres professions de santé, notamment aux chirurgiens-dentistes, aux infirmiers et aux masseurs kinésithérapeutes ;  l’amélioration de la prise en charge psychologique des femmes victimes de violences ;  l’identification d’outils adaptés pour permettre le recueil des preuves de violences, en l’absence de plainte, et leur conservation afin de laisser aux victimes le temps de porter plainte.

Consulter le 4e plan de prévention et de lutte contre les violences faites aux femmes (2014-2016)

Lire le discours de Marisol Touraine

Plateforme État-Régions : de nouveaux engagements communs

Le Premier ministre a reçu les présidentes et présidents de région, en présence de Michel Sapin, Marisol Touraine, Alain Vidalies et Estelle Grelier. Cette réunion marque la nouvelle étape d’un partenariat renouvelé entre l’État et les territoires qui se sont engagés :

- à agir ensemble pour le développement des transports durables en favorisant, notamment, la reprise par les Régions qui le souhaitent des Trains d’équilibre du territoire ;

- à travailler de concert à la mise en œuvre des orientations de la Grande Conférence de la santé du 11 février 2016.

Par ailleurs, Le Gouvernement a entendu la demande des régions de disposer de nouvelles ressources pour le développement économique et l’emploi, et a proposé de régionaliser une enveloppe du Programme d’investissement d’avenir (PIA3) à hauteur de 500 M€.

Lire l'intégralité du communiqué sur gouvernement.fr

Enseignement supérieur : l'informatisation des épreuves classantes nationales est effective

La mise en œuvre de l’informatisation des épreuves classantes nationales, examen d’entrée dans le 3e cycle des études médicales, déterminant pour le choix des étudiants vers leurs spécialités médicales, s’est déroulée du 20 au 22 juin. Il s’agit d’une 1re mondiale où plus de 8 000 étudiants, situés dans 34 centres d’épreuves, ont composé simultanément à l’aide de tablettes numériques.

Cette prouesse technique est le fruit de la contribution et du soutien de tous les acteurs concernés (étudiants, conseil scientifique, doyens, jury national et jurys locaux, DGESIP, CNG).

Remise du rapport "France Médecine Génomique 2025"

Le rapport "France Médecine Génomique 2025" a été remis au Premier ministre en présence de Marisol Touraine et Thierry Mandon.

Ce plan fait des propositions pour que les progrès de la recherche en génomique irriguent encore davantage le système de soins français. La France pourra ainsi être toujours à la pointe dans la prévention, le diagnostic, les soins et le suivi de l’évolution des maladies.  Il encouragera aussi la recherche & développement, pour permettre la consolidation d’une filière industrielle dans ce secteur d’avenir.

Les trois 1res pathologies auxquelles le rapport suggère d’appliquer ce dispositif sont le cancer, le diabète et les maladies rares, avant de l’étendre à la prise en charge de maladies communes à partir de 2020.

Le plan représente un investissement total de 670 M€ pour les 5 premières années de son développement, avec un apport d’entreprises d’environ 230 M€, dans le cadre de partenariats.
L’État mobilisera notamment le budget de la sécurité sociale pour la mise en place des plateformes de séquençage, dès 2017.

Lire l'intégralité du communiqué sur gouvernement.fr

Lire le rapport sur gouvernement.fr

Mieux connaître le rôle et les missions des sages-femmes

Afin de faire connaître la diversité des missions des sages-femmes, une campagne d’information sur leur rôle et leurs compétences, récemment élargies, est lancée.
Des outils de communication pratiques et pédagogiques ont été développés en collaboration avec les syndicats de sages-femmes et le Conseil national de l’ordre des sages-femmes, autour d’un message central, "5 ans pour devenir sage-femme, un engagement pour la santé des femmes", et d’une accroche originale, "6 bonnes raisons de consulter une sage-femme".

L’intervention des sages-femmes ne se limite pas au suivi de la grossesse et à la pratique l’accouchement. Elles font beaucoup plus que cela : elles assurent le suivi de la femme en bonne santé, peuvent lui prescrire une contraception, réaliser certaines vaccinations, intervenir dans la prévention des addictions… Grâce à la loi de modernisation de notre système de santé, elles peuvent même pratiquer l’interruption volontaire de grossesse (IVG) médicamenteuse et vacciner l’entourage de la femme et du nouveau-né.

Plus d’informations sur social-sante.gouv.fr/sages-femmes

Lire le discours de Marisol Touraine

La déclaration sociale nominative, une mesure de simplification pour les entreprises

Marisol Touraine et Christian Eckert ont clôturé le colloque intitulé "La déclaration sociale nominative, une réalité pour 500 000 entreprises aujourd’hui".

La déclaration sociale nominative (DSN) a pour objectif de simplifier les obligations déclaratives des entreprises. Elle permet de réaliser en une seule transmission mensuelle de données issues du logiciel de paie la plupart des déclarations et formalités sociales auxquelles sont tenus les employeurs. A terme, l’ensemble des déclarations portant sur des données issues de la paie des salariés sera remplacé.

Les ministres ont rappelé les avantages de la DSN. 520 000 entreprises l’ont déjà adoptée. Elle deviendra obligatoire le 1er janvier 2017. Elle jouera un rôle-clé dans le prélèvement à la source dès janvier 2018.

Faciliter le parcours de santé des personnes âgées : le programme Paerpa étendu à 16 territoires

Le programme Personnes âgées en risque de perte d’autonomie  (Paerpa) est étendu à 16 territoires (contre 9 actuellement). Il bénéficiera ainsi à près de 550 000 personnes âgées (contre 190 000 actuellement). 

Lancé par la loi de financement de la sécurité sociale pour 2013, renforcé dans le Pacte territoire  santé 2 (second volet du plan de lutte contre les déserts médicaux), le programme Paerpa a pour objectif de faciliter le parcours de santé des personnes âgées de plus de 75 ans. Il vise en particulier à maintenir, autant que possible, les personnes âgées à leur domicile et à améliorer leurs prises en charge sociales et médicales, en renforçant la coordination entre acteurs et en faisant évoluer les modalités d’échanges entre eux.

Consulter la liste des territoires Paerpa

Consulter le dossier Paerpa

En savoir plus sur le Pacte Territoire Santé 2

Epidémie Zika : les précautions à prendre

Face à l’extension internationale de ce virus, il est demandé à toutes les personnes résidant ou se rendant en zone épidémique d’appliquer scrupuleusement les mesures de protection individuelle et collective contre le moustique.

La colonisation par le moustique Aedes Albopictus est désormais confirmée dans 30 départements de métropole. Le risque d’introduction du virus zika en métropole cet été nécessite la plus grande attention et les mesures de protection sont également valables dans ces zones. La carte de ces départements est disponible sur le site du ministère.

Le virus Zika se transmet d’homme à homme par l’intermédiaire d’une piqure du moustique du genre Aedes. Lors d’une piqûre, le moustique prélève le virus sur une personne infectée. Après un délai d’incubation chez le moustique de l’ordre de quelques jours et à l’occasion d’une autre piqure, le moustique peut transmettre le virus à une personne saine.

Situation épidémiologique de l’épidémie à virus zika
Consulter le site de l’Institut de veille sanitaire

 

Cabinet du ministre
Les nominations de fonctions des cabinets sont effectuées à partir de leur parution au Journal officiel.
Ministère des Affaires sociales et de la Santé
Adresse :
14, avenue Duquesne 75007 - Paris
Adresse postale :
75700 Paris - Tel 01 40 56 60 00
Cabinet
M. Etienne CHAMPION
Directeur du cabinet
JO du 02/07/15
M. Nicolas PEJU
Directeur adjoint du cabinet
JO du 04/02/16
M. Yann-Gaël AMGHAR
Directeur adjoint du cabinet
JO du 13/09/14
M. Julien TIPHINE
Directeur adjoint du cabinet
JO du 21/04/16
M. Olivier VEBER
Directeur adjoint en charge des personnes handicapées et de la lutte contre l'exclusion
JO du 31/05/16
M. Grégory GUILLAUME
Chef de cabinet
JO du 03/09/14
M. Bertrand DUBOIS
Chef adjoint de cabinet
JO du 31/01/15
M. Djillali ANNANE
Conseiller auprès de la ministre en charge de l'innovation, de la recherche et de l'enseignement supérieur
JO du 13/09/14
Mme Mayada BOULOS
Conseillère en charge de la presse et de la communication
JO du 13/09/14
M. Gabriel ATTAL
Conseiller politique, Parlement, discours
JO du 18/03/16
M. Fabrice MASI
Conseiller en charge des professionnels libéraux de santé et des soins de premier recours
JO du 13/09/14
M. Frédéric VARNIER
Conseiller chargé du financement des établissements hospitaliers, sociaux et médico-sociaux
JO du 04/12/14
M. Thomas DEROCHE
Conseiller en charge des établissements sanitaires et médico-sociaux
JO du 12/04/16
Mme Christine GARDEL
Conseillère en charge des ressources humaines du système sanitaire
JO du 20/05/15
Mme Isabelle BILGER
Conseillère en charge des personnes âgées, des personnes handicapées et de la cohésion sociale
JO du 18/03/16
Mme Shéraz GASRI
Conseillère diplomatique
JO du 20/05/15
Mme Magali GUEGAN
Conseillère en charge des questions de société, des droits des usagers et des populations vulnérables
JO du 05/06/15
Mme Juliette ROGER
Conseillère financière et budgétaire
JO du 11/07/15
M. Nicolas PRISSE
Conseiller en charge de la santé publique
JO du 12/04/16
M. Benjamin FERRAS
Conseiller en charge des prestations sociales
JO du 28/04/16
Mme Paule KUJAS
Conseillère en charge des produits de santé
JO du 03/06/16