Ministre suivantMinistre précédent
Portrait de Marisol Touraine

Marisol Touraine

Ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes
Biographie

Marisol Touraine est née le 7 mars 1959, à Paris.

Fonctions ministérielles
 

  • Ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes, depuis le 26 août 2014
Voir le décret n° 2014-1030 du 11 septembre 2014 relatif aux attributions du ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes
 
  • Ministre des Affaires sociales et de la Santé, d'avril à août 2014
  • Ministre des Affaires sociales et de la Santé, de mai 2012 à mars 2014
 

Fonctions électives
 

  • Réélue députée d'Indre-et-Loire, le 17 juin 2012
  • Présidente du Conseil général d'Indre-et-Loire, d'avril 2011 à juin 2012
  • Vice-présidente du Conseil général d'Indre-et-Loire, de 2008 à 2011
  • Conseillère générale d'Indre-et-Loire, depuis 1998
  • Députée d'Indre-et-Loire, de 1997 à 2002 et de 2007 à 2012
     

Fonctions politiques
 

  • Membre du conseil national du Parti socialiste, depuis 1997
  • Membre du bureau national du Parti socialiste, de 1997 à 2005, et depuis 2008
  • Secrétaire nationale du Parti socialiste, chargée de la sécurité, de 2008 à 2009
  • Secrétaire nationale du Parti socialiste, chargée de la solidarité et de la protection sociale, de 1997 à 2005 et depuis 2008
     

Autres fonctions
 

  • Membre titulaire du Conseil national des parcs et jardins, 2012
     

Carrière
 

  • Conseillère d’Etat, depuis 2005
  • Professeur à l'Ecole supérieure des sciences économiques et commerciales (Essec) et à l'Institut d'études politiques de Paris, de 1985 à 2012
  • Maître de requêtes au Conseil d'Etat, de 1991 à 2005
  • Conseiller technique au cabinet de Michel Rocard, Premier ministre, de 1990 à 1991
  • Chargée de mission au cabinet de Michel Rocard, Premier ministre, de 1988 à 1990
  • Chargée de mission auprès du conseiller pour les affaires stratégiques au Secrétariat général de la défense nationale (SGDSN), de 1984 à 1988
     

Cursus
 

  • Ancienne élève de l'Ecole normale supérieure de Sèvres
  • Agrégée de sciences économiques et sociales
  • Diplômée de l'Institut d'études politiques de Paris
     

Ouvrage
 

  • Le Bouleversement du Monde - Géopolitique du XXIe siècle (1995)
Actualités de la ministre

Ouverture de la concertation autour de l'information nutritionnelle

Marisol Touraine a installé le groupe de concertation sur l’information nutritionnelle afin de préparer la mise en œuvre de l’article 5 du projet de loi de modernisation du système de santé. Cet article introduit le principe d’une présentation graphique adaptée de l’information nutritionnelle, reposant sur un logo et un code couleur facilement reconnaissables.

Le groupe de concertation est chargé de réfléchir à la mise en œuvre de ce dispositif, fondé sur le volontariat. Objectif : aboutir d’ici à juillet à une recommandation de portée nationale, proposant un modèle graphique unique.

La lutte contre l’obésité, responsable dans les pays développés d’une véritable "épidémie" de diabète, est un impératif autant sanitaire que social. Le Gouvernement a pris la mesure du défi que pose ce phénomène et a décidé d’actionner sans tarder les leviers d’une prévention pédagogique, incitative et responsable qui se fonde sur la responsabilisation de nos concitoyens, en leur donnant les moyens d’être des acteurs de leur santé comme de celle de leurs enfants.

Un plan national pour promouvoir les médicaments génériques

Le plan national d’action de promotion des médicaments génériques vise à encourager la prescription et l’utilisation des médicaments génériques en ville, à l’hôpital et dans les établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes, tout en respectant la liberté de prescription.

Une charte d’adhésion aux objectifs du plan est en cours de signature par les principaux acteurs concernés, afin de marquer leur accord sur un objectif commun : lever les derniers freins à l’usage des génériques pour toutes les situations où cet usage est possible. Une campagne de communication nationale à destination du grand public et des professionnels de santé sera lancée à la fin de l’année 2015 pour renforcer la confiance dans les génériques, médicaments efficaces et de qualité.

Hôpital : les assistants exerçant à temps plein vont bénéficier de l’indemnité d’engagement de service public

A partir du 1er avril 2015, l’indemnité d’engagement de service public exclusif (IESPE), perçue notamment par des chefs de clinique, sera également versée aux jeunes médecins qui entament leur carrière sous le statut d’assistant des hôpitaux à temps plein.  

Son montant mensuel, de 243 € brut, sera porté progressivement à 487€ brut mensuel le 1er novembre 2017.

Un décret et un arrêté parus au Journal officiel précisent les modalités de versement de cette indemnité.

 

Simplification du droit à l'allocation de rentrée scolaire pour les enfants en situation de handicap

Désormais, un enfant handicapé de plus de 6 ans bénéficiera de l’ARS dans les conditions de droit commun, même s’il est scolarisé en maternelle. Le versement de l’allocation sera automatique, comme pour tout enfant de plus de 6 ans.

Marisol Touraine signera très prochainement une instruction permettant l’ouverture de ce nouveau droit dès la prochaine rentrée scolaire.

Revalorisation des prestations sociales pour les familles nombreuses et les parents isolés

Le décret mettant en œuvre, à partir du 1er avril 2015, la nouvelle revalorisation du montant des prestations sociales pour les familles nombreuses modestes et les parents isolés est publié.

Deux prestations sociales sont nettement revalorisées :

- le complément familial, attribué aux familles nombreuses modestes (ressources annuelles inférieures à environ 23 000 euros, pour une famille avec 3 enfants) ;

- l’allocation de soutien familial (ASF), dont bénéficient les parents isolés (en majorité des mères qui élèvent seules leur enfant).

Favoriser l'accès des enfants en situation de handicap aux activités périscolaires

Pour répondre aux demandes exprimées par les familles et les élus, de mettre en place une aide aux communes pour l’accessibilité des activités périscolaires aux enfants en situation de handicap, le Gouvernement a décidé de mobiliser les crédits du fonds "publics et territoires", doté de 380 millions d’euros pour la période 2013-2017. La ministre de l’Education nationale, a demandé à ses services de faciliter l’emploi des accompagnants des élèves en situation de handicap, par les collectivités et aux recteurs de veiller à ce que chaque projet d’école puisse comporter un volet sur l’accueil et les stratégies d’accompagnement des élèves à besoins éducatifs particuliers.

Après concertation avec les associations intéressées, la Cnaf publie la circulaire permettant de mettre en œuvre concrètement ces engagements. Les aides pourront être mobilisées par les caisses d’allocations familiales à partir du fonds "publics et territoires".

L’ensemble de ces mesures répondent à l’ambition d’une école toujours plus inclusive dans l’esprit de la loi du 8 juillet 2013 d’orientation et de programmation pour la refondation de l’école de la République.

Le projet de loi relatif à l'adaptation de la société au vieillissement adopté au Sénat

Le Sénat a adopté en première lecture le projet de loi relatif à l’adaptation de la société au vieillissement.

Ce projet de loi concerne l’ensemble de la société pour répondre aux besoins des personnes âgées, accompagner leurs parcours et garantir le respect de leurs droits tout au long de leur avancée en âge. Il s’agit d’un projet ambitieux qui touche tous les Français et dont le financement repose sur la solidarité nationale puisqu’il sera assuré par la Casa (Contribution additionnelle de solidarité pour l’autonomie).

Ce vote est une nouvelle étape pour une application pleine et entière de la loi relative à l’adaptation de la société au vieillissement au 1er janvier 2016, ainsi que le Gouvernement s’y est engagé.

Consulter le dossier de presse

La prime de 40 euros versée à 6 millions de retraités

La prime de 40 euros aux 6 millions de retraités dont les pensions ne dépassent pas 1 200 euros est en cours de versement.

Cette mesure, annoncée en septembre 2014 par le Premier ministre, prolonge les efforts du Gouvernement pour soutenir le pouvoir d’achat des retraités.

Cette prime s’ajoute à 3 mesures fortes mises en œuvre en 2014 :

- minimum vieillesse à 800 euros par mois en 2014 : plus d’un demi million de retraités en ont bénéficié ;

- montant de l’Aide à la complémentaire santé (ACS), pour les personnes âgées de 60 ans ou plus revalorisée de 50 euros ;

- programme de revalorisation des petites retraites agricoles.

À travers ces mesures, le gouvernement a choisi de renforcer la solidarité avec les retraités modestes.

Le déficit de la sécurité sociale en diminution de 2,2 milliards d'euros en 2014

Le solde du régime général de la sécurité sociale et du fonds de solidarité vieillesse (FSV) s’est établi à -13,2 milliards d’euros en 2014, en amélioration de 2,2 milliards d’euros par rapport au solde 2013 et par rapport à la prévision établie par la dernière loi de financement de la sécurité sociale (LFSS). Ces résultats, fondés sur les comptes arrêtés par les caisses le 17 mars, sont encore provisoires dans l’attente de la fin des opérations de certification par la Cour des Comptes, dont l’avis définitif sera rendu d’ici au 30 juin 2015.

Pour la cinquième année consécutive, l’objectif national de dépenses d’assurance maladie (Ondam) a été parfaitement maîtrisé.

Au total, la situation de chaque branche s’améliore tant par rapport à 2013 que par rapport à la prévision de la LFSS 2014.

Cas de lymphomes parmi les femmes porteuses d'implants mammaires : point presse

Marisol Touraine a tenu un point presse pour aborder la survenue d’une pathologie rare, le lymphome anaplasique à grandes cellules (LAGC) lié aux implants mammaires.

La ministre a été alertée par le dernier bilan des autorités sanitaires identifiant 9 nouveaux cas de LAGC en un an. Elle a alors demandé à l’INCa de réunir les experts pour actualiser ses recommandations.

Le 4 mars 2015, ce groupe d’experts a donc précisé ces recommandations. Elles ont été publiées et rapidement adressées aux professionnels concernés : chirurgiens, radiologues, sages-femmes, ordre des médecins…

Par ailleurs, un groupe ad-hoc d’experts a été mis en place par l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) afin d’investiguer plus avant le rôle de certaines prothèses dans l’apparition des LAGC.

Marisol Touraine a tenu à rassurer les femmes porteuses d’implants mammaires et a demandé aux autorités sanitaires de poursuivre leur surveillance (lire l'intégralité du communiqué).

Questions/Réponses - Femmes porteuses ou ex‐porteuses de prothèses mammaires et survenue de lymphomes anaplasiques à grandes cellules

Les recommandations aux professionnels de santé



Cabinet de la ministre
Les nominations de fonctions des cabinets sont effectuées à partir de leur parution au Journal officiel.
Ministère des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes
Adresse :
14, avenue Duquesne 75007 - Paris
Adresse postale :
75700 Paris - Tel 01 40 56 60 00
M. Bruno MAQUART
Directeur du cabinet
JO du 03/09/14
M. Raymond Le MOIGN
Directeur adjoint du cabinet
JO du 13/09/14
M. Yann-Gaël AMGHAR
Directeur adjoint du cabinet
JO du 13/09/14
M. Etienne CHAMPION
Directeur, adjoint du cabinet
JO du 18/10/14
Mme Laurence LEFEVRE
Directrice, adjointe du cabinet
JO du 18/10/14
Mme Gwenola JOLY-COZ
Directrice, adjointe du cabinet
JO du 18/10/14
M. Grégory GUILLAUME
Chef de cabinet
JO du 03/09/14
M. Bertrand DUBOIS
Chef adjoint de cabinet
JO du 31/01/15
M. Djillali ANNANE
Conseiller auprès de la ministre en charge de l'innovation, de la recherche et de l'enseignement supérieur
JO du 13/09/14
Mme Mayada BOULOS
Conseillère en charge de la presse et de la communication
JO du 13/09/14
Gabriel ATTAL
Conseiller en charge des relations avec le Parlement et les élus
JO du 13/09/14
M. Renaud VILLARD
Conseiller en charge des retraites et de la famille
JO du 13/09/14
M. Jérôme SALOMON
Conseiller en charge de la sécurité sanitaire
JO du 13/09/14
M. Maurice-Pierre PLANEL
Conseiller en charge des produits de santé
JO du 13/09/14
M. Fabrice MASI
Conseiller en charge des professionnels libéraux de santé et des soins de premier recours
JO du 13/09/14
Thalia BRETON
Conseillère aux droits des femmes
JO du 13/09/14
Mme Catherine BISMUTH
Conseillère en charge de la santé publique
JO du 16/10/14
M. Philippe PUCHEU
Conseiller en charge des établissements sanitaires et médico-sociaux
JO du 01/11/14
Mme Cécile LAMBERT
Conseillère financière
JO du 06/11/14
Mme Laure THAREL
Conseillère en charge des ressources humaines du système sanitaire
JO du 06/11/14
M. Frédéric VARNIER
Conseiller chargé du financement des établissements hospitaliers, sociaux et médico-sociaux
JO du 04/12/14

Liens secondaires