Ministre suivantMinistre précédent
Portrait de Laurence Rossignol

Laurence Rossignol

Secrétaire d’État chargée de la Famille, des Personnes âgées et de l’Autonomie, auprès de la ministre des Affaires sociales et de la Santé
Biographie

Laurence Rossignol est née le 22 décembre 1957 à La Garenne-Colombes (Hauts-de-Seine).

Fonction ministérielle
 

  • Secrétaire d’État chargée de la Famille, des Personnes âgées et de l’Autonomie, auprès de la ministre des Affaires sociales et de la Santé, depuis avril 2014
     

Fonctions électives
 

  • Sénatrice de l’Oise, depuis 2011
  • Conseillère régionale de Picardie, depuis 1998
  • Vice-présidente du Conseil régional de Picardie chargée de l’égalité des chances, de la vie associative et de la jeunesse, depuis avril 2004
  • Conseillère municipale de Compiègne, de 2001 à 2011
     

Fonction politique
 

  • Secrétaire nationale du Parti socialiste chargée de l’environnement
     

Autres fonctions
 

  • Conseillère technique, chargée de l’enfance et des relations avec le Parlement au cabinet du ministre de la Jeunesse et des Sports, de 1992 à 1993
  • Conseillère technique, chargée de l’enfance et des relations avec le Parlement au cabinet de Frédéric Bredin, ministre de la Jeunesse et des Sports, de 1991 à 1992
  • Conseillère technique au cabinet du président de l’Assemblée nationale, de 1989 à 1991
  • Chef de cabinet de Laurent Fabius, président de l’Assemblée nationale, en 1989
     

Carrière
 

  • Journaliste juridique
     

Cursus
 

  • DEA de Droit Social, Université Panthéon-Sorbonne
Actualités du ministre

Dispositif "Personnes âgées en risque de perte d'autonomie" : l'expérimentation est lancée

L'expérimentation "Personnes âgées en risque de perte d'autonomie" (Paerpa) est lancée dans la région Centre et sera étendue à 8 autres territoires pilotes d’ici à la fin de l’année. Le dispositif Paerpa a pour objectif d'améliorer la prise en charge des personnes âgées. En partant des besoins de la personne et de ses aidants, les actions mises en œuvre visent à mieux coordonner les multiples intervenants en ville, à l’hôpital, ou dans le médico-social.

Après la loi garantissant une meilleure adaptation de la société au vieillissement adoptée en 1re lecture à l’Assemblée nationale le 17 septembre, cette expérimentation témoigne de l’attention portée par le Gouvernement à la situation des personnes âgées.

Un nouveau plan d'actions contre la maladie d’Alzheimer sera présenté en octobre

À la veille de la 21e journée mondiale de lutte contre la maladie d’Alzheimer, Marisol Touraine, Geneviève Fioraso et Laurence Rossignol dressent les perspectives d’une mobilisation nationale qui se poursuit et se renforce au service des personnes touchées par cette maladie, ainsi que de leurs proches. Un nouveau plan d’actions intégrant des avancées attendues en matière de recherche, de soins et d’accompagnement pour les personnes malades et leurs proches sera présenté le 28 octobre prochain.

Revalorisation du minimum vieillesse et versement d'une prime exceptionnelle aux retraités dont les pensions n'excèdent pas 1 200 euros

Malgré la faible inflation, le Premier ministre s’est engagé dans son discours de politique générale, prononcé le 16 septembre 2014 à l’Assemblée nationale,  à donner un "coup de pouce" au minimum vieillesse pour le porter à 800 euros et à verser aux retraités qui perçoivent moins de 1 200 euros par mois une prime exceptionnelle.

Faire avancer l’action des professionnels de la protection de l'enfance : l'Oned remet son rapport

275 000 enfants mineurs sont actuellement pris en charge par la protection de l’enfance et 20 800 jeunes majeurs sont également protégés.

Le rapport de l’Observatoire national de l’enfance en danger (Oned) est essentiel pour faire avancer réellement l’action de tous les professionnels impliqués dans la protection des enfants. L’Oned préconise notamment de :  développer de manière systématique le projet pour l’enfant et de définir plus précisément au niveau national un référentiel des besoins de l’enfant ; mener des études sur le fonctionnement des parquets dans le circuit du signalement et dans l’articulation entre évaluation administrative et évaluation judiciaire ; développer les études portant sur les parents concernés par les dispositifs de protection de l’enfance pour mieux comprendre leur point de vue et rechercher une meilleure implication de leur part et de celle du mineur dans la mesure.

Cabinet du ministre
Les nominations de fonctions des cabinets sont effectuées à partir de leur parution au Journal officiel.
Secrétariat d'État chargé de la Famille, des Personnes âgées et de l’Autonomie
Adresse :
14, avenue Duquesne 75007 - Paris
Adresse postale :
75700 Paris - TEL 01 40 56 60 00
Directeur du cabinet
M. Etienne CHAMPION
JO du 09/09/14
M. Cyril FERNAGU
Chef de cabinet
JO du 09/09/14
Mme Dominique BOUISSOU
Conseillère spéciale
JO du 09/09/14
Mme Stéphanie LOZANO
Cheffe de cabinet adjointe, chargée des relations avec les collectivités locales
JO du 09/09/14
Nina SAVOYE
Conseillère parlementaire
JO du 09/09/14
Anne CARON-DÉGLISE
Conseillère chargée des droits et de l'autonomie des personnes (enfance, familles, personnes âgées)
JO du 09/09/14
Mme Elizabeth LE HOT
Conseillère chargée de la petite enfance et de la famille
JO du 09/09/14
Céline THIEBAULT
Conseillère chargée de la prévention, de l'action sociale et de l'adaptation de la société au vieillissement
JO du 09/09/14
Isabelle BILGER
Conseillère technique chargée des établissements sociaux et médico-sociaux (enfance, personnes âgées)
JO du 09/09/14
Katy BONTINCK
Conseillère technique chargée de l'accompagnement à domicile (familles, personnes âgées)
JO du 09/09/14
Frédéric VARNIER
Conseiller chargé du financement des établissements hospitaliers médicaux et médico-sociaux
JO du 09/09/14

Liens secondaires