Ministre suivantMinistre précédent
Portrait de Laurence Rossignol

Laurence Rossignol

Secrétaire d’État chargée de la Famille, de l’Enfance, des Personnes âgées, et de l’Autonomie, auprès de la ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes
Biographie

Laurence Rossignol est née le 22 décembre 1957 à La Garenne-Colombes (Hauts-de-Seine).

Fonction ministérielle
 

  • Secrétaire d’État chargée de la Famille, de l’Enfance, des Personnes âgées, et de l’Autonomie, auprès de la ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes, depuis avril 2014
     

Fonctions électives
 

  • Sénatrice de l’Oise, depuis 2011
  • Conseillère régionale de Picardie, depuis 1998
  • Vice-présidente du Conseil régional de Picardie chargée de l’égalité des chances, de la vie associative et de la jeunesse, depuis avril 2004
  • Conseillère municipale de Compiègne, de 2001 à 2011
     

Fonction politique
 

  • Secrétaire nationale du Parti socialiste chargée de l’environnement
     

Autres fonctions
 

  • Conseillère technique, chargée de l’enfance et des relations avec le Parlement au cabinet du ministre de la Jeunesse et des Sports, de 1992 à 1993
  • Conseillère technique, chargée de l’enfance et des relations avec le Parlement au cabinet de Frédéric Bredin, ministre de la Jeunesse et des Sports, de 1991 à 1992
  • Conseillère technique au cabinet du président de l’Assemblée nationale, de 1989 à 1991
  • Chef de cabinet de Laurent Fabius, président de l’Assemblée nationale, en 1989
     

Carrière
 

  • Journaliste juridique
     

Cursus
 

  • DEA de Droit Social, Université Panthéon-Sorbonne
Actualités de la ministre

Vague de chaleur : tous mobilisés

Les dernières prévisions de Météo-France confirment une forte hausse des températures sur une grande partie du territoire. Cette situation est appelée à durer jusqu’à dimanche. 40 départements sont ainsi placés en vigilance orange canicule et en niveau 3 alerte canicule sur décision préfectorale. Les départements concernés ont engagé des mesures d’information du grand public, des professionnels de santé et établissements de santé et médico-sociaux, et des mesures de gestion et d’anticipation des structures d’accueil et de prise en charge.

A l'occasion de sa visite dans une crèche et dans un Ehpad, Marisol Touraine, accompagnée de Laurence Rossignol, a indiqué qu’à ce jour, l’offre de soins ne présentait aucune tension inquiétante dans les régions concernées et qu’aucun impact sanitaire n’avait été observé à partir des données observées par l’Institut de veille sanitaire, même si une hausse, attendue, des pathologies en lien direct avec la chaleur (hyperthermies, déshydratations et hyponatrémies) a été constatée dans plusieurs régions concernées. Les autorités sanitaires suivent la situation heure par heure.

Voir les conseils de prévention de l'Institut national de prévention et d’éducation pour la santé

Consulter la carte de vigilance Météo-France qui permet de s’informer 2 fois par jour de l’évolution des températures

Une convention pour l’accès des plus modestes aux droits et aux équipements de proximité

Par une convention signée avec Patrick Kanner et Laurence Rossignol, la Cnaf s’engage "pour l’accès aux droits et aux équipements de proximité des plus modestes", a souligné le ministre. La Caisse va mobiliser son réseau de 102 caisses locales, qui couvrent près de 31 millions de personnes, afin de garantir l’accès aux droits des prestations, en particulier dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville.

Les compétences des Caisses d’allocations familiales en matière de vie familiale, d’accueil des jeunes enfants, de soutien à la parentalité ou de conciliation entre vie professionnelle et vie sociale en font des actrices majeures de la cohésion sociale. C’est pourquoi elles sont systématiquement associées à l’élaboration des contrats de ville. [Voir circulaire]

Cet engagement est d’autant plus nécessaire dans les quartiers prioritaires que, chaque année, des milliers de personnes – souvent parmi les plus précaires – renoncent à recourir à leurs prestations et droits sociaux, faute d’information ou par découragement face à la complexité des démarches administratives.

Un portail d’information pour les personnes âgées : 1 seule adresse pour toutes les réponses

Le nouveau portail national d’information et d’orientation des personnes âgées, prévu par le projet de loi relatif à l’adaptation de la société au vieillissement, est lancé.

"Ce portail répond à une demande forte des personnes âgées et de leurs proches, souvent désorientés par la masse d’informations disponibles sur la perte d’autonomie et ses solutions. Il leur manquait un espace de référence unique où ils pourraient trouver tous les renseignements dont ils ont besoin. Ce portail se veut avant tout pratique et utile. C’est une seule adresse pour toutes les réponses. Une seule adresse pour faciliter le quotidien des personnes âgées et de leurs proches", explique Marisol Touraine.

 Une plateforme téléphonique est également ouverte du lundi au vendredi, de 09h00 à 18h00, au 0 820 10 39 39 (0,15€ TTC la minute), afin de répondre aux questions des usagers qui n’ont pas accès à internet ou qui souhaitent un contact direct.

Téléchargez le dossier de presse

Rendez-vous de la Jeunesse : "Soyez impertinents, toutes les idées seront écoutées"

Cest parti pr le Rdv de la Jeunesse près de Nancy!Soyez impertinents,ttes les idées seront écoutées #PrioritéJeunesse pic.twitter.com/jP1hNFuB2u


Depuis 2012, le Gouvernement a fait de la jeunesse la priorité de ses actions. Grâce à la mobilisation de l’ensemble des ministres, de nombreux dispositifs ont été créés à destination des jeunes : emplois d’avenir, garantie jeunes, ou encore développement du service civique universel. Le Plan Priorité Jeunesse concrétise cet engagement et contient au total 64 mesures sur tous les champs de la vie des jeunes, qui seront complétées et développées en 2015.

Afin d’amplifier la lisibilité de ces dispositifs et d’associer au mieux les jeunes à la préparation du prochain Comité interministériel pour la jeunesse, Patrick Kanner a souhaité, avec les "Rendez-vous de la Jeunesse", renforcer le nécessaire dialogue direct avec les jeunes pour recueillir leurs propositions sur leurs territoires.

Le 1er juin, les "Rendez-vous" se sont tenus à Nancy, en présence d’Annick Girardin, Christian Eckert et Jean-Marc Todeschini sur les thèmes de l’engagement des jeunes, des relations entre les jeunes et les institutions et la représentation des jeunes dans la vie publique. Le 30 mai, c'est à Creil que Patrick Kanner les a animés avec Najat Vallaud-Belkacem et Laurence Rossignol sur les thèmes de l’éducation, l’emploi-formation et la lutte contre le décrochage.

Simplification du droit à l'allocation de rentrée scolaire pour les enfants en situation de handicap

Désormais, un enfant handicapé de plus de 6 ans bénéficiera de l’ARS dans les conditions de droit commun, même s’il est scolarisé en maternelle. Le versement de l’allocation sera automatique, comme pour tout enfant de plus de 6 ans.

Marisol Touraine signera très prochainement une instruction permettant l’ouverture de ce nouveau droit dès la prochaine rentrée scolaire.

Revalorisation des prestations sociales pour les familles nombreuses et les parents isolés

Le décret mettant en œuvre, à partir du 1er avril 2015, la nouvelle revalorisation du montant des prestations sociales pour les familles nombreuses modestes et les parents isolés est publié.

Deux prestations sociales sont nettement revalorisées :

- le complément familial, attribué aux familles nombreuses modestes (ressources annuelles inférieures à environ 23 000 euros, pour une famille avec 3 enfants) ;

- l’allocation de soutien familial (ASF), dont bénéficient les parents isolés (en majorité des mères qui élèvent seules leur enfant).

Favoriser l'accès des enfants en situation de handicap aux activités périscolaires

Pour répondre aux demandes exprimées par les familles et les élus, de mettre en place une aide aux communes pour l’accessibilité des activités périscolaires aux enfants en situation de handicap, le Gouvernement a décidé de mobiliser les crédits du fonds "publics et territoires", doté de 380 millions d’euros pour la période 2013-2017. La ministre de l’Education nationale, a demandé à ses services de faciliter l’emploi des accompagnants des élèves en situation de handicap, par les collectivités et aux recteurs de veiller à ce que chaque projet d’école puisse comporter un volet sur l’accueil et les stratégies d’accompagnement des élèves à besoins éducatifs particuliers.

Après concertation avec les associations intéressées, la Cnaf publie la circulaire permettant de mettre en œuvre concrètement ces engagements. Les aides pourront être mobilisées par les caisses d’allocations familiales à partir du fonds "publics et territoires".

L’ensemble de ces mesures répondent à l’ambition d’une école toujours plus inclusive dans l’esprit de la loi du 8 juillet 2013 d’orientation et de programmation pour la refondation de l’école de la République.

Le projet de loi relatif à l'adaptation de la société au vieillissement adopté au Sénat

Le Sénat a adopté en première lecture le projet de loi relatif à l’adaptation de la société au vieillissement.

Ce projet de loi concerne l’ensemble de la société pour répondre aux besoins des personnes âgées, accompagner leurs parcours et garantir le respect de leurs droits tout au long de leur avancée en âge. Il s’agit d’un projet ambitieux qui touche tous les Français et dont le financement repose sur la solidarité nationale puisqu’il sera assuré par la Casa (Contribution additionnelle de solidarité pour l’autonomie).

Ce vote est une nouvelle étape pour une application pleine et entière de la loi relative à l’adaptation de la société au vieillissement au 1er janvier 2016, ainsi que le Gouvernement s’y est engagé.

Consulter le dossier de presse

Une école de l’entrepreneuriat pour les jeunes issus des quartiers prioritaires

François Rebsamen a reçu la première promotion de l’Ecole des jeunes entrepreneurs des Boutiques de gestion (BGE), en présence de Patrick Kanner, Laurence Rossignol et Myriam El Khomri.

Née d’un partenariat entre le ministère du Travail et le réseau Boutique de gestion de Picardie, cette initiative s’adresse à des jeunes des quartiers politiques de la ville qui ont envie d’entreprendre.

En lien étroit avec les missions locales, les associations, les Centres communaux d’action sociale, les élus locaux, BGE a opéré un repérage afin d’identifier des candidats susceptibles de bénéficier du dispositif de l’Ecole des entrepreneurs. Objectif ? Leur donner un cadre qui leur permet de faire éclore leurs projets. Comment ? En leur proposant un programme de professionnalisation adapté et une rémunération pendant leur période de montage de projet.

En 2014, la BGE c'est : 17 100 entreprises créées, 28 600 emplois créés ; 74% d'entreprises pérennes à 3 ans.

Signature du protocole contre les impayés des pensions alimentaires

Marisol Touraine, Laurence Rossignol et Pascale Boistard ont signé avec la CNAF et la CCMSA un protocole pour améliorer l’accompagnement des familles monoparentales, des femmes seules avec enfants dans leur grande majorité, et à lutter contre les impayés de pensions alimentaires.

Ce protocole précise les modalités de mise en œuvre de l’expérimentation d’une garantie contre les impayés de pensions alimentaires, instaurée par la loi du 4 août 2014 pour l’égalité réelle entre les femmes et les hommes. L’expérimentation a démarré dans 20 départements le 1er octobre 2014 : elle sera évaluée en avril 2016 pour envisager sa généralisation à tout le territoire.

Ce dispositif permet tout d’abord de créer une pension alimentaire minimum d’un montant de 95 euros/mois/enfant. L’expérimentation prévoit que les droits à l’Allocation de soutien familial (aide d’un montant de 95€/mois/enfant versée aux parents isolés) soient maintenus pendant les 6 mois qui suivent une remise en couple du parent isolé, permettant ainsi de stabiliser les aides apportées aux familles dans le cadre d’une recomposition récente. Il permet également d’améliorer la récupération des pensions alimentaires non payées par l’ex-conjoint, en autorisant les caisses, dès le 1er mois d’impayés, à transmettre au parent devant en bénéficier, les coordonnées et ressources dont elles disposent sur l’autre parent, ou à récupérer jusqu’à 24 mois de pensions alimentaires.

Cabinet de la ministre
Les nominations de fonctions des cabinets sont effectuées à partir de leur parution au Journal officiel.
Secrétariat d'État chargé de la Famille, de l’Enfance, des Personnes âgées, et de l’Autonomie
Adresse :
14, avenue Duquesne 75007 - Paris
Adresse postale :
75700 Paris - TEL 01 40 56 60 00
Mme Dominique BOUISSOU
Conseillère spéciale
JO du 09/09/14
Mme Claire ROBILLARD
Cheffe de cabinet
JO du 15/04/15
Mme Stéphanie LOZANO
Cheffe de cabinet adjointe, chargée des relations avec les collectivités locales
JO du 09/09/14
Nina SAVOYE
Conseillère parlementaire
JO du 09/09/14
Mme Elizabeth LE HOT
Conseillère chargée de la petite enfance et de la famille
JO du 09/09/14
Céline THIEBAULT
Conseillère chargée de la prévention, de l'action sociale et de l'adaptation de la société au vieillissement
JO du 09/09/14
Isabelle BILGER
Conseillère chargée des établissements sociaux et médico-sociaux (enfance, personnes âgées)
JO du 18/11/14
Katy BONTINCK
Conseillère chargée de l'accompagnement à domicile (familles, personnes âgées)
JO du 18/11/14
Frédéric VARNIER
Conseiller chargé du financement des établissements hospitaliers médicaux et médico-sociaux
JO du 09/09/14
M. Philippe PUCHEU
Conseiller chargé des établissements sanitaires et médico-sociaux
JO du 18/11/14
Mme Anne DEVREESE
Conseillère chargée de la protection de l'enfance
JO du 13/03/15

Liens secondaires