Ministre suivantMinistre précédent
Portrait de Laurence Rossignol

Laurence Rossignol

Ministre des Familles, de l’Enfance et des Droits des femmes
Biographie

Laurence Rossignol est née le 22 décembre 1957 à La Garenne-Colombes (Hauts-de-Seine)

Fonction ministérielle

  • Ministre des Familles, de l’Enfance et des Droits des femmes, depuis février 2016
  • Secrétaire d’État chargée de la Famille, de l’Enfance, des Personnes âgées, et de l’Autonomie, auprès de la ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes, d'avril 2014 à février 2016
     

Fonctions électives
 

  • Sénatrice de l’Oise, depuis 2011
  • Conseillère régionale de Picardie, depuis 1998
  • Vice-présidente du Conseil régional de Picardie chargée de l’égalité des chances, de la vie associative et de la jeunesse, depuis avril 2004
  • Conseillère municipale de Compiègne, de 2001 à 2011
     

Fonction politique
 

  • Secrétaire nationale du Parti socialiste chargée de l’environnement
     

Autres fonctions
 

  • Conseillère technique, chargée de l’enfance et des relations avec le Parlement au cabinet du ministre de la Jeunesse et des Sports, de 1992 à 1993
  • Conseillère technique, chargée de l’enfance et des relations avec le Parlement au cabinet de Frédéric Bredin, ministre de la Jeunesse et des Sports, de 1991 à 1992
  • Conseillère technique au cabinet du président de l’Assemblée nationale, de 1989 à 1991
  • Chef de cabinet de Laurent Fabius, président de l’Assemblée nationale, en 1989
     

Carrière
 

  • Journaliste juridique
     

Cursus
 

  • DEA de Droit Social, Université Panthéon-Sorbonne
Actualités du ministre

Prise en charge des mineurs de retour de zone irako-syrienne

Le comité de suivi relatif à l’expérimentation et à la prise en charge en assistance éducative des mineurs de retour de zone irako-syrienne et le comité de suivi du dispositif interministériel (sous le pilotage des ministères de la Justice et des Familles, en lien avec les ministères concernés et en concertation avec l’Assemblée des départements de France) ont été mis en place.

Ces 2 instances ont pour objectif commun d’assurer aux enfants de retour de zone irako-syrienne, qu’ils soient nés sur zone ou emmenés sur place par leurs parents, une prise en charge à la fois globale et individualisée, adaptée à leurs besoins au regard des traumatismes auxquels ils sont susceptibles d’avoir été confrontés et dont la nature et l’ampleur seront à évaluer au cas par cas.

Ils permettront de promouvoir une politique publique d’Etat en la matière, de l’adapter au plus près de l’intérêt de ces enfants, mais aussi de soutenir les conseils départementaux, chefs de file de la protection de l’enfance, face à ces problématiques nouvelles.

Ces deux comités résultent, respectivement, des textes suivants :

- la circulaire du garde des sceaux du 24 mars 2017

- l’instruction du premier ministre du 23 mars 2017

Augmentation des prestations sociales au 1er avril

Chaque année, les prestations sociales sont revalorisées compte tenu de l’inflation. Cette année, cette revalorisation est de 0,3 %.

Les revalorisations exceptionnelles prévues dans le cadre du Plan pluriannuel de lutte contre la pauvreté et pour l’inclusion sociale sont également mises en œuvre au 1er avril 2017.

Elles seront ainsi intervenues dans les conditions annoncées et s’achèveront en 2018, pour l’allocation de soutien familial et le complément familial majoré :

- l’allocation de soutien familial (ASF), qui bénéficie à 756 000 familles, aura été revalorisée de 25 % entre 2014 et 2018 ;

- le complément familial majoré, qui bénéficie à 456 000 familles nombreuses (sous conditions de ressources), est revalorisé de 50 % d’ici à avril 2018.

Par ailleurs, à compter du 1er septembre 2017, le RSA versé pour une personne seule sera porté à 545,48 €  et l’ensemble du barème du RSA est également revalorisé.

Pour permettre à 150 000 personnes de bénéficier d’une complémentaire santé, les revenus maximaux ouvrant droit à la couverture maladie universelle complémentaire et à l’aide au paiement d’une complémentaire santé sont également revalorisés de manière exceptionnelle : +0,8 %.

Parents, vous pouvez accompagner l’usage des écrans de vos enfants

La campagne part d’un constat unanime : les jeunes enfants ne peuvent pas contrôler les images qui défilent devant leurs yeux sur internet et, plus généralement, sur les écrans de télévision, d’ordinateurs, de smartphones, ou de tablettes. L’objectif de la campagne est de sensibiliser les parents et de leur donner accès aux ressources et outils leur permettant d’accompagner leur enfant dans la découverte progressive et raisonnée des écrans et de l’outil numérique.

Cette campagne s’inscrit dans le cadre de l’actualisation du livret des parents "première naissance",  et du Safer Internet Day, événement annuel mondial organisé par le réseau européen Insafe, qui vise à encourager les comportements raisonnables en ligne et à promouvoir un Internet limitant les risques pour les jeunes.

Consulter le livret des parents "Première naissance"

La loi relative à l'extension du délit d'entrave à l'IVG  définitivement adoptée

Après l’adoption en nouvelle lecture de la proposition de loi relative à l’extension du délit d’entrave à l’interruption volontaire de grossesse (IVG) par le Sénat, le 14 février dernier, l’Assemblée nationale a définitivement adopté ce texte aujourd’hui.

Nouvelle édition des 4 saisons du sport féminin

La 2e édition des 4 saisons du sport féminin a été lancée par Thierry Braillard. Pour la première saison de cette édition 2017, dont l’enjeu est la médiatisation et la mise en valeur du sport féminin dans les régions, 12 rencontres et compétitions féminines de niveau national auront lieu les 11 et 12 février sur l’ensemble du territoire.

Cette opération nationale met à l’honneur la pratique sportive féminine et œuvre durablement à son développement.

Trois autres temps forts auront lieu en 2017 :

- je réfléchis sur le sport féminin (avril), piloté par le ministère chargé des Sports ;

-  je pratique le sport féminin (dernière semaine de septembre), piloté par le CNOSF ;

- je fête le Sport au féminin (décembre), piloté par le ministère chargé des Droits des femmes.

Pour en savoir plus

Promouvoir la mixité dans le secteur du numérique

Le Plan mixité numérique, signé par Axelle Lemaire avec Najat Vallaud-Belkacem et Laurence Rossignol, constitue un levier de mobilisation et d’actions pour promouvoir l’égalité entre les femmes et les hommes au sein du secteur numérique, grâce à la détermination conjointe des pouvoirs publics et de la sphère privée.

Le numérique est un secteur en plein essor et peut être un outil d’émancipation pour les femmes, dans les start-up, la formation ou encore le secteur du jeu vidéo. La culture numérique peut notamment aider les femmes à s’affranchir des logiques hiérarchiques ou territoriales qui les freinent dans l'évolution de carrière.

En fédérant l’action d’importants représentants du numérique et des pouvoirs publics, ce plan permettra de promouvoir la mixité en agissant à chaque étape du parcours des femmes : dans l’orientation et la formation continue, dans l’accès à l’emploi et à l’entrepreneuriat.

Consulter le dossier de presse : Signature du Plan sectoriel mixité numérique

Une agence nationale contre les pensions alimentaires impayées

Mise en place le 1er janvier 2017, l’Agence de recouvrement des impayés de pensions alimentaires (Aripa) permet de simplifier les démarches de recouvrement des impayés de pensions alimentaires pour les familles après les séparations et en particulier, pour les familles monoparentales.

L'aide au recouvrement des impayés de pensions alimentaires, proposée par l’Agence de recouvrement aux créanciers avec des enfants à charge de moins de 20 ans, a été étendue à partir du 1er janvier 2017 aux parents séparés qui vivent de nouveau en couple et ne perçoivent pas leurs pensions alimentaires, sans qu’ils aient l’obligation d’avoir épuisé les autres voies de recours préalables. Cela permet ainsi un recouvrement plus réactif et efficace auprès de l’ensemble des parents débiteurs, dès le premier mois d’impayé.

Le site internet de l’Aripa propose une offre de services complète et gratuite.

Il est également possible de contacter l’Agence de recouvrement via une plateforme téléphonique spécialisée, à partir d’un numéro unique national (0821 22 22 22).

Rétablissement de l'autorisation de sortie du territoire pour les mineurs

Depuis le 15 janvier, un mineur non accompagné d'une personne détentrice de l'autorité parentale ne pourra plus quitter le pays sans autorisation.

Depuis le début de 2013, un mineur se déplaçant seul pouvait voyager dans l’Union européenne avec un titre d’identité en cours de validité et n’avait plus besoin d’une autorisation signée des titulaires de l’autorité parentale, dispositif supprimé à l’automne 2012. Ce ne sera plus le cas à partir du 15 janvier de cette année.

L'enfant qui voyagera à l'étranger sans être accompagné de l'un de ses parents devra présenter les 3 documents suivants :

- sa pièce d’identité : carte d'identité ou passeport ;

- le formulaire signé par l'un des parents titulaire de l'autorité parentale ;

- la photocopie du titre d'identité du parent signataire du formulaire.

Petite enfance : accompagner les professionnels du secteur

La journée nationale est notamment l’occasion de présenter aux professionnels le texte-cadre national, qui définira les principes et les valeurs de l’accueil du jeune enfant, ainsi que le guide national des normes d’accueil du jeune enfant, destiné à clarifier les règles encadrant la conception et le fonctionnement des établissements d’accueil collectif.

Structuré en 2 demi-journées, centrées l’une sur les métiers, l’autre sur les pratiques, cet événement entend rassembler les praticiens, les chercheurs et les régulateurs du secteur de l’accueil du jeune enfant, en vue de transmettre leurs savoirs, de construire une vision partagée de la cohérence de leur action, et de conforter leur appartenance à un même univers.

Présentation du plan d’action "Bien-être et santé des jeunes"

Ce plan s’inscrit dans la continuité des politiques poursuivies par le Gouvernement depuis 2012 en matière, notamment, de réussite éducative pour tous, d’égalité d’accès aux soins et de précocité des prises en charge. Il poursuit 4 grands objectifs :

- permettre aux professionnels de mieux identifier les signes de mal-être ou de souffrance des adolescents ou des jeunes adultes, et aider ces personnels à faire face à ces situations ;

- faire en sorte que les jeunes se sentent davantage soutenus et écoutés ;

- mieux orienter les jeunes vers les professionnels compétents, faciliter des interventions précoces, diversifier et améliorer les prises en charge, tout en réduisant les inégalités dans ce domaine ;

- construire une veille partagée sur ces problématiques et sur les symptômes émergents de l’adolescence contemporaine.

Plan interministériel "Bien-être et santé des jeunes"

Cabinet du ministre
Les nominations de fonctions au sein des cabinets sont effectuées à partir de leur parution au Journal officiel.
Ministère des Familles, de l’Enfance et des Droits des femmes
Adresse :
40 rue du bac 75007 Paris
Adresse postale :
75700 PARIS - Tél. 01 40 56 60 00
Cabinet
Mme Catherine DUMONT
Directrice du cabinet
JO du 24/01/17
Mme Frédérique LEPRINCE
Directrice adjointe du cabinet chargée des familles et de l'enfance
JO du 15/12/16
Mme Dominique BOUISSOU
Conseillère spéciale (du 6 décembre 2016 au 31 janvier 2017)
JO du 03/01/17
Mme Claire ROBILLARD
Cheffe de cabinet
JO du 15/12/16
Mme Marie DERAIN
Conseillère droits de l'enfant
JO du 15/12/16
Mme Méryil DUBOIS
Conseillère droits des femmes et violences
JO du 15/12/16
Mme Cécile GROSJEAN
Conseillère parentalité
JO du 15/12/16
M. Jean-François MEIRA
Conseiller accueil du jeune enfant
JO du 15/12/16
Mme Léonor SAUVAGE
Conseillère protection de l'enfance
JO du 15/12/16
Mme Nina SAVOYE
Conseillère parlementaire, chargée de la santé et des droits sexuels et reproductifs
JO du 15/12/16
Mme Catherine PETIT
Conseillère droits des femmes, culture et média
JO du 27/01/17
Mme Eléna SUZAT
Conseillère droits des femmes
JO du 15/12/16
M. Thomas DUBOIS
Conseiller diplomatique et droits des femmes
JO du 15/12/16
Mme Sophie GOURION
Conseillère en charge de la communication
JO du 14/01/17
Mme Chloé BRILLON
Conseillère droits des femmes
JO du 01/02/17