Ministre suivantMinistre précédent
Portrait de Jean-Yves Le Drian

Jean-Yves Le Drian

Ministre de la Défense
Biographie

Jean-Yves Le Drian est né le 30 juin 1947, à Lorient (Morbihan)

Fonctions ministérielles
 

  • Ministre de la Défense depuis avril 2014
  • Ministre de la Défense de mai 2012 à mars 2014
  • Secrétaire d'Etat à la Mer auprès du ministre de l'Equipement, du Logement, des Transports et de l'Espace, de 1991 à 1992
 

Fonctions électives
 

  • Président du Conseil régional de Bretagne de 2004 à 2012
  • Conseiller régional de Bretagne, de 1998 à 2004
  • Député du Morbihan, de 1978 à 1991 et de 1997 à 2007
  • Maire de Lorient (Morbihan), de 1981 à 1998
  • Conseiller municipal de Lorient (Morbihan), de 1977 à 2004
     

Autres fonctions
 

  • Président de la Conférence des régions périphériques maritimes d'Europe (CRPM) 2010
  • Président du SIVOM du Pays de Lorient (6 communes), puis du District du Pays de Lorient (10 communes), et enfin de la Communauté d'agglomération du Pays de Lorient (19 communes) de 1983 à 2004
  • Vice-président de la délégation française du Comité des Régions, 2005
  • Représentant au Bureau du Comité des Régions au titre des Régions, depuis 2005
     

Carrière
 

  • Universitaire, depuis 1973
  • Inspecteur général honoraire de l'Education nationale, depuis 1993
     

Cursus
 

  • Agrégé d'histoire contemporaine
Actualités du ministre

L’économie maritime un pilier de la croissance française

Un Comité interministériel de la mer (Cimer) s'est tenu à Marseille sous l'égide de Manuel Valls. Les travaux du Cimer contribuent à faire de l’économie maritime un pilier de la croissance française. Plusieurs mesures ont été décidées :
- pour augmenter la compétitivité des ports français : augmentation de la participation financière de l’Etat aux dépenses de dragage ; harmonisation des systèmes d’informations de la chaîne logistique, douanière et sanitaire pour plus de simplicité et de rapidité ; pérennisation du modèle fiscal des ports ;
- pour consolider la flotte française : favoriser le renouvellement de la flotte de commerce, de pêche, de recherche scientifique et de plaisance ;
- pour parvenir à un juste équilibre entre exploitation économique et protection du milieu marin et de ses richesses avec une gestion durable et responsable ;
- pour renforcer la sûreté et la sécurité maritimes avec, notamment, le déploiement de pelotons de sûreté maritime et portuaire, l’accroissement des contrôles des passagers, la mise en place d’un PNR (Passenger Name Record) maritime sur le modèle aérien.
Les moyens opérationnels seront renouvelés avec 8 nouveaux bâtiments de soutien et d’assistance hauturiers dès 2018, et le soutien de l’Etat à la Société nationale de sauvetage en mer sera augmenté en 2017. Le sauvetage en mer sera également déclaré Grande Cause nationale de 2017.
Enfin, le Cimer a fait le point sur les enjeux maritimes européens, notamment la participation française à la création de l’agence européenne de "garde-côtes", la lutte contre le dumping social dans le secteur maritime et les conséquences du Brexit.

La Fraternité pour nous rassembler

Le mouvement "Fraternité générale" se déroule dans toute la France jusqu'au 10 novembre. Destiné à célébrer les valeurs de la République, et notamment la diversité et le vivre ensemble, il s’exprimera au travers de nombreux événements culturels, artistiques et citoyens.

Cérémonie d'hommage aux Harkis aux Invalides

Lors de son allocution pour la cérémonie d' hommage aux Harkis et aux autres membres des formations supplétives qui s'est tenue aux Invalides, en présence notamment de Jean-Marc Todeschini, le président de la République a déclaré : "La reconnaissance de la responsabilité de la France est un acte symbolique, qui fait avancer la paix des mémoires, de toutes les mémoires de la Guerre d'Algérie, de ces mémoires blessées. Elle les réconcilie sans les confondre, mais surtout sans les opposer.[...] Cette reconnaissance, celle que je viens de faire, c'est un acte de confiance de la France, pour la France. C'est ce qui nous permet de vivre ensemble. Voilà pourquoi je tenais, en ce 25 septembre 2016, à venir ici, dans cette Cour des Invalides, devant vous, exprimer la vérité telle qu'elle fut, et la responsabilité telle qu'elle doit être reconnue."

Cette reconnaissance s’inscrit dans le prolongement de la volonté du gouvernement d’œuvrer en faveur de la justice et de la paix des mémoires pour les Harkis et leur famille, notamment dans le cadre du plan harkis, qui a revalorisé l’allocation de reconnaissance des Harkis.

Vente de 36 avions Rafale à l’Inde

La France et l’Inde ont signé, à New Delhi, la vente de 36 avions de chasse Rafale du constructeur Dassault pour près de huit milliards d'euros.

Cet accord marque la reconnaissance, par une grande puissance militaire et stratégique, de la performance opérationnelle, de la qualité technologique et de la compétitivité de l’industrie aéronautique française. Il poursuit un partenariat dans le domaine de l’aéronautique militaire débuté il y a plus de cinquante ans.

Jeux paralympiques 2016 : l’Armée de Champions en ordre de marche

Du 7 au 18 septembre 2016, 14 sportifs en situation de handicap de l’Armée de Champions seront engagés dans 8 disciplines aux Jeux paralympiques d’été de Rio de Janeiro (Brésil).

Un mois après le lancement des Jeux olympiques, les Jeux paralympiques débuteront le 7 septembre avec 126 athlètes français dont 14 sportifs de l’Armée de Champions. L’édition 2016 s’annonce déjà inédite avec un taux de participation sans précédent : il n’y avait qu’1 athlète de la Défense en situation de handicap à Pékin, en 2008 et 5 en 2012, à Londres. Enfin, pour la 1re fois, un militaire blessé de l’armée de l’Air participera aux Jeux paralympiques, dans les épreuves de canoë.

Lire aussi Rio fait place aux Jeux Paralympiques, sur le site du ministère des Sports

Acquisition par le Koweït de 30 hélicoptères militaires de type Caracal

Le ministère de la Défense de l’État du Koweït a signé aujourd’hui, en présence du ministre de la Défense français Jean-Yves Le Drian, un contrat avec Airbus Helicopters pour l’acquisition de 30 hélicoptères Caracal destinés à l’armée koweitienne et à la garde nationale du Koweït.

Ce contrat, d’un montant de plus d’un milliard d’euros, s’inscrit dans le cadre d’une relation stratégique entre le Koweït et la France qui s’est bâtie au fil de plus de 30 ans d’engagement de la France aux côtés de l’Émirat notamment lors du conflit qui a suivi l’invasion du Koweït en 1990. La France a par ailleurs toujours un accord de Défense avec le Koweït.

Intégrer la réserve opérationnelle

Le ministre de l'Intérieur appelle "tous les Français patriotes qui le souhaitent" à rejoindre la réserve opérationnelle.

En fonction des événements et des lieux à sécuriser, les préfets peuvent actuellement compter sur une réserve de 12 000 volontaires, 9 000 de la gendarmerie et 3 000 de la police, pour épauler les forces de sécurité. L’objectif, dans un contexte de menace terroriste extrêmement élevée, est de "faire monter en puissance la capacité maximale de cette ressource dans les tous prochains jours", a déclaré Bernard Cazeneuve.

Lire l'article : Devenez réserviste civil de la Police nationale

Lire l'article : Devenez réserviste de la Gendarmerie nationale

Plus d'informations sur la réserve militaire sur : Aider notre armée : comment devenir réserviste ?

Désarmement : destruction terminée des stocks d'armes à sous-munitions détenus par la France

À l’occasion de la réunion de la Commission nationale pour l’élimination des mines antipersonnel (Cnema), le ministère de la Défense a confirmé l’achèvement des opérations de destruction des stocks d’armes à sous-munitions détenus par la France, conformément à la Convention d’Oslo de 2008 interdisant l’utilisation, la production, le stockage et le transfert des armes à sous-munitions.

La destruction de ces stocks, composés de roquettes LRM et d’obus OGRE, s’achève avec plus de 2 ans d’avance sur le délai prévu par la Convention d’Oslo.

La France condamne fermement l’utilisation d’armes à sous-munitions, susceptibles d’avoir des conséquences particulièrement graves pour les populations civiles à la fois durant et après les conflits.

Elle appelle tous les États n’ayant pas encore ratifié la Convention d’Oslo à la rejoindre et à pleinement mettre en œuvre ses différentes dispositions.

Pour une nouvelle politique spatiale, plus numérique et plus compétitive

La réunion du 5e comité de concertation entre l'Etat et l'industrie dans le domaine spatial (Cospace) a été consacré à la préparation de la conférence ministérielle de l'agence spatiale européenne qui se tiendra à Lucerne en décembre 2016.

Guidé par la nécessité de mener une équipe France soudée, le Cospace a constaté toute la pertinence du soutien institutionnel de ces dernières années, qui place l'industrie spatiale française au meilleur niveau mondial, et a présenté les grands défis auxquels sera confronté le spatial dans les années à venir :

- la mutation accélérée et une vague d'innovation sans précédent dans les télécommunications par satellite sur 7 domaines technologiques prioritaires comme les nouvelles plateformes ou les charges utiles très haute capacité ;

- le déploiement de nouvelles solutions satellitaires pour le très haut débit ;

- la concurrence de plus en plus forte sur l'observation de la Terre par des gains en compétitivité ;

- le développement du secteur des applications avec un marché mondial estimé à plus de 150 Mds de dollars en 2013.

Un protocole interministériel développant les liens entre la jeunesse, la défense et la sécurité nationale

Najat Vallaud-Belkacem, Jean-Yves Le Drian et Stéphane Le Foll s’engagent pour la jeunesse avec la signature du Protocole interministériel développant les liens entre jeunesse, défense et  sécurité nationale. Ce nouveau protocole intègre le ministère de l’Agriculture, permettant la prise en compte des 190 000 élèves et étudiants de l’enseignement agricole, qui constituent la 2e communauté éducative de notre pays.

Ce texte intègre également les engagements ministériels inscrits dans le plan national d’actions contre le racisme et l’antisémitisme, ainsi que les 11 mesures du plan de grande mobilisation de l’école et de ses partenaires pour les valeurs de la République.

Il identifie 5"axes d’effort" prioritaires : renforcer l’enseignement de défense et la formation des enseignants ;
développer les relations entre la défense et l’enseignement supérieur ; participer à la lutte contre le décrochage scolaire et contribuer à la détection des jeunes en difficulté de lecture ;
favoriser le lien défense-jeunesse, l’égalité des chances et l’insertion professionnelle des jeunes ; promouvoir les dispositifs de valorisation des acquis de l’expérience et favoriser la reconversion des militaires.

Cabinet du ministre
Les nominations de fonctions des cabinets sont effectuées à partir de leur parution au Journal officiel.
Ministère de la Défense
Adresse :
14, rue Saint-Dominique 75007 - Paris
Adresse postale :
75700 Paris - 07 SP - TEL 01 80 50 14 00
Cabinet
M. Jean-Claude MALLET
Conseiller auprès du ministre
JO du 05/09/14
M. Cédric LEWANDOWSKI
Directeur du cabinet civil et militaire
JO du 05/09/14
M. Paul SERRE
Directeur adjoint du cabinet civil et militaire
JO du 05/09/14
M. le vice-amiral d'escadre Jean CASABIANCA
Chef du cabinet militaire
JO du 10/07/15
M. Jean-Christophe LE MINH
Chef du cabinet civil
JO du 05/09/14
M. Laurent NAVES
Chef adjoint du cabinet civil
JO du 17/06/16
M. Luis VASSY
Conseiller diplomatique
JO du 05/09/14
M. Philippe DECOUAIS
Conseiller pour les questions économiques, financières et budgétaires
JO du 05/09/14
M. Julien MIFSUD
Conseiller social
JO du 06/01/16
M. Christophe SALOMON
Conseiller pour les affaires industrielles
JO du 05/09/14
Mme Anne-Chantal LE NOAN
Conseillère organisation et modernisation, patrimoine et développement durable
JO du 01/09/15
Mme Christine MOUNAU-GUY
Conseillère politique et parlementaire
JO du 05/09/14
Mme Véronique LE GOFF
Conseillère pour la communication et les relations avec la presse
JO du 10/07/15
M. Ludovic MAGNIER
Conseiller pour les affaires territoriales
JO du 03/02/16
M. Jay DHARMADHIKARI
Conseiller pour les affaires européennes
JO du 09/04/16
M. Bruno GRUSELLE
Conseiller technique pour les affaires industrielles
JO du 11/10/16
M. Guillaume GOUFFIER-CHA
Conseiller technique en charge des relations avec le Parlement et les élus
JO du 28/06/16