Ministre suivantMinistre précédent
Portrait de Jean-Yves Le Drian

Jean-Yves Le Drian

Ministre de la Défense
Biographie

Jean-Yves Le Drian est né le 30 juin 1947, à Lorient (Morbihan).

Fonctions ministérielles
 

  • Ministre de la Défense depuis avril 2014
  • Ministre de la Défense de mai 2012 à mars 2014
  • Secrétaire d'Etat à la Mer auprès du ministre de l'Equipement, du Logement, des Transports et de l'Espace, de 1991 à 1992
 

Fonctions électives
 

  • Président du Conseil régional de Bretagne de 2004 à 2012
  • Conseiller régional de Bretagne, de 1998 à 2004
  • Député du Morbihan, de 1978 à 1991 et de 1997 à 2007
  • Maire de Lorient (Morbihan), de 1981 à 1998
  • Conseiller municipal de Lorient (Morbihan), de 1977 à 2004
     

Autres fonctions
 

  • Président de la Conférence des régions périphériques maritimes d'Europe (CRPM) 2010
  • Président du SIVOM du Pays de Lorient (6 communes), puis du District du Pays de Lorient (10 communes), et enfin de la Communauté d'agglomération du Pays de Lorient (19 communes) de 1983 à 2004
  • Vice-président de la délégation française du Comité des Régions, 2005
  • Représentant au Bureau du Comité des Régions au titre des Régions, depuis 2005
     

Carrière
 

  • Universitaire, depuis 1973
  • Inspecteur général honoraire de l'Education nationale, depuis 1993
     

Cursus
 

  • Agrégé d'histoire contemporaine
Actualités du ministre

Sous-marins : l’excellence française choisie par l’Australie

L’Australie a fait le choix de la France et de DCNS comme partenaires pour la construction de 12 sous-marins.

Ce nouveau projet conjoint dans le domaine de la défense, qui sera créateur d’emplois et de développement en France comme en Australie, marque une avancée décisive dans le partenariat stratégique entre les 2 pays, qui vont coopérer durant 50 années sur l’élément majeur de souveraineté que représente la capacité sous-marine.

Défense : lutte contre les violences sexuelles, mode d’emploi

Le Vade-mecum des bonnes pratiques et obligations dans le cadre de la lutte contre le harcèlement sexuel au sein du ministère de la Défense est en ligne. Créé par la cellule Thémis, il s’ajoute aux documents consultables sur le site internet du ministère de la Défense.

En 2014, le ministre a décidé de mettre en œuvre un plan d’action destiné à lutter contre toutes les formes d’agressions sexuelles, sur la base du principe de la "tolérance zéro", faisant ainsi de la lutte contre les violences faites aux femmes une priorité forte du ministère. L’une des mesures de ce plan a été la création de la cellule Thémis.

Téléchargez le document Vade-mecum contre le harcèlement sexuel au sein du ministère de la Défense

Mali : trois soldats morts au combat dans l'accomplissement de leur mission

Le mardi 12 avril, vers 09h20, un véhicule de l’avant blindé de la force Barkhane a sauté sur un engin explosif alors qu’il faisait route vers Tessalit (Mali), provoquant la mort, sur le coup, du soldat de 1re classe Mickaël Poo-Sing et blessant trois autres membres de l’équipage.

Malgré les soins qui leur ont été prodigués, le maréchal-des-logis Damien Noblet et le brigadier Michael Chauwin sont décédés des suites de leurs blessures dans la soirée du 12 avril.

L’armée de Terre rend hommage à ses trois frères d’armes morts pour la France, présente ses condoléances aux familles et à leurs proches et les assure de sa compassion et de son accompagnement.

Elle soutient également son camarade blessé, et a une pensée particulière pour sa famille et ses proches.

Armée de terre : lancement de la réalisation des futurs drones tactiques

À l’occasion de sa visite du site Sagem (groupe Safran) de Montluçon, Jean-Yves Le Drian a assisté à la formalisation du contrat de réalisation du programme "Système de drones tactiques". Ce marché prévoit la livraison de 2 systèmes opérationnels destinés à l’armée de terre, composés chacun de 5 vecteurs aériens de type Patroller, 2 stations sol pour le pilotage et le contrôle des drones et des moyens de communication. Il comprend également l’acquisition d’un système de 4 vecteurs aériens et 2 stations sol pour la formation et l’entraînement en métropole, ainsi que l’acquisition du système de soutien. Il couvre par ailleurs le maintien en condition opérationnelle pendant une durée de 12 ans.

Le programme SDT répond au besoin opérationnel de l’armée de terre en offrant des performances accrues en termes d’endurance, de qualité des images produites et d’empreinte logistique ainsi qu’une capacité de recherche plus efficace obtenue par une approche multi-capteurs.

Chammal, Barkhane, Sangaris : points de situation au 31 mars

Chammal : cette semaine, les opérations aériennes de la force Chammal se sont concentrées sur l’appui des forces locales engagées dans des opérations de reconquête dans les vallées du Tigre et de l’Euphrate.

Bande sahelo-saharienne - Barkhane : dans cette zone, la situation est restée calme.

► République Centrafricaine - Sangaris : la semaine a été marquée par l’investiture du président Touadéra.

Cette cérémonie, qui marque la fin de la période de transition, vient concrétiser le succès de l’opération Sangaris. En un peu plus de 2 ans, l’engagement des forces françaises aura en effet permis à la Centrafrique de passer d’une situation de chaos à une phase de stabilisation. Pour Sangaris, la mission est donc accomplie.

Lire le communiqué

Chammal, Barkhane : point de situation au 17 mars

Les armées françaises assurent simultanément la défense du territoire national et la défense de l’avant, à l’extérieur de nos frontières. Ce dispositif mobilise près 13 000 militaires sur le territoire national et environ 7 500 en opérations extérieures (principalement dans la lutte contre le terrorisme au Sahel et au Levant), ainsi que 11 000 au sein des forces prépositionnées.

Point de situation du 17 mars 2016 des théâtres d'opérations.

Une nouvelle dynamique en faveur de la réserve

Le ministère de la Défense a organisé les Assises de la réserve militaire sur le thème "une nouvelle réserve pour de nouvelles menaces".

Alors que la Journée nationale du réserviste (JNR) 2016 revêt cette année une importance particulière, dans la mesure où elle marque le lancement d’une nouvelle dynamique en faveur de la réserve, Jean-Yves Le Drian a insisté sur l’importance des réservistes. "Plus que jamais, nous avons besoin des réservistes pour faire face à la menace terroriste" a-t-il rappelé avant d’énoncer des objectifs, à savoir "40 000 réservistes opérationnels avec une capacité permanente de déploiement de 1 000 réservistes par jour pour les missions de protection sur le territoire national" pour la fin de l’année 2018 au plus tard.

A ce titre, il a annoncé la création d’unités de réserve supplémentaires au sein de chaque armée : 4 sections de réserve et d’appui pour l’armée de l’Air, 21 compagnies Romeo pour la Marine nationale et 17 unités élémentaires de réserve pour l’armée de Terre. Une réserve de la cyberdéfense sera également mise en place en avril prochain avec comme objectif à l’été 2019, 400 réservistes opérationnels et 4 000 autres citoyens, "tous mobilisables en cas de cyber attaque majeure".

Chammal, Barkhane, Sangaris : points de situation au 25 février

Points de situation au 25 février des opérations  Chammal (Proche et Moyen-Orient), Barkhane (bande sahelo-saharienne) et Sangaris (République centrafricaine).

De plus, dès le 24 février 2016, les armées françaises se sont mobilisées pour porter assistance à la population fidjienne victime du cyclone "Winston". Les forces armées en Nouvelle-Calédonie (FANC) et les forces armées en Polynésie française (FAPF) ont projeté le 24 et le 25 février deux avions Casa CN-235, avec à leur bord des spécialistes et des équipements de la Croix rouge, notamment des kits de premiers secours.

Lire le communiqué sur le site du ministère de la Défense

Chammal, Barkhane, Sangaris : points de situation au 11 février

- Chammal : en Irak, Daech reste sur une posture défensive, contenant la pression exercée par les forces de sécurité irakienne. En Syrie, l’organisation terroriste conduit principalement des actions d’opportunité.

- Barkhane : au Mali, la semaine a été marquée par une attaque terroriste, le 5 février à Tombouctou, contre un camp de l’Unpol(United Nations Police). Après plusieurs heures de combat, les forces armées maliennes (FAMa) ont réussi à neutraliser les terroristes qui avaient réussi à pénétrer dans ce camp récemment désaffecté.

Dans le reste de la bande sahelo-Saharienne, la situation sécuritaire n’a pas connu d’évolution majeure.

- Sangaris : en province comme à Bangui la situation sécuritaire reste calme. Les forces internationales restent vigilantes à l’approche des élections qui se dérouleront dimanche 14 février (2etour de l’élection présidentielle et 1ertour des élections législatives). Dans ce contexte, la Minusca a déployé un dispositif sécuritaire important pour assurer la bonne tenue des scrutins.

Chammal, Barkhane, Sangaris : points de situation du 4 février

► Chammal. Au cours de la semaine, les lignes de front n’ont pas connu d’évolution notable. Le groupe terroriste Daech reste sur une posture défensive.

3 500 militaires français luttent contre Daech. L’action de la force Chammal repose sur 2 piliers : une capacité de frappe aérienne dirigée contre Daech, en Irak comme en Syrie ; un pilier de formation au profit des forces irakiennes engagées au sol dans les combats contre le groupe terroriste.

► Barkhane. 3 500 militaires sont engagés dans l’opération Barkhane. Au cours des 15 derniers jours, la situation sécuritaire dans la bande sahélo-saharienne est restée calme. L’effort de Barkhane a porté sur la conduite d’opérations en partenariat avec les forces des pays du G5 Sahel.

► Sangaris. En RCA, la situation est demeurée calme, notamment à Bangui. Les forces internationales restent mobilisées à l’approche du 2e tour de l’élection présidentielle.

Lire l'intégralité du communiqué
 

Cabinet du ministre
Les nominations de fonctions des cabinets sont effectuées à partir de leur parution au Journal officiel.
Ministère de la Défense
Adresse :
14, rue Saint-Dominique 75007 - Paris
Adresse postale :
75700 Paris - 07 SP - TEL 01 80 50 14 00
M. Jean-Claude MALLET
Conseiller auprès du ministre
JO du 05/09/14
M. Cédric LEWANDOWSKI
Directeur du cabinet civil et militaire
JO du 05/09/14
M. Paul SERRE
Directeur adjoint du cabinet civil et militaire
JO du 05/09/14
M. le vice-amiral d'escadre Jean CASABIANCA
Chef du cabinet militaire
JO du 10/07/15
M. Jean-Christophe LE MINH
Chef du cabinet civil
JO du 05/09/14
M. Hugo RICHARD
Chef adjoint du cabinet civil
JO du 01/10/14
M. Luis VASSY
Conseiller diplomatique
JO du 05/09/14
M. Philippe DECOUAIS
Conseiller pour les questions économiques, financières et budgétaires
JO du 05/09/14
M. Julien MIFSUD
Conseiller social
JO du 06/01/16
M. Christophe SALOMON
Conseiller pour les affaires industrielles
JO du 05/09/14
Mme Anne-Chantal LE NOAN
Conseillère organisation et modernisation, patrimoine et développement durable
JO du 01/09/15
Mme Christine MOUNAU-GUY
Conseillère politique et parlementaire
JO du 05/09/14
Mme Véronique LE GOFF
Conseillère pour la communication et les relations avec la presse
JO du 10/07/15
M. Ludovic MAGNIER
Conseiller pour les affaires territoriales
JO du 03/02/16
M. Jay DHARMADHIKARI
Conseiller pour les affaires européennes
JO du 09/04/16
M. Laurent NAVES
Conseiller technique en charge des relations avec le Parlement et les élus
JO du 01/10/14
M. Sébastien MASSART
Conseiller technique pour les affaires industrielles
JO du 06/01/16