Ministre suivantMinistre précédent
Portrait de Jean-Yves Le Drian

Jean-Yves Le Drian

Ministre de la Défense
Biographie

Jean-Yves Le Drian est né le 30 juin 1947, à Lorient (Morbihan).

Fonction ministérielles
 

  • Ministre de la Défense depuis avril 2014
  • Ministre de la Défense de mai 2012 à mars 2014
  • Secrétaire d'Etat à la Mer auprès du ministre de l'Equipement, du Logement, des Transports et de l'Espace, de 1991 à 1992
 

Fonctions électives
 

  • Président du Conseil régional de Bretagne de 2004 à 2012
  • Conseiller régional de Bretagne, de 1998 à 2004
  • Député du Morbihan, de 1978 à 1991 et de 1997 à 2007
  • Maire de Lorient (Morbihan), de 1981 à 1998
  • Conseiller municipal de Lorient (Morbihan), de 1977 à 2004
     

Autres fonctions
 

  • Président de la Conférence des régions périphériques maritimes d'Europe (CRPM) 2010
  • Président du SIVOM du Pays de Lorient (6 communes), puis du District du Pays de Lorient (10 communes), et enfin de la Communauté d'agglomération du Pays de Lorient (19 communes) de 1983 à 2004
  • Vice-président de la délégation française du Comité des Régions, 2005
  • Représentant au Bureau du Comité des Régions au titre des Régions, depuis 2005
     

Carrière
 

  • Universitaire, depuis 1973
  • Inspecteur général honoraire de l'Education nationale, depuis 1993
     

Cursus
 

  • Agrégé d'histoire contemporaine
Actualités du ministre

Chammal : 1re mission de frappe des Rafale Marine depuis le "Charles-de-Gaulle"

Le 25 février, 2 avions Rafale Marine ont décollé depuis le porte-avions Charles-de-Gaulle pour leur première mission de frappe au-dessus de l’Irak.

Au cours de cette mission de frappe planifiée, la patrouille a détruit un camp utilisé par Daech pour entraîner des combattants dans la région d’Al Quaim, non loin de la frontière syrienne.

Le porte-avions Charles-de-Gaulle et son groupe aéronaval sont engagés dans l’opération Chammal depuis le golfe arabo-persique, depuis le 23 février. Le GAN vient opérer en complément des composantes françaises déjà engagées dans l’opération Chammal depuis plus de cinq mois.

Déploiement Arromanches : le Charles-de-Gaulle entre dans l’opération Chammal

Le 23 février 2015, le groupe aéronaval (GAN) constitué autour du porte-avions Charles de Gaulle est officiellement engagé dans l’opération Chammal en Irak, pour lutter contre le groupe terroriste Daech.

Cet engagement opérationnel en Irak marque la détermination de la France à prendre toute sa part dans la lutte contre Daech. Seul pays avec les États-Unis à mettre en œuvre un groupe aéronaval dans cette guerre contre le terrorisme, la France apporte un renfort à la coalition, comme le souligne le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian : "Déployer le groupe aéronaval français n’est jamais anodin. C’est ici un signal politique fort, qui vient conforter la détermination de la France à vaincre cette barbarie que représente Daech."

Lancée le 19 septembre 2014, l’opération Chammal mobilise dorénavant 3 200 militaires.

Défense : don de matériel médical à l’hôpital militaire d’Abidjan

Cette donation est le fruit d’une volonté commune des médecins militaires ivoiriens et français de renforcer leurs échanges pour redéfinir les modalités d’une coopération renouvelée. Leur objectif est de multiplier les occasions de partager leurs expériences, leur savoir-faire, et de consolider le lien de confiance et d’amitié qui les unit.

D’un volume de 40m3, ce matériel était composé de palettes d’une valeur de plus de 30 000 euros, comprenant des kits pour les soins et du matériel chirurgical.

La dissuasion nucléaire, fondamentale pour la sécurité de la France

Le 19 février, le président de la République, François Hollande, accompagné du ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, s’est rendu sur la base aérienne 125 d’Istres (Bouches-du-Rhône). A cette occasion, le chef des armées a réaffirmé l’importance de la dissuasion nucléaire, fondamentale pour la sécurité de la France et la garantie de la survie de la Nation.

France-Egypte, un rapprochement stratégique

Jean-Yves Le Drian, s’est rendu au Caire pour signer au nom de la France un contrat d’armement exceptionnel pour les industries de défense françaises, dont un premier contrat Rafale à l’export.

Cette signature marque un tournant dans la relation bilatérale franco-égyptienne basée sur une confiance renouvelée. Elle témoigne aussi du renforcement d’un partenariat stratégique face à des menaces communes.

D’un montant total de 5,2 milliards d’euros, ce contrat d’armement majeur, récompensant l’excellence des industriels français, prévoit la fourniture de 24 avions de combat Rafale, d’une frégate multimissions et de systèmes de missiles. Au-delà, le contrat porte aussi sur la formation et la maintenance.

Accident aérien à Albacete : in memoriam

Lundi 26 janvier 2015, un drame d’une rare violence a eu lieu sur la base aérienne d’Albacete en Espagne, sur laquelle se déroulait le stage multinational Tactical Leadership Program (TLP). 

Un avion de combat F-16 grec s’est écrasé sur un des parkings de la base où étaient stationnés des aéronefs et du personnel de nationalités différentes, dont plusieurs Français.
Nous déplorons la mort de neuf aviateurs français. Cinq autres Français sont grièvement blessés.
Le ministre de la Défense et l’armée de l’air adressent leurs plus sincères condoléances aux proches des victimes et expriment leur compassion aux blessés.

Défense : "la cyberdéfense au cœur des opérations"

Lors de la clôture du 7e Forum international de la cybersécurité (20 et 21 janvier), Jean-Marc Todeschini, qui représentait le ministre de la Défense, a souligné toute l’importance de la cyberdéfense dans le contexte actuel. Dans le prolongement du Pacte Défense Cyber lancé en février 2014, il a annoncé plusieurs mesures  visant à renforcer ce domaine prioritaire pour la Défense nationale : notamment, la création de postes supplémentaires en 2015 : 41 postes d’ingénieurs à la DGA et 57 postes de militaires dans le domaine de la cyberdéfense des armées ; la mise en place d’une réserve citoyenne cyber à vocation opérationnelle. Son volume devrait concerner près de 4 500 personnes, qui seront mobilisables en cas de crise majeure.

Voir la vidéo des annonces faites par le secrétaire d’Etat

Lire : Cyberdéfense, les enjeux à venir, sur le site du ministère de la Défense

Vigipirate : le défi relevé par les opérationnels du soutien interarmées

Dans le cadre du renforcement Vigipirate (opération Sentinelle), les armées ont déployé en quelques jours sur le territoire national plus de soldats qu’elles n’ont en opérations extérieures. Ainsi, plus de 10 000 soldats servent actuellement dans cette opération intérieure d’une ampleur sans précédent en métropole comme outre-mer. Quelque 6 000 d’entre eux ont rejoint l’Ile-de-France et sécurisent des sites sensibles en région parisienne. Ils proviennent des différentes garnisons réparties sur l’ensemble du territoire national.

Les soldats qui patrouillent sont les plus visibles, mais en coulisses, les chaînes logistique et de soutien se sont également massivement mobilisées pour organiser, sous très faible préavis, ce déploiement, transporter, accueillir équiper les soldats, les héberger et les nourrir.

Ebola : inauguration du centre de traitement des soignants de Conakry

Le centre de traitement des soignants de Conakry, inauguré par Jean Marc Todeschini, est un élément essentiel de la stratégie globale de lutte contre l’épidémie en Guinée. Dans ce centre de haut niveau, les personnels de santé impliqués dans la riposte contre Ebola recevront les meilleurs soins possibles. Des éléments du service de santé des armées guinéen y recevront également des formations afin de renforcer l’efficacité de leur action. Dans tous les domaines de la stratégie globale de la France pour lutter contre l’épidémie, les efforts s’intensifient. Le conseil et l’appui à la coordination nationale ont été renforcés par la création d’une cellule spéciale au sein de l’Ambassade de France en Guinée et en Sierra Léone. Dans le domaine de la recherche, les équipes de l’Inserm et de l’Institut Pasteur sont mobilisées au plus près du terrain.

Infographie : contribution des armées au plan gouvernemental #vigipirate

[infographie] Contribution des armées au plan gouvernemental #vigipirate http://bit.ly/infovigi150114
Cabinet du ministre
Les nominations de fonctions des cabinets sont effectuées à partir de leur parution au Journal officiel.
Ministère de la Défense
Adresse :
14, rue Saint-Dominique 75007 - Paris
Adresse postale :
75700 Paris - 07 SP - TEL 01 80 50 14 00
M. Jean-Claude MALLET
Conseiller auprès du ministre
JO du 05/09/14
M. Cédric LEWANDOWSKI
Directeur du cabinet civil et militaire
JO du 05/09/14
M. Paul SERRE
Directeur adjoint du cabinet civil et militaire
JO du 05/09/14
M. le contre-amiral Pascal AUSSEUR
Chef du cabinet militaire
JO du 05/09/14
M. Jean-Christophe LE MINH
Chef du cabinet civil
JO du 05/09/14
M. Hugo RICHARD
Chef adjoint du cabinet civil
JO du 01/10/14
M. Luis VASSY
Conseiller diplomatique
JO du 05/09/14
M. Philippe DECOUAIS
Conseiller pour les questions économiques, financières et budgétaires
JO du 05/09/14
Mme Anne-Sophie AVÉ
Conseillère sociale
JO du 05/09/14
M. Christophe SALOMON
Conseiller pour les affaires industrielles
JO du 05/09/14
Mme Myriam ACHARI
Conseillère organisation et modernisation, patrimoine et développement durable
JO du 05/09/14
M. Sacha MANDEL
Conseiller pour la communication et les relations avec la presse
JO du 05/09/14
Mme Christine MOUNAU-GUY
Conseillère politique et parlementaire
JO du 05/09/14
Mme Gaël Le SAOUT
Conseillère pour les affaires réservées et la communication
JO du 01/10/14
Mme Loranne BAILLY
Conseillère pour les affaires territoriales
JO du 05/09/14
M. Geoffrey BOUQUOT
Conseiller technique pour les affaires industrielles
JO du 01/10/14
M. Laurent NAVES
Conseiller technique en charge des relations avec le Parlement et les élus
JO du 01/10/14

Liens secondaires