Ministre suivantMinistre précédent
Portrait de Jean-Yves Le Drian

Jean-Yves Le Drian

Ministre de la Défense
Biographie

Jean-Yves Le Drian est né le 30 juin 1947, à Lorient (Morbihan).

Fonction ministérielles
 

  • Ministre de la Défense depuis avril 2014
  • Ministre de la Défense de mai 2012 à mars 2014
  • Secrétaire d'Etat à la Mer auprès du ministre de l'Equipement, du Logement, des Transports et de l'Espace, de 1991 à 1992
 

Fonctions électives
 

  • Président du Conseil régional de Bretagne de 2004 à 2012
  • Conseiller régional de Bretagne, de 1998 à 2004
  • Député du Morbihan, de 1978 à 1991 et de 1997 à 2007
  • Maire de Lorient (Morbihan), de 1981 à 1998
  • Conseiller municipal de Lorient (Morbihan), de 1977 à 2004
     

Autres fonctions
 

  • Président de la Conférence des régions périphériques maritimes d'Europe (CRPM) 2010
  • Président du SIVOM du Pays de Lorient (6 communes), puis du District du Pays de Lorient (10 communes), et enfin de la Communauté d'agglomération du Pays de Lorient (19 communes) de 1983 à 2004
  • Vice-président de la délégation française du Comité des Régions, 2005
  • Représentant au Bureau du Comité des Régions au titre des Régions, depuis 2005
     

Carrière
 

  • Universitaire, depuis 1973
  • Inspecteur général honoraire de l'Education nationale, depuis 1993
     

Cursus
 

  • Agrégé d'histoire contemporaine
Actualités du ministre

Restructurations Défense 2016

La décision ministérielle (DM) publiée le 31 juillet 2015 annonce l’accroissement des effectifs globaux du ministère, à hauteur de 2 300 postes et ne comporte aucune annonce lourde de dissolution de régiments ou de bases aériennes.

Les évolutions du contexte géostratégique survenues depuis la promulgation de l’actuelle Loi de programmation militaire (LPM) et les évènements intervenus sur le territoire national en janvier dernier ont en effet conduit le président de la République à décider de renforcer la posture de protection nationale mais également les capacités de renseignements et de Cyber Défense.

Téléchargez le dossier complet Restructurations du ministère de la Défense - Principales mesures 2016

Un plan d'urgence pour la protection des sites de munitions

Après le vol de munitions à Miramas constaté le 6 juillet dernier, le ministre de la Défense a saisi les autorités judiciaires. Il a également demandé à la nouvelle Direction de la protection des installations, moyens et activités de la défense (DPID) d’évaluer la protection des sites militaires de stockage de munitions.

Sur la base de cette évaluation, un plan d’urgence, dédié à la protection des sites de munitions, a été élaboré et validé par le ministre. Sa mise en œuvre sera supervisée par la DPID. Il comporte des mesures qui sont de 3 types : des mesures immédiates d’ores et déjà ordonnées, qui sont réalisées ou en cours de mise en œuvre ; des mesures urgentes visant à doter les sites les plus vulnérables de systèmes de vidéo-surveillance ; des mesures pérennes de reconstruction des magasins de stockage de munitions et de renforcement des capacités de détection des sites qui débuteront dès 2016 et entraîneront un surcoût d’environ 60 M€ sur cette annuité.

Alliance de Nexter Systems et KMW : naissance d’un leader européen de l’armement terrestre

L’entreprise française Nexter Systems et l’entreprise allemande KMW ont conclu leur rapprochement. Cette alliance, sous l’égide d’une société commune, donne naissance à un leader franco-allemand des technologies de l’armement terrestre et des munitions.

La création du nouveau groupe sera effective d’ici à la fin 2015, après la promulgation de la loi pour la croissance, l’activité et l’égalité des chances économiques, qui autorise ce rapprochement, et à l’issue des processus d’autorisations réglementaires usuels. Ce nouveau groupe représentera un chiffre d’affaires annuel de 2 milliards d’euros, un carnet de commandes de 9 milliards d’euros et un effectif de plus de 6 000 salariés. Il sera contrôlé à stricte parité par les actionnaires français et allemand et reposera sur une gouvernance équilibrée dans une logique industrielle de long terme.

Salon international du Bourget : visite du président de la République sur le stand du ministère de la Défense

Le président de la République s’est rendu lundi 15 juin sur le stand du ministère de la Défense lors de son déplacement au Salon international de l’aéronautique et de l’espace du Bourget. François Hollande a souligné que le Salon permettait de "montrer l’excellence française, confirmée par des contrats aussi bien militaires avec le Rafale, que civils avec les aéronefs d’Airbus." Il s'est aussi félicité que cette filière, qui représente "près de 200 000 emplois directs", 50 milliards d'euros de chiffre d'affaires, 20 milliards d'excédent commercial, ait créé l’an passé environ 10 000 emplois. "Nous avons bon espoir d’en créer presque autant dans l’année 2015." 

Vers une réforme de Polytechnique

Développement à l’international, diversification sociale, suppression du classement de sortie… Jean-Yves Le Drian a révélé quelques-unes des grandes mesures préconisées par le rapport de Bernard Attali  sur l’avenir de la prestigieuse École polytechnique. À l’occasion de la cérémonie de présentation et de passation du Drapeau à la promotion 2014, le ministre a rappelé que si "l’École polytechnique est la première école de France par l’attraction sans pareille qu’elle exerce sur des milliers de jeunes étudiants, parmi les meilleurs de notre pays, […] elle rencontre aussi, il faut le reconnaître, des critiques, dont certaines – je le dis comme je le pense – sont justes et d’autres disproportionnées."

L’école d’ingénieurs, sous tutelle du ministère de la Défense, a en effet fait l’objet d’une étude afin de réévaluer sa place et sa stratégie dans un monde de l’enseignement supérieur mondialisé où l’X – son surnom – est à la fois trop limitée en taille et trop peu visible à l’international.

D’ici à la fin de l’année, un plan stratégique sur Polytechnique sera soumis au ministre en partant des grandes orientations proposées par le rapport.

Lire le discours du ministre de la Défense

Lire le rapport - Réforme de Polytechnique

Actualisation de la LPM : Jean-Yves Le Drian présente le volet Marine

Dans le cadre du projet de loi d’actualisation de la loi de programmation militaire (LPM) 2014-2019, Jean-Yves Le Drian s’est rendu sur la base aéronavale de Lann-Bihoué (Morbihan). À cette occasion, il a présenté les principales mesures qui concernent la Marine nationale (voir le détail des mesures).

Dans un contexte international difficile qu’il n’a pas hésité à rappeler (menaces terroristes, crise ukrainienne, démonstrations de puissance de forces navales étrangères, trafics d’être humains, de migrants…), le ministre a estimé que la mer était aujourd’hui un "lieu d’expression 

d'une violence de plus en plus forte". À ce titre, il a rappelé que le chef de l’État avait décidé d’un effort supplémentaire pour la Défense, "à la hauteur des enjeux auxquels nous faisons face".

Décidée par la président de la République à la suite des attentats de début janvier, l’actualisation de la LPM prévoit une hausse de 3,8 milliards d’euros du budget de la Défense sur les 4 prochaines années. Le projet de loi d’actualisation de la LPM sera discuté en séance publique le jeudi 4 juin 2015.

Actualisation de la loi de programmation militaire 2014/2019

Les évolutions du contexte international survenues depuis 2013 et le niveau élevé d’engagement des forces armées qui en a résulté ont conforté les analyses du Livre blanc, mais ont également conduit au dépassement des seuils opérationnels fixés par ce dernier.

 À cet égard, les attaques de janvier 2015 ont apporté la tragique confirmation que la France, comme les autres États européens, était directement exposée à une menace terroriste en pleine expansion. L’ensemble de ces facteurs rendait d’autant plus nécessaire l’actualisation de la Loi de programmation militaire, prévue par la loi de programmation.

Grâce à des ressources financières en hausse, ce projet de loi réduit les déflations d’effectifs et porte un effort significatif sur les équipements clés au profit du renseignement et de l’action opérationnelle. Il prévoit également la rénovation de la concertation par la création des associations professionnelles nationales de militaires ainsi qu’un appel renforcé à la réserve militaire.

Ebola : "tous connectés" au centre de traitement pour les soignants de Conakry

Dès les premiers jours du déploiement de l'armée française en Guinée dans le cadre de la lutte contre Ebola, les experts des systèmes d'information et de communication et du soutien de quartier général ont mis en place un dispositif opérationnel adapté aux conditions atypiques de cette mission. Il doit permettre au personnel du centre de traitement pour les soignants, ainsi qu'aux patients pris en charge au centre, d'être en permanence connectés.

Le mandat actuellement déployé a pour mission de fiabiliser les réseaux de communication et de distribution d'énergie, de consolider la capacité de communiquer entre les patients, les soignants et le commandement en prenant en compte l'impact climatique et environnemental.

Frontex : la France répond à l’appel du Conseil européen

Face à la tragédie de la situation humanitaire en Méditerranée, le Conseil européen a décidé le 23 avril 2015 de renforcer la présence de l’Union européenne en mer, afin d’"éviter toute nouvelle perte de vies humaines".

Face à l’urgence de cette situation, le président de la République s’est engagé à mettre à disposition de l’agence Frontex un bâtiment de la marine nationale. L’aviso Commandant Birot a rejoint lundi 27 avril la zone de l’opération Triton où il patrouille dans un secteur s’étendant du sud de la Sicile au sud de l’Italie.

La France est ainsi parmi les premières nations européennes à répondre à l’appel du Conseil européen en fournissant un bâtiment à l’opération Triton. La rapidité de cette réponse est rendue possible grâce au dispositif permanent de la marine nationale en Méditerranée.

 

Le ministère de la Défense choisit son futur système de paie

Destiné à remplacer le système actuel Louvois, le marché de réalisation du logiciel de paie des militaires, Source Solde, d’un montant global de 128 millions d’euros, couvre la réalisation, la mise en service ainsi que la maintenance corrective et évolutive du système pendant dix ans.

La Marine nationale a été choisie pour mettre en service Source Solde à compter de 2017, après une période de tests s’échelonnant sur toute l’année 2016. À terme, lorsque ces tests auront établi que le nouveau système fonctionne parfaitement pour l’ensemble des armées et services, Source Solde remplacera totalement Louvois ainsi que le système Solde Air. Il gérera la solde de 250 000 militaires.

Cabinet du ministre
Les nominations de fonctions des cabinets sont effectuées à partir de leur parution au Journal officiel.
Ministère de la Défense
Adresse :
14, rue Saint-Dominique 75007 - Paris
Adresse postale :
75700 Paris - 07 SP - TEL 01 80 50 14 00
M. Jean-Claude MALLET
Conseiller auprès du ministre
JO du 05/09/14
M. Cédric LEWANDOWSKI
Directeur du cabinet civil et militaire
JO du 05/09/14
M. Paul SERRE
Directeur adjoint du cabinet civil et militaire
JO du 05/09/14
M. le vice-amiral d'escadre Jean CASABIANCA
Chef du cabinet militaire
JO du 10/07/15
M. Jean-Christophe LE MINH
Chef du cabinet civil
JO du 05/09/14
M. Hugo RICHARD
Chef adjoint du cabinet civil
JO du 01/10/14
M. Luis VASSY
Conseiller diplomatique
JO du 05/09/14
M. Philippe DECOUAIS
Conseiller pour les questions économiques, financières et budgétaires
JO du 05/09/14
Mme Anne-Sophie AVÉ
Conseillère sociale
JO du 05/09/14
M. Christophe SALOMON
Conseiller pour les affaires industrielles
JO du 05/09/14
Mme Anne-Chantal LE NOAN
Conseillère organisation et modernisation, patrimoine et développement durable
JO du 01/09/15
Mme Christine MOUNAU-GUY
Conseillère politique et parlementaire
JO du 05/09/14
Mme Gaël Le SAOUT
Conseillère pour les affaires réservées et la communication
JO du 01/10/14
Mme Loranne BAILLY
Conseillère pour les affaires territoriales
JO du 05/09/14
Mme Véronique LE GOFF
Conseillère pour la communication et les relations avec la presse
JO du 10/07/15
M. Geoffrey BOUQUOT
Conseiller technique pour les affaires industrielles
JO du 01/10/14
M. Laurent NAVES
Conseiller technique en charge des relations avec le Parlement et les élus
JO du 01/10/14

Liens secondaires