Ministre suivantMinistre précédent
Portrait de Jean-Marc Todeschini

Jean-Marc Todeschini

Secrétaire d’État auprès du ministre de la Défense, chargé des Anciens Combattants et de la Mémoire
Biographie

Jean-Marc Todeschini est né le 12 mars 1952 à Longwy (Meurthe-et-Moselle)

Fonction ministérielles
 

  • Secrétaire d'État aux Anciens Combattants et à la Mémoire auprès du ministre de la Défense, depuis le 21 novembre 2014
 

Fonctions électives
 

  • Sénateur de la Moselle (Lorraine) depuis le 23 septembre 2001, réélu le 25 septembre 2011
  • Conseiller municipal de Talange (Moselle) depuis mars 1983
  • Conseiller communautaire de Rives de Moselle
     

Fonctions politiques
 

  • Premier secrétaire de la fédération PS de la Moselle, de novembre 1993 à novembre 2012
     

Autres fonctions
 

  • Membre titulaire de l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe
  • Membre titulaire de la délégation française à l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe
  • Ancien conseiller régional (PS) de Lorraine (élu dans la Moselle), de 1998 à 2002
  • Chef de cabinet du secrétaire d'État aux Anciens Combattants devenu secrétaire d'État à la Défense chargé des Anciens combattants, de juin 1997 à septembre 2001
Actualités du ministre

Foot féminin : la France accueille la 1ere coupe du monde militaire

Quelques jours seulement avant le début de l’Euro 2016 qui aura lieu du 10 juin au 10 juillet, la France accueille une autre compétition internationale du ballon rond : la coupe du monde militaire de football féminin. Cette 1re édition aura lieu du 24 mai au 5 juin  dans 6 villes de Bretagne : Rennes, Cesson-Sévigné, Vannes, Saint-Malo, Saint-Brieuc et Chantepie.

Cette compétition verra s’affronter les équipes de 8 pays : Allemagne, Brésil, Cameroun, Canada, Corée du Sud, États-Unis, Pays-Bas et France. Vecteur de rayonnement pour les armées, cette compétition inédite constituera un moment de cohésion et mettra en exergue la place de la femme au sein du ministère de la Défense.

Chante ta Marseillaise et gagne ta caméra sportive !

Le ministère de la Défense a annoncé le lancement du concours "Chante Ta Marseillaise". Ce jeu destiné aux 18-25 ans est ouvert du 9 au 22 mai. Il propose d’interpréter à sa façon et en vidéo le premier couplet de la Marseillaise, sans en changer les paroles. Tous les styles musicaux sont acceptés. La proclamation des gagnants et la remise de prix aura lieu le 21 juin, lors de la Fête de la musique.

Pour participer, rien de plus simple. Il suffit de :

- se filmer en 60 secondes maximum ;

- chanter sa Marseillaise ;

- poster sa vidéo sur sa propre chaîne Youtube en titrant [#ChanteTaMarseillaise – titre de ton choix] ;

- remplir le formulaire d'inscription

- le renvoyer à l’adresse chantetamarseillaise2016@gmail.com entre le lundi 9 mai 0h et le dimanche 22 mai 23h59.

Mali : trois soldats morts au combat dans l'accomplissement de leur mission

Le mardi 12 avril, vers 09h20, un véhicule de l’avant blindé de la force Barkhane a sauté sur un engin explosif alors qu’il faisait route vers Tessalit (Mali), provoquant la mort, sur le coup, du soldat de 1re classe Mickaël Poo-Sing et blessant trois autres membres de l’équipage.

Malgré les soins qui leur ont été prodigués, le maréchal-des-logis Damien Noblet et le brigadier Michael Chauwin sont décédés des suites de leurs blessures dans la soirée du 12 avril.

L’armée de Terre rend hommage à ses trois frères d’armes morts pour la France, présente ses condoléances aux familles et à leurs proches et les assure de sa compassion et de son accompagnement.

Elle soutient également son camarade blessé, et a une pensée particulière pour sa famille et ses proches.

Chammal, Barkhane, Sangaris : points de situation au 31 mars

Chammal : cette semaine, les opérations aériennes de la force Chammal se sont concentrées sur l’appui des forces locales engagées dans des opérations de reconquête dans les vallées du Tigre et de l’Euphrate.

Bande sahelo-saharienne - Barkhane : dans cette zone, la situation est restée calme.

► République Centrafricaine - Sangaris : la semaine a été marquée par l’investiture du président Touadéra.

Cette cérémonie, qui marque la fin de la période de transition, vient concrétiser le succès de l’opération Sangaris. En un peu plus de 2 ans, l’engagement des forces françaises aura en effet permis à la Centrafrique de passer d’une situation de chaos à une phase de stabilisation. Pour Sangaris, la mission est donc accomplie.

Lire le communiqué

Chammal, Barkhane : point de situation au 17 mars

Les armées françaises assurent simultanément la défense du territoire national et la défense de l’avant, à l’extérieur de nos frontières. Ce dispositif mobilise près 13 000 militaires sur le territoire national et environ 7 500 en opérations extérieures (principalement dans la lutte contre le terrorisme au Sahel et au Levant), ainsi que 11 000 au sein des forces prépositionnées.

Point de situation du 17 mars 2016 des théâtres d'opérations.

Une nouvelle dynamique en faveur de la réserve

Le ministère de la Défense a organisé les Assises de la réserve militaire sur le thème "une nouvelle réserve pour de nouvelles menaces".

Alors que la Journée nationale du réserviste (JNR) 2016 revêt cette année une importance particulière, dans la mesure où elle marque le lancement d’une nouvelle dynamique en faveur de la réserve, Jean-Yves Le Drian a insisté sur l’importance des réservistes. "Plus que jamais, nous avons besoin des réservistes pour faire face à la menace terroriste" a-t-il rappelé avant d’énoncer des objectifs, à savoir "40 000 réservistes opérationnels avec une capacité permanente de déploiement de 1 000 réservistes par jour pour les missions de protection sur le territoire national" pour la fin de l’année 2018 au plus tard.

A ce titre, il a annoncé la création d’unités de réserve supplémentaires au sein de chaque armée : 4 sections de réserve et d’appui pour l’armée de l’Air, 21 compagnies Romeo pour la Marine nationale et 17 unités élémentaires de réserve pour l’armée de Terre. Une réserve de la cyberdéfense sera également mise en place en avril prochain avec comme objectif à l’été 2019, 400 réservistes opérationnels et 4 000 autres citoyens, "tous mobilisables en cas de cyber attaque majeure".

Chammal, Barkhane, Sangaris : points de situation au 11 février

- Chammal : en Irak, Daech reste sur une posture défensive, contenant la pression exercée par les forces de sécurité irakienne. En Syrie, l’organisation terroriste conduit principalement des actions d’opportunité.

- Barkhane : au Mali, la semaine a été marquée par une attaque terroriste, le 5 février à Tombouctou, contre un camp de l’Unpol(United Nations Police). Après plusieurs heures de combat, les forces armées maliennes (FAMa) ont réussi à neutraliser les terroristes qui avaient réussi à pénétrer dans ce camp récemment désaffecté.

Dans le reste de la bande sahelo-Saharienne, la situation sécuritaire n’a pas connu d’évolution majeure.

- Sangaris : en province comme à Bangui la situation sécuritaire reste calme. Les forces internationales restent vigilantes à l’approche des élections qui se dérouleront dimanche 14 février (2etour de l’élection présidentielle et 1ertour des élections législatives). Dans ce contexte, la Minusca a déployé un dispositif sécuritaire important pour assurer la bonne tenue des scrutins.

Chammal, Barkhane, Sangaris : points de situation du 4 février

► Chammal. Au cours de la semaine, les lignes de front n’ont pas connu d’évolution notable. Le groupe terroriste Daech reste sur une posture défensive.

3 500 militaires français luttent contre Daech. L’action de la force Chammal repose sur 2 piliers : une capacité de frappe aérienne dirigée contre Daech, en Irak comme en Syrie ; un pilier de formation au profit des forces irakiennes engagées au sol dans les combats contre le groupe terroriste.

► Barkhane. 3 500 militaires sont engagés dans l’opération Barkhane. Au cours des 15 derniers jours, la situation sécuritaire dans la bande sahélo-saharienne est restée calme. L’effort de Barkhane a porté sur la conduite d’opérations en partenariat avec les forces des pays du G5 Sahel.

► Sangaris. En RCA, la situation est demeurée calme, notamment à Bangui. Les forces internationales restent mobilisées à l’approche du 2e tour de l’élection présidentielle.

Lire l'intégralité du communiqué
 

Lancement de l'Année de la Marseillaise

En septembre 2015, le président de la République a annoncé que l’année 2016 serait consacrée à La Marseillaise. 2016 - Année de La Marseillaise permettra à chaque Français, et à la jeunesse en particulier, de se réapproprier le lien qui unit La Marseillaise et l’histoire de la Nation. Le ministère de la Défense et le ministère de l’Éducation nationale se mobilisent pour créer une saison culturelle, scientifique et pédagogique autour de La Marseillaise. Des actions interministérielles seront également menées avec la volonté commune d’entretenir et d’animer les liens indissociables entre la Nation, la Défense et la jeunesse.

Télécharger le dossier de presse "2016 - Année de la Marseillaise"

Jean-Marc Todeschini : "La cybersécurité est au coeur de nos enjeux de défense"

Jean-Marc Todeschini a ouvert le 8e Forum international de la cybersécurité. L’édition 2016 a traité en particulier le thème de la sécurité des données et sa dimension européenne.

Le secrétaire d'Etat a notamment rappelé que le ministère de la Défense s'est fixé pour axe un effort "sur la formation et l’entraînement à la cyberdéfense, tout en poursuivant un plan de recrutement ambitieux qui trouve une traduction concrète dans la réactualisation de la Loi de programmation militaire avec un objectif de recrutement de plus de 1500 personnes", et en particulier "un objectif de 500 cyber-spécialistes à l’horizon 2019", a-t-il poursuivi concernant la mise en œuvre effective du Pacte Défense Cyber, annoncé en février 2014 par Jean-Yves Le Drian.

Il a également rappelé la mise en place d’une réserve citoyenne cyberdéfense, portée par l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d'information, la gendarmerie et l’état-major des armées, permettant de mobiliser 4 000 personnes à terme, et 500 personnes dès 2016.

Lire le discours du secrétaire d'Etat

Lire aussi La Réserve citoyenne cyberdéfense : un réseau d’experts engagés

Cabinet du ministre
Les nominations de fonctions des cabinets sont effectuées à partir de leur parution au Journal officiel.
Secrétariat d'État aux Anciens Combattants et à la Mémoire
Adresse :
14, rue Saint-Dominique 75007 - Paris
Adresse postale :
75700 Paris - 07 SP - TEL 01 80 50 14 00
Cabinet
M. Jean-Robert LOPEZ
Directeur du cabinet
JO du 03/04/15
M. Benoît LEMAIRE
Chef de cabinet
JO du 03/01/15
M. Pascal JOSEPH
Conseiller chargé du monde combattant, des rapatriés et des harkis
JO du 05/12/14
M. Bruno GRUSELLE
Conseiller pour les relations internationales
JO du 05/12/14
M. Gaëtan BRUEL
Conseiller culture et lien armée-nation
JO du 05/12/14
M. Emmanuel HUMBERT
Conseiller territoires et prospective
JO du 10/12/14
M. Yoan HADADI
Conseiller parlementaire
JO du 10/12/14
M. Damien BALDIN
Conseiller politique mémorielle
JO du 25/09/15
M. Gilles LARA-ADELAÏDE
Conseiller budgétaire
JO du 03/03/16
Mme Corinne OBJOIS
Conseillère technique pour la programmation militaire et mémorielle
JO du 09/04/16