Ministre suivantMinistre précédent
Portrait de Geneviève Fioraso

Geneviève Fioraso

Secrétaire d’État à l’Enseignement supérieur et à la Recherche, auprès de la ministre de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche
Biographie

Geneviève Fioraso est née le 10 octobre 1954 à Amiens (Somme).

Fonctions ministérielles
 

  • Secrétaire d'État à l'Enseignement supérieur et à la Recherche auprès du ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, depuis avril 2014
  • Ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, de mai 2012 à mars 2014
     

 Fonctions Électives
 

  • Réélue députée de la première circonscription de l'Isère, le 17 juin 2012
  • Députée de la première circonscription de l'Isère, depuis juin 2007
  • Membre de la Commission des Affaires Économiques,
  • Membre de l'Office Parlementaire d'Évaluation des Choix Scientifiques et Technologiques (OPECST)
  • Rapporteur pour avis des budgets sur l'industrie, l'énergie, le développement durable, la recherche technologique en 2009, 2010 et 2011
  • Rapport sur l'évaluation de l'application de l'article 19 de la loi de programme pour la recherche avec Claude Birraux, député et Président de l'OPECST et Jean-Claude Etienne, sénateur – décembre 2008
  • Adjointe au maire de Grenoble à l'économie, l'innovation et au commerce de 2001 à 2008, puis chargée de l'université, de la recherche, de l'économie et des relations internationales, de 2008 à 2012
  • Première vice-présidente de Grenoble-Alpes-Métropole, de 2001 à 2012
     

Carrière
 

  • Cadre marketing à France Télécom Grenoble, en charge des marchés émergents dans le secteur social-santé, de 2001 à 2004
  • Directrice fondatrice de l'Agence régionale du numérique mise en place par le réseau des villes Rhône-Alpes, pour assurer la diffusion du numérique dans les PME de Rhône-Alpes, de 1999 à 2001
  • Directrice de cabinet de Michel Destot, député-maire de Grenoble. Suivi des dossiers de l'économie, de la recherche, enseignement supérieur, CHU et de l'innovation, de 1995 à 1999
  • Cadre de direction d'une start-up du CEA, Corys. En charge des projets européens et de recherche et développement, pour améliorer la sûreté des centrales nucléaires et thermiques, de 1989 à 1995
  • Co-fondatrice et administratrice d'Agiremploi, association d'insertion des jeune, en 1987
  • Assistante parlementaire d'Hubert Dubedout, en 1983
  • Chargée d'information au cabinet d'Hubert Dubedout, maire de Grenoble, de 1979 à 1983
  • Professeur d'anglais dans une zone prioritaire puis au Gréta d'Amiens auprès de jeunes décrocheurs, de 1975 à 1978
Actualités de la ministre

Maladies rares : la France au cœur des engagements européens en matière de soins et de recherche

A l'occasion de la 8e édition de la journée internationale des maladies rares, le Gouvernement a confirmé sa volonté de maintenir la France au premier rang en matière de soins et de recherche.

Marisol Touraine et Geneviève Fioraso ont confié l'évaluation du 2e plan national sur les maladies rares, lancé le 28 février 2011, au Haut Conseil de la santé publique et au Haut Conseil de l'évaluation, de la recherche et de l'enseignement supérieur. Leurs recommandations sont attendues pour le dernier trimestre 2015 et serviront de base pour établir les suites à donner au plan, dans le cadre de la Stratégie nationale de santé. Dans ce cadre, les ministres ont décidé de prolonger jusqu'au 31 décembre 2016 le 2e plan national sur les maladies rares.

Le gouvernement s'engage pour que la France conserve un rôle déterminant dans la création de réseaux européens de référence, dans la continuité des filières de santé réservées aux maladies rares, ainsi que dans la création d'un registre européen, dans la continuité de la banque nationale de données.

L'enseignement professionnel innove : de nouveaux "Campus des métiers et des qualifications"

Regroupant des établissements d’enseignement secondaire et d’enseignement supérieur, les campus des métiers et des qualifications associent, au sein d’un partenariat renforcé, des entreprises, des laboratoires de recherche, soutenus par les conseils régionaux et les entreprises.

Ce troisième appel à projets permettra de créer de nouveaux Campus qui compléteront l’offre déjà proposée par les 31 Campus existants, issus des deux premières vagues de labellisation.

L'enseignement professionnel, qui accueille chaque année plus de 800 000 élèves, du CAP au master professionnel en passant par le bac pro, traduit ainsi la modernisation des relations entre le monde de l'éducation et le monde de l'économie, au service de l'insertion professionnelle des jeunes.

"Agriculture-Innovation 2025" : un consortium pour consolider le secteur du biocontrôle

A l'initiative de l'Institut national de la recherche agronomique (Inra), plusieurs acteurs publics et privés de la recherche, de la recherche-développement et de l'innovation s'associent pour créer un consortium public-privé sur le biocontrôle.

Cette initiative correspond à l'une des 5 priorités thématiques du plan "Agriculture-Innovation 2025" annoncé le 20 février 2015. Elle vise à coordonner les acteurs du biocontrôle dans le double objectif d'offrir aux utilisateurs, en premier lieu les agriculteurs, des méthodes alternatives en matière de produits phytosanitaires, et de contribuer à la consolidation du secteur français du biocontrôle, source de richesses et d'emplois. 

L’Etat renouvelle son soutien financier à hauteur de 104 M€ pour 5 Satt

Après une évaluation positive, l’Etat renouvelle son soutien financier à hauteur de 104 M€ en faveur des 5 premières Sociétés d’accélération du transfert de technologies (Satt) créées en 2012.

Le transfert de technologie est un moteur clé de l’innovation. Trois ans après la mise en place d’un programme de grande envergure dédié à l’accélération du transfert de technologies issues des laboratoires de recherche publics avec la création en plusieurs vagues de 14 Satt, l’Etat a décidé de doter 5 d’entre elles de nouveaux moyens financiers. Cette dotation leur permettra de continuer à soutenir des projets en phase de maturation pour les trois prochaines années.

Satt Conectus : 18M€ (Alsace)

Satt Sud Est : 22M€ (Paca, Corse)

Satt Toulouse Tech Transfer : 24M€ (Midi-Pyrénées)

Satt Lutech : 18M€ (Ile-de-France)

Satt Idf-innov : 18M€ (Ile-de-France)

 

Elaboration du plan Agriculture - Innovation 2025

Stéphane Le Foll, Najat Vallaud-Belkacem et Geneviève Fioraso confient une mission à 5 personnalités dans les domaines de la recherche, de l'innovation et du développement, dans l'objectif d'élaborer un plan "Agriculture - Innovation 2025".

Ce plan identifiera les modalités de mobilisation des établissements et des dispositifs de recherche et de développement ainsi que les actions à mettre en œuvre notamment dans les domaines de l'agro-écologie, du biocontrôle, des agroéquipements, du développement de l'agriculture numérique et de la bioéconomie. L'ensemble des acteurs de la "recherche-développement innovation" et particulièrement les professionnels de l'agriculture et de l'industrie et les administrations concernées seront associés.

Un rapport sera remis aux ministres en septembre 2015.

Investissements d’avenir : 2 premiers appels à projets dans les secteurs agricole et agroalimentaire

Piloté par le Commissariat général à l’Investissement (CGI), le Programme d’investissements d’avenir permet à la France d’accroître sa compétitivité en soutenant l’investissement et l’innovation des entreprises et en accélérant l’adaptation des secteurs d’activité aux mutations économiques et à la concurrence internationale. C’est un enjeu fort en particulier dans les secteurs agricoles et agroalimentaires, où la France se doit d’investir pour saisir les opportunités en termes de marchés tout en apportant des solutions d’avenir aux défis alimentaire, économique, environnemental et social. C’est pourquoi le Gouvernement a décidé de mobiliser une enveloppe dédiée de 120M€ au sein du 2nd programme d’Investissements d’avenir au travers d’une action spécifique "projets agricoles et agroalimentaires d’avenir" mise en œuvre par l’établissement public FranceAgriMer.

Les 2 premiers appels à projet dans le cadre de cette action :

- "Reconquête de la compétitivité des outils d’abattage et de découpe"Doté de 20M€ et ouvert jusqu’au 29 janvier 2016 ;

- "Modernisation des serres et des équipements dans les secteurs maraîcher et horticole". Doté de 14M€, ouvert jusqu’au 26 février 2016.

Contrôle d'assiduité des étudiants boursiers

Suite au rapport public annuel de la Cour des Comptes faisant des observations sur la question du contrôle d'assiduité sur les bourses sociales, Geneviève Fioraso tient à apporter des précisions et rappeler que le droit aux bourses ne s'exerce pas sans contreparties.

Les chiffres relatifs au taux d'assiduité aux examens, qui signalent l'obtention d'une note supérieure à 0, ne permettent pas d'étayer l'existence d'une population d'étudiants qui ne seraient inscrits à l'université que pour le seul bénéfice des bourses : 86,7 % en licence générale, 92,6 % en licence professionnelle, 95,4 % en I.U.T. et 95,7 % en PACES. Il est à préciser que le différentiel avec le nombre d'inscrits s'explique par les inscriptions multiples, le contrôle continu, les dispenses accordées à certains étudiants (salariés et sportifs de haut niveau), ou l'entrée précoce sur le marché du travail. 

Le secrétariat d'Etat a accompagné l'augmentation des bourses, de 458 millions d'euros sur 3 ans, d'un contrôle plus rigoureux de l'assiduité des étudiants et n'a pas hésité à suspendre les versements en cas de manquement.

Lancement de la campagne contrats doctoraux handicap 2015

Dans le cadre de sa politique dans le domaine du handicap, le ministère de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche lance la campagne 2015 des contrats doctoraux handicap. 25 contrats sont proposés à des étudiants handicapés porteurs d'un projet de thèse et reconnus bénéficiaires de l'obligation d'emploi.

Les objectifs sont de favoriser l'émergence d'un vivier de personnes handicapées titulaires d'un doctorat pour : répondre aux exigences du marché du travail ; inciter les étudiants handicapés à poursuivre leurs cursus au plus haut niveau de formation.

Mobilisation de l'enseignement supérieur et de la recherche pour les valeurs de la République

Dans le cadre de la "Grande mobilisation de l'Ecole" pour les valeurs de la République, Geneviève Fioraso a réuni, mardi 10 février, les représentants des Conférences de l'enseignement supérieur. Parmi les initiatives les plus significatives déjà prises ou en passe de l'être, elle a insisté sur :

- le renforcement des actions favorisant la réussite de tous les étudiants et notamment des jeunes issus des milieux les plus modestes ;

- la promotion du service civique dans l'enseignement supérieur ;

- le soutien à l'engagement étudiant ;

- le développement des actions d'enseignement en milieu carcéral... ;

- ces actions s'accompagnent également d'une mobilisation de la recherche pour éclairer la société sur les facteurs de radicalisation, sur les fractures qui la traversent.

Succès de la mission IXV : l'Europe et la France confirment leur excellence en matière d'exploration spatiale

C’est depuis le Centre de Contrôle de la Mission, opéré par ALTEC à Turin, sur le site de Thales Alenia Space Italy, que Geneviève Fioraso a suivi, avec sa collègue italienne Stefania Giannini, ministre de l’Education et de la Recherche, le lancement depuis le Centre Spatial Guyanais, par le lanceur Vega opéré par Arianespace, puis l’amerrissage du démonstrateur de rentrée atmosphérique européen IXV.


La réussite de cette mission marque également le début d’une nouvelle aventure spatiale puisque, les états membres de l’ESA, lors de la ministérielle de Luxembourg, ont confirmé leur ambition en s’engageant sur le programme PRIDE (Program for Reusable In Orbit Demonstrator), dont l’ESA va engager les premières études, grâce à un financement de 14 millions d'euros.

Cabinet de la ministre
Les nominations de fonctions des cabinets sont effectuées à partir de leur parution au Journal officiel.
Secrétariat d’État à l’Enseignement supérieur et à la Recherche
Adresse :
21, rue Descartes 75005 - Paris
Adresse postale :
TEL 01 55 55 10 10
M. Christophe STRASSEL
Directeur du cabinet
JO du 04/09/14
M. Sylvain LAVAL
Chef de cabinet, conseiller parlementaire
JO du 04/09/14
M. Jean-Paul de GAUDEMAR
Conseiller spécial
JO du 11/09/14
M. David PHILIPONA
Directeur de cabinet adjoint en charge de la recherche, de l'innovation, de l'espace et des relations avec les entreprises
JO du 11/09/14
Mme Anne PEYROCHE
Conseillère chargée de la recherche
JO du 11/09/14
Mme Delphine CHENEVIER
Conseillère presse et affaires réservées
JO du 11/09/14
M. Jean-Baptiste PRÉVOST
Conseiller social et vie étudiante
JO du 03/10/14
Mme Elsa COMBY
Conseillère diplomatique
JO du 25/10/14
M. Raphaël KELLER
Conseiller en charge du numérique
JO du 25/10/14
M. François LEMOINE
Conseiller santé, recherche et formation médicale
JO du 02/12/14

Liens secondaires