Ministre suivantMinistre précédent
Photo de François Rebsamen

François Rebsamen

Ministre du Travail, de l’Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social
Biographie

François Rebsamen est né le 25 juin 1951 à Dijon (Côte-d’Or).

Fonction ministérielle
 

  • Ministre du Travail, de l’Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social, depuis le 26 août 2014
Voir le décret n° 2014-1032 du 11 septembre 2014 relatif aux attributions du ministre du Travail, de l'Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social
 
  • Ministre du Travail, de l’Emploi et du Dialogue social, d'avril 2014 au 25 août 2014
 

Fonctions électives
 

  • Sénateur de Côte-d’Or, depuis septembre 2008
  • Maire de Dijon, de 2001 à 2014
  • Conseiller général de Côte-d’Or, de 1998 à octobre 2008
     

Autres fonctions
 

  • Président du groupe socialiste du Sénat, depuis octobre 2011
  • Président de l'association des maires de Côte-d'Or, depuis 2001
  • Directeur-adjoint au cabinet de Laurent Fabius, en 1992 et 1993
  • Chef de cabinet de Pierre Joxe, ministre de l’Intérieur, de 1984 à 1986 puis de 1988 à 1991

Carrière
 

  • Sous-préfet hors cadre
     

Ouvrages
 

  • De François à Ségolène, livre d’entretiens avec le journaliste Philippe Alexandre, 2007
Actualités du ministre

Les demandeurs d'emploi en novembre 2014

En novembre, le nombre de demandeurs d’emploi inscrit à Pôle Emploi en catégorie A augmente de 0,8%, soit 27 400 personnes supplémentaires, pour s’établir à 3,48 millions. La hausse est plus limitée pour les jeunes, soulignant à nouveau l’effet positif des emplois d’avenir ; elle est plus forte pour les seniors (+1% sur un mois).

L’amélioration de la conjoncture en 2015 s’accompagnera de la poursuite d’une politique de lutte contre le chômage offensive.

C’est dans cet esprit que la nouvelle convention tripartite entre l’Etat, l’Unédic et Pôle emploi a été élaborée. Signée le 18 décembre 2014, cette convention a pour objectif d’accélérer le retour et l’accès à l’emploi avec une attention particulière portée au chômage de longue durée.

L’accompagnement des demandeurs d’emploi sera plus personnalisé grâce à un meilleur diagnostic de leur situation et de leurs besoins dès l’inscription. Le nombre de demandeurs d’emploi en "accompagnement intensif" sera doublé d’ici 2017 afin de mieux accompagner les plus fragiles et l’offre de services aux entreprises sera améliorée par la mise en place de conseillers dédiés.

Ces mesures s’ajouteront à celles favorisant le maintien ou l’insertion dans l’emploi qui seront mises en œuvre dès début 2015 (445 000 contrats aidés, déploiement de la Garantie jeunes à 50 000 bénéficiaires, mise en œuvre du compte personnel de formation) et à la dynamique du Pacte de Responsabilité et de Solidarité.

Pôle emploi : un accompagnement plus efficace pour les demandeurs d'emploi

Signature convention Etat,@unedic, @pole_emploi: un accompagnement plus efficace pour les demandeurs d’emplois http://bit.ly/1Acsx7N

La nouvelle convention stratégique signée par l’Etat, Pôle emploi et l’Unedic fixe les grandes orientations de Pôle emploi de 2015 à 2018. Elles comportent des avancées majeures : un diagnostic plus approfondi permettant de personnaliser l’accompagnement des demandeurs d’emploi en fonction de leur éloignement du marché du travail ; un démarrage plus rapide de l’accompagnement qui n’excédera pas 4 semaines après la demande d’inscription ; un doublement du nombre de demandeurs d’emploi en "accompagnement intensif " qui doit passer de 230 000 à 460 000 d’ici à 2017 ; des services web plus performants et plus complets ; des conseillers experts dédiés aux entreprises.

Revalorisation du Smic au 1er janvier 2015

En application des mécanismes légaux de revalorisation, le taux horaire du Smic sera porté, au premier janvier prochain, à 9,61 euros brut contre 9,53 euros depuis le 1er janvier 2014, soit 1457.52 euros brut mensuels sur la base de la durée légale de 35 heures hebdomadaires. Cette revalorisation se montera donc à +0,8%.

Le minimum garanti sera quant à lui relevé de 0,2 % au titre de l’inflation et s’établira donc à 3,52 euros au 1er janvier 2015.

Les années d'apprentissage entièrement prises en compte pour les droits à la retraite

Publié au Journal officiel du 17 décembre, le décret prévu par la loi du 20 janvier 2014 garantissant l’avenir et la justice du système de retraites permet aux apprentis de valider autant de trimestres de retraite que de trimestres d’apprentissage. Aujourd’hui, les apprentis valident souvent moins de 4 trimestres au titre de la retraite, parfois un seul trimestre par année d’apprentissage. Désormais, c’est la totalité de la période passée en apprentissage qui leur permettra de valider des trimestres.

La mesure entrera en vigueur, de façon rétroactive, pour les périodes d’apprentissage à compter du 1er janvier 2014.

Cabinet du ministre
Les nominations de fonctions des cabinets sont effectuées à partir de leur parution au Journal officiel.
Ministère du Travail, de l’Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social
Adresse :
Hôtel du Châtelet - 127 rue de Grenelle 75007 - Paris
Adresse postale :
101, rue de Grenelle 75007 - Paris 07 - TEL 01 44 38 38 38
Mme Marie d'OUINCE
Conseillère spéciale, conseillère presse et communication
JO du 16/09/14
M. Pierre-André IMBERT
Directeur du cabinet
JO du 02/09/14
M. Fabian FORNI
Conseiller auprès du ministre, chef de cabinet
JO du 02/09/14
Mme Fabienne COSTA
Conseillère auprès du ministre, chargée des élus
JO du 16/09/14
Mme Bethânia GASCHET
Directrice adjointe du cabinet
JO du 16/09/14
M. Thomas AUDIGÉ
Directeur adjoint du cabinet
JO du 16/09/14
M. Jérémy HOUSTRAËTE
Conseiller "service public de l'emploi"
JO du 16/09/14
Mme Céline JAEGGY-ROULMANN
Conseillère "insertion professionnelle, emploi des seniors et des personnes handicapées"
JO du 16/09/14
Mme Annaïck LAURENT
Conseillère "qualité de vie au travail, administration générale"
JO du 16/09/14
Mme Myriam METAIS
Conseillère budgétaire et simplification
JO du 16/09/14
Mme Delphine PRADY
Conseillère "économie de l'emploi, affaires européennes et internationales"
JO du 16/09/14
M. Romain RAQUILLET
Conseiller "entreprises et mutations économiques"
JO du 16/09/14
M. Damien RANGER
Conseiller parlementaire
JO du 16/09/14
Mme Nadine RICHARD
Conseillère "formation professionnelle, alternance"
JO du 16/09/14
Mme Mathilde TOURNIER
Conseillère "politiques territoriales et financements communautaires"
JO du 16/09/14
Mme Marguerite MOLEUX
Conseillère "relations avec les branches et les entreprises, affaires européennes et internationales"
JO du 30/10/14
M. Nicolas COSTES
Conseiller "économie du travail et de l'emploi"
JO du 30/10/14

Liens secondaires