Ministre suivantMinistre précédent
Photo de François Rebsamen

François Rebsamen

Ministre du Travail, de l’Emploi et du Dialogue social
Biographie

François Rebsamen est né le 25 juin 1951 à Dijon (Côte-d’Or).

Fonction ministérielle
 

  • Ministre du Travail, de l’Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social, depuis le 26 août 2014
Voir le décret n° 2014-1032 du 11 septembre 2014 relatif aux attributions du ministre du Travail, de l'Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social
 
  • Ministre du Travail, de l’Emploi et du Dialogue social, d'avril 2014 au 25 août 2014
 

Fonctions électives
 

  • Sénateur de Côte-d’Or, depuis septembre 2008
  • Maire de Dijon, de 2001 à 2014
  • Conseiller général de Côte-d’Or, de 1998 à octobre 2008
     

Autres fonctions
 

  • Président du groupe socialiste du Sénat, depuis octobre 2011
  • Président de l'association des maires de Côte-d'Or, depuis 2001
  • Directeur-adjoint au cabinet de Laurent Fabius, en 1992 et 1993
  • Chef de cabinet de Pierre Joxe, ministre de l’Intérieur, de 1984 à 1986 puis de 1988 à 1991

Carrière
 

  • Sous-préfet hors cadre
     

Ouvrages
 

  • De François à Ségolène, livre d’entretiens avec le journaliste Philippe Alexandre, 2007
Actualités du ministre

Installation du Comité de suivi de l'emploi dans les secteurs agricole et agroalimentaire

Ce Comité de suivi s’inscrit dans la démarche gouvernementale de suivi du Pacte de responsabilité et de solidarité pour les filières de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt. La réunion de lancement a permis de partager les évaluations de l’impact des mesures du Pacte pour la compétitivité de ces filières : en 2017, à l’issue de la mise en œuvre de l’ensemble des mesures du Pacte, les secteurs agricole et agroalimentaire bénéficieront de 1,8 Md€ d’allègements supplémentaires de charges par rapport à 2012, pour un total de 3,6 Md€, soit un doublement du soutien public attribués à ces secteurs sur la période 2012-2017. Elle a également permis aux partenaires sociaux de faire un bilan d’étape de la mise en œuvre des engagements contractualisés depuis 2 ans sur la problématique de l’emploi.

Compte pénibilité : les décrets de mise en oeuvre sont publiés

Les décrets mettant en œuvre le compte personnel de prévention de la pénibilité sont publiés au JO du 10 octobre. Ils précisent les solutions concrètes pour mettre en œuvre le compte pour les salariés et les employeurs. Le décret fixant la liste des facteurs d’exposition aux risques professionnels entrera en vigueur en 2 temps : au 1er janvier 2015 pour 4 facteurs (milieu hyperbare, travail de nuit, travail en équipes successives alternantes, travail répétitif) ; au 1er janvier 2016 pour les 6 autres facteurs.

Un point d’étape sera établi à l’été 2015 qui permettra d’apporter, en concertation avec les partenaires sociaux, les adaptations éventuellement nécessaires concernant les seuils, leur mesure et leur mise en œuvre.

 

Tout savoir sur l'apprentissage

Pour les jeunes, l’apprentissage c’est une formation solide, qui allie théorie et pratique et favorise leur insertion sur le marché du travail. A l’issue de leur contrat, 60 % des apprentis trouvent un emploi en CDI.


Pour les entreprises, l’apprentissage c’est former et employer des jeunes pour les faire grandir en même temps qu’elles. Pour recruter des collaborateurs formés ou pour transmettre son entreprise, l’apprentissage est une solution à court et à long terme.


De nouvelles aides à l’embauche ont été créées pour permettre aux chefs d’entreprise de développer leur entreprise avec l’apprentissage.

Apprentissage : l'entrée en vigueur des nouvelles aides doit convaincre de recruter massivement des apprentis

A la suite des décisions prises par le président de la République lors de la réunion de mobilisation pour l'apprentissage du 19 septembre dernier, le ministre du Travail fait savoir que les aides aux entreprises vont faire l’objet d’un amendement à la loi de finances et les premiers versements aux employeurs interviendront dès janvier 2015. L’amendement déposé actera l’évolution des modalités d’attribution de l’aide de 1000 euros au recrutement d’un apprenti annoncée par le Président de la République.
Ce nouveau dispositif financier devrait convaincre les entreprises, de s’engager dans l’apprentissage ou d’en développer l’usage.

Cabinet du ministre
Les nominations de fonctions des cabinets sont effectuées à partir de leur parution au Journal officiel.
Ministère du Travail, de l’Emploi et du Dialogue social
Adresse :
Hôtel du Châtelet - 127 rue de Grenelle 75007 - Paris
Adresse postale :
101, rue de Grenelle 75007 - Paris 07 - TEL 01 44 38 38 38
Mme Marie d'OUINCE
Conseillère spéciale, conseillère presse et communication
JO du 16/09/14
M. Pierre-André IMBERT
Directeur du cabinet
JO du 02/09/14
M. Fabian FORNI
Conseiller auprès du ministre, chef de cabinet
JO du 02/09/14
Mme Fabienne COSTA
Conseillère auprès du ministre, chargée des élus
JO du 16/09/14
Mme Bethânia GASCHET
Directrice adjointe du cabinet
JO du 16/09/14
M. Thomas AUDIGÉ
Directeur adjoint du cabinet
JO du 16/09/14
M. Jérémy HOUSTRAËTE
Conseiller "service public de l'emploi"
JO du 16/09/14
Mme Céline JAEGGY-ROULMANN
Conseillère "insertion professionnelle, emploi des seniors et des personnes handicapées"
JO du 16/09/14
Mme Annaïck LAURENT
Conseillère "qualité de vie au travail, administration générale"
JO du 16/09/14
Mme Myriam METAIS
Conseillère budgétaire et simplification
JO du 16/09/14
Mme Delphine PRADY
Conseillère "économie de l'emploi, affaires européennes et internationales"
JO du 16/09/14
M. Romain RAQUILLET
Conseiller "entreprises et mutations économiques"
JO du 16/09/14
M. Damien RANGER
Conseiller parlementaire
JO du 16/09/14
Mme Nadine RICHARD
Conseillère "formation professionnelle, alternance"
JO du 16/09/14
Mme Mathilde TOURNIER
Conseillère "politiques territoriales et financements communautaires"
JO du 16/09/14

Liens secondaires