Ministre suivantMinistre précédent
Photo de François Rebsamen

François Rebsamen

Ministre du Travail, de l’Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social
Biographie

François Rebsamen est né le 25 juin 1951 à Dijon (Côte-d’Or).

Fonction ministérielle
 

  • Ministre du Travail, de l’Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social, depuis le 26 août 2014
Voir le décret n° 2014-1032 du 11 septembre 2014 relatif aux attributions du ministre du Travail, de l'Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social
 
  • Ministre du Travail, de l’Emploi et du Dialogue social, d'avril 2014 au 25 août 2014
 

Fonctions électives
 

  • Sénateur de Côte-d’Or, depuis septembre 2008
  • Maire de Dijon, de 2001 à 2014
  • Conseiller général de Côte-d’Or, de 1998 à octobre 2008
     

Autres fonctions
 

  • Président du groupe socialiste du Sénat, depuis octobre 2011
  • Président de l'association des maires de Côte-d'Or, depuis 2001
  • Directeur-adjoint au cabinet de Laurent Fabius, en 1992 et 1993
  • Chef de cabinet de Pierre Joxe, ministre de l’Intérieur, de 1984 à 1986 puis de 1988 à 1991

Carrière
 

  • Sous-préfet hors cadre
     

Ouvrages
 

  • De François à Ségolène, livre d’entretiens avec le journaliste Philippe Alexandre, 2007
Actualités du ministre

Vers une réforme de l'épargne salariale : remise du rapport de Christophe Castaner

Le Conseil d’orientation de la participation, de l’intéressement, de l’épargne salariale et de l’actionnariat salarié a achevé ses travaux relatifs à la réforme de l’épargne salariale et remis un rapport comportant 31 propositions. Sur la base de ce rapport et de ces recommandations, le Gouvernement consultera les partenaires sociaux pour confirmer leurs attentes et propositions sur ce sujet. Il formulera des propositions d’ici à la fin d’année, qui seront intégrées au projet de loi pour l’activité au 1er trimestre 2015, lors de son examen par le Parlement.

La réforme de l’épargne salariale devra répondre à 3 objectifs : simplification des dispositifs d’épargne salariale ;  extension de l’épargne salariale, notamment aux PME ; meilleur financement de l’économie.

Lire le rapport.


L'apprentissage, une solution d'avenir

Une Enquête Opinionway pour Agefa-PME révèle que plus de la moitié des jeunes n’ayant jamais été apprentis regrettent ce choix et ce pourcentage monte à 73% chez les jeunes demandeurs d’emploi.
Pour tout savoir sur l'apprentissage, formation qui allie théorie et pratique et favorise l’insertion des jeunes sur le marché du travail (à l’issue de leur contrat, 60 % des apprentis trouvent un emploi en CDI),  lire le dossier du ministère du Travail : Apprentissage 

et sur gouvernement.fr : Le plan de relance de l'apprentissage.

Comprendre la réforme de la formation professionnelle

En créant les conditions pour préparer des salariés mieux formés, plus qualifiés, aux métiers et aux technologies d’aujourd’hui et de demain, la loi du 5 mars 2014 relative à la formation professionnelle, issue de l’accord national interprofessionnel du 14 décembre 2013, favorise le développement des compétences et la compétitivité des entreprises.

Découvrez les grands enjeux de la réforme : les 7 principales avancées de la loi ; la réforme de la formation professionnelle, un investissement stratégique pour les entreprises.

François Rebsamen : "Sur le handicap, l'engagement des petites entreprises est réel"

Le ministre du Travail fait le point sur l'emploi des personnes handicapées à l'occasion d'un numéro spécial du "Parisien Economie". Il rappelle que "130 600 travailleurs handicapés sont employés par des établissements privés de moins de 20 salariés. A titre comparatif, on recense 370 900 travailleurs handicapés dans les 100 110 établissements assujettis à l'obligation d'emploi. Ce chiffre traduit un engagement réel des chefs de petite entreprise". Il précise par ailleurs qu'"en 2015, le ministère du Travail va consacrer 621 millions d'euros pour l'ensemble des dispositifs en faveur des travailleurs handicapés, soit une progression de plus de 21 % par rapport à 2012".

Cabinet du ministre
Les nominations de fonctions des cabinets sont effectuées à partir de leur parution au Journal officiel.
Ministère du Travail, de l’Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social
Adresse :
Hôtel du Châtelet - 127 rue de Grenelle 75007 - Paris
Adresse postale :
101, rue de Grenelle 75007 - Paris 07 - TEL 01 44 38 38 38
Mme Marie d'OUINCE
Conseillère spéciale, conseillère presse et communication
JO du 16/09/14
M. Pierre-André IMBERT
Directeur du cabinet
JO du 02/09/14
M. Fabian FORNI
Conseiller auprès du ministre, chef de cabinet
JO du 02/09/14
Mme Fabienne COSTA
Conseillère auprès du ministre, chargée des élus
JO du 16/09/14
Mme Bethânia GASCHET
Directrice adjointe du cabinet
JO du 16/09/14
M. Thomas AUDIGÉ
Directeur adjoint du cabinet
JO du 16/09/14
M. Jérémy HOUSTRAËTE
Conseiller "service public de l'emploi"
JO du 16/09/14
Mme Céline JAEGGY-ROULMANN
Conseillère "insertion professionnelle, emploi des seniors et des personnes handicapées"
JO du 16/09/14
Mme Annaïck LAURENT
Conseillère "qualité de vie au travail, administration générale"
JO du 16/09/14
Mme Myriam METAIS
Conseillère budgétaire et simplification
JO du 16/09/14
Mme Delphine PRADY
Conseillère "économie de l'emploi, affaires européennes et internationales"
JO du 16/09/14
M. Romain RAQUILLET
Conseiller "entreprises et mutations économiques"
JO du 16/09/14
M. Damien RANGER
Conseiller parlementaire
JO du 16/09/14
Mme Nadine RICHARD
Conseillère "formation professionnelle, alternance"
JO du 16/09/14
Mme Mathilde TOURNIER
Conseillère "politiques territoriales et financements communautaires"
JO du 16/09/14
Mme Marguerite MOLEUX
Conseillère "relations avec les branches et les entreprises, affaires européennes et internationales"
JO du 30/10/14
M. Nicolas COSTES
Conseiller "économie du travail et de l'emploi"
JO du 30/10/14

Liens secondaires