Ministre suivantMinistre précédent
Portrait de Fleur Pellerin

Fleur Pellerin

Ministre de la Culture et de la Communication
Biographie

Fleur Pellerin est née le 29 août 1973, à Séoul (Corée du Sud).

Fonctions ministérielles
 

  • Ministre de la Culture et de la Communication, depuis le 26 août 2014
  • Secrétaire d'État chargée du Commerce extérieur, de la promotion du Tourisme et des Français de l’étranger, auprès du ministre des Affaires étrangères et du Développement international, depuis avril 2014
  • Ministre déléguée aux PME, à l’Innovation et à l’Économie numérique, de mai 2012 à mars 2014  
     

Fonctions politiques
 

  • Membre de l'équipe de campagne de François Hollande pour l'élection présidentielle de 2012 chargée du pôle "Société et économie numériques"
     

Autres fonctions
 

  • Ancienne présidente du Club XXIe siècle, membre du bureau
  • Ancienne trésorière des Entretiens de l'excellence, membre du bureau
  • Administratrice de l'association Unis-Cité
  • Ancienne administratrice de la Fondation de Royaumont
  • Ancienne membre de la commission des sanctions de l'ARJEL
  • Ancienne membre du conseil d'administration de la chaîne Public Sénat
  • Ancienne membre du comité diversité de France Télévisions
  • Membre des jurys de la prep’Ena intégrée de l’Ecole nationale d'administration et des épreuves d’admissibilité de la filière ZEP de l'Institut d'études politiques de Paris
     

Carrière
 

  • Auditrice puis conseillère référendaire à la Cour des comptes, depuis 2009
  • Directrice associée à Tilder (cabinet de conseil en stratégie de communication), de 2007 à 2008
  • Missions d'audit externe dans le cadre du commissariat aux comptes des Nations Unies en Irak, à New-York et Genève
  • Rapporteur auprès de la Commission permanente de contrôle des Sociétés de perception des droits d'auteur (SPRD), de 2001 à 2005
     

Cursus
 

  • Élève à l'École nationale d'administration, promotion Averroès
  • Diplômée de l'École supérieure des sciences économiques et commerciales (Essec)
  • Diplômée de l'Institut d'études politiques de Paris
Actualités de la ministre

Stratégie nationale pour l'architecture : Fleur Pellerin fera ses propositions en septembre

Stratégie nationale pour l'#architecture : @fleurpellerin salue l’engagement des auteurs et contributeurs http://bit.ly/1TP6zBq

Les animateurs et rapporteurs des groupes de travail relatifs à la "Stratégie nationale pour l’architecture" ont achevé leurs travaux.

Fleur Pellerin salue leur engagement. Leurs réflexions se poursuivront par des échanges avec les professionnels et constitueront la base des propositions en faveur de l'architecture que la ministre présentera en septembre au Gouvernement, après une concertation interministérielle faisant le lien avec les différentes politiques économiques, urbaines, écologiques et d’aménagement du territoire.

Evaluation de la politique de développement des ressources propres des organismes culturels de l’Etat

Dans le cadre de la modernisation de l’action publique, une  évaluation relative à la politique de développement des ressources propres des organismes culturels de l’Etat a été confiée en août 2014 à l’Inspection générale des finances et à l’Inspection générale des affaires culturelles.

Les travaux menés ont permis de faire un état des lieux de l’évolution globale des ressources propres entre 2004 et 2013 de 36 organismes relevant des différents secteurs culturels et d'analyser des leviers de développement de ressources complémentaires compatibles avec les missions de service public de ces établissements.

Lire le rapport

 


Restitution des oeuvres d’art spoliées pendant la Seconde Guerre mondiale

Le ministère de la Culture et Généalogistes de France s’associent pour rechercher des ayants droit des propriétaires identifiés d’œuvres d’art spoliées récupérées après la Seconde Guerre mondiale.

Par cette convention, Généalogistes de France a accepté de faire gracieusement les recherches nécessaires à l’identification des ayants droit vivants des propriétaires de 27 œuvres et, au terme de ces recherches, d’en communiquer le nom et les coordonnées au ministère de la Culture et de la Communication. Le résultat de ces recherches permettra la mise en œuvre de la restitution des œuvres concernées.

Fleur Pellerin se félicite de "ce partenariat qui réunit, dans une volonté de justice et de réparation nationale, les énergies publiques et privées."

Maîtrise et transparence des dépenses des dirigeants du secteur culturel

Fleur Pellerin a engagé le 17 avril dernier une démarche concernant la maîtrise et la transparence des dépenses des dirigeants du secteur culturel. La démarche de la ministre est fondée, par-delà la confiance que méritent les agents publics qui dirigent ces établissements, sur la recherche d'une plus grande transparence. Si des écarts en matière d'utilisation des moyens sont rarement constatés, ce risque n’en doit pas moins être toujours mieux prévenu et évité avec la plus grande détermination.

Elle a transmis le 24 juin 2015 aux dirigeants des établissements publics une instruction, préparée avec le concours de l’inspection générale des affaires culturelles, des services du ministère de la Culture et de la Communication et des autorités de contrôle budgétaire et comptable, qui est issue de ce travail et qui est la manifestation concrète de sa volonté en la matière.

Lire l'instruction pour la maîtrise et la transparence des dépenses des dirigeants

Fête de la musique 2015 : tout le programme en ligne

Sur ce site dédié retrouvez tout le programme de la 34e Fête de la Musique.

A noter, le ministère de la Culture et de la Communication met à l’honneur l’ouverture à tous, la découverte et le partage dans une ambiance pour "Vivre ensemble la musique", et propose plusieurs concerts gratuits dans les Jardins du Palais-Royal. C'est Ibrahim Maalouf qui clôture la fête à 21h.

Les aides de l’État à la presse : réforme et bilan 2014

Fleur Pellerin a réuni la Conférence des Éditeurs le 2 juin pour leur présenter le bilan 2014 des aides de l’État à la presse, en ligne sur le site du Ministère. La ministre a souhaité profiter de ce moment d'échange privilégié avec les responsables de la presse française pour leur présenter les grandes lignes de la réforme ambitieuse qu'elle souhaite mettre en œuvre dès 2015.

Première grande évolution : les aides directes au pluralisme qui étaient réservés jusque-là aux quotidiens dit d'information politique et générale (IPG), sont étendues aux périodiques qui contribuent eux aussi à la qualité de notre conversation nationale. Hebdomadaires, mensuels et trimestriels concernés bénéficieront de la mesure dès cette année.

Deuxième pilier de la reforme : les aides indirectes. Fleur Pellerin a ainsi annoncé que les aides postales continueraient d'être attribuées à la presse dite d'information politique et générale, ainsi qu'à la nouvelle catégorie de presse de la "connaissance et du savoir ", la presse de "loisirs et de divertissements" ne rentrant plus dans les objectifs définis au titre des aides de l’État à la presse.

La ministre a par ailleurs fait connaître sa volonté que toutes les familles de presse continuent de bénéficier de la TVA à taux super réduit. Elle mène par ailleurs un combat à Bruxelles pour que le livre et la presse, bénéficient d'un taux de TVA équivalent quels que soient leurs support.

Des bibliothèques municipales plus accessibles et plus modernes

Le rapport 2013 sur l’activité des bibliothèques municipales en France. montre que l’amplitude moyenne de leurs horaires d’ouverture reste assez faible et donc encore trop mal adaptée aux rythmes de vie du public. En revanche, les efforts de modernisation du réseau de lecture publique n’en sont pas moins bien réels : travail sur la cohésion sociale au travers des multiples partenariats des bibliothèques, accès aux nouvelles technologies, éducation des jeunes à la culture et aux médias... Autant de signes encourageants quant à la modernisation du réseau des bibliothèques territoriales en France.

L’étude d’impact sur l’optimisation des horaires d’ouverture confirme que les effets de l'extension des horaires sont positifs, mais qu’elle ne suffit pas toujours à créer un effet durable. Elle gagnerait, selon l’étude, à s'inscrire dans une démarche stratégique mobilisant d'autres leviers (notamment une réflexion sur les services rendus par les bibliothèques). Lire la synthèse 2013 de l’activité des bibliothèques municipales en France

Consulter également l'etude d’impact sur l’optimisation des horaires d’ouverture des bibliothèques territoriales

Éducation artistique et culturelle : de nouvelles initiatives à la disposition des enseignants

Parcours d'Éducation artistique et culturelle #ÉducArt : de nouvelles initiatives à la disposition des enseignants. pic.twitter.com/l6SQaQijIc


Najat Vallaud-Belkacem et Fleur Pellerin ont organisé une réunion conjointe de travail entre les recteurs d’académie et les directeurs régionaux des affaires culturelles (Drac), sur la mise en œuvre du plan national pour l’éducation artistique et culturelle.

"Chaque établissement doit proposer une ouverture à l’art et à la culture. Qu’il s’agisse des territoires ruraux, de ceux de la politique de la ville ou des outre-mer, c’est à l’échelle locale que le parcours doit être pensé et mis en oeuvre. Chaque enfant et chaque jeune, et je pense notamment à tous ceux qui sont en situation de handicap, doit avoir accès aux merveilles déposées par le génie humain dans l’histoire universelle, mais aussi dans son environnement culturel immédiat", a déclaré la ministre de l'Education nationale.

Elle a rappelé que pour ce faire, comme annoncé en février, "8 millions d’euros seront débloqués à destination des projets collectifs dans les établissements".

Voir le site Eduthèque

 

Quatre axes pour favoriser l’exercice de la citoyenneté et le vivre ensemble par la culture

Fleur Pellerin, lors du Conseil des ministres du 3 juin, a réaffirmé, dans la suite du Comité interministériel à l’égalité et à la Citoyenneté du 6 mars 2015, la mobilisation des opérateurs du ministère, de ses agents, des femmes et des hommes qui donnent vie à ses orientations, ainsi que ses premiers partenaires, les collectivités territoriales, autour de 4 axes structurants qui visent à favoriser l’exercice de la citoyenneté et le vivre ensemble par la culture :

- mettre la culture au service de la citoyenneté et des valeurs républicaines ;

- replacer la culture au cœur de l’éducation pour la jeunesse. Ainsi, ce sont 6 millions d’euros qui ont été mobilisés début avril pour permettre de doubler dans les territoires, en lien avec les collectivités locales, les actions de pratiques artistiques et culturelles collectives des élèves ;

- favoriser l’accès de tous à la culture. Le ministère  renforce son action en direction des territoires, quartiers ou zones les moins bien desservis par l’offre culturelle ;

- affirmer la diversité culturelle, à l’image de notre société, comme une richesse et reconnaître la pluralité des pratiques, enjeu fondamental de la politique culturelle.

 

Prise en compte de la dimension culturelle dans les contrats de ville : une instruction envoyée aux préfets

Favoriser les accès à la culture et la reconnaissance de la diversité culturelle ainsi que faciliter les conditions d'expression, notamment des jeunes. Des objectifs affirmés lors de la signature d'une convention avec le ministère de la Culture en 2014, confirmés à l'issue du Comité interministériel pour l'égalité et la citoyenneté du 6 mars 2015.

Dans une instruction envoyée au corps préfectoral, aux directeurs régionaux des affaires culturelles et aux directeurs des affaires culturelles, Patrick Kanner, Myriam El Khomri et Fleur Pellerin ont précisé les conditions et les axes de mobilisation des politiques publiques du champ culturel et artistique dans le cadre de la signature des contrats de ville, actuellement en cours.

Lire la circulaire relative à l’intégration des enjeux culturels au sein des contrats de ville

Cabinet de la ministre
Les nominations de fonctions des cabinets sont effectuées à partir de leur parution au Journal officiel.
Ministère de la Culture et de la Communication
Adresse :
3, rue de Valois 75001 Paris
Adresse postale :
75033 Paris Cedex 01 Tél. : 01 40 15 80 00
M. Fabrice BAKHOUCHE
Directeur du cabinet
JO du14/11/14
M. Nicolas VIGNOLLES
Conseiller parlementaire
JO du 04/09/14
Mme Emilie GARGATTE
Conseillère pour la communication et les relations avec la presse
JO du 04/09/14
Mme Clarisse MAZOYER
Directrice adjointe du cabinet
JO du 11/09/14
M. Arthur TOSCAN du PLANTIER
Conseiller chargé des relations avec les acteurs culturels et institutionnels
JO du 11/09/14
Mme Aude ACCARY-BONNERY
Conseillère chargée de l'audiovisuel et du cinéma
JO du 11/09/14
Mme Emilie CARIOU
Conseillère chargée du financement de la création, du développement de l'offre légale et du droit d'auteur
JO du 11/09/14
M. Thibault LACARRIERE
Conseiller diplomatique et chargé du livre
JO du 11/09/14
M. François ROMANEIX
Conseiller chargé des affaires sociales
JO du 13/09/14
M. Laurent DRÉANO
Conseiller chargé du spectacle vivant, de la musique et des arts plastiques
JO du 19/09/14
M. Jérôme BOUVIER
Conseiller chargé des métiers de la presse et de l'information, de l'éducation aux médias et de la diversité
JO du 25/02/15
Mme Nicole Da COSTA
Conseillère spéciale "développement culturel des territoires, action éducative et pratiques culturelles et artistiques"
JO du 20/03/15
Mme Marie-Amélie KELLER
Cheffe de cabinet
JO du 23/06/15

Liens secondaires