Ministre suivantMinistre précédent
Portrait de Fleur Pellerin

Fleur Pellerin

Ministre de la Culture et de la Communication
Biographie

Fleur Pellerin est née le 29 août 1973, à Séoul (Corée du Sud).

Fonctions ministérielles
 

  • Ministre de la Culture et de la Communication, depuis le 26 août 2014
  • Secrétaire d'État chargée du Commerce extérieur, de la promotion du Tourisme et des Français de l’étranger, auprès du ministre des Affaires étrangères et du Développement international, depuis avril 2014
  • Ministre déléguée aux PME, à l’Innovation et à l’Économie numérique, de mai 2012 à mars 2014  
     

Fonctions politiques
 

  • Membre de l'équipe de campagne de François Hollande pour l'élection présidentielle de 2012 chargée du pôle "Société et économie numériques"
     

Autres fonctions
 

  • Ancienne présidente du Club XXIe siècle, membre du bureau
  • Ancienne trésorière des Entretiens de l'excellence, membre du bureau
  • Administratrice de l'association Unis-Cité
  • Ancienne administratrice de la Fondation de Royaumont
  • Ancienne membre de la commission des sanctions de l'ARJEL
  • Ancienne membre du conseil d'administration de la chaîne Public Sénat
  • Ancienne membre du comité diversité de France Télévisions
  • Membre des jurys de la prep’Ena intégrée de l’Ecole nationale d'administration et des épreuves d’admissibilité de la filière ZEP de l'Institut d'études politiques de Paris
     

Carrière
 

  • Auditrice puis conseillère référendaire à la Cour des comptes, depuis 2009
  • Directrice associée à Tilder (cabinet de conseil en stratégie de communication), de 2007 à 2008
  • Missions d'audit externe dans le cadre du commissariat aux comptes des Nations Unies en Irak, à New-York et Genève
  • Rapporteur auprès de la Commission permanente de contrôle des Sociétés de perception des droits d'auteur (SPRD), de 2001 à 2005
     

Cursus
 

  • Élève à l'École nationale d'administration, promotion Averroès
  • Diplômée de l'École supérieure des sciences économiques et commerciales (Essec)
  • Diplômée de l'Institut d'études politiques de Paris
Actualités de la ministre

Pierre Brossolette, Geneviève de Gaulle Anthonioz, Germaine Tillion, Jean Zay : 4 résistants entrent au Panthéon

La cérémonie d'entrée au Panthéon de quatre résistants, Pierre Brossolette, Geneviève de Gaulle Anthonioz, Germaine Tillion et Jean Zay, a lieu aujourd'hui, le 27 mai.

Découvrez les temps forts de l'hommage de la République à ces quatre personnalités, auquel le public est invité à participer.

Lire les biographies des quatre résistants

"Citoyens de la culture" : 16 000 missions de service civique d'ici à 2016

"Citoyens de la #culture": 16.000 missions de @ServiceCivique d’ici fin 2016 dont 6.000 dès 2015 @fleurpellerin pic.twitter.com/ImATWCA4XK

Les nouvelles missions du Service Civique "Citoyens de la Culture" porteront sur 2 thématiques, reflet des priorités du Gouvernement :
- favoriser l’accès de tous à la culture, parce qu’il faut porter l’offre culturelle au plus près des populations, notamment les plus éloignées de celle-ci ;
- mettre la culture au service des valeurs républicaines, pour conforter le sens et l’attachement républicain.
Les volontaires seront accueillis au sein des établissements publics du ministère de la Culture, des associations partenaires et des collectivités territoriales.

Pour garantir la qualité et l’intérêt des missions qui seront proposées aux jeunes volontaires, Fleur Pellerin et Patrick Kanner ont en outre décidé d’édicter une charte du service civique dans le secteur culturel.

Enfin, un programme expérimental "culture et quartiers" sera bientôt lancé dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville avec l’objectif d’inclure le plus grand nombre de jeunes dans les missions du secteur culture, en favorisant la diversité et la mixité.

Consulter le dossier de presse Lancement du grand programme "Citoyens de la culture"

19 expositions des musées de France reçoivent le label "Exposition d'intérêt national" 2015

Le label Exposition d’intérêt national a été créé par le ministère pour mettre en valeur et soutenir des expositions remarquables organisées par les musées de France hors Paris. Il distingue les expositions présentant un discours innovant en une thématique inédite, ainsi qu’une scénographie et un dispositif de médiation qui en livre les clés de lecture aux publics les plus variés.

Ces expositions s’inscrivent dans le cadre de la politique de diffusion et de démocratisation culturelle menée par le Gouvernement. Elles mettent en lumière des thématiques qui reflètent la richesse et la diversité des collections des 1 220 musées de France.

Elles participent également à la politique d’action territoriale et à une meilleure répartition de l’aide de l’État entre les collectivités porteuses de projets. Des subventions sont attribuées aux projets sélectionnés par la direction générale des patrimoines, service des musées de France.

Consulter la liste des expositions retenues en 2015

Photo : exposition "Gilles Aillaud, 1928-2005", Rennes – Musée des Beaux-Arts


Signature avec la ville de Bourges du 6e Pacte culturel

En proposant aux collectivités locales la signature d’un Pacte culturel, l’État s’engage à maintenir pour 3 ans, à partir de 2015, le niveau de ses financements culturels en faveur des collectivités, celles-ci s’engageant à faire de même pour ce qui concerne leur propre budget culture.

Après Cambrai, Clermont-Ferrand, Strasbourg, Poitiers et l’agglomération Toulon Provence Méditerranée, le 6e Pacte culturel a été signé avec la ville de Bourges. D’ici à la fin du mois de mai, ce sont environ 40 autres villes qui auront rejoint la dynamique enclenchée depuis le début de l’année.

Ces pactes, qui renouvellent une collaboration État/collectivités territoriales plus que cinquantenaire, concernent aussi bien l’éducation artistique et culturelle, la création dans toute sa diversité et l’accompagnement des artistes, qu’une politique du patrimoine soucieuse de le préserver et de le rendre plus largement accessible.

Communiqué de Fleur Pellerin


Fleur Pellerin tient à rappeler, comme elle l'a déjà fait à plusieurs reprises au cours des dernières semaines, son attachement très ferme à l'exemplarité des dirigeants des organismes publics placés sous sa tutelle.

Dès qu'elle a eu connaissance de la prise en charge par l'INA de frais de déplacement privés de la Présidente, la ministre en a immédiatement demandé le remboursement intégral, qui est en cours. Elle a par ailleurs demandé au Contrôle général économique et financier son analyse et ses recommandations pour les suites qu'il conviendrait éventuellement de donner.

Sur le fond, afin de donner des directives claires à l'ensemble des dirigeants relevant de son ministère, la ministre avait, dès le 18 mars, engagé la définition d'un encadrement et d'un contrôle plus efficaces des dépenses liées à l'activité des dirigeants des établissements publics.

C'est le sens des missions qu'elle a confiées le 17 avril à l'Inspection générale des affaires culturelles et au Contrôle général économique et financier, qui rappelleront le cadre précis dans lequel ces dépenses doivent s'inscrire et proposeront, le cas échéant, de modifier ou d'harmoniser certaines règles de fonctionnement.


Une feuille de route pour refonder le régime de l'intermittence

François Rebsamen et Fleur Pellerin ont présenté la feuille de route du Gouvernement pour refonder le régime de l’intermittence.

Tout d’abord, l’existence de règles spécifiques pour les professions concernées sera inscrite dans la loi. C’est l’objet de l’article 20 du projet de loi présenté le 22 avril en Conseil des ministres et prochainement soumis au Parlement pour une adoption à l’été. 

Parallèlement, les partenaires sociaux du spectacle vont ouvrir des négociations afin de mieux encadrer le recours au contrat à durée déterminée d’usage et de lutter contre la précarisation de l’emploi.

Par ailleurs, une conférence pour l’emploi dans les métiers du spectacle sera organisée à l’automne pour développer l’emploi et renforcer la pérennisation des contrats de travail.

Enfin, plusieurs chantiers complémentaires ouverts par la mission de conciliation seront poursuivis afin d’améliorer l’accès aux droits des intermittents :

- sur la question de l’accès aux indemnités maladie et maternité

- un comité de liaison avec Pôle emploi a été créé et sera réuni pour la première fois en avril ;

- le guichet unique du spectacle occasionnel sera modernisé et son fonctionnement amélioré.

Assises de la jeune création : le temps de l’action

Résolument tournées vers la jeunesse, les Assises de la jeune création vont amorcer, selon Fleur Pellerin, une "dynamique de travail" réunissant jusqu’au 30 mai sur l’ensemble du territoire les jeunes talents de tous horizons, mais aussi des représentants d’établissements d’enseignement supérieur, d’organisations professionnelles, d’opérateurs culturels...

Centrés sur l’échange et le débat, 6 groupes de travail vont engager, des discussions libres "autour d’enjeux structurants" pour "favoriser l’échange des bonnes pratiques, des expériences de terrain et [de] proposer des solutions innovantes". L’enjeu : faire émerger des solutions. Résultats attendus par Fleur Pellerin dans la seconde quinzaine de juin.

1 million d’euros pour le développement des médias de proximité

.@fleurpellerin soutient les médias de proximité et les médias citoyens et annonce un appel à projets de 1M € http://bit.ly/1DEj8IB


Les médias de proximité et les médias citoyens sont des acteurs essentiels de la démocratie. Ils explorent de nouvelles formes éditoriales. Ils portent la parole des habitants et la font entendre. Ils œuvrent dans les territoires et donnent tout son sens au principe du "vivre ensemble".

Convaincue de la nécessité de leur développement, mais aussi pour leur permettre d’être toujours plus reconnus en tant que médias à part entière, Fleur Pellerin a lancé un appel à projets exceptionnel auprès de tous les acteurs concernés.

Doté de 1 million d’euros, il doit permettre de soutenir les initiatives éditoriales ou numériques qui pourront rapprocher ces médias des nouvelles attentes de leurs publics ; de favoriser la production d’une information de qualité ; de faire participer les habitants à la production de leurs programmes ; de favoriser les coopérations entre les médias associatifs et les médias locaux traditionnels, France Bleu, France 3 ou la presse écrite régionale.

Lutte contre le piratage des œuvres sur internet 

Dans le cadre du plan de lutte contre le piratage des œuvres sur internet présenté en Conseil des ministres le 11 mars dernier,  Michel Sapin et Fleur Pellerin confient une mission  conjointe à l’Inspection générale des finances et à Julien Neutres. Cette mission consistera à élaborer, d’ici au mois de juin, une charte visant à empêcher l’usage de moyens de paiement dématérialisés aux sites qui violent le droit d’auteur.

Cette initiative, qui s’inscrit dans une démarche plus globale à l’encontre des sites de streaming, de téléchargement direct ou de référencement tirant des profits de la mise en ligne d’œuvres sans rémunérer les créateurs en conséquence, devrait permettre d’assécher les modes de financements des sites spécialisés dans la contrefaçon d’œuvres sur internet.

TV5Monde : "La liberté de la presse reste debout malgré les attaques"

Solidarité et soutien à @TV5MONDE : la liberté de la presse reste debout, malgré les attaques


Laurent Fabius s’est rendu jeudi matin au siège de la chaîne, avec Bernard Cazeneuve et Fleur Pellerin.

La chaîne a été victime la veille au soir d’un piratage, par des individus se réclamant du groupe terroriste Daech.

Cabinet de la ministre
Les nominations de fonctions des cabinets sont effectuées à partir de leur parution au Journal officiel.
Ministère de la Culture et de la Communication
Adresse :
3, rue de Valois 75001 Paris
Adresse postale :
75033 Paris Cedex 01 Tél. : 01 40 15 80 00
M. Fabrice BAKHOUCHE
Directeur du cabinet
JO du14/11/14
M. Yann BATTEFORT
Chef de cabinet
JO du 04/09/14
M. Nicolas VIGNOLLES
Conseiller parlementaire
JO du 04/09/14
Mme Emilie GARGATTE
Conseillère pour la communication et les relations avec la presse
JO du 04/09/14
Mme Clarisse MAZOYER
Directrice adjointe du cabinet
JO du 11/09/14
M. Arthur TOSCAN du PLANTIER
Conseiller chargé des relations avec les acteurs culturels et institutionnels
JO du 11/09/14
Mme Aude ACCARY-BONNERY
Conseillère chargée de l'audiovisuel et du cinéma
JO du 11/09/14
Mme Emilie CARIOU
Conseillère chargée du financement de la création, du développement de l'offre légale et du droit d'auteur
JO du 11/09/14
M. Thibault LACARRIERE
Conseiller diplomatique et chargé du livre
JO du 11/09/14
M. François ROMANEIX
Conseiller chargé des affaires sociales
JO du 13/09/14
M. Laurent DRÉANO
Conseiller chargé du spectacle vivant, de la musique et des arts plastiques
JO du 19/09/14
M. Jérôme BOUVIER
Conseiller chargé des métiers de la presse et de l'information, de l'éducation aux médias et de la diversité
JO du 25/02/15
Mme Nicole Da COSTA
Conseillère spéciale "développement culturel des territoires, action éducative et pratiques culturelles et artistiques"
JO du 20/03/15

Liens secondaires