Ministre suivantMinistre précédent

Ericka Bareigts

Ministre des Outre-Mer
Biographie

Ericka Bareigts est née Couderc le 16 avril 1967 à Saint-Denis (La Réunion)

Fonctions ministérielles

  • Ministre des Outre-mer, depuis le 30 août 2016
  • Secrétaire d'Etat auprès du Premier ministre, chargée de l’Egalité réelle, de février 2016 à août 2016

Fonctions électives

  • Députée de la première circonscription de La Réunion depuis 2012
  • Présidente de la CINOR (Communauté intercommunale du Nord de La Réunion) en 2008, puis conseillère régionale d’opposition en 2010 

Carrière

  • Attachée du Groupe socialiste au Conseil général du Département de 2004 à 2008
  • Responsable de l’aide sociale aux adultes du Conseil général de La Réunion de 1998 à 2004
  • Responsable du service juridique du Conseil régional de La Réunion de 1992 à 1998 

Cursus

  • DESS de Droit des affaires, Université de La Réunion
  • Maîtrise en Droit des affaires internationales, Université Paris I Panthéon-Sorbonne
  • DEUG de droit, Université de La Réunion 
Actualités du ministre

Nouvelles mesures pour la sécurité en Nouvelle-Calédonie

Bernard Cazeneuve, Jean-Jacques Urvoas et Ericka Bareigts ont reçu les délégations du 15e Comité des Signataires de l’Accord de Nouméa, pour une réunion consacrée à la sécurité en Nouvelle-Calédonie.
Les inspections générales de la gendarmerie et de la police nationales ont présenté un rapport portant sur le dispositif de sécurité et l’évolution de la délinquance dans l’île.
 Au terme d’un échange approfondi et en application des préconisations du rapport, les ministres ont annoncé les mesures suivantes :
► dès février 2017, 53 policiers et gendarmes viendront renforcer la direction de la sécurité publique et le commandement de la gendarmerie de Nouvelle-Calédonie, et cet effort sera poursuivi ;
► une brigade de prévention de la délinquance juvénile est créée au sein de la gendarmerie, pour soutenir les actions locales de prévention et de lutte contre les addictions et accompagner la jeunesse calédonienne ;
► le directeur de la sécurité publique sera dorénavant chargé de la coordination de l’ensemble des services de police nationale de l’île, pour plus d’efficacité ;
►pour rehausser le niveau de protection des forces de l’ordre, les gendarmes et les policiers seront équipés d’un matériel de protection renforcé, et les prochains véhicules livrés seront équipés de dispositifs spécifiques.

L’économie maritime un pilier de la croissance française

Un Comité interministériel de la mer (Cimer) s'est tenu à Marseille sous l'égide de Manuel Valls. Les travaux du Cimer contribuent à faire de l’économie maritime un pilier de la croissance française. Plusieurs mesures ont été décidées :
- pour augmenter la compétitivité des ports français : augmentation de la participation financière de l’Etat aux dépenses de dragage ; harmonisation des systèmes d’informations de la chaîne logistique, douanière et sanitaire pour plus de simplicité et de rapidité ; pérennisation du modèle fiscal des ports ;
- pour consolider la flotte française : favoriser le renouvellement de la flotte de commerce, de pêche, de recherche scientifique et de plaisance ;
- pour parvenir à un juste équilibre entre exploitation économique et protection du milieu marin et de ses richesses avec une gestion durable et responsable ;
- pour renforcer la sûreté et la sécurité maritimes avec, notamment, le déploiement de pelotons de sûreté maritime et portuaire, l’accroissement des contrôles des passagers, la mise en place d’un PNR (Passenger Name Record) maritime sur le modèle aérien.
Les moyens opérationnels seront renouvelés avec 8 nouveaux bâtiments de soutien et d’assistance hauturiers dès 2018, et le soutien de l’Etat à la Société nationale de sauvetage en mer sera augmenté en 2017. Le sauvetage en mer sera également déclaré Grande Cause nationale de 2017.
Enfin, le Cimer a fait le point sur les enjeux maritimes européens, notamment la participation française à la création de l’agence européenne de "garde-côtes", la lutte contre le dumping social dans le secteur maritime et les conséquences du Brexit.

L’insertion des départements et régions d’Outre-Mer dans leur environnement régional

Ericka Bareigts a reçu Jean-Jacques Vlody, député de la Réunion, venu lui remettre son rapport sur "L’insertion des départements et régions d’Outre-Mer dans leur environnement régional".

Ce rapport détaille un plan d’actions pour moderniser le regard sur les Outre-Mer et en faire des espaces de rayonnement de la France.

Il préconise notamment : la possibilité d’élaborer des plans stratégiques locaux de l’insertion régionale, l’amélioration des connectivités, le renforcement des échanges en matière d’enseignement et de recherche, la création d’un Haut Conseil stratégique pour la coopération régionale et le codévelopement, et de s’appuyer sur les diasporas ultramarines pour faire rayonner les Outre-Mer.

Consulter le rapport

Outre-Mer : lancement du très haut débit mobile (4G)

Les fréquences nécessaires au déploiement du très haut débit mobile (4G) en Outre-Mer ont été attribuées.

Cette procédure va donner la possibilité aux opérateurs de lancer commercialement le très haut débit mobile à partir du 1er décembre 2016 sur l’ensemble des territoires concernés, donnant ainsi aux particuliers comme aux entreprises Outre-Mer un accès aux nouveaux services et au confort d’utilisation permis par le très haut débit mobile (4G).

Par ailleurs, l’attribution de ces nouvelles fréquences va donner lieu à l’entrée de nouveaux opérateurs mobiles Outre-Mer : Free Mobile en Martinique, en Guadeloupe, en Guyane et à Saint-Barthélemy et Saint-Martin ou ZEOP Mobile à la Réunion. Ces nouveaux acteurs stimuleront la concurrence, au bénéfice des consommateurs ultra-marins et du développement de services innovants.

Le projet de loi Egalité réelle Outre-Mer adopté en 1re lecture à l'Assemblée

Ce projet de loi s’attache à mettre en place une stratégie territorialisée adaptée aux réalités locales.

Il comporte des mesures en faveur de l’égalité sociale : l’alignement progressif du complément familial, l’extension de l’assurance vieillesse ou la suppression de la condition du paiement des cotisations sociales imposée aux travailleurs indépendants pour le versement des prestations sociales…

Plusieurs dispositions, très concrètes, prévoient notamment de renforcer la continuité territoriale, de mieux ancrer les territoires dans leur espace régional, d’encourager les mobilités, d’assurer les conditions de la lutte contre la vie chère, ou d’intensifier les efforts en faveur du logement.

Une expérimentation est également prévue pour la scolarité obligatoire de 3 à 18 ans (au lieu de 6 à 16 ans) dans les Dom à compter de la rentrée 2018, et une aide au retour pour les Ultramarins est créée dans les 5 ans après une formation.

Dossier de presse : projet de loi Egalité réelle Outre-mer

Outre-Mer : le renouvellement urbain, une priorité du Gouvernement

A l'occasion de son déplacement en Guadeloupe, Martinique et Guyane, Patrick Kanner a rappelé que la résorption de l’habitat insalubre et indigne était une priorité du Gouvernement pour les quartiers prioritaires ultramarins. 22 quartiers d’intérêt national bénéficieront du nouveau programme national de renouvellement urbain (NPNRU) : 5 quartiers en Guadeloupe, 3 en Martinique, 14 en Guyane.

Dans le cadre du PNRU, 6 projets de rénovation urbaine ont été engagés aux Antilles et en Guyane. En parallèle, les quartiers anciens défavorisés de Fort-de-France ont quant à eux bénéficié de crédits du programme national de requalification des quartiers anciens dégradés (PNRQAD). Au total, 1,456 Md€ ont été investis dans la démolition de 5 800 habitations insalubres, la rénovation et la construction de 4 100 logements sociaux et de 54 équipements publics. Des opérations de construction ont également été menées dans le parc privé.

Tempête tropicale Matthew aux Antilles

Bernard Cazeneuve et Ericka Bareights expriment leur solidarité aux habitants des Antilles, et en particulier de la Martinique, touchés par la tempête tropicale Matthew, qui a notamment provoqué d’importantes coupures d’électricité.

Les ministres rappellent à tous les habitants la nécessité de suivre scrupuleusement les consignes de prudence et de sécurité transmises par les préfectures.

Les équipes opérationnelles sont mobilisées aux côtés des collectivités territoriales et les centres opérationnels départementaux ont été activés par les préfets. Les sapeurs-pompiers ont déjà effectué près de 200 interventions, principalement en Martinique.

Une meilleure intégration des régions ultra-périphériques pour une Europe plus forte

Les exécutifs des 9 régions ultra-périphériques européennes se sont réunis à Funchal (Madère) pour la XXIe Conférence des présidents des Régions ultrapériphériques (RUP).

Ericka Bareigts a réuni les élus des régions et des collectivités de Guadeloupe, Guyane, Martinique, Mayotte, Réunion et St-Martin en marge de la réunion. Lors de son intervention à la Conférence, la ministre a insisté sur la nécessité que "les RUP soient mieux connues et reconnues dans et par les politiques publiques de l’UE". Elle a rappelé "la pertinence des politiques européennes de coopération régionale, véritable priorité pour construire l’avenir de nos régions d’Outre-Mer". Parallèlement, elle a souligné que les demandes d’adaptations demeurent nombreuses, mentionnant notamment l’indispensable prise en compte des RUP dans les négociations commerciales entre l’UE et les pays tiers.

Lire le discours de la ministre

Égalité réelle Outre-Mer : présentation du projet de loi et discussion générale

La commission des lois de l'Assemblée nationale a auditionné Ericka Bareigts sur le projet de loi de programmation relatif à l'égalité réelle Outre-Mer et portant autres dispositions en matière sociale et économique et a procédé à la discussion générale sur ce texte. 

La première discussion en séance publique de ce texte devrait se tenir le mardi 4 octobre.

Lire le discours de la ministre

Ericka Bareigts, nouvelle ministre des Outre-Mer

Après la démission de George Pau-Langevin pour raisons personnelles, c'est Ericka Bareigts, précédemment secrétaire d'Etat auprès du Premier ministre, chargée de l’Egalité réelle, qui prend les rênes du ministère des Outre-Mer.

Cabinet du ministre
Les nominations de fonctions au sein des cabinets sont effectuées à partir de leur parution au Journal officiel.
Ministère des Outre-Mer
Adresse :
Hôtel de Montmorin - 27 rue Oudinot 75007 - Paris
Adresse postale :
Tel 01 53 69 20 00
Cabinet
M. François RAVIER
Directeur de cabinet
JO du 17/09/16
Mme Nathalie PUVILLAND
Conseillère spéciale
JO du 17/09/16
M. Jean-Bernard NILAM
Directeur adjoint de cabinet
JO du 17/09/16
M. Sylvain BRUNO
Chef de cabinet
JO du 17/09/16
M. Gilles CANTAL
Chef du pôle social, conseiller chargé du suivi des engagements contractuels de l'Etat, de la fonction publique, des collectivités locales et du dialogue social
JO du 17/09/16
M. Philippe MOUCHARD
Chef du pôle économique, conseiller chargé des affaires économiques, de la pêche, de l'agriculture et des investissements publics
JO du 17/09/16
M. Jean DUTOYA
Conseiller chargé de l'emploi et des affaires sociales
JO du 17/09/16
Mme Shérazade LAHMERI
Conseillère chargée des affaires internationales et de l'éducation
JO du 17/09/16
M. Jean-Robert JOUANNY
Conseiller chargé des affaires juridiques et institutionnelles
JO du 17/09/16
M. Marc-Pierre MANCEL
Conseiller chargé de la santé
JO du 17/09/16
M. Pierre DUPUY
Conseiller chargé des affaires parlementaires
JO du 17/09/16
M. Florent CLOUET
Conseiller chargé du logement, de la transition énergétique, du développement durable et du transport
JO du 17/09/16
Mme Emma ANTROPOLI
Conseillère chargée de la culture, de la vie associative, du sport, de la jeunesse et de la cohésion sociale
JO du 17/09/16
M. Jean-Philippe PAYET
Conseiller chargé du tourisme et des affaires réservées
JO du 17/09/16
Mme Stéphanie VERON
Conseillère chargée de la presse et de la communication
JO du 21/09/16
M. Guillaume GONIN
Conseiller technique chargé de la presse et des réseaux sociaux
JO du 22/11/16