Ministre suivantMinistre précédent
Portrait de Emmanuel Macron

Emmanuel Macron

Ministre de l'Économie, de l'Industrie et du Numérique
Biographie

Emmanuel Macron est né le 21 décembre 1977 à Amiens (Somme)

Fonctions ministérielles
 

  • Ministre de l'Économie, de l'Industrie et du Numérique, depuis le 26 août 2014
Voir le décret n° 2014-1033 du 11 septembre 2014 relatif aux attributions du ministre de l'Economie, de l'Industrie et du Numérique
 

Fonctions politiques
 

  • Secrétaire général adjoint de l'Élysée, de 2012 à 2014
     

Carrière
 

  • Associé-Gérant à la Banque Rothschild et Compagnie, de 2011 à 2012
  • Banquier d'affaires, de 2008 à 2011
  • Inspecteur des finances, de 2004 à 2008
 

Cursus
 

  • DEA de philosophie (université Paris X-Nanterre)
  • Diplômé de l'Institut d'études politiques (IEP) de Paris
  • Élève à l'École nationale d'administration (ENA) (promotion Léopold Sédar Senghor, 2002-2004)
Actualités du ministre

Le Plan France très haut débit accélère

Lors de la 3e Conférence du Plan France très haut débit, Emmanuel Macron et Axelle Lemaire ont confirmé l'accélération du déploiement de réseaux fixes à très haut débit pour les particuliers comme pour les professionnels et les collectivités, ainsi que l’amélioration de la couverture des territoires ruraux en téléphonie mobile.

Par ailleurs, une convention va permettre de former 40 000 personnes aux réseaux pour répondre aux besoins croissants des industriels.

Consulter le dossier de presse - 3e Conférence annuelle du Plan France très haut débit

Lire également le communiqué de presse - Des avancées tangibles pour la couverture du territoire en haut et très haut débit, fixe et mobile

France Expérimentation : lancement du 1er appel à projets

L’initiative "France Expérimentation" veut faire de l’expérimentation un outil simple et efficace pour les acteurs qui innovent. Elle leur propose d’exprimer eux-mêmes leurs besoins d’adaptation des normes juridiques et des procédures administratives auprès d’un interlocuteur unique et dans le cadre d’un dispositif clair, transparent et réactif.

Les projets les plus novateurs pourront faire l’objet de dérogations temporaires, sur une partie du territoire si les besoins de l’expérimentation le justifient. C’est un pas supplémentaire dans le positionnement de la France comme grande nation de l’innovation. C’est aussi le point de départ d’un nouveau modèle d’action publique, conduit en relation et en confiance avec les acteurs qui en sont les pionniers.

Un 1er appel à projets est lancé, il s’adresse aux porteurs d’un projet (personne morale ou personne physique) innovant dont le développement est freiné ou entravé par certaines dispositions règlementaires (décret ou arrêté).

Les dossiers déposés doivent proposer une adaptation du cadre réglementaire permettant à terme la mise sur le marché de produits ou services nouveaux.

Consulter le dossier de presse - France Expérimentation, expérimenter pour innover

 

Programme d’investissements d’avenir 3 : préparer la France aux défis de demain

Le Programme d’investissements d’avenir (PIA), créé en 2009, est une démarche originale qui prépare la France aux défis de demain. Elle obéit à 3 règles qui en font la marque : l’excellence, l’innovation et la coopération.

Le  troisième volet du PIA est doté de 10 milliards d'euros. Cette enveloppe amplifie l’ambition initiale et répond à 3 priorités : soutenir les progrès de l’enseignement et la recherche, valoriser la recherche et accélérer la modernisation des entreprises.

Présentation du 3e Programme d’investissements d’avenir - livret complet

Création de l’Observatoire du commerce dans les zones touristiques internationales

La création des zones touristiques internationales (ZTI) par la loi "croissance" du 6 août 2015 répond à la nécessité de développer le potentiel économique du tourisme en France en adaptant les conditions d’ouverture des commerces le dimanche et en soirée à la réalité de la fréquentation touristique de certaines zones géographiques.

L’Observatoire du commerce a pour objet d’évaluer cette réforme, d’en faire la promotion à l’international et d’en mesurer les effets sur le commerce, l’activité économique, l’emploi et le dialogue social.

La 1re réunion de l’Observatoire a été l’occasion de faire le bilan des accords sociaux déjà signés ainsi que des initiatives commerciales prises et prévues pour animer les zones touristiques internationales.

2 accords de branche couvrant les principales enseignes du savoir-faire français du luxe ont été signés : Bijouterie, Joaillerie, Orfèvrerie, Cadeau qui couvre plus de 9 000 salariés ; Haute Couture. Ces 2 accords prévoient notamment, au bénéfice des salariés amenés à travailler le dimanche, des contreparties salariales, des mesures permettant de concilier la vie personnelle et la vie professionnelle ainsi que des contreparties pour compenser les frais encourus pour la garde d’enfants.

L’Observatoire a recensé également un grand nombre d’accords au sein d’enseignes majeures.

"Les start-up parlent à Bruxelles", la consultation est ouverte

Afin de préparer des propositions à envoyer à la Commission européenne pour améliorer l’environnement des start-up, Axelle Lemaire lance la consultation "Les start-up parlent à Bruxelles" accessible aux startups et à tous les acteurs des écosystèmes numériques. Les contributions sont ouvertes du 16 juin au 10 juillet 2016.

Contribuez sur https://europe-des-startups.eu

Le French Tech Ticket s'étend à toute la France

Le French Tech Ticket, programme d’accueil d’entrepreneurs internationaux, prend une nouvelle dimension pour sa saison 2 et s’étend à toute la France : 41 incubateurs ont été sélectionnés en Ile-de-France (22) et au sein des  Métropoles French Tech (19) pour accueillir les futurs lauréats. Cette promotion sera 3 fois plus importante en nombre que la 1re : 70 start-up étrangères (vs 23  en 2016) viendront s’installer en France et y développer leur activité à partir de janvier 2017.

Le  retour  d’expérience  de  la  1re  édition  a  permis  d’ajuster  l’offre  d’accueil.  Le package proposé comprend désormais : un financement de 45 000€/ projet pour couvrir prioritairement des dépenses professionnelles ; une incubation de 12 mois au sein de l’un des 41  incubateurs partenaires  avec une évaluation de mi-parcours à 6 mois ; une procédure accélérée et simplifiée de délivrance d’un titre de séjour pour les lauréats et leur famille ; un programme d’animation et d’accompagnement dédié ; un "Help Desk" pour  assister les lauréats dans le cadre des formalités administratives ; une  aide  pratique  à  l’installation  personnelle.

Lire Le French Tech Ticket, programme d'accueil d'entrepreneurs internationaux, prend une nouvelle dimension pour sa saison 2 et s'étend à toute la France

Inondations : un dispositif d'aide au redémarrage pour les artisans, commerçants, hôteliers et restaurateurs 

La cellule de continuité économique, concrétisant la mobilisation des pouvoirs publics pour accompagner les entreprises après les inondations et les mouvements sociaux a été à nouveau réunie.

Emmanuel Macron et Martine Pinville ont rappelé les mesures d’urgence mises en place : étalement des échéances fiscales et sociales ; interventions de Bpifrance ; dispositif d’activité partielle ; mobilisation des assureurs.

Ils ont par ailleurs précisé le dispositif d’aide au redémarrage des entreprises sinistrées à la suite des intempéries dont l’outil professionnel a subi des dommages importants ayant significativement affecté leur activité :

- cette aide concerne les entreprises touchées dans l’ensemble des communes listées par les arrêtés de catastrophe naturelle pris depuis le 8 juin. Elle bénéficiera aux entreprises commerciales, artisanales, de services et industrielles, dont le chiffre d’affaires a été inférieur à 1 M€ en 2015.

- son montant pourra atteindre 3 000 € voire, pour certaines entreprises dont l’existence même serait en jeu, 10 000 €.

Les demandes et les versements auront lieu dans les prochains jours via les services départementaux de l’Etat (unité départementale de la Dirrecte).

Cette aide vise à permettre aux entreprises de remettre en état leurs locaux ou moyens de production, de reconstituer un stock, de redémarrer leur activité, en complément des dispositifs

d’aide et d’indemnisation publics et privés.

Pour en savoir plus :  E. Macron et M. Pinville - Cellule de continuité économique : présentation de l'aide au redémarrage des entreprises sinistrées

"Qualifions nos Quartiers", offrir des opportunités économiques aux entrepreneurs des quartiers

Lancé en janvier 2016, le programme "Qualifions nos Quartiers" a pour objectif de faire de l’Euro de football 2016 organisé en France (mais également de tout événement sportif ou culturel d’envergure) un outil de revitalisation économique en offrant des opportunités économiques pour les entrepreneurs des quartiers.

L’Adive et Impact Partenaires ont organisé à cet effet des speed-meeting business au cours desquels 80 entrepreneurs ont rencontré des grandes entreprises (SNCF, Banque Postale, Malakoff Médéric, Euro Disney, etc.) pour discuter d’opportunités commerciales.

 

Inondations : les mesures en faveur des entreprises en difficulté

Emmanuel Macron et Martine Pinville ont réuni la Cellule de continuité économique (CCE) qui a rassemblé les représentants des principaux secteurs économiques, notamment du commerce, du tourisme, de l’hôtellerie, de la restauration, des activités culturelles et des loisirs, et des services de l’Etat concernés. Cette cellule a déjà été réunie à plusieurs reprises après les attentats du 13 novembre 2015.

Les ministres ont présenté les 1res mesures d’urgence aux entreprises sinistrées ou en difficulté suite aux inondations survenues en France. Ces mesures portent sur l’indemnisation des dégâts subis, la mobilisation de l’activité partielle pour préserver l'emploi, l’étalement des échéances fiscales et sociales et la facilitation des interventions de Bpifrance.

Les ministres réuniront à nouveau les acteurs de la CCE  le 15 juin. Ils présenteront à cette occasion les modalités de l’aide exceptionnelle aux entreprises sinistrées.

Retrouvez les détails de l'ensemble de ces mesures

Pour en savoir plus sur la Cellule de continuité économique

 

 

Emmanuel Macron réunit les parlementaires sur l’application de la loi pour la croissance

Emmanuel Macron réunit pour la 3e fois les députés et sénateurs, membres des anciennes commissions spéciales de l’Assemblée nationale et du Sénat, pour un point d’étape sur l’application et la mise en œuvre de la loi pour la croissance, l’activité et l’égalité des chances économiques.

Consulter le dossier de presse : Application de la loi pour la croissance, l'activité et l'égalité des chances économiques.

Cabinet du ministre
Les nominations de fonctions des cabinets sont effectuées à partir de leur parution au Journal officiel.
Ministère de l'Économie, de l'Industrie et du Numérique
Adresse :
139, rue de Bercy
Adresse postale :
75572 Paris Cedex 12 Téléphone : 01 40 04 04 04
Cabinet
M. Alexis KOHLER
Directeur du cabinet
JO du 05/09/14
M. Thomas CAZENAVE
Directeur adjoint du cabinet
JO du 27/02/16
M. Emmanuel LACRESSE
Directeur adjoint du cabinet
JO du 05/09/14
M. Xavier PICCINO
Directeur adjoint
JO du 04/12/15
Mme Isabelle AMAGLIO-TERISSE
Directrice adjointe du cabinet
JO du 01/10/14
M. Bertrand PAILHÈS
Directeur adjoint du cabinet
JO du 14/05/15
Mme Sophie FERRACCI
Cheffe de cabinet
JO du 29/12/15
M. Clément BEAUNE
Conseiller auprès du ministre, chargé des affaires européennes, internationales et financières
JO du 04/12/15
M. Xavier HUBERT
Conseiller juridique
JO du 20/09/14
Mme Julie MOREL
Conseillère en charge de l'attractivité, des territoires et des services
JO du 22/08/15
M. Zacharia ALAHYANE
Conseiller en charge de la cellule des restructurations
JO du 20/09/14
M. Hugh BAILEY
Conseiller en charge des restructurations et des financements export
JO du 20/09/14
M. Julien MENDEZ
Conseiller en charge des participations publiques
JO du 20/09/14
M. Julien MARCHAL
Conseiller en charge de l'énergie, des industries extractives et de l'environnement
JO du 20/09/14
M. Etienne CHANTREL
Conseiller en charge des réformes structurelles et de la concurrence
JO du 20/09/14
Mme Dorothée STIK
Conseillère international, financement, transport et industries culturelles
JO du 01/10/14
M. David PARLONGUE
Conseiller en charge du financement des entreprises, de l'investissement et du logement
JO du 01/10/14
M. Franck LIRZIN
Conseiller en charge des filières industrielles
JO du 30/09/15
M. Christian GUENOD
Conseiller en charge des télécoms
JO du 01/10/14
M. Stéphane SÉJOURNÉ
Conseiller parlementaire
JO du 08/10/14
Mme Barbara FRUGIER
Conseillère presse et communication
JO du 08/10/14
M. Philippe MARTIN
Conseiller économique
JO du 24/07/15
Mme Julie BONAMY
Conseillère budgétaire et numérique
JO du 24/07/15
Mme Maeva LEVEL
Conseillère chargée des relations avec les parlementaires, de la jeunesse et des territoires
JO du 04/12/15
M. Romain RAQUILLET
Conseiller social
JO du 09/09/15
M. Pierre GARROT
Conseiller en charge de l'innovation, de l'entreprenariat et des PME
JO du 23/04/16