Christophe Sirugue

Christophe Sirugue

Secrétaire d’État auprès du ministre de l’Économie et des Finances chargé de l’Industrie, du Numérique et de l’Innovation
Biographie

Christophe Sirugue est né le 14 août 1966 à Autun (Saône-et-Loire)

Fonctions ministérielles

  • Secrétaire d’État auprès du ministre de l’Économie et des Finances chargé de l’Industrie, du Numérique et de l’Innovation, depuis le 27 février 2017
  • Secrétaire d’État auprès du ministre de l’Économie et des Finances  chargé de l’Industrie auprès du ministre de l’Économie et des Finances, du 1er septembre 2016 au 27 février 2017

Fonctions électives

  • Député de la 5e circonscription de Saône-et-Loire, depuis 2007
Actualités du ministre

Généralisation de la déclaration sociale nominative : un progrès pour les entreprises

Au 21 mars 2017, près de 1,4 million d’entreprises, soit plus de 90 % de la cible, sont en déclaration sociale nominative (DSN), dont 1,2 million (80 % de la cible) sont entrées dans la phase finale (phase 3) qui leur permet de substituer la quasi-totalité de leurs déclarations sociales.

Les dernières entreprises hors DSN sont pour l’essentiel des entreprises du secteur agricole (pour les plus petites d’entre elles l’obligation de généralisation est fixée en avril 2017) ou les entreprises en paiement trimestriel (dont le passage en DSN est attendu lors de la paie de mars, donnant lieu à une déclaration en avril).

221 éditeurs de logiciels de paie sont en mesure de proposer la DSN, soit une offre qui couvre la quasi-totalité des situations

Plus de 9 000 cabinets d’experts comptables utilisent la DSN.

Pour en savoir plus sur la DSN

Faire de la France un champion du véhicule connecté

Le véhicule connecté revêt d’importants enjeux environnementaux et de sécurité, et représente un potentiel significatif d’activités et d’emplois : les ventes mondiales de véhicules connectés devraient être multipliées par 3 entre 2017 et 2022. Il est essentiel que les entreprises françaises prennent toute leur place dans ce marché en fort développement.

Christophe Sirugue a engagé, avec l’ensemble des acteurs concernés, une action pour faire de la France un pays pionnier du véhicule connecté, autour de 3 axes : créer un écosystème du véhicule connecté dépassant les frontières des secteurs industriels et plaçant les PME et start-up en son centre ; développer l’offre technologique ; fédérer les acteurs publics et privés.

Lire le communiqué sur le site du ministère des Finances

La stratégie française en Intelligence artificielle

Depuis plus de 2 mois, grand public et experts de l’intelligence artificielle (IA) - chercheurs, entrepreneurs, grands groupes et pouvoirs publics -  coconstruisent la stratégie nationale en IA. A travers près de 20 thématiques, ils identifient les défis que la France devra relever et proposent des recommandations concrètes à mettre en œuvre dans les prochaines années pour développer ce potentiel d’innovation dans notre pays.

Le 21 mars, se tient l'événement de clôture des travaux de France IA, la stratégie française en intelligence artificielle. Il réunira l’ensemble des acteurs du secteur autour de la présentation du rapport de la stratégie #FranceIA.

Voir l'espace #FranceIA

Du 20 au 26 mars : 7e édition de la Semaine de l'Industrie

L' objectif de l’édition 2017 - placée sous le signe de l’écologie - est de rappeler la place centrale qu’occupe l’industrie au sein de l’économie française et dans les territoires.

Dans ce cadre, des actions locales et nationales visent à promouvoir l’Industrie auprès des jeunes et des demandeurs d’emploi, à mieux faire connaitre les formations et les métiers de l’Industrie, et valoriser des filières parfois méconnues et sous-estimées. Au programme : Journées portes ouvertes, forum des métiers, job dating, rencontres avec les professionnels, conférences et nombreuses animations métiers.

Une innovation cette année : une Bourse aux Stages a été développée par les services de la direction générale des Entreprises (DGE) pour faciliter un lien entre ceux qui souhaitent débuter une carrière dans l’Industrie et les recruteurs.

Consulter le dossier de presse 

Programme d’investissements d’avenir : 110 projets financés

Jean-Vincent Placé et Axelle Lemaire ont invité l’ensemble des acteurs du fonds "Transition numérique de l’État et modernisation de l’action publique" à une journée d’échanges.

Le Gouvernement accélère le rythme de la transformation numérique de l’État grâce à ce fonds du Programme d’investissements d’avenir (PIA).

Le fonds a déjà permis de financer plus de 110 projets innovants qui incarnent la volonté du Gouvernement de simplifier les démarches, de rationaliser et de mutualiser les infrastructures informatiques, et d’expérimenter des technologies innovantes, au service des usagers comme des agents publics.

Les porteurs de projet, lauréats, jury d’experts et le comité de pilotage de ce fonds ont été invités à se réunir pour partager leurs expériences dans un cadre interactif et enrichir les réflexions au cours de deux tables rondes :

  • "Accélération de la transition numérique des administrations : enjeux et perspectives"
  • "Fonds transition numérique de l’Etat et modernisation de l’action publique : outils et méthodes"

Réunion du comité stratégique de la filière navale

Le comité stratégique de la filière navale du Conseil national de l’Industrie a tenu sa 2e réunion plénière. La filière regroupe les industries de la construction navale, des énergies marines renouvelables, du pétrolier et parapétrolier, ainsi que l’industrie nautique.

Cinq ambitions stratégiques ont été retenues pour développer l’excellence maritime française : innovation et investissement ; performance industrielle – notamment grâce à l’apport du numérique – ; développement international des PME-ETI ; stratégie de croissance et renforcement des PME ; ressources humaines qualifiées et suffisantes, notamment ouvrières.  Le PIA  et le FUI ont contribué largement à cette ambition par une mobilisation, en investissements, de plus d’1Md€ dans les technologies du navire du futur et les EMR depuis 2011.

Les journées de l'Intelligence artificielle se tiennent jusqu'au 3 mars

Les Journées de l’Intelligence artificielle (IA) ont pour objectif principal de clarifier et de vulgariser l’IA auprès du grand-public.

Dans une logique d’innovation ouverte, il s’agit d’ouvrir les réflexions sur l’intelligence artificielle à d’autres acteurs que les communautés de chercheurs et d’experts de l’IA, comme les start-up ou les citoyens intéressés par les problématiques de l’intelligence artificielle.

Outre rapprocher l’IA des citoyens, ces Journées ont également pour ambition de coconstruire la stratégie de la France en Intelligence artificielle. Lors de ces journées, grand public, experts de l’IA et start-up auront en effet l’opportunité inédite de réfléchir ensemble à des  recommandations de politiques publiques concernant l’IA.

Consulter le site #FranceIA

Un contrat de filière pour les "services à la personne"

Le secteur des services à la personne représente en France 1,4 million de salariés, répartis au sein de 35 000 organismes et bénéficiant à 2,7 millions de personnes. Structurer  ce secteur d’avenir, présentant de nombreuses opportunités de créations d’emplois, c’est l’objectif de ce contrat de filière qui se décline en 3 grands axes issus de travaux menés avec l’ensemble des acteurs du secteur :

-  simplifier et harmoniser les dispositifs de soutien afin de permettre à la filière des services à la personne de réaliser son potentiel de développement ;

- développer l’attractivité et l’emploi ;

- mettre en place une stratégie qualité pour accompagner une demande croissante.

Signature du contrat de la filière Communication

Ce contrat est l’acte fondateur de la filière communication qui pourra désormais se positionner en qualité d’instance de réflexion et de coordination pour les organisations représentant les professionnels du secteur ainsi qu’en interlocuteur de référence pour les pouvoirs publics. Il porte une ambition commune à la profession et aux pouvoirs publics : développer la communication pour stimuler la croissance économique et accompagner les évolutions du secteur vers une communication plus responsable et plus accessible pour l’ensemble des très petites entreprises et des petites et moyennes entreprises, en étant capable de relever les défis des nouvelles technologies et des nouveaux usages.

Pour cela, le contrat décline 7 propositions : créer un observatoire de la communication ; stimuler les investissements publicitaires des entreprises de taille intermédiaire, des PME et des "Jeunes pousses" ; faire la communication de la communication en faisant mieux connaître le rôle du secteur ; effectuer un bilan et un comparatif de l’environnement réglementaire existant ; améliorer la responsabilité et l’éthique de la filière ; engager une réflexion et des actions sur les métiers pour anticiper notamment l’impact du numérique ; former les futurs talents et développer l’emploi.

Le ministère des Finances s’engage en faveur de la sécurité routière

Le ministère de l’Economie et des Finances s’engage dans une démarche qui s’inscrit dans l’action du Gouvernement visant à réduire de moitié le nombre d'accidents de la route, à l’horizon 2020. Il s’engage ainsi résolument au profit de la sécurité de ses 144 000 agents qui sont tous, à un moment ou à un autre, usagers de la route.

La charte signée le 10 février comprend 7 engagements :

proscription des conversations téléphoniques au volant ; sobriété exigée sur la route ; port obligatoire de la ceinture de sécurité ; respect des limitations de vitesse ; temps de repos intégrés dans le calcul des temps de trajet ; sensibilisation et formation des agents à la sécurité routière ; promotion des équipements de sécurité pour les conducteurs de deux-roues.

A noter : près de 500 entreprises ont déjà signé l'appel  www.routeplussure.fr

Cabinet du ministre
Les nominations de fonctions au sein des cabinets sont effectuées à partir de leur parution au Journal officiel.
Secrétariat d’État à l’Industrie, du Numérique et de l’Innovation
Adresse :
139, RUE DE BERCY 75012 - PARIS
Adresse postale :
75572 PARIS - TEL 01 40 04 04 04
Cabinet
M. Godefroy BEAUVALLET
Directeur du cabinet
JO du 05/01/17
M. Franck LIRZIN
Directeur adjoint du cabinet, en charge du pôle industrie
JO du 10/12/16
M. Bertrand PAILHES
Directeur adjoint du cabinet, en charge du pôle numérique
JO du 08/03/2017
Mme Florence ANDRÉ
Chef de cabinet
JO du 10/12/16
M. Alexandre TISSERANT
Conseiller auprès du secrétaire d'Etat en charge du numérique et de l'Europe
JO du 08/03/2017
M. Bruno ROMOLI
Conseiller spécial en charge des restructurations, des territoires, des mines et de l'agroalimentaire
JO du 24/01/17
M. Jean-Luc BELDA
Conseiller en charge du pôle restructuration et des relations avec les partenaires sociaux
JO du 13/01/17
Mme Julie MOREL
Conseillère en charge de l'attractivité et de la santé
JO du 10/12/16
M. Pierre GARROT
Conseiller en charge de l'intelligence économique et des transports
JO du 10/12/16
M. Grégoire ROUSSEL
Chef adjoint de cabinet, conseiller parlementaire
JO du 10/12/16
Mme Sandra BEAU
Conseillère presse et communication
JO du 10/12/16
Mme Clara KALAYDJIAN
Conseillère participations publiques
JO du 10/12/16
M. Florian GUYOT
Conseiller concurrence et politiques publiques
JO du 10/12/16
M. Louis LEPIOUFLE
Conseiller évènements numériques
JO du 08/03/2017
M. Aurélien PEROL
Conseiller communication et presse numérique
JO du 08/03/2017
M. Nathanaël ACKERMAN
Conseiller innovation et intelligence artificielle
JO du 08/03/2017
Mme Racha SAHLY
Conseillère communications électroniques
JO du 08/03/2017
M. Grégoire ODOU
Conseiller start-ups et usages numériques
JO du 08/03/2017
Mme Maud CHOQUET
Conseillère réglementation du numérique
JO du 08/03/2017
Mme Alexandra BOUDET
Conseillère juridique
JO du 08/03/2017