Ministre suivantMinistre précédent
Portrait de Bernard Cazeneuve. Photo : MI-Dicom-Jérome Groisard

Bernard Cazeneuve

Ministre de l'Intérieur
Biographie

Bernard Cazeneuve est né le 2 juin 1963 à Senlis (Oise).

Fonctions ministérielles
 

  • Ministre de l'Intérieur, depuis avril 2014
  • Ministre délégué auprès du ministre de l'Economie et des Finances, chargé du Budget, de mars 2013 à mars 2014
  • Ministre délégué auprès du ministre des Affaires étrangères, chargé des Affaires européennes, de mai 2012 à mars 2013
     

Fonctions électives
 

  • Conseiller municipal de Cherbourg-Octeville, depuis 2014
  • Réélu député de la Manche, le 10 juin 2012
  • Député de la Manche, de 1997 à 2002 et de 2007 à 2012
  • Président de la Communauté urbaine de Cherbourg, de 2008 à 2012
  • Maire de Cherbourg-Octeville (Manche), de 2001 à 2012
  • Vice-président du conseil régional de Basse-Normandie, de 2004 à 2007
  • Vice-président de la Communauté urbaine de Cherbourg, de 2004 à 2008
  • Adjoint au maire de Cherbourg (Manche), de 2000 à 2001
  • Maire d'Octeville (Manche), de 1995 à 2000
  • Conseiller général de la Manche, de 1994 à 1998
     

Carrière
 

  • Avocat en droit des affaires, de 2006 à 2008
  • Avocat au Barreau de Cherbourg-Octeville, en 2003
  • Juge titulaire à la Cour de justice de la République, de 1997 à 2002
  • Juge titulaire à la Haute Cour de Justice, de 1997 à 2002
  • Chef de cabinet de Charles Josselin, (secrétaire d'Etat chargé de la Mer), en 1993
  • Chef de cabinet d'Alain Vivien (secrétaire d'Etat chargé des Affaires étrangères), en 1992
  • Conseiller technique au cabinet de Thierry de Beaucé (secrétaire d'Etat chargé des Relations culturelles internationales), en 1991

Autres fonctions
 

  • Secrétaire général du Conseil supérieur de la navigation de plaisance et des sports nautiques, en 1993
     

Cursus
 

  • Diplômé de l'Institut d'études politiques de Bordeaux

Ouvrages
 

  • Karachi, l'enquête impossible (2011)
  • La Responsabilité du fait des produits en France et en Europe (2005)
  • La Politique retrouvée (1994)
  • Première manche (1993)
Actualités du ministre

À moto ou à scooter, le port des gants devient obligatoire

À partir du 20 novembre 2016, le port de gants de motocyclisme certifiés CE devient obligatoire pour les conducteurs et les passagers qui circulent à motocyclette sous peine de verbalisation. Cette mesure concerne également les tricycles et quadricycles à moteur, ainsi que les cyclomoteurs.

Le décret 2016-1232 paru le 20 septembre 2016 au Journal officiel met en œuvre la décision prise le 2 octobre 2015 par le Comité interministériel de la sécurité routière (CISR) de rendre obligatoire le port de gants certifiés CE pour les usagers de deux-roues motorisés (mesure n°15). En France, 12% des utilisateurs de deux-roues motorisé roulent encore sans gants adaptés (enquête TNS Sofres).

Lire le décret

Mise en œuvre de la prochaine évacuation du campement de la lande de Calais

Bernard Cazeneuve et Emmanuelle Cosse ont réuni  le comité de suivi des centres d’accueil et d’orientation (CAO), pour aborder les questions relatives à la mise en œuvre de la prochaine évacuation du campement de la lande de Calais.

Selon le constat partagé de l’ensemble des personnes résidant et intervenant sur la lande de Calais, comme pour les habitants du Calaisis, la situation actuelle ne peut perdurer, tant du point de vue humain qu’en termes d’ordre public. Reconnue nécessaire par l’ensemble des acteurs, l’évacuation, constituera une opération d’ordre humanitaire. La transparence des échanges et la confiance partagée avec les associations ont permis de définir un cadre pour la réussite de l’opération.

Lire le communiqué, sur le site du ministère de l'Intérieur

Fausse alerte attentat à Paris : l'Etat se constitue partie civile

Bernard Cazeneuve annonce que l’Etat se constituera partie civile pour obtenir réparation du préjudice subi suite à la fausse alerte attentat de samedi 17 septembre à Paris.

Alors que la France est confrontée à une menace terroriste très élevée, il n’est pas tolérable que les auteurs de ces actes, qui devront en rendre compte devant la Justice, sèment l’inquiétude dans la population et mobilisent en vain d’importants moyens de sécurité et de secours.

Le ministre de l’Intérieur rappelle que détourner de leur mission les femmes et hommes qui sont garants de notre sécurité et de notre protection, c’est prendre un risque inadmissible au regard du risque d’actions violentes qu’ils sont en charge de prévenir, et de leur capacité à porter secours.

Dans cette optique, Bernard Cazeneuve a demandé qu’une évaluation du préjudice financier lié à cette fausse alerte soit conduite. Rien ne justifie que les contribuables soient redevables d’une dépense inutile des deniers publics.

Eloignement de 30 personnes en situation irrégulière depuis Calais

Bernard Cazeneuve indique que les services de la police aux frontières ont procédé à l’éloignement du territoire national par vol groupé de 30 personnes en situation irrégulière depuis Calais.

Ces personnes qui ne relèvent pas du droit d’asile n’avaient pas vocation à demeurer en France.

C’est le 56e vol groupé de ce type organisé au départ de Calais depuis le 1er janvier. Au total, depuis le début de l’année, 1 384 personnes en situation irrégulière ont été éloignées du territoire national depuis Calais.

Par ailleurs, un travail de fond est conduit pour lutter contre ceux qui exploitent les migrants pour les acheminer de façon illégale sur notre territoire. 229 filières d’immigration clandestine ont ainsi déjà été démantelées cette année à l’échelle du territoire national - soit une hausse 20 %  par rapport à l’année dernière - dont 29 à destination du Royaume-Uni.

Sécurité/Questions migratoires : priorités portées au niveau européen par la France et l'Allemagne

Bernard Cazeneuve s'est entretenu avec son homologue allemand, Thomas de Maiziere, des principales priorités portées au niveau européen par la France et l'Allemagne concernant la sécurité et les questions migratoires.

- S'agissant de la lutte contre le terrorisme, les 2 ministres ont réaffirmé leur volonté commune de défendre lors du prochain conseil JAI des 13-14 octobre leurs propositions contenues dans l'initiative commune franco-allemande en matière de sécurité intérieure, présentée le 23 août dernier.

- S'agissant des questions migratoires, Bernard Cazeneuve souligne la convergence de vue avec son homologue allemand sur la nécessité de poursuivre le soutien de l'Union aux pays de 1re entrée - Grèce et Italie - dans la mise en œuvre des hot spots et des contrôles sécuritaires aux frontières extérieures de l'Union, y compris dans les aéroports, ainsi que du programme de relocalisation des personnes en besoin manifeste de protection, auquel la France et l'Allemagne participent au 1er plan.

Lire l'intégralité du communiqué

Reconduite hors du territoire de personnes en situation irrégulière depuis Calais

Bernard Cazeneuve rappelle que le prochain démantèlement du campement de la lande à Calais, opération indispensable pour des raisons humanitaires et pour des raisons d’ordre public, permettra la mise à l’abri de personnes en besoin manifeste de protection. Depuis un an, 5700 personnes ont ainsi déjà été accueillies dans 161 centres d’accueil et d’orientation en France.

Dans le même temps, ceux qui n’ont pas vocation à être accueillis en France, car ne relevant pas du droit d’asile, sont en situation irrégulière et font l’objet de reconduites hors du territoire. Ce jour, un vol groupé mis en place avec les autorités britanniques a permis d’éloigner 20 personnes en situation irrégulière. 55 vols groupés ont été organisés au départ de Calais depuis le 1er janvier. Au total, depuis le début de l’année, 1 346 personnes en situation irrégulière ont été éloignées du territoire national depuis Calais.

Par ailleurs, un travail de fond est conduit pour lutter contre ceux qui exploitent les migrants pour les acheminer de façon illégale sur notre territoire. 229 filières d’immigration clandestine ont ainsi déjà été démantelées cette année à l’échelle du territoire national – soit une hausse 20 % par rapport à l’année dernière - dont 29 à destination du Royaume - Uni.

Adoptons les comportements qui sauvent : lancement de la Grande Cause nationale 2016

En mai 2016, les Sapeurs-pompiers de France, la Croix-Rouge française et la Protection Civile, 3 acteurs associatifs majeurs de la prévention des risques et de l’action de secours, se sont vu décerner par le Premier ministre le label "Grande cause nationale"

pour leur projet collectif : "Adoptons les comportements qui sauvent".

Bernard Cazeneuve s’est rendu à la Maison des Sapeurs-Pompiers de France à Paris pour le lancement cette opération.

Objectif : mettre l’accent sur les comportements préventifs et sur les gestes de 1ers secours. Renforcée par l’expression impérative "Informez-vous, formez-vous", la signature "Adoptons les comportements qui sauvent" est une interpellation forte adressée aux citoyens.

Lire le discours de Bernard Cazeneuve

 

Sécurisation des Journées européennes du patrimoine

Rendez-vous très prisé des Français, les Journées européennes du patrimoine (17 et 18 septembre) attirent près de 12 millions de visiteurs chaque année.

Cette forte fréquentation implique de la part des responsables des sites, publics et privés, et des pouvoirs publics, une attention toute particulière aux conditions de sécurité du public, enjeu majeur dans le contexte actuel.

En ce sens, les services du ministère de la Culture et de l’Intérieur ont conduit ces derniers mois des actions d'évaluation des risques et de sensibilisation à la menace dans les institutions patrimoniales.

Partout dans le pays, des contacts sont pris par les services du ministère de l'Intérieur et du ministère de la Défense avec les gestionnaires des principaux sites concernés, afin de trouver le plus juste équilibre entre la sécurisation indispensable des lieux de visite et le respect de l’objectif d’ouverture des Journées européennes du patrimoine.

Tout est mis en œuvre pour que ces Journées demeurent une manifestation culturelle, festive et populaire, qui permet de découvrir et faire aimer la richesse et la beauté de notre patrimoine.

Nouveau centre d’accueil pour migrants à Paris : l’Etat apporte 15 millions d’euros

La mise en oeuvre de ce nouveau centre, dont le ministère du Logement prendra en charge 20% des dépenses d’investissement et 80% des dépenses de fonctionnement, sera précisée par un protocole d’accord entre l’Etat et la Ville de Paris, signé dans les prochains jours. Il organisera l’articulation du nouveau centre avec l’ensemble des dispositifs nationaux déjà mis en place. Au total l’Etat contribuera à hauteur de plus de 15 M€ dès la 1re année pour les 2 implantations annoncées, à Paris et à Ivry-sur-Seine.

Ce centre s’inscrit dans la stratégie nationale mise en place par l’Etat depuis le début de la crise migratoire, pour offrir des conditions dignes aux personnes en besoin manifeste de protection. Il contribuera à renforcer l’action de l’Etat pour éviter la formation de campements insalubres dans la capitale.

A Paris, l’Etat a procédé à 28 opérations qui ont permis la mise à l’abri de 15 000 personnes. Ce centre complétera les 74 sites franciliens que l’Etat a déjà mis à disposition accueillant près de 7000 personnes, et les 161 Centres d’accueil et d’orientation (CAO) ouverts dans 78 départements, vers lesquels ont été orientées plus de 5 500 personnes depuis Calais et Grande-Synthe.

 

Lancement de la campagne pluie inondation

Le ministère de l’Environnement et le ministère de l’Intérieur ont lancé une campagne de sensibilisation aux phénomènes des pluies méditerranéennes intenses dont l’objectif est de développer une véritable culture du risque pour que chacun adopte les comportements qui sauvent, et d’améliorer la résilience des territoires.

Orientée sur les 8 bons comportements à adopter face au danger et préparer un kit de survie, cette campagne est diffusée sur les radios locales et dans la presse quotidienne régionale de 15 départements méditerranéens.

En savoir plus sur le phénomène pluies méditerranéennes intenses 

Les 8 bons comportements à adopter et la préparation du kit de survie

Cabinet du ministre
Les nominations de fonctions des cabinets sont effectuées à partir de leur parution au Journal officiel.
Ministère de l'Intérieur
Adresse :
Place Beauvau 75008 - Paris
Adresse postale :
75800 Paris - TEL 01 49 27 49 27
Cabinet
M. Patrick STRZODA, préfet
Directeur du cabinet
JO du 27/04/16
M. Eric MORVAN
Directeur adjoint du cabinet
JO du 03/09/14
Mme Julie BURGUBURU, maître des requêtes au Conseil d'Etat
Directrice adjointe du cabinet
JO du 23/02/16
Mme Marie-Emmanuelle ASSIDON
Conseillère spéciale
JO du 03/09/14
M. Gabriel KUNDE
Chef de cabinet
JO du 03/09/14
M. Laurent BURIN DES ROZIERS
Conseiller chargé de la prospective et des cultes
JO du 03/09/14
M. Gautier LEKENS
Conseiller diplomatique
JO du 01/04/15
Mme Violaine DEMARET
Conseillère administration territoriale de l'Etat
JO du 24/10/15
M. François MAINSARD
Conseiller police
(JO du 09/09/14)
M. Christian RODRIGUEZ
Conseiller gendarmerie
JO du 03/09/14
M. Jules BOYADJIAN
Conseiller parlementaire
JO du 03/09/14
M. Benjamin MENARD
Conseiller pour la communication et les relations avec la presse
JO du 03/09/14
M. Antoine GOBELET
Conseiller budgétaire et modernisation
JO du 03/09/14
Mme Frédérique CAMILLERI
Conseillère sécurité civile
JO du 25/03/16
Mme Magali CHARBONNEAU
Conseillère immigration et asile
JO du 14/01/16
M. Jérôme NARBONNE
Conseiller parlementaire
JO du 13/02/16
M. Damien MARTINELLI
Conseiller juridique
JO du 13/06/16