Ministre suivantMinistre précédent
Portrait de Bernard Cazeneuve. Photo : MI-Dicom-Jérome Groisard

Bernard Cazeneuve

Ministre de l'Intérieur
Biographie

Bernard Cazeneuve est né le 2 juin 1963 à Senlis (Oise).

Fonctions ministérielles
 

  • Ministre de l'Intérieur, depuis avril 2014
  • Ministre délégué auprès du ministre de l'Economie et des Finances, chargé du Budget, de mars 2013 à mars 2014
  • Ministre délégué auprès du ministre des Affaires étrangères, chargé des Affaires européennes, de mai 2012 à mars 2013
     

Fonctions électives
 

  • Conseiller municipal de Cherbourg-Octeville, depuis 2014
  • Réélu député de la Manche, le 10 juin 2012
  • Député de la Manche, de 1997 à 2002 et de 2007 à 2012
  • Président de la Communauté urbaine de Cherbourg, de 2008 à 2012
  • Maire de Cherbourg-Octeville (Manche), de 2001 à 2012
  • Vice-président du conseil régional de Basse-Normandie, de 2004 à 2007
  • Vice-président de la Communauté urbaine de Cherbourg, de 2004 à 2008
  • Adjoint au maire de Cherbourg (Manche), de 2000 à 2001
  • Maire d'Octeville (Manche), de 1995 à 2000
  • Conseiller général de la Manche, de 1994 à 1998
     

Carrière
 

  • Avocat en droit des affaires, de 2006 à 2008
  • Avocat au Barreau de Cherbourg-Octeville, en 2003
  • Juge titulaire à la Cour de justice de la République, de 1997 à 2002
  • Juge titulaire à la Haute Cour de Justice, de 1997 à 2002
  • Chef de cabinet de Charles Josselin, (secrétaire d'Etat chargé de la Mer), en 1993
  • Chef de cabinet d'Alain Vivien (secrétaire d'Etat chargé des Affaires étrangères), en 1992
  • Conseiller technique au cabinet de Thierry de Beaucé (secrétaire d'Etat chargé des Relations culturelles internationales), en 1991

Autres fonctions
 

  • Secrétaire général du Conseil supérieur de la navigation de plaisance et des sports nautiques, en 1993
     

Cursus
 

  • Diplômé de l'Institut d'études politiques de Bordeaux

Ouvrages
 

  • Karachi, l'enquête impossible (2011)
  • La Responsabilité du fait des produits en France et en Europe (2005)
  • La Politique retrouvée (1994)
  • Première manche (1993)
Actualités du ministre

Présentation du dispositif de sécurité pour l'Euro 2016

Bernard Cazeneuve a présenté lors d'une conférence de presse le dispositif de sécurité pour l'Euro 2016, en présence de Patrick Kanner et Thierry Braillard.

"En ce qui concerne l’engagement de l’Etat, plus de 77 000 personnels du ministère de l’Intérieur seront mobilisés : 42 000 policiers dont 25 000 de la sécurité publique, 5 000 de la police aux frontières, 2 000 CRS et 10 000 de la Préfecture de Police de Paris ; 30 000 gendarmes ; 5 200 personnels de la sécurité civile dont 2 500 sapeurs-pompiers et 300 démineurs", a notamment déclaré le ministre de l'Intérieur.

"Au total, ce sont donc plus de 90 000 personnes, agents de l’Etat, des collectivités locales, personnels de sécurité privée et bénévoles, qui assureront ensemble la sécurité de l’Euro 2016. 90 000 personnes, pour vous donner une idée, c’est un tout petit peu plus que la capacité d’accueil du Stade de France", a précisé Bernard Cazeneuve.

Lire le discours du ministre

Dossier de presse sur le dispositif de sécurité de l'Euro 2016

 

Réunion sur les dispositifs de sécurité mis en œuvre pour l’Euro 2016

Bernard Cazeneuve a convoqué les représentants de la Fédération Française de Football et d’EURO 2016 SAS à une réunion destinée à faire le point sur les dispositifs de sécurité mis en œuvre pour le match de finale de la coupe de France qui s’est déroulé samedi 21 mai au soir.

Au terme de cette réunion, à l’occasion de laquelle le ministre a rappelé chacun à ses obligations, il a été décidé de corriger sans tarder les dysfonctionnements constatés, afin de garantir la fluidité de l’entrée des supporters dans les enceintes sportives, de fiabiliser les contrôles de sécurité par les sociétés de sécurité privées et de sécuriser les sorties de match. Des mesures visant les mêmes objectifs auront vocation à s’appliquer également aux fans zones.

L’ensemble de ces mesures, dont les protocoles de mise en œuvre sont en cours de finalisation, seront précisées par une communication du ministre et des organisateurs dans les tous prochains jours.

Réforme du permis de conduire : un permis modernisé et plus accessible

Le décret fixant le cahier des charges pour l'organisation de l'épreuve théorique générale du permis de conduire par un organisateur agréé est publié.

L'organisation et la surveillance de l'examen de l'épreuve du code, jusque-là assurées par les inspecteurs du permis de conduire et de la sécurité routière, pourront désormais être confiées à des prestataires privés, agréés selon des critères très stricts.

Cette réforme permettra de diminuer encore les délais d'attente en libérant près de 5 % du temps de travail des inspecteurs, qui pourront par conséquent faire passer chaque année l'équivalent de 142 000 examens de conduite supplémentaires du permis B et procéder à nouveau à des opérations de contrôle des centres de stage de récupération de points et des écoles de conduite.

A partir du 1er juillet, le permis de conduire sera encore plus accessible pour les jeunes, grâce à l'extension et à l'amélioration du dispositif du "permis à 1 euro par jour". Ce dispositif, dont 860 000 jeunes ont bénéficié depuis 2005, propose aux candidats un prêt à taux zéro qu'ils rembourseront à raison de 1 euro par jour pendant 40 mois.

En route pour l'Euro 2016 !

Du 10 juin au 10 juillet 2016 la France accueille le monde avec l'Euro 2016.

Près de 2,5 millions de spectateurs sont attendus dans les stades, 7 millions dans les fans zones, sans compter les milliers d'Européens qui se retrouveront pour partager cette fête.

Le contexte sécuritaire n'entache en rien la volonté de la France d'accueillir cette manifestation, qui sera l'événement le plus sécurisé qu'elle ait connu.

Partout sur le territoire, des milliers de policiers, gendarmes, sapeurs-pompiers, secouristes et urgentistes seront mobilisés pour que l'Euro 2016 demeure une fête pour tous.

L'organisateur, les villes hôtes et les services de l'Etat sont pleinement mobilisés.

En savoir plus sur la préparation de l'Euro 2016

Intérieur : colloque international sur la prévention de la radicalisation

Le colloque international sur la prévention de la radicalisation organisé par le Comité interministériel de prévention de la délinquance (CIPD) les 27 et 28 avril Paris est un lieu d'échanges autour d'experts issus de 15 pays pour mieux comprendre les enjeux de la radicalisation, comparer les méthodes de détection et de prévention, et faire le point sur les différentes politiques de prise en charge.

Le CIPD a pour mission de fixer les orientations de la politique gouvernementale en matière de prévention de la délinquance, de veiller à sa mise en œuvre, de coordonner l'action des ministères et l'utilisation des moyens budgétaires.

Voir le discours de clôture de Bernard Cazeneuve

Séisme en Equateur : la France se mobilise pour le traitement de l'eau

A la demande d’assistance internationale adressée à l’Union européenne par les autorités équatoriennes, la France apporte une réponse centrée sur le traitement de l’eau dont les victimes du séisme qui a frappé le pays samedi dernier ont un besoin urgent.

En particulier, le Centre de crise et de soutien du ministère des Affaires étrangères (CDCS) et le ministère de l’Intérieur ont affrété un avion pour envoyer en Equateur un détachement de 30 militaires de la Sécurité civile du ministère de l’Intérieur spécialisés dans le traitement de l’eau, avec 21 tonnes de matériel, dont une unité de traitement de l’eau (leur mission consistera à produire, analyser et distribuer de l’eau potable aux populations affectées par le séisme), ainsi que 3 unités de traitement de l’eau et une équipe de 3 ingénieurs volontaires mis à disposition par la Fondation Veolia, dans le cadre de son partenariat avec le CDCS.

Prorogation de l'état d'urgence

Déclaré le 14 novembre, l'état d'urgence a été prorogé 2 fois jusqu'au 26 mai 2016. Depuis sa dernière prorogation, sa mise en oeuvre a été resserrée. S'il ne peut être un état permanent, il doit répondre à la nécessité de protéger d'importantes manifestations sportives comme celles de l'Euro 2016 et du Tour de France. Aussi le Gouvernement a décidé de la prorogation de l'état d'urgence pour une période de 2 mois à partir de la fin mai sur l'ensemble du territoire. Un texte sera transmis au Conseil d'Etat avant un vote au Parlement. Parallèlement à la prolongation de l'état d'urgence, le Gouvernement agit : un projet de loi est actuellement en cours de discussion au Parlement pour renforcer la lutte contre le crime organisé, le terrorisme et leur financement.

 

Schéma national d'intervention des forces de sécurité

Bernard Cazeneuve a présenté le Schéma national d'intervention des forces de sécurité en cas d'attaque terroriste, destiné à renforcer et coordonner l'action des unités d'intervention pour répondre à d'éventuels attentats, à la lumière de ceux de 2015. Ce schéma a pour objectif de mieux anticiper et de permettre une intervention plus rapide de ces unités  spécialisées. Ce schéma prévoit notamment la création de 7 nouvelles antennes : 4 antennes GIGN (Nantes, Reims, Tours et Mayotte)) et 3 antennes RAID (Toulouse, Montpellier et Nancy). Les effectifs de la BRI de la préfecture de police de Paris seront quant à eux doublés.

Lire le discours de Bernard Cazeneuve

Consulter le dossier de presse

 

Chiffres de la sécurité routière du mois de mars 2016

Selon l’Observatoire national interministériel de la sécurité routière, 257 personnes ont perdu la vie sur les routes de France métropolitaine en mars 2016, dont 12 dans un seul accident impliquant un minibus et un poids lourd dans l’Allier.

Comparé au mois de mars 2015, 32 personnes supplémentaires ont été tuées en mars 2016, soit une hausse de 14,2%.

Les autres indicateurs de l'accidentalité routière sont en augmentation :

- les accidents corporels augmentent de 4,1% : 4 378 en mars 2016 contre 4 205 en mars 2015, soit 173 accidents supplémentaires ;

- le nombre de personnes blessées augmente de 5,4% : 5 487 personnes le mois dernier contre 5 208 en mars 2015, soit 279 personnes blessées supplémentaires ;

- le nombre de personnes hospitalisées augmente, quant à lui, de 5,3% : 1 910 personnes ont dû être soignées plus de 24 heures dans un établissement hospitalier après un accident de la route en mars 2016, contre 1 814 en mars 2015, soit 96 personnes hospitalisées de plus.

Surteintage des vitres avant des véhicules

Le décret du 13 avril 2016 modifiant certaines dispositions du code de la route relatives aux véhicules a été publié au Journal officiel.

Il permettra aux forces de l’ordre, à partir du 1er janvier 2017, de sanctionner le surteintage des vitres avant qui ne respecterait pas le taux minimal de transparence de 70%. Ce taux est celui exigé pour l’homologation des véhicules sortant d’usine.

Les contrevenants s’exposent à une contravention de 4e classe et une amende de 135 €, assortie d’un retrait de 3 points sur le permis de conduire, sanctions identiques à celles prévues pour le défaut de ceinture de sécurité ou l’usage du téléphone dans des conditions non permises par la réglementation.

Le surteintage des vitres-arrières et lunettes-arrières reste autorisé et pour ces dernières, à la condition que le véhicule soit équipé de deux rétroviseurs extérieurs.

 

 

Cabinet du ministre
Les nominations de fonctions des cabinets sont effectuées à partir de leur parution au Journal officiel.
Ministère de l'Intérieur
Adresse :
Place Beauvau 75008 - Paris
Adresse postale :
75800 Paris - TEL 01 49 27 49 27
M. Patrick STRZODA, préfet
Directeur du cabinet
JO du 27/04/16
M. Eric MORVAN
Directeur adjoint du cabinet
JO du 03/09/14
Mme Julie BURGUBURU, maître des requêtes au Conseil d'Etat
Directrice adjointe du cabinet
JO du 23/02/16
Mme Marie-Emmanuelle ASSIDON
Conseillère spéciale
JO du 03/09/14
M. Gabriel KUNDE
Chef de cabinet
JO du 03/09/14
M. Jean-Julien XAVIER-ROLAI
Conseiller juridique
JO du 03/09/14
M. Laurent BURIN DES ROZIERS
Conseiller chargé de la prospective et des cultes
JO du 03/09/14
M. Gautier LEKENS
Conseiller diplomatique
JO du 01/04/15
Mme Violaine DEMARET
Conseillère administration territoriale de l'Etat
JO du 24/10/15
M. François MAINSARD
Conseiller police
(JO du 09/09/14)
M. Christian RODRIGUEZ
Conseiller gendarmerie
JO du 03/09/14
M. Jules BOYADJIAN
Conseiller parlementaire
JO du 03/09/14
M. Benjamin MENARD
Conseiller pour la communication et les relations avec la presse
JO du 03/09/14
M. Antoine GOBELET
Conseiller budgétaire et modernisation
JO du 03/09/14
Mme Frédérique CAMILLERI
Conseillère sécurité civile
JO du 25/03/16
Mme Magali CHARBONNEAU
Conseillère immigration et asile
JO du 14/01/16
M. Jérôme NARBONNE
Conseiller parlementaire
JO du 13/02/16