Ministre suivantMinistre précédent
Portrait de Bernard Cazeneuve. Photo : MI-Dicom-Jérome Groisard

Bernard Cazeneuve

Ministre de l'Intérieur
Biographie

Bernard Cazeneuve est né le 2 juin 1963 à Senlis (Oise).

Fonctions ministérielles
 

  • Ministre de l'Intérieur, depuis avril 2014
  • Ministre délégué auprès du ministre de l'Economie et des Finances, chargé du Budget, de mars 2013 à mars 2014
  • Ministre délégué auprès du ministre des Affaires étrangères, chargé des Affaires européennes, de mai 2012 à mars 2013
     

Fonctions électives
 

  • Conseiller municipal de Cherbourg-Octeville, depuis 2014
  • Réélu député de la Manche, le 10 juin 2012
  • Député de la Manche, de 1997 à 2002 et de 2007 à 2012
  • Président de la Communauté urbaine de Cherbourg, de 2008 à 2012
  • Maire de Cherbourg-Octeville (Manche), de 2001 à 2012
  • Vice-président du conseil régional de Basse-Normandie, de 2004 à 2007
  • Vice-président de la Communauté urbaine de Cherbourg, de 2004 à 2008
  • Adjoint au maire de Cherbourg (Manche), de 2000 à 2001
  • Maire d'Octeville (Manche), de 1995 à 2000
  • Conseiller général de la Manche, de 1994 à 1998
     

Carrière
 

  • Avocat en droit des affaires, de 2006 à 2008
  • Avocat au Barreau de Cherbourg-Octeville, en 2003
  • Juge titulaire à la Cour de justice de la République, de 1997 à 2002
  • Juge titulaire à la Haute Cour de Justice, de 1997 à 2002
  • Chef de cabinet de Charles Josselin, (secrétaire d'Etat chargé de la Mer), en 1993
  • Chef de cabinet d'Alain Vivien (secrétaire d'Etat chargé des Affaires étrangères), en 1992
  • Conseiller technique au cabinet de Thierry de Beaucé (secrétaire d'Etat chargé des Relations culturelles internationales), en 1991

Autres fonctions
 

  • Secrétaire général du Conseil supérieur de la navigation de plaisance et des sports nautiques, en 1993
     

Cursus
 

  • Diplômé de l'Institut d'études politiques de Bordeaux

Ouvrages
 

  • Karachi, l'enquête impossible (2011)
  • La Responsabilité du fait des produits en France et en Europe (2005)
  • La Politique retrouvée (1994)
  • Première manche (1993)
Actualités du ministre

Profanation de tombes chrétiennes dans un cimetière de Meurthe-et-Moselle

Bernard Cazeneuve condamne avec la plus grande fermeté la profanation de tombes chrétiennes ce jour dans un cimetière de Meurthe-et-Moselle.

Ce lundi après-midi, les policiers de Conflans-en-Jarnisy ont constaté la profanation d'une quarantaine de tombes chrétiennes dans le cimetière de la commune de Labry.

Des crucifix ont été retournés ou brisés, et une plaque funéraire dégradée. Il s'agit de la cinquième profanation de cimetière dans le département depuis le début de l'année 2015.

Ces actes inacceptables appellent une réponse pénale ferme. Les enquêtes devront permettre d'en poursuivre les coupables. Le ministre de l'Intérieur adresse tout son soutien aux autorités des communes concernées, ainsi qu'aux familles victimes de ces dégradations.

Les élections régionales 2015

Les élections régionales auront lieu les 6 et 13 décembre 2015. A partir du 1er janvier 2016, en application de la loi 2015-29 du 16 janvier 2015, la France sera organisée en 13 régions métropolitaines créées à partir des 22 anciennes dont certaines ont fusionné, sans modification des départements qui les composent.

Pour voter aux élections régionales, il faut être de nationalité française, âgé de 18 ans révolus, jouir de ses droits civils et politiques et être inscrit sur la liste électorale d’une des régions ou collectivités concernées par ce scrutin.

Exceptionnellement, l’inscription sur les listes électorales est possible jusqu’au 30 septembre 2015.

Pour en savoir plus

Bernard Cazeneuve : "A Calais, il faut à la fois de l'humanité et de la clarté"

Le ministre de l'Intérieur répond aux questions de La Croix sur la situation des migrants à Calais.

Les préfets mobilisés pour renforcer l’achat local dans les services de restauration de l’Etat

L’ancrage territorial de la production, de la transformation et de la commercialisation des produits agricoles et alimentaires est une priorité du Gouvernement.

En application du Plan de soutien à l’élevage présenté mercredi 22 juillet, Bernard Cazeneuve, Stéphane Le Foll, Emmanuel Macron et Marylise Lebranchu ont écrit aux préfets pour leur demander de veiller à ce que les services de restauration de l’Etat soient attentifs à la mise en œuvre de cette priorité. Cela est possible, dans le respect du droit de la commande publique et des règles communautaires en vigueur. La publication d’une nouvelle ordonnance sur les marchés publics présentée en Conseil des ministres le 22 juillet par Emmanuel Macron et qui entrera en vigueur d’ici à la fin de l’année, permettra de systématiser le développement d’une politique d’achat public mettant en exergue la production et les savoir-faire locaux.

 

Des forces supplémentaires pour assurer la sécurité du Tunnel sous la Manche

Bernard Cazeneuve s’est entretenu avec le président-directeur général d’Eurotunnel pour évoquer les difficultés liées aux intrusions massives dont fait l’objet le site du tunnel sous la Manche.

Face à cette situation, l’Etat a déployé à Calais des moyens exceptionnels, qui contribuent chaque jour et chaque nuit à assurer la sécurité du Tunnel sous la Manche et à prévenir les intrusions. Aux cinq unités et demie de forces mobiles présentes de manière permanente à Calais, le ministre de l’Intérieur a décidé d’adjoindre temporairement deux unités supplémentaires, portant à près de 500 hommes le nombre de CRS et de gendarmes mobiles affectés à cette opération. Eurotunnel a, de son côté, consenti des efforts d’amélioration de la sécurité de son site, notamment par des investissements importants.

Lire l'intégralité du communiqué


Opération de mise à l'abri humanitaire de 241 migrants

Ce matin, l’Ofpra (Office français de protection des réfugiés et des apatrides), les services de la Ville de Paris et du ministère de l’intérieur se sont rendus sur le campement de la Halle Pajol, dans le XVIIIe arrondissement de Paris, pour y conduire une opération de mise à l'abri humanitaire de 241 migrants qui s’est déroulée dans d’excellentes conditions.

Cette opération, autorisée le 24 juillet dernier par le tribunal de grande instance de Paris, avait pour vocation de proposer un hébergement digne des migrants et de permettre une réappropriation de l'espace public ‎ par les commerçants et riverains, selon l'usage prévu pour ce lieu.

Une délégation de médiateurs composée de l'Ofpra, de FTDA (France Terre d'Asile), de l'association Emmaus, de la Ville de Paris, et de l'Etat représenté par la préfecture de région s'est rendue sur place à 7h30.

La médiation, facilitée par la présence d’interprètes, s’est déroulée en toute transparence, en présence de témoins et de médias.

Lire la suite du communiqué sur le site du ministère de l'Intérieur

Faciliter l’accès des sapeurs-pompiers volontaires au logement social

Une convention-cadre pour favoriser l’accès des sapeurs-pompiers volontaires aux logements sociaux situés à proximité des centres de secours a été signée en présence de Bernard Cazeneuve et Sylvia Pinel.

Les signataires de la convention s’engagent ainsi, dans le respect des règles de droit commun de gestion de la demande de logement social et des procédures d’attribution (la majorité des sapeurs-pompiers volontaires satisfont les critères de droit commun), à faciliter l’accès des sapeurs-pompiers volontaires aux logements sociaux situés à proximité des centres d’incendie et de secours auxquels ils sont rattachés. La convention-cadre sera déclinée en conventions locales pour assurer la présence des sapeurs-pompiers sur chaque territoire. Après la réalisation d’un diagnostic par le service départemental d’incendie et de secours, les préfets définiront en concertation avec les acteurs locaux les modalités permettant de prendre en compte la qualité de sapeurs-pompiers volontaires dans le processus d’attribution des logements sociaux.

Projet de loi relatif au droit des étrangers

Depuis le 21 juillet 2015, l'Assemblée nationale examine le projet de loi relatif au droit des étrangers en France.

Ce texte vise 3 objectifs :

- savoir accueillir et intégrer ceux qui ont le droit de nous rejoindre. La France n’est pas une terre d’immigration massive, ses flux migratoires actuels, rapportés à sa population, la placent dans la moyenne basse de l’OCDE (0,3%) ;

- savoir attirer les mobilités de l’excellence, de la connaissance et du savoir ;

- savoir lutter contre les flux migratoires irréguliers, dans le respect des droits des migrants.

Télécharger le dossier de presse relatif au projet de loi sur le droit des étrangers

"La déradicalisation, outil de lutte contre le terrorisme" : Sébastien Pietrasanta remet son rapport

Remise du rapport parlementaire de @S_PIETRASANTA : 37 propositions sur la déradicalisation. http://www.interieur.gouv.fr/Actualites/Communiques/Remise-du-rapport-La-deradicalisation-outil-de-lutte-contre-le-terrorisme-de-M.-Pietrasanta … pic.twitter.com/FI2WGG8aHt


Bernard Cazeneuve a reçu les conclusions des travaux de Sébastien Pietrasanta relatifs à "La déradicalisation, outil de lutte contre le terrorisme".

Le député des Hauts-de-Seine, ancien rapporteur de la loi renforçant les dispositions de lutte contre le terrorisme promulguée le 13 novembre 2014, a analysé les profils des personnes concernées par le phénomène de la radicalisation violente en lien avec les filières terroristes, et proposé un ensemble de 37 propositions visant à les réinsérer dans le socle républicain.

Lire le communiqué, sur le site du ministère de l'Intérieur

Déclaration de Bernard Cazeneuve concernant le projet d’attentat déjoué

"Lors des cérémonies du 14 juillet, le Président de la République a rappelé que, "toutes les semaines, nous arrêtons, nous empêchons, nous prévenons des actes terroristes". Comme il l’a indiqué aujourd’hui à Marseille, ce fut encore le cas cette semaine.

En effet, lundi 13 juillet à l’aube, quatre individus, âgés de 16 à 23 ans, dont un ancien militaire réformé de la marine nationale, ont été interpellés en quatre points différents du territoire par des agents de la Direction Générale de la Sécurité Intérieure, sous l’autorité de la Justice.

Ces individus, actuellement en garde à vue, projetaient de commettre une action terroriste  contre des installations militaires françaises. L’ouverture dès le 23 juin dernier, par la section anti-terroriste du parquet de Paris, d’une enquête préliminaire pour association de malfaiteurs en vue de préparer des actes de terrorisme, a été précédée d’un très minutieux travail de renseignement" (lire la suite de la déclaration du ministre).

Cabinet du ministre
Les nominations de fonctions des cabinets sont effectuées à partir de leur parution au Journal officiel.
Ministère de l'Intérieur
Adresse :
Place Beauvau 75008 - Paris
Adresse postale :
75800 Paris - TEL 01 49 27 49 27
M. Michel LALANDE, préfet hors cadre
Directeur du cabinet
JO du 07/01/15
M. Eric MORVAN
Directeur adjoint du cabinet
JO du 03/09/14
M. Pierre-Antoine MOLINA
Directeur adjoint du cabinet
JO du 03/09/14
Mme Marie-Emmanuelle ASSIDON
Conseillère spéciale
JO du 03/09/14
M. Gabriel KUNDE
Chef de cabinet
JO du 03/09/14
M. Jean-Julien XAVIER-ROLAI
Conseiller juridique
JO du 03/09/14
M. Laurent BURIN DES ROZIERS
Conseiller chargé de la prospective et des cultes
JO du 03/09/14
M. Emmanuel BARBE
Conseiller diplomatique
JO du 03/09/14
M. David COSTE
Conseiller administration territoriale
JO du 03/09/14
M. François MAINSARD
Conseiller police
(JO du 09/09/14)
M. Christian RODRIGUEZ
Conseiller gendarmerie
JO du 03/09/14
M. Jules BOYADJIAN
Conseiller parlementaire
JO du 03/09/14
M. Benjamin MENARD
Conseiller pour la communication et les relations avec la presse
JO du 03/09/14
M. Antoine GOBELET
Conseiller budgétaire et modernisation
JO du 03/09/14
M. Matthieu GARRIGUE-GUYONNAUD
Conseiller sécurité civile
JO du 07/10/14
M. Raphaël SODINI
Conseiller immigration et asile
JO du 03/09/14

Liens secondaires