Ministre suivantMinistre précédent
Portrait de Bernard Cazeneuve. Photo : MI-Dicom-Jérome Groisard

Bernard Cazeneuve

Ministre de l'Intérieur
Biographie

Bernard Cazeneuve est né le 2 juin 1963 à Senlis (Oise).

Fonctions ministérielles
 

  • Ministre de l'Intérieur, depuis avril 2014
  • Ministre délégué auprès du ministre de l'Economie et des Finances, chargé du Budget, de mars 2013 à mars 2014
  • Ministre délégué auprès du ministre des Affaires étrangères, chargé des Affaires européennes, de mai 2012 à mars 2013
     

Fonctions électives
 

  • Conseiller municipal de Cherbourg-Octeville, depuis 2014
  • Réélu député de la Manche, le 10 juin 2012
  • Député de la Manche, de 1997 à 2002 et de 2007 à 2012
  • Président de la Communauté urbaine de Cherbourg, de 2008 à 2012
  • Maire de Cherbourg-Octeville (Manche), de 2001 à 2012
  • Vice-président du conseil régional de Basse-Normandie, de 2004 à 2007
  • Vice-président de la Communauté urbaine de Cherbourg, de 2004 à 2008
  • Adjoint au maire de Cherbourg (Manche), de 2000 à 2001
  • Maire d'Octeville (Manche), de 1995 à 2000
  • Conseiller général de la Manche, de 1994 à 1998
     

Carrière
 

  • Avocat en droit des affaires, de 2006 à 2008
  • Avocat au Barreau de Cherbourg-Octeville, en 2003
  • Juge titulaire à la Cour de justice de la République, de 1997 à 2002
  • Juge titulaire à la Haute Cour de Justice, de 1997 à 2002
  • Chef de cabinet de Charles Josselin, (secrétaire d'Etat chargé de la Mer), en 1993
  • Chef de cabinet d'Alain Vivien (secrétaire d'Etat chargé des Affaires étrangères), en 1992
  • Conseiller technique au cabinet de Thierry de Beaucé (secrétaire d'Etat chargé des Relations culturelles internationales), en 1991

Autres fonctions
 

  • Secrétaire général du Conseil supérieur de la navigation de plaisance et des sports nautiques, en 1993
     

Cursus
 

  • Diplômé de l'Institut d'études politiques de Bordeaux

Ouvrages
 

  • Karachi, l'enquête impossible (2011)
  • La Responsabilité du fait des produits en France et en Europe (2005)
  • La Politique retrouvée (1994)
  • Première manche (1993)
Actualités du ministre

Incendie d'une salle de prière musulmane à Auch dans le Gers

Bernard Cazeneuve apporte son soutien à la communauté musulmane suite à l'incendie, dimanche 23 août, d'une salle de prière musulmane à Auch.

Initiatives de la France pour résoudre la crise migratoire au niveau européen

Depuis le début de la crise migratoire en Méditerranée il y a un an, le ministre de l’Intérieur a multiplié les initiatives auprès des partenaires de la France, afin qu’une solution européenne à la hauteur du défi qui nous est lancé soit trouvée. Ces initiatives ont produit des résultats. (...)

Il est aujourd’hui nécessaire d’aller plus loin et d’approfondir encore ces partenariats.
C’est la raison pour laquelle Bernard Cazeneuve se rendra jeudi 20 août à Calais en compagnie de son homologue britannique Theresa May. Ensemble, ils visiteront le site d’Eurotunnel et rencontreront les associations d’aide aux migrants. Ils signeront un nouvel accord franco-britannique renforçant d’une part l’engagement commun pour la sécurité du site, la lutte conjointe et résolue contre les filières criminelles de passeurs, les trafics d’êtres humains et l’immigration clandestine, et renforçant d’autre part le dispositif humanitaire développé sur place avec les associations et les élus locaux, en particulier pour la protection des personnes les plus vulnérables.
Jeudi 20 août dans la soirée, Bernard Cazeneuve se rendra également à Berlin pour un entretien avec son homologue allemand Thomas de Maiziere sur la question de la politique migratoire en Europe, qui sera suivi d’une déclaration commune.

Un comité interministériel sur la sécurité routière à la rentrée

[#Communiqué de @BCazeneuve] La mobilisation du ministère de l’Intérieur pour la sécurité routière est entière http://www.interieur.gouv.fr/Actualites/Communiques/La-mobilisation-du-ministere-de-l-Interieur-pour-la-securite-routiere-est-entiere


Un comité interministériel sur la sécurité routière se tiendra à la sortie de l'été pour faire un point sur les mesures présentées en janvier dernier. Des mesures importantes sont déjà effectives : interdiction du kit mains libres, abaissement du taux d'alcoolémie pour les conducteurs novices, baisse expérimentale de la limitation de vitesse à 80 km/h... La lutte contre l'insécurité routière est une priorité.

Tentative d’incendie à l’encontre de la mosquée de Mérignac

Bernard Cazeneuve condamne très fermement la tentative d’incendie à l’encontre de la mosquée de Mérignac, qui a été la cible d'un jet de cocktail molotov. Il assure ses responsables et ses fidèles de sa sympathie et de son soutien.

Le ministre est déterminé à faire en sorte que les auteurs de cet acte odieux soient poursuivis, arrêtés et traduits en justice, quelles que soient leurs motivations inconnues à ce stade de l'enquête.

Il rappelle que les forces de sécurité sont mobilisées dans toute la France, avec le concours des forces armées, pour assurer la sécurité des lieux de culte et que plus de mille mosquées font à ce titre l’objet d’une protection.

Bernard Cazeneuve souligne que, dans la République laïque, chacun doit être libre de pratiquer sa religion dans des conditions paisibles et que le Gouvernement ne tolérera aucune violence contre les lieux de culte.

La mobilisation du ministère de l’Intérieur pour la sécurité routière est entière

A l’heure où les routes de France sont aujourd’hui une nouvelle fois tragiquement endeuillées avec l’accident ayant fait 4 morts à Vauciennes dans la Marne, le Gouvernement ré-affirme que la sécurité routière est pour lui une priorité absolue.
Le ministre de l’Intérieur a confié le 2 janvier 2014 une mission d’évaluation de la politique de sécurité routière à l’Inspection générale de l’administration (IGA).Ce rapport, qui a été remis en juillet 2014, faisait le constat de la réussite de la politique de sécurité routière depuis 1972 et plus particulièrement depuis 2002. Il soulignait néanmoins la nécessité d’une remobilisation et identifiait les axes à privilégier..
Afin de répondre au plus près à la situation de l’accidentalité sur les routes de France, Bernard Cazeneuve, a présenté le 26 janvier, reprenant nombre de préconisations de ce rapport, le plan d’action "Sécurité routière : 26 mesures pour une nouvelle mobilisation" (lire le détail des mesures).

Réforme de l'administration territoriale de l'Etat

Ce vendredi 31 juillet, le Premier ministre a présenté, en Conseil des ministres, la liste des chefs-lieux provisoires des nouvelles régions ainsi que le dispositif de réaménagement des administrations territoires qui dessine une nouvelle carte territoriale. Afin d’accroître l'efficacité de l'action publique, la réforme territoriale a réduit le nombre de régions de 22 à 13.

Sept préfets préfigurateurs ont été chargés dans les 7 nouvelles régions fusionnées, d'élaborer et de coordonner le projet d'organisation régionale de l'administration de l’État, de définir et conduire les grandes étapes de sa mise en place jusqu'en 2018.

Dans 6 régions fusionnées, les chefs-lieux ont été fixés provisoirement comme suit :

- Région Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes : Bordeaux

- Région Auvergne-Rhône-Alpes : Lyon

- Région Bourgogne-Franche-Comté : Dijon

- Région Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées : Toulouse

- Région Normandie : Rouen

- Région Nord-Pas-de-Calais-Picardie : Lille

Le chef-lieu pour la région Alsace-Champagne-Ardennes-Lorraine a été fixé par la loi à Strasbourg.

Pour les 6 autres régions métropolitaines les chefs-lieux  actuels ne seront pas modifiés :

- Collectivité territoriale Corse : Ajaccio

- Région Provence-Alpes-Côte-D'Azur : Marseille - Région Pays de la Loire : Nantes

- Région Centre-Val-De-Loire : Orléans

- Région Ile de France : Paris

- Région Bretagne : Rennes

Les chefs-lieux définitifs seront fixés au plus tard le 1er octobre 2016, après avis des conseils régionaux issus des élections des 6 et 13 décembre 2015.

Profanation de tombes chrétiennes dans un cimetière de Meurthe-et-Moselle

Bernard Cazeneuve condamne avec la plus grande fermeté la profanation de tombes chrétiennes ce jour dans un cimetière de Meurthe-et-Moselle.

Ce lundi après-midi, les policiers de Conflans-en-Jarnisy ont constaté la profanation d'une quarantaine de tombes chrétiennes dans le cimetière de la commune de Labry.

Des crucifix ont été retournés ou brisés, et une plaque funéraire dégradée. Il s'agit de la cinquième profanation de cimetière dans le département depuis le début de l'année 2015.

Ces actes inacceptables appellent une réponse pénale ferme. Les enquêtes devront permettre d'en poursuivre les coupables. Le ministre de l'Intérieur adresse tout son soutien aux autorités des communes concernées, ainsi qu'aux familles victimes de ces dégradations.

Les élections régionales 2015

Les élections régionales auront lieu les 6 et 13 décembre 2015. A partir du 1er janvier 2016, en application de la loi 2015-29 du 16 janvier 2015, la France sera organisée en 13 régions métropolitaines créées à partir des 22 anciennes dont certaines ont fusionné, sans modification des départements qui les composent.

Pour voter aux élections régionales, il faut être de nationalité française, âgé de 18 ans révolus, jouir de ses droits civils et politiques et être inscrit sur la liste électorale d’une des régions ou collectivités concernées par ce scrutin.

Exceptionnellement, l’inscription sur les listes électorales est possible jusqu’au 30 septembre 2015.

Pour en savoir plus

Bernard Cazeneuve : "A Calais, il faut à la fois de l'humanité et de la clarté"

Le ministre de l'Intérieur répond aux questions de La Croix sur la situation des migrants à Calais.

Les préfets mobilisés pour renforcer l’achat local dans les services de restauration de l’Etat

L’ancrage territorial de la production, de la transformation et de la commercialisation des produits agricoles et alimentaires est une priorité du Gouvernement.

En application du Plan de soutien à l’élevage présenté mercredi 22 juillet, Bernard Cazeneuve, Stéphane Le Foll, Emmanuel Macron et Marylise Lebranchu ont écrit aux préfets pour leur demander de veiller à ce que les services de restauration de l’Etat soient attentifs à la mise en œuvre de cette priorité. Cela est possible, dans le respect du droit de la commande publique et des règles communautaires en vigueur. La publication d’une nouvelle ordonnance sur les marchés publics présentée en Conseil des ministres le 22 juillet par Emmanuel Macron et qui entrera en vigueur d’ici à la fin de l’année, permettra de systématiser le développement d’une politique d’achat public mettant en exergue la production et les savoir-faire locaux.

 

Cabinet du ministre
Les nominations de fonctions des cabinets sont effectuées à partir de leur parution au Journal officiel.
Ministère de l'Intérieur
Adresse :
Place Beauvau 75008 - Paris
Adresse postale :
75800 Paris - TEL 01 49 27 49 27
M. Michel LALANDE, préfet hors cadre
Directeur du cabinet
JO du 07/01/15
M. Eric MORVAN
Directeur adjoint du cabinet
JO du 03/09/14
M. Pierre-Antoine MOLINA
Directeur adjoint du cabinet
JO du 03/09/14
Mme Marie-Emmanuelle ASSIDON
Conseillère spéciale
JO du 03/09/14
M. Gabriel KUNDE
Chef de cabinet
JO du 03/09/14
M. Jean-Julien XAVIER-ROLAI
Conseiller juridique
JO du 03/09/14
M. Laurent BURIN DES ROZIERS
Conseiller chargé de la prospective et des cultes
JO du 03/09/14
M. Emmanuel BARBE
Conseiller diplomatique
JO du 03/09/14
M. David COSTE
Conseiller administration territoriale
JO du 03/09/14
M. François MAINSARD
Conseiller police
(JO du 09/09/14)
M. Christian RODRIGUEZ
Conseiller gendarmerie
JO du 03/09/14
M. Jules BOYADJIAN
Conseiller parlementaire
JO du 03/09/14
M. Benjamin MENARD
Conseiller pour la communication et les relations avec la presse
JO du 03/09/14
M. Antoine GOBELET
Conseiller budgétaire et modernisation
JO du 03/09/14
M. Matthieu GARRIGUE-GUYONNAUD
Conseiller sécurité civile
JO du 07/10/14
M. Raphaël SODINI
Conseiller immigration et asile
JO du 03/09/14

Liens secondaires