Ministre suivantMinistre précédent
Portrait de Bernard Cazeneuve. Photo : MI-Dicom-Jérome Groisard

Bernard Cazeneuve

Ministre de l'Intérieur
Biographie

Bernard Cazeneuve est né le 2 juin 1963 à Senlis (Oise).

Fonctions ministérielles
 

  • Ministre de l'Intérieur, depuis avril 2014
  • Ministre délégué auprès du ministre de l'Economie et des Finances, chargé du Budget, de mars 2013 à mars 2014
  • Ministre délégué auprès du ministre des Affaires étrangères, chargé des Affaires européennes, de mai 2012 à mars 2013
     

Fonctions électives
 

  • Conseiller municipal de Cherbourg-Octeville, depuis 2014
  • Réélu député de la Manche, le 10 juin 2012
  • Député de la Manche, de 1997 à 2002 et de 2007 à 2012
  • Président de la Communauté urbaine de Cherbourg, de 2008 à 2012
  • Maire de Cherbourg-Octeville (Manche), de 2001 à 2012
  • Vice-président du conseil régional de Basse-Normandie, de 2004 à 2007
  • Vice-président de la Communauté urbaine de Cherbourg, de 2004 à 2008
  • Adjoint au maire de Cherbourg (Manche), de 2000 à 2001
  • Maire d'Octeville (Manche), de 1995 à 2000
  • Conseiller général de la Manche, de 1994 à 1998
     

Carrière
 

  • Avocat en droit des affaires, de 2006 à 2008
  • Avocat au Barreau de Cherbourg-Octeville, en 2003
  • Juge titulaire à la Cour de justice de la République, de 1997 à 2002
  • Juge titulaire à la Haute Cour de Justice, de 1997 à 2002
  • Chef de cabinet de Charles Josselin, (secrétaire d'Etat chargé de la Mer), en 1993
  • Chef de cabinet d'Alain Vivien (secrétaire d'Etat chargé des Affaires étrangères), en 1992
  • Conseiller technique au cabinet de Thierry de Beaucé (secrétaire d'Etat chargé des Relations culturelles internationales), en 1991

Autres fonctions
 

  • Secrétaire général du Conseil supérieur de la navigation de plaisance et des sports nautiques, en 1993
     

Cursus
 

  • Diplômé de l'Institut d'études politiques de Bordeaux

Ouvrages
 

  • Karachi, l'enquête impossible (2011)
  • La Responsabilité du fait des produits en France et en Europe (2005)
  • La Politique retrouvée (1994)
  • Première manche (1993)
Actualités du ministre

Acheter en ligne son timbre fiscal passeport sur timbres.impots.gouv.fr

Depuis son ordinateur, sa tablette ou son smartphone, l'usager achète  en quelques clics son timbre passeport sur timbres.impots.gouv.fr. Dès le paiement effectué en ligne par carte bancaire, le site délivre les références du timbre électronique sous forme d’un flashcode ou d’un numéro à 16 chiffres, téléchargeables au format PDF ou pouvant être reçus par courriel ou SMS. Ces références doivent être présentées à l'appui du dossier de demande de passeport déposé dans les mairies agréées (ou en préfecture pour Paris).

Cette nouvelle possibilité s'inscrit dans le cadre des mesures de simplification souhaitées par le Gouvernement pour faciliter les démarches administratives des usagers et enrichir l'offre de moyens de paiement dématérialisés.

Plan du Gouvernement contre les filières terroristes et la radicalisation violente

Le Gouvernement est plus que jamais déterminé à tout mettre en œuvre, autant par la prévention que par la répression, pour combattre le terrorisme et protéger les Français de cette menace.

La déclinaison du plan du Gouvernement contre les filières terroristes et la radicalisation violente adopté en Conseil des ministres le 23 avril 2014 se poursuit. Dans ce cadre, le Premier ministre a nommé parlementaires en mission auprès du ministre de l’Intérieur : 

 - Malek Boutih, député de l’Essonne, qui sera plus particulièrement chargé d’analyser les dynamiques individuelles et collectives qui conduisent des individus, souvent jeunes, à se radicaliser, pour mieux les prévenir ;

 - Sébastien Pietrasanta, député des Hauts-de-Seine, pour sa part, s’attachera à identifier, améliorer et proposer des solutions de sortie de cette radicalisation pour les individus déjà touchés par ce phénomène.

Ils devront rendre leurs conclusions à Bernard Cazeneuve, le 30 juin au plus tard.

Bernard Cazeneuve "A Bordeaux, pour rencontrer la communauté musulmane"

A Bordeaux pour rencontrer la communauté musulmane pic.twitter.com/p2JgMQhBri

Bernard Cazeneuve a présenté une communication lors du Conseil des ministres en lançant plusieurs pistes articulées autour du dialogue avec la communauté musulmane, de la sécurité des lieux de culte et de la connaissance de l'Islam. Des mesures concrètes ont été détaillées à l'issue du Conseil des ministres, elles s'articulent autour de 4 axes : dialogue, formation, sécurité et connaissance de l'islam.

Il s’est ensuite rendu à Bordeaux et à la mosquée de Cenon. Après avoir rencontré les membres du CRCM et les délégués des salles de prières musulmanes d’Aquitaine, il  a prononcé un discours au cours duquel il a tenu à "rassurer nos compatriotes musulmans" :

"Je sais aussi l’inquiétude qui saisit aujourd’hui nombre de nos compatriotes musulmans. Je veux leur dire, à travers vous, que j’en comprends les motifs et que je ferai tout ce qui est en mon pouvoir pour apaiser leurs craintes, répondre à leurs attentes légitimes et leur procurer la tranquillité d’esprit à laquelle, comme chaque Français, ils ont droit".

Bernard Cazeneuve : "Nous avons besoin d’imams qui maîtrisent notre langue et les principes de la République

Le ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, a présenté en Conseil des ministres du 25 février, une communication relative au dialogue avec l’islam de France. Il répond aux questions du Monde.fr.

Actions menées dans le cadre de la lutte contre le terrorisme

Bernard Cazeneuve a évoqué les interdictions administratives de sortie du territoire dans le cadre de la lutte contre le terrorisme. Il a déclaré que six interdictions administratives de sortie du territoire ont d'ores et déjà été signées et qu'une quarantaine sont en préparation.

De plus, le ministre a annoncé que plus de 1000 cas ont été signalés sur la plateforme d'assistance aux familles.

Ainsi, grâce à ces dispositifs, plusieurs dizaines de départs ont pu être évités depuis le mois d'avril 2014.

Enfin, Bernard Cazeneuve s'est dit satisfait de l'accueil attentif et favorable des propositions françaises lors de sa rencontre avec les grands groupes de l'Internet qu'il reverra début avril à Paris.

Bernard Cazeneuve : "90% des individus qui basculent dans le terrorisme le font par internet"

"90% des individus qui basculent dans le terrorisme le font par Internet", pour Cazeneuve http://bit.ly/1zpJ0Cy pic.twitter.com/6XpOGhuidB


Bernard Cazeneuve effectue une visite aux États-Unis dans le cadre de la lutte contre le terrorisme.

Le point d'orgue de cette visite sera sa rencontre avec les patrons des grands acteurs de l'Internet : Facebook, Twitter, Google et Apple.

Bernard Cazeneuve a amplement fait part de sa volonté de voir une plus grande régulation des contenus disponibles sur internet. Il a affirmé vouloir "proposer un vrai deal" à ces acteurs du Net, indiquant qu'il allait leur dire "que nous croyons à l'Internet numérique et qu'internet doit être un espace de confiance". Le ministre a rappelé que pour lutter contre le terrorisme il était nécessaire d'avoir une "responsabilité partagée" (voir le communiqué).


Dans l'avion qui le conduisait à Washington, le ministre de l'Intérieur a repondu aux questions de BFMTV.

Voir la vidéo


Profanation de quinze tombes du cimetière de Saint-Béat (Haute-Garonne)

Après les profanations des cimetières de Sarre-Union (Bas-Rhin) et Tracy-sur-Mer (Calvados), quinze tombes du cimetière de Saint-Béat (Haute-Garonne) ont été à leur tour vandalisées. Des inscriptions de croix gammées ont également été relevées cette nuit à Challans (Vendée) et à Issoudun (Indre).
Le Gouvernement oppose une totale fermeté à ces actes abjects qui portent atteinte aux valeurs de la République, et notamment au principe fondamental de respect, qui est un de ses piliers.
Bernard Cazeneuve rappelle qu’il a donné instruction à tous les préfets, dès le mois de juillet dernier, de systématiquement saisir la justice de ces faits sur la base de l’article 40 du code de procédure pénale, afin qu’aucun de ces délits ne reste impuni.
La haine n’a pas sa place dans la République.

Dégradations commises dans un cimetière du Calvados

Bernard Cazeneuve fait part de son indignation après la constatation ce soir, par la Gendarmerie Nationale, de dégradations commises dans le cimetière de la commune de Tracy-sur-Mer (Calvados).

Plusieurs dizaines de crucifix ont été déplacés, certains d’entre eux retournés et plantés dans le sol.

La brigade de recherches de Bayeux est chargée de l'enquête. Les techniciens en identification criminelle du groupement de Gendarmerie du Calvados procèderont aux constatations dès demain matin.

Le ministre de l’Intérieur assure que tout sera mis en œuvre pour identifier, interpeller et déférer à la justice les auteurs de ces actes révoltants qui bafouent nos valeurs et le respect qui scellent notre vivre ensemble.

Profanation de plusieurs centaines de tombes du cimetière juif de Sarre-Union

Bernard Cazeneuve condamne avec la plus grande fermeté la profanation de plusieurs centaines de tombes du cimetière juif de Sarre-Union (Bas-Rhin).
Le Préfet du département et le Procureur de la République de Saverne se sont immédiatement rendus sur les lieux de cet acte odieux. Une équipe de techniciens de l’identité criminelle procède sur place aux relevés de police technique et scientifique pour permettre aux enquêteurs de la Gendarmerie de faire toute la lumière sur cette affaire.

Lire l'intégralité du communiqué

Départementales 2015 : ouverture du dépôt des candidatures pour le 1er tour

Les élections cantonales sont désormais dénommées "élections départementales". Elles seront organisées pour la première fois sous cette appellation en mars 2015. Ces élections permettront d’élire les conseillers départementaux, jusqu’ici appelés conseillers généraux et renouvelés par moitié tous les 3 ans. Ils seront désormais élus pour 6 ans, et se présenteront en binôme, obligatoirement composé d’un homme et d’une femme. Le 1er tour aura lieu le 22 mars 2015 et les candidats peuvent déposer leur candidature depuis le lundi 9 février.

Pour en savoir plus, consultez le dossier de presse

Cabinet du ministre
Les nominations de fonctions des cabinets sont effectuées à partir de leur parution au Journal officiel.
Ministère de l'Intérieur
Adresse :
Place Beauvau 75008 - Paris
Adresse postale :
75800 Paris - TEL 01 49 27 49 27
M. Michel LALANDE, préfet hors cadre
Directeur du cabinet
JO du 07/01/15
M. Eric MORVAN
Directeur adjoint du cabinet
JO du 03/09/14
M. Pierre-Antoine MOLINA
Directeur adjoint du cabinet
JO du 03/09/14
Mme Marie-Emmanuelle ASSIDON
Conseillère spéciale
JO du 03/09/14
M. Gabriel KUNDE
Chef de cabinet
JO du 03/09/14
M. Jean-Julien XAVIER-ROLAI
Conseiller juridique
JO du 03/09/14
M. Laurent BURIN DES ROZIERS
Conseiller chargé de la prospective et des cultes
JO du 03/09/14
M. Emmanuel BARBE
Conseiller diplomatique
JO du 03/09/14
M. David COSTE
Conseiller administration territoriale
JO du 03/09/14
M. François MAINSARD
Conseiller police
(JO du 09/09/14)
M. Christian RODRIGUEZ
Conseiller gendarmerie
JO du 03/09/14
M. Jules BOYADJIAN
Conseiller parlementaire
JO du 03/09/14
M. Benjamin MENARD
Conseiller pour la communication et les relations avec la presse
JO du 03/09/14
M. Antoine GOBELET
Conseiller budgétaire et modernisation
JO du 03/09/14
M. Matthieu GARRIGUE-GUYONNAUD
Conseiller sécurité civile
JO du 07/10/14
M. Raphaël SODINI
Conseiller immigration et asile
JO du 03/09/14

Liens secondaires