Ministre suivantMinistre précédent
Portrait de Bernard Cazeneuve. Photo : MI-Dicom-Jérome Groisard

Bernard Cazeneuve

Ministre de l'Intérieur
Biographie

Bernard Cazeneuve est né le 2 juin 1963 à Senlis (Oise).

Fonctions ministérielles
 

  • Ministre de l'Intérieur, depuis avril 2014
  • Ministre délégué auprès du ministre de l'Economie et des Finances, chargé du Budget, de mars 2013 à mars 2014
  • Ministre délégué auprès du ministre des Affaires étrangères, chargé des Affaires européennes, de mai 2012 à mars 2013
     

Fonctions électives
 

  • Conseiller municipal de Cherbourg-Octeville, depuis 2014
  • Réélu député de la Manche, le 10 juin 2012
  • Député de la Manche, de 1997 à 2002 et de 2007 à 2012
  • Président de la Communauté urbaine de Cherbourg, de 2008 à 2012
  • Maire de Cherbourg-Octeville (Manche), de 2001 à 2012
  • Vice-président du conseil régional de Basse-Normandie, de 2004 à 2007
  • Vice-président de la Communauté urbaine de Cherbourg, de 2004 à 2008
  • Adjoint au maire de Cherbourg (Manche), de 2000 à 2001
  • Maire d'Octeville (Manche), de 1995 à 2000
  • Conseiller général de la Manche, de 1994 à 1998
     

Carrière
 

  • Avocat en droit des affaires, de 2006 à 2008
  • Avocat au Barreau de Cherbourg-Octeville, en 2003
  • Juge titulaire à la Cour de justice de la République, de 1997 à 2002
  • Juge titulaire à la Haute Cour de Justice, de 1997 à 2002
  • Chef de cabinet de Charles Josselin, (secrétaire d'Etat chargé de la Mer), en 1993
  • Chef de cabinet d'Alain Vivien (secrétaire d'Etat chargé des Affaires étrangères), en 1992
  • Conseiller technique au cabinet de Thierry de Beaucé (secrétaire d'Etat chargé des Relations culturelles internationales), en 1991

Autres fonctions
 

  • Secrétaire général du Conseil supérieur de la navigation de plaisance et des sports nautiques, en 1993
     

Cursus
 

  • Diplômé de l'Institut d'études politiques de Bordeaux

Ouvrages
 

  • Karachi, l'enquête impossible (2011)
  • La Responsabilité du fait des produits en France et en Europe (2005)
  • La Politique retrouvée (1994)
  • Première manche (1993)
Actualités du ministre

Le Sénat adopte la 2e loi de prorogation de l'état d'urgence

Retrouvez l'intégralité de mon discours au Sénat sur la prolongation de l'état d'urgence: interieur.gouv.fr/Actualites/L-a…


Le Sénat a adopté le projet de loi prorogeant l'application de la loi n° 55-385 du 3 avril 1955 relative à l'état d'urgence. 

Lire le discours du ministre de l'Intérieur

Sécurité routière : installation des 1ers contrôles leurres

Comme l'avait annoncé Bernard Cazeneuve, le 27 janvier, le 1er déploiement de zones de contrôles leurres pour lutter contre les excès de vitesse et les comportements dangereux est effectif depuis le lundi 8 février.
Le 1er itinéraire choisi pour ce nouveau type de contrôles se situe dans le département du Pas-de-Calais, sur la départementale 939, entre Aubigny-en-Artois et Le Parcq. Déjà protégée par 2 radars, cette portion de route, longue de 37 kilomètres, a été choisie pour son caractère particulièrement accidentogène : sur les 5 dernières années, les accidents qui s'y sont produits ont entrainé 6 décès et 28 blessés graves.
D'ici à la fin du mois de février, un 2e itinéraire sera équipé de "leurres par panneaux" dans un autre département. D'ici à la fin de l'année 2016, 100 itinéraires classés dangereux en seront également dotés, correspondant à 500 emplacements de contrôles possibles. Le dispositif sera porté à 1 000 itinéraires et 5 000 emplacements d'ici à 2020.

La mise en place des contrôles leurres répond à la volonté du Gouvernement de faire ralentir les véhicules, sans pour autant augmenter le nombre de points de contrôle simultanés. L'objectif est d'en finir avec le mauvais comportement de certains usagers qui ralentissent à l'approche d'un radar pour mieux ré-accélérer après, sans respecter les limitations de vitesse.

Les élus du Calaisis reçus par Bernard Cazeneuve

#Calais @BCazeneuve : "J'ai demandé à la Préfète du Pas-de-Calais de procéder à toute interdiction de manifestation" pic.twitter.com/D1tQhIedCq


Dix jours après les incidents qui ont suivi une manifestation pro-migrants, le ministre de l'Intérieur a reçu les élus du Calaisis pour faire le point sur la situation à Calais.

A cette occasion, il a détaillé son plan d'action pour le Calaisis articulé autour de 3 axes : mobilisation des forces de l'ordre, réponse pénale aux infractions et action humanitaire.
Bernard Cazeneuve a réaffirmé la volonté de continuité et de cohérence de l'action publique, dans laquelle s'inscrit la volonté de rester à l'écoute des collectivités et d'éviter les outrances.

Au regard de la situation, il a demandé à la préfète du Pas-de-Calais d'interdire toutes les manifestations, quels que soient leurs organisateurs, qui sont susceptibles d'occasionner des troubles à l'ordre public.

Lire le communiqué sur le site du ministère de l'Intérieur

La coopération judiciaire franco-belge renforcée

Dans le cadre de la lutte contre le terrorisme et d’intensification des dispositifs pour améliorer la coopération judiciaire, le Premier ministre et Jean-Jacques Urvoas, garde des Sceaux, ministre de la Justice, ont annoncé la création d’un poste de magistrat de liaison en Belgique. L’objectif de ce nouveau représentant de la Chancellerie est de participer à la fluidification de l'entraide pénale et de la coopération judiciaire franco-belge, et de développer des actions concertées contre la radicalisation.

Chiffres de la délinquance 2015 et perspectives 2016

Bernard Cazeneuve a renoué avec la traditionnelle présentation des chiffres de la délinquance de l'année passée. Si l'exercice est connu, il marquait pourtant le début d'une nouvelle ère. Il a par ailleurs détaillé les priorités pour 2016.

Un service statistique ministérielle a été créé en octobre 2014. Il a pour mission de garantir la sincérité et la fiabilité du dispositif de remontées statistiques et de production des données, conformément aux exigences de la statistique publique. Il est désormais le seul responsable des chiffres publiés.

Ce nouvel outil, associé à de nouveaux logiciels de rédaction des plaintes pour la gendarmerie et la police, intégrant un module statistique performant, permet de livrer des données statistiques robustes et fiables et de bâtir une analyse objective.

Bilan de la délinquance 2015 et perspectives 2016 : les fiches repères

Retrouvez l'intégralité du discours du ministre de l'Intérieur


Bilan de l'accidentalité routière de l'année 2015

En 2015, la mortalité routière est en hausse de 2,4%, les accidents corporels ont baissé de 3,6%, comme celui des personnes blessées (-3,6%) et des hospitalisations (-1,8%). 3 464 personnes auraient perdu la vie sur les routes de France, soit 80 décès supplémentaires par rapport à 2014.

Ce constat vient conforter la pertinence du plan gouvernemental de 26 mesures en faveur de la sécurité routière qui sont pratiquement toutes mises en œuvre. 55 mesures décidées par le Comité interministériel du 2 octobre, et en particulier une refonte majeure de la stratégie radars, complètent et renforcent le dispositif en cours de l'année à venir.

Bernard Cazeneuve en appelle à la responsabilité individuelle de tous et de chacun : "Il y a donc moins d'accidents mais plus de morts. Cela veut dire qu'il y a moins de sens des responsabilités des automobilistes. Aussi la responsabilité collective devrait nous inciter, tous d'une même voix, à dire : l'Etat prend des précautions, il multiplie les contrôles mais rien ne peut se substituer à la responsabilité individuelle."

Consulter le Baromètre du mois de décembre 2015 de l'Observatoire national interministériel de la sécurité routière

NéOGEND, le nouvel outil 3.0 des gendarmes

Le groupement de gendarmerie départementale du Nord a été désigné comme pilote pour expérimenter le nouvel outil de travail des gendarmes : NéOGEND.

Cet "équipement numérique du gendarme", et plus largement l'environnement numérique associé, favorise l'exécution du service en tout temps et en tout lieu, en offrant plus de mobilité aux militaires et davantage de proximité avec les citoyens. Le gendarme n'est plus obligatoirement lié, pour tous ces actes, aux bureaux de la brigade et retrouvera ainsi davantage de liberté d'action.

Le déploiement des équipements numériques se poursuivra en 2016. A terme, l'objectif est bien entendu de doter chaque gendarme d'un équipement individuel.

Création de maisons de l'État pour maintenir la proximité avec les usagers

La loi NOTRe, parallèlement à la création des métropoles, au redécoupage des régions, précise les compétences de chaque échelon territorial. Dans ce cadre, le Gouvernement a fixé comme chantier prioritaire le confortement de l'échelon départemental, dont est réaffirmée la mission de proximité vis-à-vis des usagers. La création des maisons de l’État répond à cet objectif de proximité.

Les maisons de l’État permettent une rationalisation et une meilleure visibilité de la présence de l’État dans des territoires ruraux, urbains ou périurbains, reposant sur le principe de mutualisation des locaux et de certaines fonctions support.
Elles sont généralement créées dans les locaux des sous-préfectures, le maillage par arrondissements permettant une proximité plus étroite avec les usagers. Elles représentent une véritable avancée pour ces derniers qui trouvent différents services de l’État au même endroit et bénéficient généralement d'un accès facilité à internet, leur permettant ainsi d'effectuer bon nombre de démarches avec un gain de temps certain.

Cybersécurité : la stratégie du ministère de l'Intérieur

Bernard Cazeneuve a présenté, lors du forum international de la cybersécurité, la stratégie de son ministère dans ce domaine. 

Sous le pilotage du préfet chargé de la lutte contre les cybermenaces, la mise en œuvre du plan d’actions ministériel vise à atteindre les 3 objectifs stratégiques suivants :

- mieux anticiper le phénomène cyber criminel et accompagner les victimes de cybermalveillance ;

- mieux dialoguer avec les acteurs cyber. Le groupe de contact permanent mis en place avec les grands acteurs de l’Internet après les attentats du début 2015 a démontré l’intérêt d’un travail commun approfondi ;

- adapter le cadre juridique national et international.

Pour en savoir plus, consultez le plan d’action ministériel

Retrouvez le discours du ministre

 

Bernard Cazeneuve : "les accidents de la route sont multifactoriels, notre réponse doit l'être aussi"

Selon la Délégation à la sécurité et à la circulation routières, l'année 2015 présente un bilan contrasté : la mortalité routière est en hausse de 2,4%, le nombre d’accidents corporels a baissé de 3,6%, tout comme celui des personnes blessées (-3,6% également) et des hospitalisations (-1,8%).

C'est dans ce contexte que Bernard Cazeneuve a répondu aux questions du Parisien : "Ce constat vient conforter le plan gouvernemental de 26 mesures en faveur de la sécurité routière que j’ai présenté in y a un an et les 55 mesures décidées par le comité interministériel du 2 octobre : priorité à la lutte contre les comportements dangereux, et en premier lieu contre les excès de vitesse, avec une stratégie radar forte. Elle permettra le déploiement dès le début février de zones de radars leurres. Il s'agit de zones de contrôle, toujours signalées par un panneau, au sein desquelles des radars seront présents ou non. Cela permettra de multiplier par quatre le nombre des zones protégées. Le nombre de radars fixes va également augmenter, pour atteindre 4 700 d'ici trois ans."

Cabinet du ministre
Les nominations de fonctions des cabinets sont effectuées à partir de leur parution au Journal officiel.
Ministère de l'Intérieur
Adresse :
Place Beauvau 75008 - Paris
Adresse postale :
75800 Paris - TEL 01 49 27 49 27
M. Michel LALANDE, préfet hors cadre
Directeur du cabinet
JO du 07/01/15
M. Eric MORVAN
Directeur adjoint du cabinet
JO du 03/09/14
M Thomas CAMPEAUX
Directeur adjoint du cabinet
JO du 03/09/15
Mme Marie-Emmanuelle ASSIDON
Conseillère spéciale
JO du 03/09/14
M. Gabriel KUNDE
Chef de cabinet
JO du 03/09/14
M. Jean-Julien XAVIER-ROLAI
Conseiller juridique
JO du 03/09/14
M. Laurent BURIN DES ROZIERS
Conseiller chargé de la prospective et des cultes
JO du 03/09/14
M. Gautier LEKENS
Conseiller diplomatique
JO du 01/04/15
Mme Violaine DEMARET
Conseillère administration territoriale de l'Etat
JO du 24/10/15
M. François MAINSARD
Conseiller police
(JO du 09/09/14)
M. Christian RODRIGUEZ
Conseiller gendarmerie
JO du 03/09/14
M. Jules BOYADJIAN
Conseiller parlementaire
JO du 03/09/14
M. Benjamin MENARD
Conseiller pour la communication et les relations avec la presse
JO du 03/09/14
M. Antoine GOBELET
Conseiller budgétaire et modernisation
JO du 03/09/14
M. Matthieu GARRIGUE-GUYONNAUD
Conseiller sécurité civile
JO du 07/10/14
Mme Magali CHARBONNEAU
Conseillère immigration et asile
JO du 14/01/16