Ministre suivantMinistre précédent
Portrait d'Axelle Lemaire

Axelle Lemaire

Secrétaire d'État chargée du Numérique, auprès du ministre de l'Économie, de l'Industrie et du Numérique
Biographie

Axelle Lemaire est née le 18 octobre 1974 à Ottawa (Canada).

Fonctions ministérielles
 

  • Secrétaire d'Etat chargée du Numérique, auprès du ministre de l'Économie, de l'Industrie et du Numérique, depuis avril 2014
     

Fonctions électives
 

  • Députée de la 3e circonscription des Français établis hors de France (Londres), depuis 2012
     

Autres fonctions
 

  • Présidente du groupe d'amitié parlementaire France/Grande-Bretagne et Irlande du Nord
     

Carrière
 

  • Juriste en droit international
  • Collaboratrice parlementaire à la Chambre des Communes
     

Cursus
 

  • Institut d'Études politiques de Paris
  • DEA et études doctorales de droit international - Université Panthéon-Assas
  • Master - King's College de Londres
Actualités de la ministre

Grande école du numérique : 171 premières formations labellisées

D’ici 2017,10000 personnes formées au #numérique à @Ecole_Numerique ! Auj. annonce des 1res formations labellisées! bit.ly/1PMIu8U


La Grande École du numérique se concrétise. 171 formations ont été labellisées, à la suite du 1er appel à projets clôturé le 19 octobre.

Dispensées dans 130 fabriques du numérique réparties sur l’ensemble du territoire français, ces formations courtes et qualifiantes aux métiers du numérique permettront dès 2016 à un large public (jeunes et personnes sans qualification ou diplôme à la recherche d’un emploi ou en reconversion professionnelle, habitants de quartiers de la politique de la ville) de se former efficacement afin de trouver du travail rapidement dans cette filière d’avenir.

Une enveloppe globale de 5 M€ du programme d’investissements d’avenir "Projets innovants en faveur de la jeunesse" permettra dès cette année à 72 des 84 structures concernées de financer le développement de leur offre de formation.

Un prochain appel à projets sera lancé avant l’été, et donnera lieu à une nouvelle vague de labellisations.
L’objectif du Gouvernement est, d’ici à 2017, de former 10 000 personnes aux métiers du numérique, au sein de plus de 200 formations.

Consulter le dossier de presse

Coup d'envoi du déploiement du très haut débit mobile en Outre-Mer

Les appels à candidatures sont lancés pour l’attribution de nouvelles fréquences en Guadeloupe, en Guyane, à la Réunion, en Martinique, à Mayotte, à Saint-Martin et à Saint-Barthélemy.
Ils permettront d’attribuer, pour la première fois Outre-Mer, les fréquences nécessaires au très haut débit mobile (4G), dans les bandes 800 MHz et 2 600 MHz, ainsi que les capacités encore disponibles dans des bandes de fréquences déjà attribuées (900 MHz, 1 800 MHz, 2 100 MHz). Ces fréquences nouvelles permettront à la fois d’améliorer rapidement la qualité de service des réseaux 3G existants et d’assurer le déploiement rapide de la 4G.

Le projet de loi République numérique adopté en 1re lecture par l'Assemblée

Débattu à l'Assemblée depuis le 19 janvier, le texte du projet de loi a été adopté en 1re lecture ce 26 janvier par les députés.

Pour Axelle Lemaire, "En adoptant à une large majorité ce projet de loi, les députés ont fait leur le projet d’une République numérique visionnaire, ambitieuse, et solidaire, voulu par le Gouvernement. Au fil des débats d'une grande qualité qui nous ont réunis, en commission, puis en première lecture, l’Assemblée nationale, les parlementaires ont  enrichi, complété, renforcé ce texte, qui est désormais aussi le leur. La République numérique sera, grâce à leur travail, plus transparente et plus ouverte, plus protectrice des droits de chacune et chacun, mais aussi solidaire et accessible au plus grand nombre."

Consulter La synthèse des débats à l'Assemblée nationale

Appel à candidatures : devenez un réseau thématique French Tech

Un an après la labellisation des 1res métropoles French Tech, le ministère lance un nouvel appel à candidatures pour créer les "réseaux thématiques French Tech". L'opportunité pour des écosystèmes de start-up de proposer un projet local ambitieux, focalisé sur une thématique, qui vise à accélérer la croissance internationale des entreprises locales du secteur. De façon non exhaustive, les thématiques déjà pressenties sont l'agriculture, le sport, la santé, le tourisme, l'éducation ou encore les finances.

En pratique, l'écosystème se positionne sur la thématique de son choix. Celle-ci doit correspondre à un domaine d'expertise de son territoire, répondre au cahier des charges dédié et proposer une feuille de route ambitieuse. A réception des projets, la mission French Tech et la DGE sélectionneront les écosystèmes et mettront en réseau ceux positionnés sur des thématiques approchantes.

Date limite pour déposer sa candidature : le 11 avril 2016 minuit.

En savoir plus sur le site de la French Tech

La République numérique en débat à l'Assemblée nationale

Le projet de loi pour une République numérique, co-créé avec les internautes, est débattu en séance publique à l'Assemblée jusqu'au 26 janvier.

La République du 21e siècle sera nécessairement numérique. Pour relever ce défi, ce projet de loi vise à anticiper les changements à l’œuvre, en saisir pleinement les opportunités pour notre économie, et dessiner une société conforme à ses principes de liberté, d’égalité et de fraternité.

Consulter le dossier de presse

Open data : le répertoire Sirene en accès ouvert et gratuit à compter du 1er janvier 2017

A l’occasion de l’événement Data day, Axelle Lemaire a annoncé l’ouverture gratuite du répertoire Sirene. Cette avancée majeure dans la stratégie française d’ouverture des données publiques (open data) est la traduction d’un engagement du Gouvernement pris à l’occasion du vote de la loi sur la gratuité des données publiques, portée par Clotilde Valter.

Le répertoire Sirene ("Système informatique pour le répertoire des entreprises et des établissements") enregistre l'état civil de toutes les entreprises et leurs établissements en France, quel que soit leur secteur d’activité ou leur forme juridique. Il comporte 9 millions d’entités légales répertoriées par leur numéro Siren ou Siret (entreprise ou établissement) et constitue la base la plus riche sur les entreprises de France (localisation, effectifs, secteur d’activité, date de création, etc.).

Alors que l’accès au répertoire Sirene est aujourd’hui payant, il deviendra gratuit pour toute personne publique ou privée à partir du 1er janvier 2017.

 Lire le communiqué, sur le site du ministère des Finances

#DataDay : développer l'économie de la donnée

Axelle Lemaire a organisé à Bercy le #DataDay, une conférence débat sur la stratégie d’open data pour le développement de l’économie de la donnée.
A cette occasion, des représentants de start-up spécialisées dans l’économie de la donnée, de grandes entreprises engagées dans une démarche d’open data, et des experts et acteurs de l’ouverture des données publiques ont débattu sur les potentialités économiques de la démarche d’open data initiée par le Gouvernement, notamment au travers de la loi pour une République numérique.
Axelle Lemaire y a notamment annoncé que le répertoire Sirene, géré par l’Insee, sera disponible en accès ouvert et gratuit à compter du 1er janvier 2017. Les personnes publiques ou privées souhaitant réutiliser son contenu pourront à partir de cette date puiser librement dans la plus grande base de données existante sur l’état civil des entreprises françaises.

La French Tech, ambassadrice de la créativité et de l'innovation à la française


Le ministère des Affaires étrangères est partie prenante de la French Tech, une initiative dont l’objectif est de favoriser l’émergence de start-up françaises, de les aider à grandir et à se développer à l’international et de promouvoir l’écosystème français à l’étranger.

En 2014, 43% du chiffre d’affaires des start-up numériques françaises a été réalisé à l’international (source : Baromètre EY 2014/France Digitale). Forte de ce constat, la French Tech est passée en 2015 à la vitesse supérieure pour structurer sa dimension internationale.

Retour sur l’année 2015 qui a consacré le rôle clé de la French Tech, ambassadrice de la créativité et de l’innovation à la française.

Renforcer l’autonomie numérique des personnes en situation de précarité

Axelle Lemaire a signé dans le point d’accueil Connexions Solidaires de Saint-Denis (93) une convention nommant Connexions Solidaires "Pôle Référent de la médiation numérique pour les publics en situation de précarité". Cette convention entre l’Agence du numérique et Emmaüs Connect doit permettre à Connexions Solidaires de renforcer le réseau de la médiation numérique accueillant des publics fragiles via une meilleure visibilité, une meilleure interconnaissance, et la co-construction d’outils efficaces à un développement de leur impact sur les territoires.

Alors que l’année 2016 marquera une accélération de la dématérialisation des services publics, l’autonomie numérique des personnes fragiles représente un véritable enjeu pour l’égalité des droits et des chances. Plus de 5 millions de personnes cumulent aujourd’hui précarité sociale et précarité numérique.

Lire le communiqué, sur le site du ministère des Finances

Les start-up françaises au rendez-vous du Consumer Electronic Show de Las Vegas

Près de 200 entreprises françaises sont présentes du 6 au 9 janvier au salon CES de Las Vegas, rendez-vous majeur dédié à l'innovation technologique pour le grand public. La French Tech est la 2e délégation mondiale derrière les Etats-Unis et la première européenne.19 produits français sont distingués par des Innovation Awards du CES.

Emmanuel Macron sera aux côtés des entrepreneurs de la French Tech pour valoriser l’esprit pionnier qui caractérise cet écosystème. C'est également l’occasion d’assurer la promotion de la French Tech auprès d’investisseurs américains et de mettre en avant les réformes en cours en France, et notamment les nouvelles opportunités que proposera la future loi #noé.

Lire La French Tech et ses objectifs

Cabinet de la ministre
Les nominations de fonctions des cabinets sont effectuées à partir de leur parution au Journal officiel.
Secrétariat d'État du Numérique
Adresse :
139, RUE DE BERCY 75012 - PARIS
Adresse postale :
75572 PARIS - TEL 01 40 04 04 04
M. Bertrand PAILHÈS
Directeur du cabinet
JO du 14/05/15
M. Alexandre TISSERANT
Directeur adjoint du cabinet
JO du 08/07/15
M. Louis LEPIOUFLE
Chef de cabinet
JO du 08/07/15
M. Grégoire ODOU
Conseiller usages et pratiques numériques
JO du 08/07/15
M. Christian GUÉNOD
Conseiller communications électroniques et inclusion numérique
JO du 05/09/14
Mme Dorothée STIK
Conseillère international et industries culturelles
JO du 01/10/14
M. Etienne HANS
Conseiller en charge des filières industrielles
JO du 01/10/14
M. Guillaume PRUNIER
Conseiller en charge de l'innovation, de l'entreprenariat et des PME
JO du 01/10/14
M. Aurélien PEROL
Conseiller communication et presse
JO du 24/07/15