8 décembre 2017

Lutte contre l'habitat indigne en Ile-de-France : retour sur la journée du 5 décembre 2017

Le 5 décembre s'est tenue à la Préfecture de Paris et d'Ile-de-France la journée régionale des pôles départementaux de lutte contre l'habitat indigne des 8 départements franciliens.
 
Cette journée a été ouverte par Michel Cadot, préfet de la Région, puis par Jean-Pierre Roblet, adjoint du directeur général de l'Agence régionale de santé Ile-de-France; monsieur Briant, adjoint au directeur régional et interdépartemental de l'hébergement et du logement, a conclu la matinée. En préalable un état des lieux de l'habitat indigne a été présenté par l'Institut d'aménagement et d'urbanisme de la région Ile-de-France, le Pôle national de lutte contre l'habitat indigne (PNLHI) et l'Observatoire régional de santé, mettant en avant la baisse progressive de l'habitat indigne "classique" ainsi que ses nouvelles formes. Puis se sont succédé des interventions portant sur de "bonnes pratiques" à reproduire, notamment sur les thèmes de l'action des parquets et de la justice, des copropriétés désorganisées et inorganisées, de la division pavillonnaire, de l'incurie, du saturnisme, de la conduite des arrêtés non suivis d'effet, ... Une des principales évolutions de la lutte contre l'habitat indigne est le passage progressif d'une insalubrité "classique", où il s'agit avant tout de travailler sur l'habitat, à de nouvelles formes où s'impose aussi un travail avec les personnes - personnes morales que sont les copropriétés, personnes physiques que sont les occupants fragiles -. Cela justifie d'autant plus l'existence des pôles départementaux de lutte contre l'habitat indigne, lieux par excellence de la mise en synergie des compétences. Sylvain Mathieu, délégué interministériel pour l'hébergement et l'accès au logement, a conclu la journée en annonçant des pistes de progrès pour l'action de lutte contre l'habitat indigne, identifiées en partenariat avec l'Association des maires de France. Cette journée, qui est la 3e journée du genre organisée en 2017, a réuni 200 participants. Comme les précédentes rencontres, une visite d'opération de terrain a été organisée la veille : en l'occurrence le traitement d'un îlot insalubre et dangereux par la Ville de Gennevilliers. En 2018, de nouvelles journées des pôles départementaux de lutte contre l'habitat indigne seront organisées par la Dihal dans les régions Auvergne Rhône-Alpes, Bourgogne Franche-Comté, Occitanie et Nouvelle Aquitaine.

Contact : michel.polge@developpement-durable.gouv.fr