Les 10 mots d’internet que vous allez aimer dire en français

Contenu publié sous le Gouvernement Cazeneuve du 06 Décembre 2016 au 14 Mai 2017
Les expressions anglaises prospèrent au sein de l’écosystème numérique. Pour garder sa vitalité, le français résiste encore et toujours à l’envahissement de ces anglicismes. Régulièrement, il se crée des termes français publiés avec leur définition au Journal officiel de la République française.
 
A l’occasion de la 22e édition de la semaine de la langue française et de la Francophonie, découvrez 10 nouveaux mots, édités par FranceTerme, qui donneront, aux technophiles et aux autres, des envies d’ateliers collaboratifs, de remue-méninges et autres images animées.

Ne parlez plus de hot desking mais de partage de bureau
Certes, ça sonne moins chaud bouillant, mais on comprend tout de suite mieux. Allez, ne soyez pas déçus : partager, ça peut se faire aussi dans un bureau !
 

Ne parlez plus de fablab, mais de cours ou d'atelier collaboratif
Parce que fablab, ça ressemble vraiment trop à Falbala dans Astérix, c’est limite du plagiat.
 


Ne parlez plus de social learning mais d'apprentissage par les réseaux
Parce que c’est mieux d’apprendre en français. Et puis l’accent effet "patate chaude dans la bouche" c’est plus possible.


Ne parlez plus de MOOC mais de cours en ligne ouvert à tous
Parce que c’est encore plus ouvert à tous quand tout le monde comprend ce que c’est.
 


Ne parlez plus de think tank mais de laboratoire d'idées 
Parce que ça fait moins penser à une arme de guerre (et il faut bien admettre que c’est plus facile à dire…)
 


Ne parlez plus brainstorming mais de remue-méninges
Parce que tous les gens qui travaillent dans "les internets" carburent à ça et qu’il nous a fallu un sacré remue-méninges pour dégoter ces 10 mots de l’internet en français !

 

Et nos incontournables, peut-être adoptés par France Terme… dans la saison 4 ! 

Ne parlez plus de geek mais de technophile
Parce qu’entre nous, ça sonne beaucoup plus pro, non ?
 


Ne parlez plus de GIF mais d'image animée
Parce que dire "format d’échange d’images", c’est techniquement impossible… mais aussi car le doute plane encore sur sa prononciation : "jif" ou "guif" ?


Ne parlez plus de troll mais de semeur de trouble
Parce que ce sont les apprentis grands méchants (re)loups du Net et que malheureusement il faut bien leur donner un nom.
 


Ne parlez plus de bad buzz …
On a voulu éviter le bad buzz, alors on s’est dit que c'était mieux de continuer à dire bad buzz :-)