Etudiants dans un amphithéâtre
5 avril 2017 - Actualité

Le statut national étudiant-entrepreneur

Contenu publié sous le Gouvernement Cazeneuve du 06 Décembre 2016 au 14 Mai 2017
A l’occasion du lancement de la 4ème édition du Prix PEPITE – Tremplin pour l'Entrepreneuriat Etudiant, Gouvernement.fr vous propose de revenir sur le statut national d’étudiant-entrepreneur.
 

Instaurés en 2014 par le ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, le statut national étudiant-entrepreneur (SNEE) et le diplôme d’établissement "étudiant-entrepreneur" (D2E) sont ouverts aux étudiant(e)s et aux jeunes diplômé(e)s désireux de concrétiser un projet entrepreneurial.

Le statut national d’étudiant-entrepreneur, Comment ça marche ?

Le statut national d’étudiant-entrepreneur s’adresse en priorité aux étudiant(e)s ou jeunes diplômé(e)s de moins de 28 ans (âge limite pour bénéficier du régime social étudiant). Il est ouvert à tous les porteurs de projets quelle que soit la démarche entrepreneuriale : individuelle ou collective, création ou reprise d’activité, etc. La validité du statut est d'une année universitaire (septembre-septembre) avec possibilité de renouvellement sur demande.
+ de 3000
c'est le nombre de candidatures au statut national étudiant-entrepreneur lors de l'année universitaire 2016-2017


Pour avoir le statut national d'étudiant-entrepreneur, il faut remplir un dossier de candidature et l’adresser à l’un des 29 Pôles étudiants pour l’innovation, le transfert et l’entrepreneuriat (Pépite). Le comité d’engagement du Pépite est chargé d'instruire les demandes pour le ministère chargé de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Ce statut permet d'avoir accès à des prestations délivrées dans le cadre du Pépite:
 
  • Un accompagnement par deux tuteurs : un enseignant et un référent externe (entrepreneur, réseau d'accompagnement et de financement) ;
     
  • un accès à l'espace de coworking pour favoriser la mise en réseau des étudiants-entrepreneurs ;
     
  • la possibilité de signer un contrat d'appui d'entreprise (Cape) avec une structure type couveuse ou coopérative d'activité et d'emploi (CAE) ou un autre partenaire pour que l’étudiant puisse tester son activité (premières facturations) sans avoir à créer de structure juridique ;
     
  • une formation à l’entrepreneuriat et à la gestion, orientée vers la préparation et le lancement d’un projet entrepreneurial.

Les PÉPITES

L’accompagnement et la formation forment le cœur des missions des 29 Pôles étudiants pour l’innovation, le transfert et l’entrepreneuriat (Pépite) répartis sur le territoire français.

Le Pépite accompagne les étudiants-entrepreneurs, avec un tuteur académique et un tuteur praticien (chef d’entreprise, structure d’accompagnement et/ou de financement), dans la concrétisation de leur projet entrepreneurial.

Pour le statut national étudiant-entrepreneur, c’est le comité d’engagement du Pépite qui instruit les demandes et en apprécie l’éligibilité.
 
Logo PÉPITE
Le Prix PEPITE – Tremplin pour l’Entrepreneuriat Etudiant
Initié en 2014 par le MENESR et organisé en partenariat avec la Caisse des Dépôts, le Prix PEPITE a pour objectif de faire émerger des projets de création d’entreprises innovantes par les étudiants et les jeunes diplômés et de soutenir les meilleurs d’entre eux grâce à une aide financière.

Le 3 avril 2017, les inscriptions pour la 4ème édition ont commencées et elles se termineront le 16 juin 2017. A terme, le Prix PEPITE 2017 récompensera 53 projets choisis parmi les lauréats régionaux : 3 Grands Prix de 20 000 euros, 20 prix de 10 000 euros et 30 de 5 000 euros seront décernés selon l’appréciation de la qualité du projet par le jury national.

Le diplôme d’établissement étudiant-entrepreneur (D2E)

Le diplôme d'établissement étudiant-entrepreneur (D2E) est ouvert aux jeunes, ayant a minima le baccalauréat ou un diplôme équivalent, qui souhaitent conduire un projet entrepreneurial. Selon que l'étudiant-entrepreneur est étudiant dans un cursus initial ou jeune diplômé, les conditions d'inscription aux D2E ne sont pas les mêmes.  



Découvrez ou rédécouvrez les portraits de Kévin et Andréa, deux étudiants-entrepreneurs, qui se sont lancés dans l'aventure dès le lancement du dispositif en 2014.
 
#GrandAngle Entrepreneurs étudiants : ils témoignent