Le ministère du Travail

Le ministère du Travail

Le ministère du Travail, installé à l'Hôtel du Châtelet à Paris, est compétent en matière de travail, d’emploi, de formation professionnelle, de dialogue social et de prévention des accidents du travail et des maladies professionnelles.
 

Missions gÉnÉrales

Le ministère du Travail prépare et met en œuvre la politique du Gouvernement dans les domaines du travail, de l’emploi, de la formation professionnelle, du dialogue social et de la prévention des accidents du travail et des maladies professionnelles.

Compétences principales

Le ministère du Travail est en charge de :
  • la préparation et la mise en oeuvre des règles concernant les conditions de travail, la négociation collective et les droits des salariés ;
  • la préparation et la mise en oeuvre des règles relatives aux régimes et à la gestion des organismes de Sécurité sociale en matière d’accidents du travail et de maladies professionnelles, conjointement avec le ministère des Solidarités et de la Santé ;
  • la défense et la promotion de l’emploi, y compris la politique de retour à l’emploi, ainsi que pour la formation professionnelle des jeunes et des adultes ;
  • participer à l’action du Gouvernement en matière de lutte contre la fraude.

Organisation

Le ministère du Travail a autorité sur de nombreuses structures dont :
  • La direction générale du travail (DGT) : prépare, anime et coordonne la politique du travail afin d’améliorer les relations collectives et individuelles et les conditions de travail dans les entreprises ainsi que la qualité et l’effectivité du droit qui les régit. Elle contribue à la définition de la position française dans les institutions internationales et communautaires dans son périmètre de compétence. 
  • La direction de l’animation, de la recherche, des études et des statistiques (DARES) : produit des statistiques et des analyses utiles au ministère et aux acteurs économiques et sociaux (partenaires sociaux, conseils régionaux, service public de l’emploi, presse économique et sociale, etc.). 
  • La délégation générale à l’emploi et à la formation professionnelle (DGEFP) conçoit et met en œuvre les orientations du Gouvernement en matière d’emploi et de formation professionnelle. Le ministère de l'Éducation nationale exerce aussi une autorité sur cette délégation en ce qui concerne la jeunesse.
  • La direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES), conjointement avec le ministère des Solidarités et de la Santé et le ministère de l'Action et des Comptes publics. Cette direction fournit aux décideurs publics, aux responsables économiques et sociaux et aux citoyens des informations fiables et des analyses sur les populations et les politiques sanitaires et sociales.
  • L’inspection générale des Affaires sociales (IGAS), conjointement avec le ministère des Solidarités et de la Santé. L'IGAS contrôle, audite ou évalue des structures et des politiques, conseille les pouvoirs publics et apporte son concours à des projets. la structure intervient à la demande des ministres ou sur la base de son programme d’activité. Elle traite de sujets touchant la vie de tous les citoyens : emploi, travail et formation, santé, action sociale et politique familiale, systèmes de couverture sociale publics ou privés. 
  • Le secrétariat général des ministères chargés des Affaires sociales (SGMAS), conjointement avec le ministère des Solidarités et de la Santé.
Pour l'exercice de ses attributions, le ministre du Travail peut disposer de structures, dont :
  • la direction de la sécurité sociale (DSS) ;
  • la direction générale de l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) ;
  • le commissariat général à l’égalité des territoires (CGET) ;
  • la délégation nationale à la lutte contre la fraude (DNLF) ;
  • la direction générale de l’enseignement scolaire (DGESCO) ;
  • le secrétariat général ;
  • la direction des affaires juridiques des ministères économiques et financier.
Le ministre du Travail peut aussi faire appel à la direction des étrangers en France.