Le ministère de l'Intérieur

Le ministère de l'Intérieur

Le ministère de l’Intérieur est en charge d'administrer le territoire et de garantir la sécurité des personnes et des biens.
 

Missions générales

Le ministère de l'Intérieur joue un rôle central dans l'organisation du territoire et le maintien de la cohésion des institutions du pays. Il garantit aux citoyens l'exercice des droits, devoirs et libertés affirmés par la Constitution de la Ve République.

Compétences principales

Le ministère de l'Intérieur assure cinq missions essentielles s'articulant autour de deux grands axes :
 

Administrer le territoire

  • Assurer la représentation et la permanence de l'État sur l'ensemble du territoire national.
  • Garantir l'intégrité des institutions publiques.
  • Veiller au respect des libertés locales et des compétences des collectivités territoriales dans le cadre de la décentralisation.

Garantir la sécurité des citoyens et des biens

  • Élaborer et faire respecter les règles garantissant aux citoyens l'exercice des libertés publiques, notamment par le suffrage universel.
  • Protéger la population contre les risques ou fléaux de toute nature et contre les conséquences d'un conflit éventuel.
  • Ces missions sont remplies à la fois par les services de l'administration centrale et sur l'ensemble du territoire, dans le cadre de la décentralisation, par les préfectures et les sous-préfectures, la police nationale et la sécurité civile.

Organisation

L’organisation du ministère de l’Intérieur reflète l’étendue de ses missions d’administration territoriale et en même temps de sécurité publique et de maintien de l’ordre. Il comprend :

Le secrétariat général qui pilote le réseau des préfectures et adapte les structures territoriales de l’État :
  • supervise l’organisation des opérations électorales, contrôle le financement et la transparence de la vie politique
  • veille également au respect de la législation relative aux associations, aux établissements d’utilité publique et au dépôt légal des publications
  • suit les affaires relatives aux différents cultes, (tutelle administrative sur les congrégations et collectivités religieuses, application du concordat dans les départements du Bas-Rhin, du Haut-Rhin et de la Moselle.) 
La Direction générale de la police nationale ( DGPN) est chargée du commandement de la Police nationale.

La Direction générale des collectivités locales (DGCL) définit les règles de fonctionnement et d’organisation des collectivités locales et de leurs groupements.

La Direction de la défense et de la sécurité civile a en charge les services de la défense civile, de la politique de protection des populations, de la prévention des risques civils de toute nature, et de la planification des mesures de défense et de sécurité civiles. Elle est aussi compétente dans l'assistance aux services locaux de secours et de lutte contre l'incendie.

La Direction des libertés publiques et des affaires juridiques (DLPAJ) a pour compétence la préparation des projets de lois et de décrets relatifs aux libertés publiques et à la police administrative.