31 mai 2017

Lancement d'un plan de relance des pensions de famille et résidences accueil

La circulaire interministérielle du 20 avril 2017, qui vient d'être publiée au Journal officiel, présente les conditions de mise en œuvre du plan de relance 2017-2021 du dispositif de pensions de famille/résidences accueil.
 
En offrant un logement sans condition de durée en structure semi-collective à des personnes fragilisées socialement, les pensions de famille et résidences accueil font le pari de la capacité à habiter des personnes, quel que soit leur histoire, et œuvrent à retisser du lien social. Les pensions de famille sont unanimement reconnues comme des solutions adaptées aux besoins des personnes en grande exclusion après un long parcours de rue et des passages répétés en centres d'hébergement d'urgence. Les résidences accueil ont en outre la particularité de s'adresser en priorité à des personnes souffrant de troubles psychiques. Le plan prévoit sur 5 ans la création de 7 500 places en pensions de famille et résidences accueil (1500 places par an entre 2017 et 2021). Il permettra d'augmenter de moitié la capacité actuelle dans ce type de structures (15 000 places recensées en 2015). Un comité de suivi national, regroupant la Direction générale de la cohésion sociale (DGCS), la Direction de l’Habitat, de l’Urbanisme et des Paysage (DHUP) et la Dihal, est chargé de suivre sa mise en œuvre. Le pôle hébergement-logement de la Dihal a par ailleurs édité une étude sur les pensions de famille et résidences accueil fin 2015.

La Circulaire interministérielle du 20 avril 2017 relative à la mise en œuvre du plan de relance 2017-2021 des pensions de famille et des résidences accueil
L'étude "Les pensions de famille et résidences accueil : du modèle aux réalités d'aujourd'hui"

Contact : manuel.hennin@developpement-durable.gouv.fr