14 octobre 2015 - Actualité

La secrétaire d'État à la Réforme de l'État, Clotilde Valter, en visite en Eure-et-Loir

Dans le cadre de la Semaine de l'innovation publique qui se déroule du 12 au 18 octobre, Clotilde Valter, secrétaire d'État chargée de la Réforme de l'État et de la Simplification, a fait étape à Chartres, mardi 13 octobre.
 

Accueillie par le préfet d'Eure-et-Loir, Nicolas Quillet, Mme Valter a pu découvrir plusieurs dispositifs liés aux services publics euréliens.

En premier lieu, la trésorerie hospitalière départementale (THD), inaugurée il y a deux semaines et inédite en France, gère de façon dématérialisée les trésoreries des six centres hospitaliers du département. Le dispositif a été salué par la secrétaire d'État qui a pu échanger avec le personnel. "La spécialisation des agents, concentrés sur des compétences spécifiques, répond à une logique de simplification. Cela apporte une meilleure qualité de travail pour un service efficace".

Un constat que Mme Valter dresse également pour le centre de contact de l'administration fiscale, plate-forme téléphonique, qui accompagne les contribuables euréliens et de Seine-Saint-Denis dans leurs démarches. "Le dispositif apporte une réponse concrète et rapide aux usagers". 

C'est aussi le cas du dispositif d'avertissement par sms de la disponibilité du permis de conduire à la préfecture d'Eure-et-Loir. "C'est tout l'enjeu de la dématérialisation. Le numérique doit répondre aux besoins des citoyens." 

La préfecture a également présenté son tout nouveau dispositif d'accueil des usagers en situation de handicap mental léger. Mme Valter a pu à cette occasion dialoguer avec les agents d'accueil spécifiquement formés à cet accompagnement.

La matinée s'est terminée par une conférence de presse à la préfecture.

Dans l'après-midi, Mme Valter s'est prêtée à un exercice de questions-réponses avec les internautes, sur Twitter, en compagnie du préfet Nicolas Quillet, sur le thème des services publics en ligne. Plusieurs questions pertinentes ont été posées dont celle relative à l'amélioration de l'accessibilité des sites publics aux personnes handicapées. Mme Valter a répondu sur Twitter que c'est l'objet du référentiel général d'accessibilité pour les administrations.

 

 

Source : préfecture d'Eure-et-Loir