24 avril 2015 - Actualité

La France élue à la présidence du Partenariat pour le Gouvernent Ouvert (PGO) en 2016

Le 23 avril 2015, à Mexico, le Comité directeur du PGO a élu la France à la présidence de l’organisation pour 2016.
 
Le Partenariat pour le Gouvernement Ouvert (ou Open Government Partnership) est une initiative multilatérale qui s’attache à promouvoir la transparence de l’action publique et son ouverture à de nouvelles formes de concertation, de participation et de collaboration avec la société civile. Créé en 2011, le PGO compte 65 pays membres et rassemble des représentants d’États, de la société civile et d’organisations non-gouvernementales. Axé sur les progrès concrets des membres en matière d’ouverture institutionnelle et de démocratie, il requiert de présenter et d’appliquer, tous les deux ans, des plans d’action nationaux, évalués par un comité indépendant.


 
La présidence du PGO est une opportunité de poursuivre la mobilisation des potentialités du numérique au service d’un "redressement démocratique". Cette responsabilité incite la France à définir des objectifs concrets et ambitieux  en la matière. C’est également un véritable levier pour défendre sur la scène internationale les valeurs défendues par le Gouvernement : un État plus ouvert, plus démocratique et plus transparent. La présidence du PGO est complémentaire d’actions, d’ores et déjà engagées par le Gouvernement, comme le dialogue avec la société civile ou la mobilisation des potentialités d’une France connectée et solidaire. Le pilotage du PGO permettra de partager de bonnes pratiques avec nos pairs, promouvoir nos priorités en la matière et exercer une stratégie d’influence sur le long terme.