17 juillet 2015 - Actualité

La DILCRA soutient le festival "Pèlerinage en décalage"

Le délégué interministériel à la lutte contre le racisme et l’antisémitisme, Gilles CLAVREUL, a rencontré hier Kenza ALOUI et Inès WEILL-ROCHANT.
 
Respectivement âgées de 25 et 26 ans, les jeunes femmes sont à l’origine d’une initiative originale, le festival gratuit et indépendant "Pèlerinage en décalage", qui propose de réunir des artistes israéliens et palestiniens sur scène. Les prestations diverses des artistes bénévoles (musicales, théâtrales, picturales ou encore poétiques) réunissent ainsi des publics variés et peu habitués à se mélanger, malgré des centres d’intérêts communs. Les prestations, créatives et interactives, appellent donnent naissance à des échanges et des partages entre le public et les artistes.

Kenza et Inès ont pu concrétiser leur idée grâce au soutien financier des internautes (financement participatif).  À l’instar de la première édition de mai 2014, la seconde qui s’est tenue les 13 et 14 juin dernier fut une réussite ; 2 600 personnes dont Gilles CLAVREUL y ont ainsi assisté à la Bellevilloise (19-21 Rue Boyer, dans le XXe arrondissement de Paris), en plein cœur du quartier multiculturel de Belleville-Ménilmontant. 
 
Bien que conscientes que leur association, en raison de leurs cultures différentes peut surprendre et susciter l’intérêt – l’une est marocaine de tradition musulmane, l’autre est française de tradition juive –  Kenza et Inès aspirent à mettre exclusivement l’accent sur leur projet et refusent d’être enfermées dans les stéréotypes.
 
Elles ont présenté à la DILCRA leurs futurs projets hors de la capitale, destinés à toucher encore d’autres publics, ou encore en variant les artistes et les spectacles.