L'essentiel des ministères

Sélectionné et mis à jour en continu
 

Influenza aviaire : la situation actuelle en France

Au total, à ce jour, 74 foyers d’influenza aviaire hautement pathogène pour les volailles ont été détectés dans 8 départements du Sud-Ouest de la France.

L’Anses a rendu son avis rendu le 14 décembre 2015, sur la dangerosité potentielle pour l’homme de la souche d’influenza aviaire identifiée, avec notamment les résultats du séquençage total de la souche H5N1, détectée dans le premier foyer en Dordogne. Elle a confirmé l’absence pour cette souche H5N1 des principaux marqueurs de dangerosité pour l’homme.

Un nouveau cas d'influenza aviaire hautement pathogène H5 a été détecté le 4 février dans un élevage de reproducteurs de palmipèdes situé à Hinx, dans le département des Landes.

L'ensemble des mesures de gestion est en cours de mise en œuvre.

Lire l'intégralité du communiqué

Les abattoirs en France : questions/réponses

Il y a des contrôles, 2155 agents du @Min_Agriculture. Ils st indispensables. Depuis 2012 nous avons recréé 120 postes vétérinaires @RTLMidi


Suite à la publication de vidéos tournées dans certains abattoirs français, voici quelques réponses aux questions que se posent citoyens et consommateurs.

Réunion de la commission consultative des polices municipales

Réunion de la commission consultative des polices municipales, avec les élus de l'Association des Maires de France pic.twitter.com/Gt07U6Fera


Un bilan d’étape des actions décidées au lendemain des attentats de janvier 2015 et visant à renforcer la protection des policiers municipaux a été présenté, et a permis de constater que ces mesures se mettent en place à un rythme rapide :
- concernant la mise à disposition à titre gracieux des armes appartenant à l’Etat : 3 033 armes ont été demandées par 291 communes. 636 armes ont déjà été distribuées à 73 communes. Les autres communes, dont la demande a été agréée, les recevront au fur et à mesure de leur remise en condition ;
-  8 626 gilets pare-balles ont déjà été co-financés par l’Etat au profit de 1 583 communes réparties dans 92 départements, pour un montant total supérieur à 2 millions d’euros ;
- pour l’interopérabilité des réseaux de radiocommunication : 253 communes ont fait connaître leur intérêt pour ce dispositif. 161 d’entre elles ont déjà vu leur dossier finalisé et peuvent dès à présent acquérir le matériel correspondant ;
- par ailleurs, les policiers municipaux pourront désormais bénéficier d’un accès direct aux fichiers des permis de conduire et d’immatriculation des véhicules.

Lire le communiqué sur le site du ministère de l'Intérieur

Israël/Territoires palestiniens : démantèlement de projets humanitaires

La France condamne le démantèlement par l’armée israélienne, dans la nuit du 20 au 21 février, d’une école primaire en cours de construction à Abu Nuwar en Cisjordanie, financée par l’aide humanitaire française.

Il s’agit d’un projet situé dans un zone identifiée par l’Union européenne comme clé pour la viabilité de la solution des deux États.

Nous déplorons les conséquences des démolitions et confiscations de structures humanitaires en Cisjordanie, qui affectent des populations particulièrement fragiles, et appelons les autorités israéliennes à y mettre fin.

Union européenne : déplacement de Harlem Désir en Lituanie

Ce matin à Vilnius avec la communauté d'affaires française pour évoquer les pistes de développement des échanges économiques France-Lituanie


Harlem Désir, secrétaire d’État  s’est rendu à Vilnius les 22 et 23 février 2016.

Il a fait le point avec Linas Linkevicius, ministre des affaires étrangères, sur les principaux sujets de l’actualité européenne et internationale. Il a travaillé avec Rokas Masiulis, ministre de l’énergie, au développement de notre coopération bilatérale, particulièrement dynamique dans le domaine de la transition énergétique. Il a également été reçu par M. Gediminas Kikilas, ancien Premier ministre et président de la commission des affaires européennes du Parlement lituanien.

Harlem Désir a rencontré des représentants de la communauté d’affaires française..



Spécialités pharmaceutiques contenant du valproate de sodium : présentation d'un plan d’action

A la suite de la sortie du rapport de l’Inspection générale des Affaires sociales (Igas) sur "L’enquête relative aux spécialités pharmaceutiques contenant du valproate de sodium", le directeur général de la santé et le directeur général de l’agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé présentent un plan d’action.
Le valproate de sodium, commercialisé en France depuis 1967, s’est rapidement imposée comme l’un des traitements de référence de l’épilepsie, puis des troubles bipolaires.
Dès les années 1980, de 1res publications scientifiques ont documenté un lien entre la prise de ce médicament par la femme enceinte et la survenue d’effets indésirables graves sur le fœtus.
Lors de la conférence de presse du 23 février, ont été présentées les actions menées en France pour ce qui concerne les nouvelles conditions de prescription et de délivrance de la Dépakine®. Ont été également présentées les dispositions prises ou restant à prendre au regard des recommandations du rapport de la mission Igas et visant à renforcer toujours plus la pharmacovigilance, la pharmaco-épidémiologie et la sécurité sanitaire des médicaments.

Consulter le rapport de l’IGAS sur "L’enquête relative aux spécialités pharmaceutiques contenant du valproate de sodium"

Mobiliser le foncier privé en faveur du logement

Dans la dynamique lancée par le plan de relance de la construction, le Gouvernement souhaite lutter contre les freins à l’émergence des projets pour favoriser l’offre de logements à coûts maîtrisés. Emmanuelle Cosse a salué les travaux du groupe de travail sur la mobilisation du foncier privé en faveur du logement, présidé par Dominique Figeat, lors de sa séance de clôture. Le groupe de travail rendra son rapport définitif au mois de mars prochain.

Certaines des propositions qui en émanent trouvent déjà leur place dans les projets de loi qui seront examinés au Parlement dans les mois à venir.

Abattoir du Vigan : Stéphane Le Foll diligente immédiatement une enquête

A la suite de la mise en ligne ce jour sur Internet d’une vidéo tournée dans l’abattoir du Vigan (Gard) qui montre des actes de maltraitance envers des animaux, Stéphane Le Foll condamne avec la plus grande fermeté ces pratiques intolérables et a immédiatement diligenté une enquête de la Brigade nationale d’enquête vétérinaire et phytosanitaire afin de mettre un terme à ces pratiques inacceptables, de faire toute la lumière sur les faits dénoncés et de déterminer les responsabilités.

Le ministre a par ailleurs rappelé que la France compte 263 abattoirs qui produisent plus de 300 millions de tonnes de viande par an, surveillés et contrôlés par 2 500 agents du ministère. "Il est indispensable d'assurer des contrôles plus stricts", a-t-il affirmé.

Troisième conférence nationale humanitaire

Plus de 400 acteurs humanitaires français et internationaux sont réunis à Paris pour la 3e Conférence nationale humanitaire afin de réfléchir "aux rôles à venir pour les acteurs humanitaires internationaux dans l’architecture de l’aide" face aux évolutions récentes des crises et de l’action humanitaire. Objectifs principaux :
- mobiliser l’ensemble des acteurs humanitaires français à la veille du Sommet humanitaire mondial qui sera organisé les 23 et 24 mai 2016 à Istanbul ;
- réfléchir ensemble aux messages que les partenaires français entendent porter lors de cet important événement.

Attentats : "un référent unique pour les victimes"

Juliette Méadel a répondu aux questions du "Parisien", le 23 février. Pour améliorer l'aide aux victimes, la secrétaire d'Etat  se fixe pour priorité la création d'un interlocuteur — et un seul — leur évitant ainsi un parcours du combattant administratif.

Pages