L'essentiel des ministères

Sélectionné et mis à jour en continu
 

Lutte contre la radicalisation en prison

Le ministère de la Justice est très impliqué dans la lutte contre la radicalisation et prend une part active au plan interministériel de lutte antiterroriste sur le territoire national.

En particulier, des actions ont été mises en place pour protéger la majorité des personnes détenues des pressions exercées par la minorité des personnes détenues prosélytes. Ainsi 22 personnes détenues ont par exemple été regroupées dans un quartier spécifique de la maison d’arrêt de Fresnes, dans le cadre d’un régime de détention ordinaire permettant d’éviter les contacts avec la population pénale.

En parallèle, il y a une gestion particulière des personnes détenues radicalisées violentes et refusant l’échange. Ces dernières sont soit transférées, soit placées en quartier d’isolement ou disciplinaire si besoin.

Le ministre de l'Intérieur à la rencontre des communautés juive et musulmane

Le ministre de l'Intérieur est allé à la rencontre de la communauté juive et musulmane ce matin, successivement à Montrouge près de Paris puis à Sarcelles dans le Val d'Oise, avant de visiter une école et une synagogue dans le Marais à Paris.

Lire l'intégralité du communiqué.

Une mission indépendante pour évaluer le projet de loi pour la croissance et l’activité

Emmanuel Macron a demandé au Commissariat général à la stratégie et à la prospective de composer une commission d’experts, français et internationaux, dont l’indépendance et la compétence en matière d’évaluation des politiques publiques sont reconnues, pour évaluer le projet de loi pour la croissance et l’activité.

Cette mission sera menée par Anne Perrot, ancienne vice-présidente de l’Autorité de la concurrence. La mission produira une analyse de l’impact des principaux éléments du projet de loi tout au long des débats parlementaires. Elle examinera également les amendements et propositions les plus importantes qui émergeront au cours de ces débats. Elle envisagera les effets des mesures proposées par les parlementaires au regard d’une multiplicité de critères (croissance, emploi, pouvoir d’achat, simplicité, etc.) et privilégiera une signalétique simple et aisément appropriable par les citoyens. 

Renforcer le développement culturel et économique de la mode et des créateurs français

La mode est un enjeu culturel et économique majeur pour la France. La filière emploie 90 000 personnes et représente un marché de 30 milliards d'euros. La France dispose dans ce domaine d'atouts cruciaux dans la compétition mondiale : une image d'excellence, des créateurs de talent, des écoles de haut niveau, des savoir-faire uniques et des entrepreneurs engagés.

Emmanuel Macron et Fleur Pellerin confient conjointement à Lyne Cohen-Solal une mission visant à identifier les moyens de renforcer le développement culturel et économique de la mode et des créateurs français. La mission s’attachera à dresser un diagnostic et à formuler des recommandations sur les enjeux auxquels sont confrontés les acteurs de la filière. Les conclusions seront remises aux ministres au printemps 2015.

Utilisation des pesticides en agriculture : le nouveau plan Ecophyto sera présenté fin janvier

Stéphane Le Foll, après avoir pris le temps d’un examen approfondi du rapport remis par le député Dominique Potier sur l’utilisation des pesticides en agriculture, proposera les grands axes de la nouvelle version du plan Ecophyto à l’occasion du Comité national d’orientation et de suivi le 30 janvier 2015. Des inflexions importantes doivent être apportées parmi lesquelles : l’amplification de la diffusion et du transfert des bonnes pratiques constatées au sein du réseau des fermes pilotes du réseau Dephy et des exploitations pionnières en agro-écologie ; l’amplification du développement des alternatives aux produits phytosanitaires, en particulier en encourageant le développement du bio-contrôle et des agro-équipements pour une agriculture de précision ; la ré-affectation des moyens financiers du plan Ecophyto au bénéfice d’agriculteurs engagés dans des changements de pratiques durables.

Propos tenus par Dieudonné M’Bala M’Bala sur sa page Facebook

Bernard Cazeneuve, ministre de l'Intérieur, dénonce solennellement les propos abjects tenus par M. Dieudonné M’Bala M’Bala sur sa page Facebook, qui témoignent d’une irresponsabilité, d’un irrespect et d’une propension à attiser la haine et la division tout simplement insupportables.

Le ministre de l’Intérieur prend acte de la décision du parquet de Paris d’ouvrir une enquête pour apologie du terrorisme.

Il rappelle que l’article 421-2-5 du code pénal, créé par la loi du 13 novembre 2014 renforçant les dispositions relatives à la lutte contre le terrorisme, a renforcé la répression de l’apologie du terrorisme, en prévoyant une peine pouvant aller jusqu’à 7 ans d’emprisonnement et 100 000 euros d’amende, lorsque les faits ont été commis en utilisant un service de communication en ligne.

10 000 hommes mobilisés pour la protection des points sensibles

.@JY_LeDrian : "Nous avons décidé de mobiliser 10 000 hommes en situation de protection des points sensibles" http://www.elysee.fr/videos/declaration-de-jean-yves-le-driand-a-l-039-issue-de-la-reunion-ministerielle-sur-la-securite-interieure/

Le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, a annoncé les mesures prises pour renforcer la sécurité intérieure à la suite des événements des 7 et 8 janvier 2015. Lire les détails sur le site defense.gouv.fr.

Mobilisation internationale contre le terrorisme et pour la liberté d'expression

Très touché par les nombreux messages de sympathie reçus du monde entier, le ministère des Affaires étrangères tient à remercier très chaleureusement, au nom de tous les Français, toutes celles et ceux qui ont marqué ainsi leur solidarité dans ces moments très douloureux.

Réunion européenne et internationale sur la lutte contre le terrorisme

Le ministre de l'Intérieur a rencontré, dans le cadre d’un sommet international sur la sécurité, ses homologues européens ainsi que Dimitris Avramopoulos, commissaire européen, Gilles de Kerchove, coordinateur européen de la lutte contre le terrorisme et Eric Holder, ministre de la justice des Etats-Unis.

Bernard Cazeneuve a annoncé qu'ils étaient résolus à lutter ensemble contre le terrorisme et qu'ils avaient réaffirmé leur solidarité sans faille et leur détermination pour y parvenir au cours de leurs échanges. Sur les plans européen et international, un certain nombre de textes importants pour mener ce combat existent déjà. Ces textes constituent les cadres européen et international dans lesquels leur action doit s’inscrire mais ils ne suffisent pas. A cet égard les ministres ont identifié deux champs sur lesquels ils souhaitent plus particulièrement affirmer et renforcer leur coopération : les moyens destinés à contrecarrer les déplacements de combattants étrangers et de toutes les filières et la lutte contre les facteurs et les vecteurs de radicalisation notamment sur Internet.

La déclaration est consultable dans son intégralité en cliquant ici.

Annick Girardin et Matthias Fekl aux journées du réseau de l’Agence française de développement

Annick Girardin et Matthias Fekl ont en particulier encouragé l’agence à poursuivre son action en matière de développement durable. Ils ont rappelé les trois priorités de l’année 2015 : la lutte contre le dérèglement climatique et la préparation de la conférence Paris Climat 2015 ; l’accompagnement des Etats fragiles pour réagir aux crises et prévenir les conflits ; la contribution de l’agence à la diplomatie économique et à la promotion de la responsabilité sociale et environnementale des entreprises.

L'agence française de développement finance des projets dans plus de 90 pays. Grâce au travail de ses 70 représentations et de 1 800 collaborateurs, les engagements ont atteint un niveau record de 8 milliards d'euros en 2014.

Pages

Liens secondaires