L'essentiel des ministères

Sélectionné et mis à jour en continu
 

Lancement des 4 saisons du sport féminin

Quatre événements d’envergure seront organisés tout au long de l’année afin de renforcer la prise de conscience des médias et du grand public des différents aspects que revêt la pratique féminine du sport dans notre pays.

Après un 1er grand temps de médiatisation les 6 et 7 février qui permettra d’habiller le premier week-end de février aux couleurs du sport féminin, sur les chaines de télévision, à la radio mais aussi sur les terrains, le ministère des Sports pilotera une deuxième étape - la saison 2 - en mai prochain sur le thème "réfléchir et échanger" afin d’inciter à la pratique du sport féminin.

Ces 4 saisons du sport féminin, organisées en partenariat avec le ministère des Droits des Femmes, le ministère des Sports et le CNOSF, permettront également d’aborder les questions relatives à la place des femmes dans les instances sportives, dans l’économie du sport et plus largement aux conditions de la pratique du sport par les femmes.

435 contrats de ville signés depuis un an

Au 7 janvier 2016, un an après l’entrée en vigueur de la géographie prioritaire, 435 contrats de ville sont signés. Les villes de Nantes et de Saint-Nazaire (44) ont initié la dynamique le 2 janvier 2015. La communauté d’agglomération Seine-Eure (27) a bouclé la série, le 7 janvier 2016.

63 % des contrats de ville sont pilotés à l’échelle intercommunale.

37 % des communautés de communes ont choisi d’assurer le pilotage stratégique du contrat. Une nouveauté pour elles, permise par la loi de programmation pour la ville et la cohésion urbaine de 2014.

Les contrats de ville entrent maintenant dans leur phase opérationnelle pour répondre aux enjeux locaux – en termes notamment d’emploi, de développement économique, de renouvellement urbain, d’éducation, de santé ou de transport –, identifiés par l’ensemble des partenaires signataires. Les actions mises en œuvre mobiliseront les politiques de l’ensemble de ces partenaires et associeront obligatoirement les habitants, au sein des conseils citoyens.

Liste des contrats

Boîte à outils sur les conseils citoyens

Accélérer la mise en œuvre du nouveau programme de rénovation urbaine

A l’occasion de son déplacement dans le Rhône, Patrick Kanner a exprimé sa volonté d’accélérer la mise en œuvre du nouveau programme de rénovation urbaine (NPNRU), en mettant en particulier l’accent sur le renforcement de la mixité sociale dans et hors des quartiers prioritaires.

Sa feuille de route 2016 pour les quartiers : le renforcement de la présence des adultes et du lien social ; la prise en charge de chaque jeune rencontrant des difficultés d’insertion sociale et professionnelle ; l’accélération de la mise en œuvre du nouveau programme de rénovation urbaine (NPNRU) ; et la participation des habitants.

Une participation des habitants que le ministre souhaite construite et informée. "L’Agence nationale pour la rénovation urbaine mobilisera, dès cette année, une enveloppe de 3,5 millions [pour] l’accompagnement de la formation des conseils citoyens dans les quartiers [du NPNRU]."

Renforcement du soutien aux territoires "Zéro déchet, Zéro gaspillage"

Un soutien de 30 000 € sera alloué à tous les territoires "Zéro déchet, zéro gaspillage" qui proposeront des solutions innovantes et originales, en anticipant l’interdiction des sacs plastique à usage unique du 1er juillet.
Pour encourager de telles démarches, il sera proposé à ces territoires dont les projets seront les plus ambitieux, une nouvelle formule globale de soutien financier via des Contrats d’objectifs déchets et économie circulaire par l’Ademe.
Ces nouveaux contrats sont adaptés aux spécificités des territoires :

- les objectifs sont définis, au préalable, avec la collectivité porteuse du projet. Ainsi, les spécificités locales sont prises en compte ;

- le soutien financier prendra la forme d’une aide forfaitaire et d’un complément en fonction de la réalisation des objectifs.
Le montant de l’aide pourra atteindre 450 000 € sur trois ans.

Les milieux humides, amortisseurs du changement climatique

A l'occasion de la Journée mondiale des zones humides, des actions de sensibilisation du public aux valeurs et aux services procurés par les zones humides sont organisées. Cette journée, qui se poursuit en réalité  jusqu’à fin février, a pour objectif de mieux faire connaître les milieux humides, supports de nombreuses activités humaines, pour mieux les préserver. Les milieux humides sont essentiels à la préservation d’une riche biodiversité, au maintien et à l’amélioration de la qualité de l’eau, à la prévention des inondations, à la protection des rives et rivages.

Avec 600 manifestations, la France affiche les 3/4 des animations réalisées dans le monde.

En 2016, la France célèbre également le 30e anniversaire de sa ratification de la Convention de Ramsar, en 1986, qui avait permis la désignation de la 1re zone humide française d’importance internationale : la Camargue.

A ce jour, 44 "sites Ramsar" ont été désignés, couvrant plus de 3,5 millions d’hectares en métropole et outre-mer. Ce réseau doit encore s’étendre sur les prochaines années.

La journée mondiale des zones humides,

Consulter le dossier sur les milieux humides

Consulter le programme des manifestations

Une mission sur l’avenir des professions immobilières face à la révolution numérique

Comme annoncé par Sylvia Pinel en décembre dernier lors du congrès de la Fnaim, le Gouvernement souhaite disposer :
- d’une analyse sur les changements que la révolution numérique a générés dans l’activité traditionnelle des professions immobilières ;
- de propositions, juridiques ou économiques, permettant de renforcer l’efficacité des professionnels et d’affronter la concurrence internationale.

C'est dans ce cadre que la ministre du Logement et Emmanuel Macron, lancent une mission sur l’avenir de la profession immobilière face à la révolution numérique. Les conclusions de cette mission, confiée à Bernard Vorms avec l’appui de France stratégie, seront rendues en juillet 2016.

Télécharger la lettre de mission

Attractivité maritime et portuaire : 3 missions parlementaires sont lancées

Le Gouvernement fait de la compétitivité des ports français un pilier de notre politique maritime. L’ambition est claire : faire de la France une grande porte d’entrée maritime de l’Europe, valorisant ses places portuaires et ses grands axes fluviaux. C’est le sens notamment de la stratégie nationale portuaire adoptée en 2013, grâce à laquelle chaque grand port français s’est doté d’un projet stratégique fixant son cap pour les 5 ans à venir.

Lors du Comité interministériel de la mer en octobre 2015, le Premier ministre a confirmé la détermination du Gouvernement à renforcer l’attractivité de nos ports afin qu’ils trouvent une place de 1er plan dans le commerce mondial.

Dans ce contexte, le Premier ministre a décidé de confier 3 missions parlementaires pour le développement des principales portes d’entrée maritimes internationales du pays et l’amélioration de leurs connexions avec les axes Seine, Rhône-Saône et Nord. Chaque mission aura pour objectif de fédérer les acteurs économiques et politiques autour de cette ambition, d’identifier les améliorations nécessaires en termes d’infrastructures et de services, et de préparer les stratégies à long terme des ports et des grands axes qui constituent leur zone d’influence.


Guyane : 1er lancement de l’année de la fusée Ariane

Les Forces armées en Guyane sécurisent le 1er lancement de l’année #Ariane5 pic.twitter.com/sQwip83loy


Dans la nuit du 27 au 28 janvier, la 228e fusée Ariane a quitté la Terre depuis le port spatial européen de Kourou et a placé avec succès en orbite le satellite de télécommunication Intelsat afin qu’il soit opérationnel à temps pour les jeux olympiques de Rio du 5 au 21 août 2016.

Pour ce premier lancement de l’année, les Forces armées en Guyane (FAG) ont assuré une protection hermétique dans les trois dimensions. Le dispositif, mis en œuvre pendant les quelques dizaines d’heures qui ont précédé, avait pour vocation de préserver de toute intrusion la zone et les abords du pas de tir. C’est la finalité de la mission Titan.

Lire l'intégralité du communiqué, sur le site du ministère de la Défense

La démocratie en santé, une dynamique en marche

Marisol Touraine a ouvert le 1er forum de l’Institut pour la démocratie en santé. "Ce forum de l’Institut pour la démocratie en santé illustre la dynamique qui est en marche et à laquelle nous devons tous contribuer : la transparence des échanges, la réduction des asymétries d’information, l’émancipation des personnes sont des marqueurs de la transformation de notre société. La santé n’échappe pas à cette transformation, bien au contraire : la démocratie sanitaire existe, elle grandit et se développe. Notre objectif est qu’elle profite à tous et concourt à l’amélioration de notre système de santé."

Lire l'Intégralité de l’intervention de la ministre

Deux nouvelles commandes pour les chantiers navals de STX France

Deux nouveaux paquebots commandés aujourd’hui : c’est par l’investissement qu’on crée des emplois ! pic.twitter.com/o6hUvFapQi


Le croisiériste MSC a annoncé la signature d’une lettre d’intention pour la commande de 2 paquebots supplémentaires qui complètent les 2 de la série Meraviglia en cours de construction par STX France. D’un montant d’environ 1,6 milliard d’euros, ces 2 navires représenteront environ 16 millions d’heures de travail pour STX France et ses sous-traitants, soit une activité pour 2 000 salariés pendant 5 ans.

Avec ces 4 paquebots de la série Meraviglia construits à Saint-Nazaire, STX France accompagne MSC Croisières dans un plan de croissance qui conduira la compagnie à doubler sa capacité en à peine 5 ans (en passant des 1 700 000 passagers actuels à plus de 3 400 000 passagers d’ici à 2021).

Emmanuel Macron a tenu à féliciter MSC Croisières et STX France à l'occasion de la cérémonie des pièces du Meraviglia, symbole de la nouvelle génération des navires du croisiériste MSC, assemblé sur les chantiers navals de STX. La cérémonie des pièces est une tradition maritime qui veut que des pièces de monnaie soient soudées dans la quille du futur navire afin de lui porter chance.

Pages