L'essentiel des ministères

Sélectionné et mis à jour en continu
 

Outre-Mer : installation de la Commission des enfants de la Creuse

La Commission des enfants de la Creuse est chargée d’étudier et de rendre un rapport sur le déplacement vers la France hexagonale, entre 1963 et 1982, d’enfants et d’adolescents réunionnais, en vue de repeupler les départements en cours de désertification.

Objectifs :

- approfondir la connaissance historique sur les enfants de la Creuse et contribuer à sa diffusion ;

- établir un tableau précis des populations concernées et de leur situation démographique aujourd’hui ;

- proposer une relation précise des décisions et des actes ayant permis le transfert de 1 615 enfants et adolescents réunionnais vers l’hexagone ;

- entendre les associations et permettre aux ex-pupilles de reconstituer leur histoire personnelle ;

- proposer des actions et mesures permettant de favoriser le travail de mémoire individuel et collectif autour de cette question.

La durée de travail de la commission est portée à 2 ans. La ministre des Outre-mer met à la disposition de la commission tous les moyens nécessaires à son bon fonctionnement.

Il est possible d'envoyer un message au comité d'experts : le lien ci dessous est destiné aux Réunionnaises et Réunionnais qui ont été déplacés vers la France hexagonale, entre 1963 et 1982, ainsi qu’à leurs familles et à leurs proches. Dans cet espace, des récits, témoignages, informations, concernant l’histoire de vie de ces Réunionnais connus ou encore inconnus des associations peuvent être déposés…

Lesenfantsdelacreuse@outre-mer.gouv.fr

Cette boite à lettres électronique n’est pas une tribune. Aucune réponse ne sera faite aux messages hors sujet ou injurieux.

Jean-Marc Ayrault : "Chacun doit accepter une Europe différenciée"

Sommet de Bruxelles, Brexit, Europe, Syrie... Jean-Marc Ayrault répond aux questions du Journal du Dimanche. 

Comité stratégique de la filière bois : un premier bilan positif

En un an, le Comité Stratégique de la Filière Bois a déjà mené plusieurs actions structurantes pour la filière :
- la mise en place d’une veille économique mutualisée de la filière ;
- le déploiement du Fonds Bois II en faveur des entreprises de la filière ;
- le lancement opérationnel du plan "Industries du bois" visant à construire des immeubles de grande hauteur en bois ;
- le déploiement du 2e plan bois construction qui soutient la valorisation du bois dans la construction et la rénovation via l’innovation dans les systèmes constructifs et la formation ;
- la mise en œuvre opérationnelle de l’appel à manifestation d’intérêt Dynamic Bois pour utiliser la ressource forestière de mauvaise qualité comme bois-énergie et la replanter par des espèces plus nobles. 30 M€ d’euros d’aides ont été accordés à 24 porteurs de projets lauréats. Dynamic bois sera reconduit en 2016 ;
- le lancement récent de la mission "Recherche et Innovation 2025 filière forêt-bois".
Les objectifs du contrat de filière, et leurs déclinaisons sous forme de programme d’actions, sont intégrés au Programme national de la forêt et du bois, issu de la loi d’avenir pour l’agriculture, l’alimentation et la forêt, qui sera présenté aux membres du Conseil supérieur de la forêt et du bois le 8 mars prochain.

Justice : Journée européenne des victimes

Le 22 février est la journée européenne des victimes. L'occasion de faire le point sur les différentes actions d'accompagnement et de soutien aux victimes menées par le ministère de la Justice en partenariat avec les associations d'aide aux victimes.

En savoir plus

Un plan d’action pour la mobilité professionnelle franco-allemande

Visite avec @nahles du centre de formation aux métiers de la métallurgie et des technologies de la ville de Colette pic.twitter.com/FisYOTlECY


Ce plan vise à mieux appuyer et accompagner, en France et en Allemagne, tous les publics qui ont le souhait d’élaborer et de réussir un projet professionnel dans l’État voisin, c´est à dire les travailleurs à tous les âges de la vie et à tous les stades de la formation professionnelle. En effet, les générations de jeunes Européens ne se contentent plus d’aller étudier dans un ou plusieurs pays de l’UE grâce au programme Erasmus. Ils vont désormais s’y installer pour bénéficier d’une expérience professionnelle. D’autres générations d’actifs en milieu ou seconde partie de carrière sont de plus en plus intéressées par de tels projets.
Ce plan d´action se structure autour de 3 axes : constituer un vivier de travailleurs français et allemands pouvant être mobiles dans le pays voisin ; assurer un accompagnement de la mobilité professionnelle franco-allemande ; déployer un accompagnement spécifique pour les Français à Berlin.

Lire le communiqué sur le site du ministère de travail

Filière porcine en Bretagne : l'État et la région signent un plan pour l'avenir

A l'issue de 3 semaines de concertations avec l'ensemble des acteurs, Stéphane Le Foll et Jean-Yves Le Drian, président de Région, ont signé un plan pour l’avenir de la filière porcine en Bretagne. Ainsi, l’État et la région s’engagent et mobilisent les acteurs.

S’appuyant sur les nombreux échanges organisés, l’État et la Région appellent également à la mobilisation de l’ensemble de la filière pour mener les chantiers indispensables à la réussite collective. Ces chantiers, soutenus par la puissance publique, mais qui dépendent de la profession, doivent viser l’amélioration directe de la rémunération des exploitants :

- assurer une meilleure rémunération sur le marché intérieur et international ;

- poursuivre l’amélioration de la compétitivité de chaque maillon de la filière ;

- encourager au regroupement de l’offre de porc vivant par une plateforme commerciale fédérative de la production bretonne.

Télécharger le Plan pour l’avenir de la filière porcine en Bretagne

Jean-Vincent Placé se rend auprès des acteurs du "gouvernement ouvert"

A @NUMAparis pour #Hackfrancophonie : #opendata les données ouvertes au service de l'action publique. pic.twitter.com/aIzIbLkimi


Jean-Vincent Placé a assisté à Paris au travail des équipes participant au "#HackFrancophonie". Ce "hackathon" (concours d’utilisation de données publiques) est organisé par la mission Etalab et Open Data Burkina Faso, avec le soutien du Partenariat pour le gouvernement ouvert (PGO). Il a réuni à Paris des acteurs institutionnels de l’ouverture de données publiques (open data) ainsi que des représentants de la société civile issus de huit pays francophones. L’objectif est de développer, grâce à un travail collaboratif réunissant des personnalités d’horizons divers, des solutions novatrices pour répondre aux enjeux de développement économique, social et durable des pays francophones. L’événement illustre une priorité française au sein du PGO, dont elle prendra la présidence en octobre 2016. 

Rentrée 2016 : créations de postes pour renforcer la recherche et la formation en islamologie et sur la radicalisation

Comme prévu dans le cadre de la Grande mobilisation de l’École pour les valeurs de la République engagée à la suite des attentats de janvier 2015, et en s’appuyant sur le rapport sur les "disciplines rares" de Fabienne Blaise, Pierre Mutzenhardt et Gilles Rousel remis en décembre 2014, Najat Vallaud-Belkacem et Thierry Mandon ont décidé de soutenir la recherche et la formation sur une discipline et une thématique spécifiques : l’islamologie d’une part, et la thématique de la radicalisation d’autre part, car elles souffrent aujourd’hui d’un déficit d’emplois et d’étudiants. Les ministres annoncent donc la création d’emplois d’enseignants chercheurs qui vont permettre de renforcer des projets de formation et de recherche sur ces sujets dès la rentrée 2016.

Lire l'intégralité du communiqué

Feuille de route pour un nouvel avenir des trains d’équilibre du territoire : point d'étape

Alain Vidalies a présenté un point d’étape sur la feuille de route du Gouvernement pour un nouvel avenir des trains d’équilibre du territoire (TET). Le Gouvernement prend d’ores et déjà les premières décisions qui s’imposent, avant la pleine réalisation de la feuille de route d’ici au 1er juillet 2016 :

- le parc de matériel roulant des lignes TET structurantes sera entièrement renouvelé d’ici à 2025, pour un montant d’investissement d’environ 1,5 milliard d’euros ;

- le parc de matériel roulant des autres lignes TET bénéficie également d’investissements sans précédent ;

- le Gouvernement engage la transition du modèle TET, en tenant compte de l’offre de transports environnante ;

- une concertation en cours pour faire évoluer l’offre de jour.

Le Gouvernement tient à examiner toutes les propositions d’évolution formulées. Des décisions seront prises au fur et à mesure d’éventuels accords avec les régions et au plus tard au 1er juillet 2016.

 

Production audiovisuelle : signature du 1er accord sur la transparence des comptes

Cet accord a pour ambition d’harmoniser les pratiques contractuelles entre les différents acteurs de la filière et de permettre une mise en œuvre transparente et efficace du partage de recettes.
Les organisations de producteurs, les distributeurs et l'ensemble des groupes de télévisions ont défini les règles d'une meilleure transparence du secteur, sous l'égide et avec l'appui des services du ministère.
Cet accord montre que producteurs et diffuseurs peuvent se retrouver pour améliorer ensemble le financement de la filière dans le sens de l’intérêt général.
Ce 1er accord, relatif aux comptes de production, marque une 1re étape très importante. La ministre a marqué son souhait que les discussions continuent, afin que les modalités d'association des auteurs aux recettes des œuvres soient mieux définies dans le cadre d’un nouvel accord.

Pages