L'essentiel des ministères

Sélectionné et mis à jour en continu
 

Sécurité : baisse des cambriolages pour la 3e année consécutive

Pour la 3e année consécutive, une baisse des cambriolages de logement a été constatée en 2015. En effet, 233 541 cambriolages de logements ont été constatés, en baisse de 0,9 % par rapport à l’année précédente.

Pour éviter les cambriolages, un dispositif a prouvé son efficacité en 2015 : l’opération tranquillité vacances. Autre dispositif dissuasif, l’entente entre voisins pour surveiller leur quartier.

Chacun peut se prémunir des cambriolages en adoptant des gestes simples : installer des équipements adaptés et agrées (volets, éclairages programmé, système d'alarme…) ; photographier ses objets de valeur et les placer en lieu sûr ; confier le double de ses clés à une personne de confiance, ne pas les cacher à proximité de son domicile.

En cas de cambriolage, les particuliers peuvent faciliter leurs démarches et gagner du temps à travers le dispositif de pré-plainte en ligne. Pratique, il présente plusieurs avantages : plus de liberté ; un accueil privilégié ; un gain de temps.

Impôt sur le revenu : clôture des déclarations en ligne le 7 juin à minuit

Pour la déclaration en ligne, si vous résidez dans les départements de 50 à 976 (zone 3) ou si vous êtes non résident, la date limite est le mardi 7 juin 2016 minuit. La déclaration en ligne de l'impôt sur le revenu sera alors close.
 

 "Sentez-Vous Sport" !

Marisol Touraine et Patrick Kanner ont lancé la 7e édition nationale de "Sentez-Vous Sport".

Marisol Touraine a fait de la pratique physique et sportive un axe important de sa politique de prévention. Au-delà de la prévention, la ministre a rappelé que l’activité physique permettait de mieux traiter certaines pathologies : grâce à la loi de modernisation de notre système de santé, la pratique d’une activité physique adaptée aux patients atteints d’une affection de longue durée constitue un élément à part entière de leur prise en charge.

Pour en savoir plus

Culture : renforcement du soutien à la danse et aux arts du cirque

Audrey Azoulay souhaite renforcer la place des artistes de la danse et du cirque en France, notamment des plus jeunes, en favorisant la rencontre entre leurs projets et les publics les plus larges et en soutenant leur rayonnement à l’international. Dans cette optique, la ministre a annoncé des mesures qui visent à :

- renforcer la création en soutenant l’indépendance artistique ;

- mieux ancrer la présence des artistes dans tous les territoires ;

- conforter la diffusion du cirque et de la danse ;

- donner leur place aux jeunes artistes et conforter nos filières de formation.

Ce sont en tout 2,64 M€ de mesures nouvelles pour le secteur chorégraphique qui ont été annoncées. Le cirque bénéficiera quant à lui de 665 000 € de crédits nouveaux en 2016 pour les compagnies et il est envisagé en 2017 de mieux soutenir les pôles nationaux des arts du cirque.

Lire le communiqué sur le site du ministère de la Culture

 

Un protocole interministériel développant les liens entre la jeunesse, la défense et la sécurité nationale

Najat Vallaud-Belkacem, Jean-Yves Le Drian et Stéphane Le Foll s’engagent pour la jeunesse avec la signature du Protocole interministériel développant les liens entre jeunesse, défense et  sécurité nationale. Ce nouveau protocole intègre le ministère de l’Agriculture, permettant la prise en compte des 190 000 élèves et étudiants de l’enseignement agricole, qui constituent la 2e communauté éducative de notre pays.

Ce texte intègre également les engagements ministériels inscrits dans le plan national d’actions contre le racisme et l’antisémitisme, ainsi que les 11 mesures du plan de grande mobilisation de l’école et de ses partenaires pour les valeurs de la République.

Il identifie 5"axes d’effort" prioritaires : renforcer l’enseignement de défense et la formation des enseignants ;
développer les relations entre la défense et l’enseignement supérieur ; participer à la lutte contre le décrochage scolaire et contribuer à la détection des jeunes en difficulté de lecture ;
favoriser le lien défense-jeunesse, l’égalité des chances et l’insertion professionnelle des jeunes ; promouvoir les dispositifs de valorisation des acquis de l’expérience et favoriser la reconversion des militaires.

Action Logement et l'Etat mobilisés pour renforcer l’accès au logement des jeunes et des salariés

Action Logement et l’Etat ont décidé de renforcer la mobilisation de la PEEC (Participation des employeurs à l’effort de construction) pour :

- amplifier la production et la rénovation de logements sociaux ;

- étendre la caution solidaire Visale à de nouveaux publics, et notamment à tous les jeunes de moins de 30 ans entrant dans un logement ;

- accroître la création de structures collectives notamment dédiées aux jeunes et aux travailleurs migrants (75 M supplémentaires) ;

- renforcer la mixité sociale dans les quartiers prioritaires en créant une offre de logements locatifs intermédiaires par l’Association Foncière Logement (150 M supplémentaires) ;

- soutenir l’accession à la propriété (120 M supplémentaires) ;

- accélérer la rénovation énergétique du parc privé en consacrant 100 M supplémentaires au financement des actions de l’Anah.

 

Inondations : création d'un fonds "d'extrême urgence" destiné aux sinistrés

Manuel Valls a réuni les ministres concernés pour une réunion de travail sur la gestion des inondations qui touchent une partie du territoire depuis quelques jours. Il a annoncé :

- que l'état de catastrophe naturelle sera déclaré pour chaque commune sinistrée. Une 1re liste de communes sera arrêtée en Conseil des ministres du 8 juin et publiée au JO dès le lendemain. Une 2nde liste sera arrêtée lors du Conseil des ministres suivant, le temps que toutes les communes qui ont subi des dommages puissent faire la demande. La déclaration de catastrophe naturelle permet d'accélérer l'indemnisation des victimes d'épisodes naturels rares (inondations, orages très violents, coulées de boues, avalanches…) ;

- la mise en œuvre d’un "fonds d’extrême urgence", doté de plusieurs millions d'euros, destiné aux personnes qui ont tout perdu dans cette catastrophe. Dans l’attente de la prise en charge par les assurances, ce fonds a pour objectif de parer aux dépenses de première nécessité des personnes sinistrées. Il sera géré par les départements.

Juliette Méadel a rencontré parallèlement les assureurs afin de s'assurer de leur mobilisation.

De nombreux commerces de proximité ont été touchés par les intempéries : Emmanuel Macron va réunir une cellule de continuité économique. Ce dispositif prévoit ainsi des aides exceptionnelles au redémarrage des activités dans un 1er temps puis au soutien des entreprises sur un plus long terme.

Lire Gestion des inondations en France : la grande mobilisation du Gouvernement, sur le site de l'Intérieur

Culture : point de situation sur la réouverture progressive des établissements culturels

Compte tenu de la nécessaire mise en sécurité des œuvres et des monuments, et dans l’objectif de rendre au public l’accès au patrimoine, un point de situation concernant le secteur culturel a été établi (lire le communiqué).

Par ailleurs, les directions régionales des affaires culturelles d’Île-de-France et du Centre-Val-de-Loire restent disponibles pour accompagner les propriétaires - particuliers ou collectivités territoriales - de monuments ou d’objets protégés au titre des monuments historiques, des musées de France, des maisons des illustres et de bibliothèques disposant de fonds patrimoniaux.

Le Centre de recherche et de restauration des musées de France et le Laboratoire de recherche des monuments historiques sont pleinement mobilisés pour apporter aide et conseil, notamment pour évaluer les dommages et faire des préconisations en matière de restauration des œuvres et des monuments qui auraient été endommagés.

Inondations : point du 5 juin (17h)

Depuis le mercredi 1er juin, un point de situation est établi sur les conséquences d’un épisode météorologique exceptionnel pour la saison. Il réunit les experts de Météo France et du Service Central d’Hydrométéorologie (SCHAPI) pour renforcer les moyens de prévision et d’information.

Projet de loi Sapin 2 : transparence, lutte contre la corruption et modernisation

Le projet de loi Sapin 2 est en examen à l’Assemblée nationale cette semaine. Il permettra de doter la France d’un dispositif riche et complet en matière de transparence, de lutte contre la corruption et de modernisation de la vie économique.

- Pour plus de transparence, il permettra notamment de mieux protéger les lanceurs d’alerte, de mieux encadrer l’action des représentants d’intérêt et de renforcer le contrôle des actionnaires sur la rémunération des dirigeants d’entreprise.

- Pour mieux lutter contre la corruption, il crée une Agence française anti-corruption, met en place un dispositif de prévention de la corruption pour les grandes entreprises et facilite la poursuite de faits de corruption, notamment à l’international.

- Pour moderniser l’économie, il adapte les niveaux de qualifications exigées pour faciliter l’accès à certaines activités indépendantes ou réduit la durée de validité du chèque de 1 an à 6 mois pour accompagner le développement de nouveaux moyens de paiement.

Lire le discours de Michel Sapin - Discussion générale sur le projet de loi relatif à la transparence, à la lutte contre la corruption et à la modernisation de la vie économique

Lire le discours du garde des Sceaux

Pages