L'essentiel des ministères

Sélectionné et mis à jour en continu
 

Découvrez l'industrie et ses métiers, du 14 au 20 mars

La 6e édition de la Semaine de l’industrie se tient du 14 au 20 mars. De nombreuses manifestations gratuites seront organisées au niveau local, national ou sur internet : journées portes ouvertes en entreprise, forums des métiers, ateliers pédagogiques sur sites scolaires, jeux concours sur l’industrie, conférences, débats...
Télécharger la présentation de la semaine de l'industrie

Un exercice de simulation de crue majeure en Ile-de-France

Dans le cadre de la mise en œuvre du mécanisme européen de protection civile, le secrétariat général de la zone de défense et de sécurité (SGZDS) de Paris organise, du 7 au 18 mars 2016, un exercice simulant la survenance d’une crue majeure en Île-de-France : EU Sequana 2016. L’exercice, qui a mobilisé plusieurs organismes du ministère de l’Environnement, est mis en place au profit des institutions publiques et des d’opérateurs privés, notamment les grands gestionnaires de réseaux de l’agglomération parisienne.

En savoir plus sur EU Sequana 2016 sur le site de la préfecture de police

"La langue française, un bel exemple d’identité ouverte sur le monde"

La nouvelle édition de la Semaine de la langue française et de la Francophonie se déroule jusqu'au 17 mars dans 70 pays sur le thème du "français, langue en partage". Une occasion unique, selon Audrey Azoulay, de "lutter contre les inégalités face à la langue" et de "renforcer son appropriation par chacun de nous".

Pour André Vallini, "cette semaine doit permettre de rappeler que la francophonie forme une communauté exceptionnelle : partagée par 274 millions de locuteurs dans le monde, le français étant  la 5e langue la plus parlée sur la planète et la seule, avec l’anglais, à l’être sur les cinq continents".

Lire le dossier de presse Semaine de la langue française et de la Francophonie 2016

#EcoleNumérique : nouvelles étapes de la préparation du plan numérique pour l'éducation

Annoncé en mai 2015 par le président de la République, le plan numérique pour l’éducation vise à améliorer les apprentissages des élèves.

À l’occasion du salon Educatec-Educatice, salon professionnel de l’éducation primaire, secondaire et de l’enseignement supérieur, Najat Vallaud-Belkacem a lancé ecolenumerique.education.gouv.fr, nouveau site d'information sur le plan numérique, destiné aux familles, aux équipes pédagogiques et aux élus locaux. Ce site présente les bénéfices pédagogiques du numérique, les enjeux du plan et fournit des outils utiles à chacun des acteurs.

La ministre a également signé une convention avec la Cnil et annoncé l’élaboration d’une charte de confiance des services numériques pour l’éducation, que devront signer les fournisseurs de services, pour permettre d’assurer la protection des données personnelles des élèves, des équipes pédagogiques et des parents.

En savoir plus sur l'École numérique

Trois jours pour les arts et la culture dans l'enseignement supérieur

L'édition 2016 des Journées des arts et de la culture dans l'enseignement supérieur se tiendra les 29, 30 et 31 mars prochain. Son objectif : mettre en lumière les réalisations culturelles et artistiques des établissements et permettre ainsi l'accès du plus grand nombre à la culture. 

Afin de permettre au grand public de découvrir et de partager la diversité de la vie artistique et culturelle des communautés étudiantes, une importante présence numérique est déployée :

- le site internet des journées recense les initiatives culturelles. Il inclut une recherche géographique et/ou thématique (concert, expos, arts numériques, etc.) ;

- la page Facebook relaie l’ensemble de ces actions ;

- un compte Pinterest illustre le dispositif ;

- enfin sur Twitter, les dernières actualités sont à retrouver via le hashtag #JACES16.

Culture : Destination France - Comment mieux valoriser l'attractivité française ?

La culture est l’une des 1res raisons évoquée par les touristes lorsqu’ils choisissent de se rendre en France. C’est un avantage que les autorités françaises souhaitent mettre à profit.

Comment mieux structurer l'offre culturelle à l'avenir, développer de nouvelles formes de tourisme culturel, y compris à l'ère numérique ? Comment penser la ville d'aujourd'hui et de demain et sa relation avec le monde ? Quels sont les moteurs de l'attractivité et comment faire pour que les citoyens partagent leurs valeurs ?

Pour répondre à ces questions, dans le cadre du "Grand Tour" qui vise à valoriser, sous un label unique, le dynamisme exceptionnel de nos territoires dans le domaine culturel, le Quai d’Orsay organise un événement qui rassemble des acteurs culturels, des entrepreneurs, mais aussi des élus pour une journée de débats autour des enjeux majeurs et des nouveaux moteurs de l’attractivité culturelle.

Les Missions locales : construire l’avenir avec les jeunes

Les Missions locales organisent leur semaine nationale du 10 au 18 mars : plus de 500 événements partout en France.

Présentes sur l’ensemble du territoire national, les Missions locales exercent une mission de service public de proximité et poursuivent un objectif essentiel : accompagner les jeunes de 16 à 25 ans dans leurs parcours d’insertion professionnelle et sociale.

- 12 230 professionnels de l’insertion des jeunes travaillent dans le réseau constitué de 446 Missions locales.

- 24 associations ou unions régionales et près de 5 000 lieux d’accueil maillent l’ensemble du territoire métropolitain et ultramarin.

- Elles mettent également en œuvre les dispositifs du ministère du Travail pour aider les jeunes à accéder à l’emploi et à construire un parcours professionnel, et notamment la Garantie Jeunes, le Parrainage, les Emplois d’avenir.

- Près de 1,5 million de jeunes sont en contact chaque année avec les Missions locales.

En savoir plus sur les Missions locales

Programme de la Semaine nationale

Lire également Garantie jeunes, emplois d’avenir et parrainage : connaissez-vous ces dispositifs conçus pour les jeunes ?

Endométriose : une campagne pour sensibiliser à cette maladie qui touche de nombreuses femmes

L’endométriose touche entre 6 et 10% des femmes en âge de procréer. Les symptômes de cette maladie gynécologique n’étant pas spécifiques, le diagnostic se fait avec plusieurs années de retard.

C’est pourquoi le ministère de la Santé soutient la campagne Info-endométriose lancée ce 8 mars, ainsi que plusieurs expérimentations qui permettront d’élaborer, courant 2017, un nouveau modèle de prise en charge des malades.

Dans ce cadre, Marisol Touraine s’est rendue au concert d’Imany and friends, organisé au profit de l’association ENDOmind, association qui agit pour mettre en lumière l’endométriose et améliorer la prise en charge des femmes qui sont atteintes de cette maladie.

Modernisation de l'action publique : Assises territoriales de l'identité numérique

Jean-Vincent Placé s'est rendu à Fleury-sur-Orne (Calvados), pour clore les "Assises territoriales de l’identité numérique".

L’identité numérique est l’objet de l’un des appels à projets du fonds "Transition numérique de l’État" du Programme d’investissements d’avenir. Ce fonds, doté de près de 100 millions d’euros, finance des projets de modernisation.

La participation du secrétaire d’État à ces Assises traduit

la détermination du Gouvernement à accompagner et à travailler avec l’ensemble des acteurs, pouvoirs publics locaux et associatifs, mais aussi privés, engagés pour la modernisation de l’action publique et la simplification.

Lire l'intégralité du communiqué sur gouvernement.fr

Succès remarquable pour le concours de gardien de la paix de la police nationale

Plus de 35 663 candidats vont démarrer les épreuves de sélection du concours de gardien de la paix dans plus de 33 centres d'examens dans tout le pays. 

Le concours exceptionnel de recrutement ouvert par la police nationale afin de remplir l'objectif fixé par le président de la République connaît un succès exceptionnel. Si 2 800 candidats seront déclarés admis le 15 juillet prochain, les déçus pourront tenter à nouveau leur chance lors du concours annuel qui se déroulera en septembre prochain.

4 735 jeunes intégreront les écoles de gardiens de la paix en 2016, pendant que, dans le même temps, plus de 4 600 en sortiront et arriveront dans les services de police sur l’ensemble du territoire national.  Le même effort de recrutement sera conduit au cours de l’année 2017. 

Pages