L'essentiel des ministères

Sélectionné et mis à jour en continu
 

Installation de la commission "Livre blanc sur l’immobilier pénitentiaire"

Bernard Cazeneuve et Jean-Jacques Urvoas ont installé  la commission chargée de rédiger le livre blanc sur l’immobilier pénitentiaire. Cette commission, présidée par Jean-René Lecerf, est composée de 3 collèges (État, Parlement, personnalités qualifiées) représentés par plus 50 personnes.

Elle abordera jusqu’à fin mars les problématiques pénitentiaires sous les angles architectural, budgétaire et fonctionnel et se situe dans la continuité du rapport au Parlement de Jean-Jacques Urvoas sur l’encellulement individuel.

En savoir plus sur le rapport sur l’encellulement individuel

Lire la lettre de mission de Jean-René Lecerf

Lire le discours du ministre

#DiploNum : le 1er hackathon pour dé-coder le Quai d'Orsay est lancé

Imaginer de nouveaux usages, intégrer les avancées de la géolocalisation aux missions du ministère, présenter des interfaces web permettant de mieux visualiser les données et de servir d’outil d’aide à la décision… Les 25 et 26 janvier, le ministère des Affaires étrangères (Maedi) fait appel à tous les acteurs innovants des nouvelles technologies pour solliciter leur expertise et leur ingéniosité au service de sa modernisation et de son ouverture.

Les développeurs pourront en outre présenter des projets de nouveaux services numériques susceptibles de permettre au Maedi de mieux remplir ses missions et de mieux servir les publics concernés.

Pour en savoir plus

La Nuit des idées 2017, un monde en commun

Le 26 janvier, plus de 40 pays, 50 villes, une centaine de lieux proposeront des évènements autour d’une thématique commune : "Un monde commun".

La Nuit des idées mobilise, dans le monde entier, le réseau des Instituts français à l’étranger et ses partenaires. Pour sa 2e édition,  elle s’ouvrira, à l’est, par la "Nuit des océans" à Tokyo, et se clôturera à l’ouest, à Los Angeles, pour une "Nuit des utopies".

Entretemps elle aura poussé, au nord, jusqu’à Varsovie, Helsinki ou Stockholm ; au sud, jusqu’à Johannesburg et la station balnéaire d’Ostende en Argentine.

Afin de célébrer le lancement de cette programmation inédite, le Quai d’Orsay ouvre ses portes au public le 26 janvier.

Pour en savoir plus

Première réunion du dialogue 5+5 Finances

Le dialogue en Méditerranée occidentale, dit dialogue 5+5, est le plus ancien cadre de rencontre entre pays du bassin méditerranéen. Il réunit 5 Etats de la rive sud (Maroc, Algérie, Tunisie, Mauritanie et Libye) ainsi que 5 Etats de la rive nord (France, Espagne, Portugal, Italie et Malte) dont les ministres des Affaires étrangères se réunissent une fois par an.

Il prend par ailleurs la forme de réunions sur des thématiques sectorielles précises : Tourisme, Transports, Education, Intérieur, Enseignement supérieur, Défense…

Afin d’approfondir la coopération en matière financière et fiscale, il a été décidé, lors de la conférence de Tanger d’octobre 2015 d’ouvrir un volet "Finances", dont la 1re réunion s’est tenue à Bercy.

Cette rencontre a permis des échanges riches entre Etats de la rive nord et de la rive sud de la Méditerranée autour des thèmes de la transparence financière, de la coopération fiscale, de la coopération douanière et des enjeux financiers du changement climatique.

Lire la déclaration commune des ministres des Finances de la zone

Les demandeurs d’emploi en décembre 2016

Au mois de décembre, le nombre de demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi en catégorie A, c’est-à-dire sans aucune activité, a augmenté de 26 100 par rapport au mois de novembre, soit une hausse de 0,8 %.

Après 3 mois consécutifs de baisse, ce résultat rappelle une nouvelle fois que les périodes de reprise de l’activité se caractérisent par des variations mensuelles plus ou moins fortes qui imposent d’analyser les résultats en tendance.

Lire l'intégralité du communiqué

Intégration et optimisation de la flotte océanographique française

Thierry Mandon a reçu le rapport de François Jacq relatif à l’intégration et à l’optimisation de la flotte océanographique française, qu’il lui avait demandé par une lettre de mission de mars 2016.

Il a approuvé les orientations et actions concrètes recensées dans le rapport et notamment :

- la mise en place d’une structure dédiée au sein de l’Ifremer, au plus tard le 1er septembre 2017 ;

- l’unification des moyens budgétaires gérés par cette structure dédiée ;

- la rédaction d’un cahier des charges d’ici à mars 2017 pour définir les conditions de partage de la flotte entre tous les usages ;

- l’unification de la programmation ;

- et le fait que Genavir devienne progressivement l’armement des navires CNRS, Ifremer et IRD.

Il a par ailleurs retenu la proposition de pérenniser et amplifier les moyens d’un fonds de soutien aux campagnes océanographiques pour mieux accompagner les déplacements des équipes scientifiques.

Consulter le rapport sur l’intégration et l’optimisation de la flotte océanographique française

Sécurité incendie : adoptons les bons gestes

Une campagne d’animation pédagogique sur les risques d’incendie domestique à destination des scolaires a été lancée. L’occasion de rappeler tous les bons gestes à adopter pour prévenir la survenue d’incendies, chez soi et dans l’espace public.

Les incendies domestiques représentent environ 2% des accidents de la vie courante. Chaque année, ils sont responsables de 800 décès en France.

Pour rappel : depuis le 8 mars 2015, les détecteurs de fumée sont obligatoires dans tous les logements privés et les parties communes des immeubles doivent être équipées de portes coupe-feu.

Pour limiter les causes d’incendie, le ministère du Logement a rendu obligatoire la réalisation d’un diagnostic électrique à la location. Des mesures seront prises pour faciliter la réalisation de diagnostics des installations gaz.

Prévenir les incendies dans le logement : le point sur la réglementation

Comptes inactifs : point sur les nouvelles obligations des banques

La loi du 13 juin 2014 relative aux comptes bancaires inactifs et aux contrats d’assurance vie en déshérence, dite "Loi Eckert", entrée en vigueur au 1er janvier 2016, a fortement amélioré l’identification des comptes bancaires inactifs et contrats d’assurance vie non réglés.

Depuis le 1er janvier 2016, les banques et les assurances ont l’obligation de recenser les comptes inactifs et les contrats en déshérence et de rappeler leur existence à leurs titulaires.

Et depuis le 2 janvier 2017, les fonds non réclamés, transférés sous conditions à la Caisse des dépôts, peuvent être recherchés par leurs propriétaires ou leurs ayants droit, via le site internet www.ciclade.fr. A ce jour, un peu moins de 4 Mds€ attendent d’être reversés à leurs bénéficiaires…

Les sommes déposées à la Caisse des dépôts seront définitivement acquises à l’État si elles n’ont pas été réclamées depuis au moins 30 ans à compter de leur inactivité.

Lire le dossier de presse

La lutte contre les cybermenaces, une priorité absolue

Le 9e forum international de la cybersécurité (FIC) se déroule les 24 et 25 janvier. Le ministère de l’Intérieur est partenaire de l’événement.

Dans un contexte où la société est de plus en plus connectée, la délinquance est également en perpétuel changement. Responsable de la sécurité des Français, le ministère dispose d’un certain nombre de moyens pour lutter contre la cybercriminalité. Forces publiques par excellence, la police nationale et la gendarmerie nationale se sont dotées de services dédiés à la lutte contre cette délinquance spécifique.

Elles coopèrent sur de nombreux points et notamment sur la Plateforme d'harmonisation, d'analyse, de recoupement et d'orientation des signalements (Pharos). Accessible via le site internet-signalement.gouv.fr, elle permet de recueillir des signalements de contenus illicites de l’internet (pédopornographie, incitation à la haine raciale, terrorisme...). Ces signalements sont traités à la fois par des policiers et des gendarmes. Ces derniers alertent ensuite si besoin les services compétents

L’action de ces services est coordonnée, au niveau national, par le délégué ministériel aux industries de sécurités et à la lutte contre les cybermenaces. Il met en œuvre la politique du gouvernement dans le domaine, définie en 3 axes : mieux anticiper le phénomène cyber-criminel et accompagner les victimes de cyber-malveillance, mieux dialoguer avec les acteurs cyber et adapter le cadre juridique national et international.

Pour en savoir plus, lire le communiqué sur le site du ministère de l'Intérieur

Stabilité de la mortalité routière en 2016

Selon les estimations de l'Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR), 3 469 personnes auraient perdu la vie sur les routes de France, en 2016 contre 3 461 en 2015 (+0,2%, +8 décès)  et  3 963  en  2011 (-12,5  %, -494).  Comme  chaque  année,  les résultats définitifs seront connus au printemps. L’estimation de ce jour devrait en être très proche.

Sur l’ensemble de l’année 2016, les accidents corporels ont été au nombre de 57 251 contre 56 603 en 2015 (+1,1%, +648).

Le nombre de personnes blessées est estimé à 72 199 en 2016 contre 70 802 en 2015 (+2%, + 1 397) et 81 251 en 2011.

A noter :

- en 2016, la mortalité routière des cyclistes et des piétons est en hausse, alors que celle des usagers de cyclomoteur poursuit sa baisse, celle des usagers de motocyclette est stable et celle des automobilistes marque un recul ;

- les seniors sont la catégorie d’usagers la plus touchée en 2016, alors que la mortalité des enfants et des jeunes de 18-24 ans est en baisse.

 

Pages