L'essentiel des ministères

Sélectionné et mis à jour en continu
 

Sylvia Pinel lance en Aquitaine le Tour de France de la construction

.@SylviaPinel "Je suis heureuse de débuter en #Aquitaine cette 1ère étape du Tour de France de la construction" #relanceconstruction


En 2015, la ministre se rendra dans chaque région afin de mobiliser l’ensemble des acteurs du logement, de la construction et de l’hébergement. Objectif : présenter les mesures mises en place par le Gouvernement afin que les acteurs en emparent, et découvrir les projets engagés sur le territoire. Première étape le 19 janvier en région Aquitaine.

Lire le communiqué du ministère du Logement

Retraites : 1 an après, bilan d’une réforme de progrès social

Un an après la promulgation de la loi du 20 janvier 2014 garantissant l'avenir et la justice du système de retraites, l'essentiel des dispositions réglementaires requises pour assurer la mise en œuvre de la réforme sont entrées en vigueur, conformément aux engagements du Gouvernement.

Cette réforme ambitieuse apporte des réponses concrètes aux grands enjeux de notre système de retraite. Pour la mettre en œuvre, le Gouvernement a veillé à mener de manière approfondie l’ensemble des concertations nécessaires lors de la préparation de la loi et à l’occasion de la préparation des 39 décrets d’application.

Consulter le dossier de presse

Les fonds structurels européens dans l'économie des régions

Entre 2014 et 2020, près de 16 milliards d’euros de fonds structurels européens seront injectés dans l’économie de l’ensemble de nos régions. 500 millions d’euros bénéficieront aux projets rhônalpins et permettront de soutenir des initiatives d’avenir dans des domaines comme l’insertion sociale, le développement durable, l’investissement, la croissance et l’emploi.

Dans ce cadre, Harlem Désir s'est rendu en Rhône-Alpes  afin de participer à la première réunion du comité de suivi régional des programmes opérationnels des fonds structurels européens. La plateforme d’innovation dans le domaine des écotechnologies de l’institut national des sciences appliquées de Lyon. Ce projet, financé par les fonds structurels, contribue à la réduction de l’impact de la chimie sur l’environnement.

Filière sucrière : une mission d’accompagnement du secteur après la fin des quotas

Comme il s’y était engagé devant les professionnels le 9 décembre dernier, Stéphane Le Foll a mis en place une mission ministérielle pour travailler avec les acteurs de la filière sucrière aux perspectives du secteur après 2017 et la fin des quotas sucriers.
Elle évaluera les forces et faiblesses de cette filière betterave-sucre française et proposera des leviers d’actions visant à accompagner la fin des quotas européens et devra dresser, en concertation avec les acteurs concernés, les perspectives et ambitions pour l’avenir de cette filière. Ses conclusions au sont attend d’ici au 30 juin 2015.

Embargo russe : accord de principe sur la reprise des échanges pour les porcs vivants, abats et graisses de porc

A l'occasion d'une rencontre entre services vétérinaires russes et français, un accord de principe a été obtenu sur la reprise des exportations françaises de porcs vivants, d'abats et de graisses de porc vers la Russie. Depuis février 2014, un embargo a été décrété par les autorités russes, pour l'ensemble des pays de l'Union européenne, en raison de la détection de cas de peste porcine africaine dans l'Est de l'Europe.

Stéphane Le Foll salue cet accord de principe qui va permettre aux opérateurs de la filière porcine française, durement touchée par les conséquences de l’embargo, de reprendre leurs échanges de porcs vivants, d’abats et de graisses porcines avec la Russie. Ce pays constitue un marché à l’export à fort enjeu puisqu’il est estimé, pour la filière française de viande porcine, à près de 100 millions d’euros.

Le ministère de l'Intérieur au forum international de la cybersécurité

La mission du ministère de l’Intérieur est de garantir l’État de droit, y compris dans le cyberespace. La gendarmerie et la police nationales investissent au quotidien la cybersphère pour lutter contre les menaces tournées vers les internautes ou vers les entreprises notamment. Les nouvelles technologies ont révolutionné les enquêtes et toutes les investigations, pour ces raisons, le cyberespace est devenu un enjeu pour la sécurité de tous. C'est avec l'objectif de mieux faire connaître ses missions et ses acteurs que le ministère participe au 7e Forum International de la Cybersécurité qui se déroule à Lille les 20 et 21 janvier 2015.

A noter : la plateforme d'harmonisation, d'analyse, de recoupement et d'orientation des signalements (Pharos) permet aux internautes de signaler les contenus ou les comportements présumés illicites au regard du droit pénal, quel que soit le type d'infraction.

La plateforme recense 2 800 signalements par semaine en 2014 et mobilise 13 enquêteurs policiers et gendarmes.

Adresse : www.internet-signalement.gouv.fr.

Rendez-vous au Salon du travail et de la mobilité professionnelle les 23 et 24 janvier

Organisé sous le haut patronage du ministère du Travail, avec le soutien de nombreux acteurs du monde du travail, de la formation et de l’évolution professionnelle, le Salon du travail et de la mobilité professionnelle couvrira via ses exposants (organismes, institutions,…) et ses conférences, un très large spectre de problématiques.

Le salon est destiné à tous ceux qui veulent anticiper les évolutions économiques, accompagner la mutation de leur métier, trouver un emploi, créer ou reprendre une entreprise ou encore changer de secteur ou de région ou partir travailler à l’étranger.

Remise du rapport sur les retraites chapeau

Michel Sapin, Marisol Touraine et Emmanuel Macron annoncent la mise en ligne du rapport sur l’"encadrement des retraites chapeau" qui leur a été remis par l’Inspection générale des finances (IGF) et l’Inspection générale des affaires sociales (Igas).

Comme annoncé par Emmanuel Macron, ce rapport servira de base pour une réforme des "retraites chapeau" qui sera discutée au Parlement par amendement lors de la première lecture à l’Assemblée nationale du projet de loi pour la croissance et l’activité.

Le Gouvernement souhaite une réforme ambitieuse avec des mesures fortes dès le projet de loi pour la croissance et l’activité.

Cop21.gouv.fr, le site de la conférence Paris 2015/COP 21 est lancé

La France va accueillir et présider la 21e Conférence des parties de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques de 2015 (COP21/CMP11), aussi appelée "Paris 2015". C’est une échéance cruciale, puisqu’elle doit aboutir à un nouvel accord international sur le climat, applicable à tous les pays, dans l’objectif de maintenir le réchauffement mondial en deçà de 2°C. La France va donc jouer un rôle de premier ordre sur le plan international, pour rapprocher les points de vue et faciliter la recherche d’un consensus des Nations unies, et aussi au sein de l’Union européenne, qui occupe une place importante dans les négociations sur le climat.

Retrouvez sur cop21.gouv.fr l’ensemble des informations et actualités relatives à la conférence Paris 2015/COP 21.

Lutte contre le racisme, l’antisémitisme et les discriminations : 3 positions fortes de Christiane Taubira

"A un moment où rien de ce qui met en cause le pacte républicain ne peut être toléré, lutter contre le racisme, l’antisémitisme et les discriminations, est plus que jamais une priorité.

La ministre de la Justice avait déjà dès juin 2012 édicté une circulaire de fermeté en la matière auprès des parquets. Le 12 janvier dernier, elle a réaffirmé et complété ses consignes avec une nouvelle circulaire. A l’occasion de sa venue vendredi 16 janvier à l’Ecole Nationale de la Magistrature de Paris, devant les 167 référents anti-terrorisme des parquets, la garde des Sceaux a présenté des propositions concrètes en la matière :

- Tout d’abord, généraliser dans le code pénal la circonstance aggravante de racisme : elle aurait en effet un sens évident pour certaines infractions comme les agressions sexuelles, le harcèlement sexuel, le harcèlement moral, la séquestration, la traite des êtres humains, le bizutage, l’atteinte aux biens, le chantage notamment.

- Sortir les injures et diffamations du droit de la presse (loi 29 juillet 1881) pour les introduire dans le code pénal lorsqu’elles sont aggravées par une circonstance liée au racisme, à l’antisémitisme, à l’homophobie. Ainsi, les infractions de ce type pourront être poursuivies selon la procédure de droit commun. La réponse pénale gagnera ainsi en efficacité.

- Confier à l’autorité administrative la possibilité de bloquer les sites et messages de haine raciste ou antisémite."

Pages

Liens secondaires