L'essentiel des ministères

Sélectionné et mis à jour en continu
 

Le "Comité de suivi de la sécurité ferroviaire" a tenu sa 1re réunion

Alain Vidalies a fait de la sécurité du réseau sa priorité dès sa nomination. Lors de la première réunion du "Comité de suivi de la sécurité ferroviaire", il a salué : la démarche transversale de "management de la sécurité" engagée par le nouveau groupe SNCF ; l’engagement de tous les acteurs du ferroviaire pour la mise en œuvre et le suivi des recommandations du BEA-TT, soulignant la nécessité d’aller le plus vite possible.

Par ailleurs, le secrétaire d’Etat a décidé :

- l’amélioration de la transmission des événements de sécurité à l’EPSF, afin de renforcer l’analyse et la gestion des risques, en se dotant d’indicateurs de suivi plus fins pour mieux caractériser les incidents du réseau ;

- l’élaboration, par le nouvel établissement public de tête SNCF, d’un socle de documents techniques de sécurité diffusés à toutes les entreprises du ferroviaire, qui pourront les mettre en œuvre sous leur responsabilité.

Consulter le dossier de presse

41 préconisations pour la protection des sportifs : remise du rapport Karaquillo

Thierry Braillard s’est vu remettre par Jean-Pierre Karaquillo le rapport relatif aux statuts des sportifs.

La réflexion du comité en charge du rapport a dégagé dans son étude 2 grands axes de travail : la préparation des sportifs à la carrière sportive et à l’après-carrière sportive ;  la protection des sportifs pendant leur carrière sportive et la sécurisation de leur statut juridique.

Le rapport comporte 41 recommandations, comme par exemple la couverture sociale liée aux accidents des sportifs, la création d’un CDD spécifique, la nécessité d’un rapprochement avec le monde de l’entreprise…

Ces recommandations ont pour ambition "d’inviter le législateur à mettre en place des outils juridiques plus adaptés à la réalité du sport moderne", a souligné le rapporteur.

Télécharger le rapport Karaquillo
Télécharger le dossier de presse

@ecologiEnergie Transition énergétique : suivre en direct l'examen du projet de loi au Sénat

Le projet de loi relatif à la transition énergétique pour la croissance verte est examiné par le Sénat en séance publique depuis le 10 février. Le vote solennel sur l’ensemble du texte aura lieu le 3 mars.


Actuellement, ce sont les titre VII et VIII qui sont en discussion au Sénat. Le titre VII a pour objectif de simplifier et clarifier les procédures, pour gagner en efficacité et en compétitivité. Le titre VIII vise quant à lui à donner aux citoyens, aux entreprises, aux territoires et à l’Etat le pouvoir d’agir ensemble.

Suivre en direct : 

- Sur twitter : LoiRoyal#
- En vidéo sur le site du Sénat

@Minist_Travail #Jeudigital spécial startups et emploi

7 startups seront au #jeudigital ce soir : @JobAroundMe, MindMatcher, @YuPeek, @easyRECrue, @MyJobCompany, Digital Recruiters et @SpeachMe

Le Jeudigital, initié par Axelle Lemaire, est l’occasion de valoriser les multiples initiatives numériques dans un domaine d’activité.

Le 17 février, le Jeudigital - exceptionnellement "Mardigital" - a fait escale au ministère du Travail accueilli par François Rebsamen.

Sept start-up révélatrices du dynamisme des écosystèmes français dans le domaine de l'emploi et de la formation ont présenté leurs innovations.

Pôle emploi a présenté l’Emploi Store, une plateforme qui permettra le développement de produits et services innovants développés à partir des données ouvertes et mises à disposition par  Pôle emploi.

Le Pacte : former les entreprises du bâtiment en matière de rénovation énergétique

Le comité de pilotage du programme d’action pour la qualité de la construction et la transition énergétique (Pacte) a été installé par Sylvia Pinel. Annoncé par la ministre le 4 décembre dernier dans le cadre de la démarche "Objectif Relance Construction", le Pacte a été élaboré en collaboration avec les professionnels et répond aux attentes fortes des acteurs de la filière.

Doté de 30 millions d’euros, il permettra de mettre en œuvre :

- des actions opérationnelles telles que l’élaboration de guides de chantier ou de guides de bonnes pratiques pour l’utilisation de nouveaux matériaux (bois, liège, paille, chanvre, etc.) ;

- un réseau de "plateaux techniques de formation" aux gestes et à la pose de produits et procédés innovants. Développés en partenariat avec les territoires et les acteurs de la formation, ces espaces proposeront un apprentissage concret, modulable et ciblé, au plus proche des besoins identifiés par la filière.

Dégradations commises dans un cimetière du Calvados

Bernard Cazeneuve fait part de son indignation après la constatation ce soir, par la Gendarmerie Nationale, de dégradations commises dans le cimetière de la commune de Tracy-sur-Mer (Calvados).

Plusieurs dizaines de crucifix ont été déplacés, certains d’entre eux retournés et plantés dans le sol.

La brigade de recherches de Bayeux est chargée de l'enquête. Les techniciens en identification criminelle du groupement de Gendarmerie du Calvados procèderont aux constatations dès demain matin.

Le ministre de l’Intérieur assure que tout sera mis en œuvre pour identifier, interpeller et déférer à la justice les auteurs de ces actes révoltants qui bafouent nos valeurs et le respect qui scellent notre vivre ensemble.

Investissements d’avenir : seconde phase de l’action "cœur de filière" du numérique

Dans le cadre du Programme des investissements d’avenir (PIA), a été lancée la seconde phase de l’action "cœur de filière" du numérique avec 3 nouveaux appels à projets. L'action "cœur de filière" soutient l’innovation technologique et les usages du numérique. Cette action est dotée de 150 millions d'euros.

Au-delà de l'action "cœur de filière", une nouvelle enveloppe de 400 millions sera allouée dans les prochains mois pour de nouveaux appels à projets en faveur du développement du numérique dans le cadre du Programme d’investissements d’avenir.

Facture d’eau : un guide qui prend en compte les nouvelles dispositions de la loi Consommation

Abonnement, traitement des eaux usées, modernisation des réseaux : de nombreuses mentions apparaissent sur les contrats de fourniture et les factures d’eau. A quoi correspondent-elles ? Lesquelles sont obligatoires ? Certaines clauses sont-elles abusives ? Pour répondre à toutes ces questions, la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes propose un fascicule explicatif. Un guide qui prend notamment en compte les nouvelles dispositions issues de la loi Consommation du 17 mars 2014.

Consulter le guide La distribution de l’eau potable

La France à l’Exposition universelle de Milan 2015

L’exposition universelle se tiendra à Milan du 1er mai au 31 octobre 2015. À ce jour, 144 pays ont confirmé leur présence. Le thème général de l’exposition "Nourrir la planète, énergie pour la vie", sera décliné sur le Pavillon de la France sous l’angle "Comment produire et nourrir autrement ?"

Illustration du savoir-faire français alliant un matériau traditionnel et des technologies de pointe, le Pavillon France est entièrement réalisé en sapin des forêts de Franche-Comté. De l’abattage des arbres à la découpe des pièces qui seront assemblées à Milan.

Le Pavillon France en bref :

- 1 100 m² scénographiés

- un café contemporain, une boutique, une boulangerie, un espace des savoir-faire

- des animations, événements, forums, débats, colloques

- des espaces VIP

- 1 000 visiteurs attendus par heure sur le Pavillon

- 5 000 délégations officielles attendues

- 20 millions d’euros d’investissement public

- 7 ministères engagés dans l’événement

Pour en savoir plus : http://france-milan-2015.fr/

@SLeFoll : "L'#agroécologie est compatible avec une agriculture plus compétitive"

Mon interview @Le_Figaro : "L'#agroécologie est compatible avec une agriculture + compétitive" http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2015/02/17/20002-20150217ARTFIG00104-stephane-le-foll-le-concept-de-l-agroecologie-est-compatible-avec-une-agriculture-plus-competitive.php … pic.twitter.com/YteBFyeud9


Le ministre de l'Agriculture explique au Figaro.fr comment les agriculteurs vont pouvoir s'associer pour unir leurs forces et gagner des marchés grâce aux atouts de l'agroécologie.

Lire aussi l'interview de François Hollande, président de la République, à Actuagri

Pages

Liens secondaires