L'essentiel des ministères

Sélectionné et mis à jour en continu
 

La Grande École du Numérique accueille 70 nouvelles formations

La Grande École du Numérique élargit son réseau et accueille 70 nouvelles formations, qui viennent de recevoir le label "Grande École du Numérique". Près de 2,7 M€ ont été accordés pour soutenir cette nouvelle vague de formations innovantes et former au total plus de 5 000 apprenants sur l’ensemble du territoire. D’ici à fin 2017, l’objectif est de former 10 000 apprenants, notamment 50% de jeunes peu ou pas qualifiés, ni en emploi, ni en formation et 30% de femmes.

La Grande École du Numérique est un réseau de 268 formations aux métiers du numérique reconnues pour leur qualité et leur démarche innovante. Elle porte une double ambition : répondre aux besoins croissants du marché de l’emploi en compétences numériques et favoriser l’insertion socio-professionnelle des publics éloignés de l’emploi et de la formation. Au total, 15 M€ de subvention sont mobilisés pour favoriser l’émergence de formations aux métiers du numérique.
Afin de toucher les publics les plus isolés, les formations en ligne assurant un accompagnement socioprofessionnel à leurs apprenants seront désormais éligibles au label.

Pour en savoir plus : le site de la Grande École du Numérique

Entreprises : les chiffres clés du numérique, édition 2016

Chaque année, la direction générale des Entreprises (DGE) publie les chiffres clés du numérique. Entreprises, combien il y a t il d'effectifs salariés dans ce secteur ? Quelle est la place de la France dans l'Union européenne ? Combien il y a-t-il de sites marchands actifs ? La réponse en images.

Dispositif "Louer abordable", une déduction fiscale pour la location solidaire

Depuis le 1er février, un propriétaire mettant son bien en location à un niveau de loyer inférieur à celui du marché pourra bénéficier en contrepartie d’une exonération d’impôts proportionnelle à l’effort consenti : plus le loyer est abordable, plus la déduction est importante. L’abattement est même majoré à 85 % pour les propriétaires choisissant de confier la gestion de leur bien à une association agréée faisant de la location sociale ou de l’intermédiation locative. L’ambition est d’encourager prioritairement la location sociale et très sociale.

Cette mesure permettra de mobiliser le parc privé de logements anciens pour permettre aux ménages modestes de se loger là où les besoins sont les plus importants.

Le dispositif cible notamment les logements vacants avec pour objectif d’en remettre 50 000 sur le marché locatif d’ici à 3 ans.

Toutes les informations sur le site dédié

Consulter le dossier de presse

Blanchiment de capitaux et financement du terrorisme : la CNS remet son rapport

Michel Sapin a reçu le rapport d'activité de la Commission nationale des sanctions (CNS).

Cette Commission est l’un des acteurs du dispositif français de lutte contre le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme.

Elle est chargée de sanctionner le non-respect des obligations applicables dans ce domaine par l’ensemble des professionnels assujettis à ce dispositif n’appartenant pas au secteur bancaire et financier et ne disposant pas d’ordre professionnel : les agents immobiliers, les sociétés de domiciliation, les opérateurs de jeux et paris, y compris en ligne, ainsi que les antiquaires et marchands d’œuvres d’art, les personnes se livrant au commerce de biens de luxe et acceptant les règlements en espèce ou en monnaie électronique supérieurs à un certain seuil et les agents sportifs.

Au cours de l’année 2016, la CNS a examiné 22 dossiers : 11 portaient sur des agents immobiliers, 9 sur des sociétés de domiciliation et 2 sur des opérateurs de jeux et paris. Elle a sanctionné 43 personnes en prononçant 70 sanctions. Elle a retenu 104 manquements commis par ces personnes. Les sanctions retenues ont consisté principalement en des avertissements et des interdictions temporaires d’exercice de l’activité assorties de sursis allant de 3 mois à 3 ans. Les sanctions pécuniaires se sont élevées de 1000 à 200 000 , dont 7 sanctions d’un montant compris entre 10 000 et 20 000 .

Lire le rapport

Promouvoir la mixité dans le secteur du numérique

Le Plan mixité numérique, signé par Axelle Lemaire avec Najat Vallaud-Belkacem et Laurence Rossignol, constitue un levier de mobilisation et d’actions pour promouvoir l’égalité entre les femmes et les hommes au sein du secteur numérique, grâce à la détermination conjointe des pouvoirs publics et de la sphère privée.

Le numérique est un secteur en plein essor et peut être un outil d’émancipation pour les femmes, dans les start-up, la formation ou encore le secteur du jeu vidéo. La culture numérique peut notamment aider les femmes à s’affranchir des logiques hiérarchiques ou territoriales qui les freinent dans l'évolution de carrière.

En fédérant l’action d’importants représentants du numérique et des pouvoirs publics, ce plan permettra de promouvoir la mixité en agissant à chaque étape du parcours des femmes : dans l’orientation et la formation continue, dans l’accès à l’emploi et à l’entrepreneuriat.

Consulter le dossier de presse : Signature du Plan sectoriel mixité numérique

Le site du ministère des Affaires étrangères fait peau neuve

Avec une fréquentation de plus d’1,5 million de visites par mois, France Diplomatie est le troisième site gouvernemental le plus consulté. Il poursuit sa démarche de modernité et fait peau neuve pour la nouvelle année 2017.

Trois axes ont guidé la refonte des contenus et services du site : ergonomie simplifiée, meilleure lisibilité des contenus, plus grande place à l’image.

 

Méthanisation agricole : développer les énergies vertes et l’emploi dans les territoires

Les contrats d’achat de l’électricité dont bénéficient les installations de méthanisation existantes ont été allongés de 15 à 20 ans.

Cette mesure fait partie des nombreuses incitations et simplifications qui ont été mises en place depuis le lancement du plan "Energie méthanisation autonomie azote" en 2013 afin de développer la production de cette énergie verte, porteuse d’emplois pour le monde agricole et les territoires ruraux.

L’allongement de ces contrats d’achat accompagne différentes mesures qui ont permis de renouveler totalement le cadre de production de cette énergie, avec notamment : la revalorisation des tarifs d’environ 10% pour l’ensemble des méthaniseurs actée en 2015 ; les exonérations de taxe foncière sur les propriétés bâties et de Cotisation foncière des entreprises adoptées de 2013 à 2015 ; la possibilité d’approvisionner les installations grâce aux cultures intermédiaires à vocation énergétique actée par décret en 2016.

Ecophyto : réduire l’utilisation des produits phytoparmaceutiques

Les derniers résultats du plan Ecophyto ont été présentés lors du comité d'orientation stratégique et de suivi du plan. Il apparaît notamment que :

- le Nodu (nombre de doses unités), indicateur de suivi du plan, affiche, pour la 1re fois, un léger recul montrant une baisse de 2,7 % des ventes de produits phytopharmaceutiques entre 2014 et 2015. Sa valeur moyenne triennale augmente néanmoins de 4,2 % entre les périodes 2012-2014 et 2013-2015 ;

- les 2 000 fermes Dephy (exploitations agricoles engagées dans une démarche volontaire de réduction de l’usage de pesticides)  affichent une baisse moyenne de leur indice de fréquence de traitement de 18 % par rapport à la moyenne des années 2013-2015 et cela sans diminution de productivité ni de marge. En 2016, ce  réseau a été élargi à 3 000 fermes.

Ces avancées confortent la nécessité de mettre en œuvre pleinement le plan Ecophyto II publié en octobre 2015. Le ministre a particulièrement insisté sur la nécessaire mise en place des certificats d'économie de produits phytopharmaceutiques sur laquelle le Sénat sera invité à se prononcer le 7 février.

Note de suivi 2016

Personnes âgées : un secteur qui recrute

Avec les effets conjoints du vieillissement de la population (la France comptera près de 20 millions de personnes âgées en 2030 contre 15 millions aujourd’hui) et des nombreux départs à la retraite de professionnels exerçant ce métier aujourd’hui, le secteur de l’aide à domicile pour les personnes âgées est un secteur d’avenir. Le ministère de la Santé lance une campagne visant à promouvoir et à valoriser les métiers de l’aide à domicile auprès des personnes âgées : 300000 emplois nouveaux à pourvoir d’ici à 2030.

Les métiers de l’aide à domicile sont des métiers de proximité et 80% des postes à pourvoir sont des CDI.
Quels sont les recruteurs ? Les associations, les entreprises, les communes et les personnes âgées elles-mêmes sont les principaux employeurs d’aides à domicile.

Aucun diplôme n’est exigé, mais la professionnalisation est en cours. Des formations qualifiantes existent. L’entrée dans la formation d’Accompagnant éducatif et social est soumise à 2 épreuves, écrites et orales : une épreuve écrite composée d’un questionnaire de 10 questions sur l’actualité sociale et une épreuve orale qui permettra de mesurer les motivations des candidats. Ces épreuves sont organisées par les établissements de formation.

Pour en savoir plus, lire le dossier de presse

Fiche métier : Accompagnant éducatif et social (AES)

Lancement de la Semaine nationale des étudiants-entrepreneurs

L'année universitaire 2016-2017 confirme la tendance : avec plus de 3000 candidatures au statut national étudiant-entrepreneur, soit près du double par rapport à 2015-2016, les étudiants sont de plus en plus attirés par l'entrepreneuriat. Afin de mettre en lumière l'entrepreneuriat étudiant, le ministère de l'Enseignement supérieur lance la 1re Semaine nationale des étudiants-entrepreneurs qui aura lieu du 30 janvier au 4 février. De nombreux événements et rencontres seront organisés dans toute la France entre étudiants, étudiants-entrepreneurs et acteurs économiques.

Un temps fort aura lieu au salon des entrepreneurs les 1er et 2 février au Palais des congrès de Paris, sur le stand "étudiant-entrepreneur". Pendant les deux jours du salon, se succéderont conférences, ateliers et témoignages pour valoriser et encourager l'entrepreneuriat étudiant.

En savoir plus sur la semaine des étudiants-entrepreneurs

Pages